Partagez | 
 

 Vole corbeau, vole [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mar 14 Fév - 15:53

Le jour se levait à peine que l'oiseau de Malphas quitta la résidence de ce dernier. Le volatile battit rapidement des ailes afin de s'élever le plus haut possible dans le ciel soucieux d'éviter d'éventuelles attaques de la part des quelques occultes qui avaient fini par repérer les allées-venues de l'animal ou encore celles d'un humain affamé. Si dans ce dernier cas Malphas s'amusait parfois de les laisser attraper l'oiseau, chaque fois satisfait de leurs mines dégoûtées quand ils découvraient l'état de l'animal zombie, il lui importait aujourd'hui que son messager arrive à bon port sans encombre.

L'animal passa devant plusieurs bâtiment, frôla l'angle d'une corniche avant que son vol ne se redresse, lui évitant de peu de se fracasser. Malphas se concentra davantage afin de stabiliser le vol de sa créature. Si celle-ci n'atteignait pas sa destination le prince-démon serait obligé de se déplacer lui même afin de porter son message, une tâche qui en plus de ne pas lui ressembler ferait perdre à la chose tout son caractère amusant.

Il y avait maintenant une dizaine de jours que sa dernière altercation avec le chef de la Résistance mais aussi avec sa seconde avait eut lieu. Depuis le démon avait eut tout loisirs de réfléchir aux conséquences de ses actes. Son comportement nuisait-il au groupe de l'Ombre ? Devait-il se fixer une nouvelle ligne de conduite ? Une part de lui s'accordait à répondre oui à ces deux questions. S'il voulait conserver la place qu'il avait lui même choisie au sommet de la ville de Eden Lake il allait devoir se comporter autrement. Il était finalement parvenu à cette conclusion dans les 24 heures qui avaient suivies le petit face à face avec son vieil ennemi. Les neuf jours suivants avaient été consacrés au divertissement du prince-démon de la discorde et quelle meilleure façon de prendre du bon temps pour un être aussi volatile qu'en s'offrant un petit séjour dépaysant dans le monde des humains ? C'est fou le don qu'avaient ces êtres pour inventer toutes sortes de choses délicieusement comestibles. C'est donc confortablement installés sur le toit-terrasse du palais démoniaque, une boite de pâtisseries convenablement calée sur le bloc du climatiseur que le chef de l'Ombre attendait. Attendait quoi ? Mais le début du jeu voyons.

Le corbeau approchait maintenant du QG de l'Ombre. Le démon se concentra sur l'une des fenêtres en particulier, celle de la pièce où il était le plus susceptible de trouver Erelyth. Le démon orienta l'oiseau afin qu'il aille se poser sur le rebord, abandonnant par la même la vision qu'il partageait avec l'animal, n'ayant été que trop souvent témoin de détails de la vie de ses subordonnés qui lui avait valut une réputation qu'il n'était pas sur de mériter. Privé de la vue l'animal s'écrasa violemment contre la vitre avant de retomber sans vie. Malphas porta une main à son front qu'il frotta afin de chasser la douleur qu'il savait plus mentale que physique. L'oiseau était fichu et il ne savait même pas si son message avait été délivré avec efficacité. Arkanthiel allait devoir lui enchanter un nouveau corbeau. Arkanthiel allait encore lui crier dessus... Le démon eut un sourire en coin. Quelle meilleure façon de commencer la journée qu'en énervant la mini démone ? En jouant avec sa seconde pardi. Par le passé son corbeau avait souvent été le messager de son désir de voir la démone, pour des raisons plus ou moins sérieuses. Malphas avait rapidement trouvé un intérêt à ce que l'animal ne puisse délivrer un point de rendez-vous précis, il lui permettait ainsi d'innover sans cesse dans les endroits où il attendait ses subordonnés, ce qui lui donnait tout loisirs de s'amuser du temps qu'ils mettraient à le trouver, mais après tout ce n'est pas comme s'ils pouvaient aisément dissimuler son énergie démoniaque.

Se saisissant d'un beignet le démon attendit. Viendra, viendra pas....


Dernière édition par Malphas le Ven 3 Mar - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mar 21 Fév - 11:05

Quelques jours, peut-être quelques semaines. Erelyth s'était enfermée avec le jeune demi-démon qui faisait maintenant des allers et retours libres entre le QG et le reste de la ville. Les rares interactions qu'avaient la démone étaient globalement orientées vers le maître du marché noir, et parfois Lukhya, lorsque ce dernier se sentait désespérément seul. La démone, de son côté, avait renoué avec certains de ces vieux hobbies. Jeux de cartes, jeux de plateau, échecs, mais elle avait également opté pour un léger changement de style vestimentaire. Profitant du fait de ne pas ressentir le froid, la démone avait troqué sa chemise et son pantalon à bretelles pour une tenue presque plus "féminine". Une belle robe d'été épousait ses mouvements, un joli blanc orné d'or qui dégageait ses épaules et ses bras, dévoilant par la même occasion de belles jambes bien entretenues. Montées sur une paire de talons dorés, Erelyth ne faisait pas vraiment profiter ni de sa présence, ni de sa soudaine extravagance à autrui.

Les cheveux détachés, magnifiquement ondulés en cascade sur ses épaules et son dos, l'améthyste de ses yeux regardait tristement au travers de la fenêtre l'aube se lever. Combien de temps était-elle resté là, à ne plus s'occuper de rien ? A part une simple gestion à distance de ses troupes. Oh, ses hommes continuaient de lui faire des rapports journaliers. Mais elle n'avait plus eu aucun contact avec la résistance, Ludwig, ou même son propre chef ; Malphas. Par respect, crainte, ou jeu, ce dernier avait jugé bon de ne pas reprendre contact avec sa seconde.

La démone aux cheveux argentés se laissa tomber sur le canapé de son grand salon. Une main se porta à sa poitrine, tandis qu'une grimace crispait son visage d'habitude si tranquille. Elle ferma les yeux, des images la submergeaient. Il y a quelques heures, peut-être quelques jours, se jouait une scène atroce en plein milieu du palais démoniaque. Elle revit le sang couler de sa bouche, et cette détresse enfouit au milieu de son coeur. Erelyth revit même l'immaturité débordante de son chef... la proposition de Ludwig...

BONG

Elle rouvrit les yeux. Quelque chose venait de s'écraser contre la vitre de la pièce où elle se trouvait, ce qui ne lui fit même tourner la tête. Erelyth avait reconnut l'emprunte malsaine et sournoise de quelqu'un qu'elle avait rejoint, mais qu'elle ne savait plus si elle devait respecter, ou chercher quelque chose d'autres à faire, comme quitter cette ville.

La démone se leva. Elle connaissait l'envie que devait avoir Malphas de la faire chercher le lieu de rendez-vous, mais elle était bien trop douée et bien trop entraînée. Elle jeta un oeil à sa tenue ; pas de quoi destabiliser un démon millénaire, malheureusement. Erelyth soupira, prenant le choix de ne pas se changer, et partit à la vitesse d'un arc électrique. De toits en toits, ses pieds touchaient à peine le sol. Elle se dirigea sans mal en direction du palais démoniaque, cheveux au vent.


En une poignée de minutes, elle atterrissait sur le toit-terrasse du bâtiment convoité. Elle avait délibérément annulée son aura, pour avoir le plaisir de surprendre son chef. Ainsi pourrait-il voir apparaître soudainement une démone aux yeux mauves, légèrement vêtue et les cheveux exceptionnellement détachés. La robe encore sous les effets de la course, elle croisa les bras, le visage impassible, neutre. Erelyth toisa Malphas, sans rien dire.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mar 21 Fév - 15:44

Viendra.

Le démon lève le regard vers sa seconde qu'il n'a aperçut qu'au dernier moment. Tellement différente de dans ses souvenirs alors qu'il n'y à pas tant de temps qui à passé pourtant. Il se redresse, lui adresse l'un de ses faux sourires qui dissimule tout et n'importe quoi.

-Erelyth


La salut-il, gardant son regard un peu trop longtemps fixé sur sa seconde pour pouvoir prétendre être indifférent à sa présence... Ou son apparence. Le silence s'installe. Le démon a pourtant des tonnes de choses à lui dire, il avait tout préparé, un long discours de fausses excuses et ensuite des sourires et tout reprend comme avant. Du chantage aussi "Si tu rejoint la Résistance je serais contraint d'annihiler celle-ci". Tout ces mots sonnent à présent faux. Pour la première fois le démon comprend qu'il ne peut pas se tirer de la situation par une courbette et reprendre ses petits jeux, pour la première fois il prend conscience qu'il se trouve sur la mauvaise pente et que seul un bon coup de collier et du travail acharné pourra remettre les choses dans le bon sens. Le démon abandonne son sourire, pose son regard dans celui de la diplomate de l'Ombre, il ne joue plus quand il s'adresse à elle.

-Erelyth je suis désolé...

Le démon marque une pause, ses excuses lui raisonnent encore dans les oreilles. Des mots tellement différent de ceux qu'ils prononce habituellement, s'est-il même jamais excusé auparavant ? Pas avec sincérité, les démons n'éprouvent généralement pas de remords... Pas comme cette fois là. Bien qu'il n'ait pas souvenir d'avoir agit différemment de d'habitude, il comprend cette fois que tout sera fini s'il ne considère pas cette entrevue avec Ludwig comme une terrible erreur. L'Ombre s'effondrera et... Le démon pose un nouveau regard sur Erelyth. S'il n'apprend pas de son erreur la démone s'en ira, peut-être auprès de son vieil ennemi. Déjà n'est-elle plus qu'à moitié là, à peine plus qu'un souvenir, un fantôme qui hante le groupe de l'Ombre...

-Je te laisse partir, tu es libre de quitter le groupe de l'Ombre et de prendre la direction qui te semblera la plus adaptée.

Le démon sent une émotion dérangeante qu'il ne parvient à identifier s'emparer de lui. Il retient à peine un mouvement agacé, lui pourtant habituellement maître de chacune de ses émotions et de ses gestes. Il n'a pas quittée la démone du regard, lui lance un sourire, lui tend une main.

-Tu m'est pourtant importante et j'aimerais que tu reste à mes côtés.

Il ne sait même pas pourquoi il à dit ça. Les mots sont sincères, il veux réellement que la démone reste à ses côtés, sans toutefois se l'expliquer. Il existe des tas d'autres démons autrement plus puissants bien que probablement d'une loyauté bien plus fragile qui seraient ravis de reprendre le poste. Restructurer l'Ombre, lui donner la gloire qu'elle mérite, régner sur Eden Lake, il peut le faire avec n'importe qui. Alors pourquoi garde-t-il son regard posé sur la démone en attente de sa réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mar 21 Fév - 17:15

Lorsqu'elle entendit son prénom prononcée par son chef, Erelyth dût contenir une violente envie de lui sauter à la gorge, sans plus de manières. Mais elle se contenta de le planter son regard d'améthyste dans les yeux du démon, les bras toujours croisés sur sa poitrine. Elle nota l'arrêt visuel qu'avait fait Malphas, mais ne s'en formalisa pas et ne fit absolument aucun commentaire.

Erelyth, à cet instant présent, s'attendait à absolument tout de la part de son supérieur hiérarchique. Des excuses, des mensonges, un faux-semblant qu'il maîtrisait aussi bien qu'elle, avec peut-être un peu plus d'expérience à son actif. Une colère sourde remontait péniblement dans le cœur et l'esprit de la démone. Un sentiment entièrement dirigé contre Malphas, qui en était le vecteur. Ironiquement, il s'agissait de la seule personne à avoir été capable de la calmer, il y a maintenant dix jours. Elle ne prononça mot, se contentant de garder le dos droit, Erelyth attendait.


-Erelyth je suis désolé...


Son cœur démoniaque rata un battement. Pour seuls signes extérieurs, Erelyth plissa les yeux en resserrant son poing sur son avant-bras. Elle s'était persuadée que tout ce que pourrait cracher cet infâme monstre ne serait qu'un tissu de mensonges. Et pourtant, quelque chose, comme une dissonance dans le timbre, indiquait une part de sincérité dans la voix de Malphas. Plus il avançait, plus le regard de la démone se faisait comme angoissé. Elle décroisa ses bras fins qui longeaient désormais sa robe blanche et dorée. Elle entrevoyait une facette bien cachée du chef qu'elle admirait tant par le passé. Mais la froide réalité la ramena à elle, et son regard se durcit soudainement alors que le démon millénaire lui tendait la main. Elle fit volteface, et s'apprêta à bondir en sens inverse, pour toute réponse. Après avoir modifié ses appuis pour sauter, elle s'arrêta net alors que son mouvement avait été amorcé. Elle s'était jurée de ne pas retomber dans le panneau, ne plus faire confiance à un être qu'elle avait jadis admiré et respecté. Pourtant quelque chose la faisait rester, encore quelques instants plus. Voulait-elle rejoindre la Résistance ? Elle n'en savait rien. Voulait-elle rester ? Elle ne le savait pas non plus. Sans se retourner, l'émotion faisant trembler sensiblement sa voix d'habitude si assurée, elle s'adressa à celui à qui elle avait accordée sa confiance et sa loyauté, mais qui l'avait trahis.

"Qu'est-ce que ça fait ?"

Sous un ciel joliment orangé dont les premières lueurs apparaissaient à peine, un vent tranquille soufflait les cheveux de la démone en arrière. Peut-être était-ce ce vent qui humidifiait les yeux de la démone.

"Qu'est-ce que ça fait de trahir les rares personnes qui t'estimaient assez pour te suivre n'importe où et n'importe quand ?"

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mer 22 Fév - 0:39

Et s'en va.

Le démon regarde sa seconde -l'est-elle seulement encore ?- prête à s'en retourner d'où elle vient. Les excuses ne suffisent pas. Au fond le brun l'a toujours plus ou moins su, à s'amuser des uns et des autres en ne se souciant guère des conséquences il fallait bien qu'il voie arriver le jour ou le pas de trop aura été fait. La démone reprend la parole et Malphas l'écoute, une expression impassible sur le visage, le dos droit, aussi imperturbable que d'habitude alors qu'intérieurement il est la proie de nombreux sentiments. Prince de la discorde... Il n'a jamais aussi bien porté son titre qu'à ce moment sauf que le désaccord est intérieur cette fois.

"Qu'est-ce que ça fait ?" Malphas ne répond pas, il regarde Erelyth sans comprendre. Seules des années à maîtriser le moindre battement de chacun de ses cils empêchent l'incompréhension de froisser ses traits. Très vite la démone continue sa phrase. Elle s'est donc sentie trahie. Malphas reste silencieux plusieurs secondes, il se remémore cette soirée, agacé de découvrir son vieil ennemi tranquillement attablé alors même que l'Ombre connaissait une situation de crise qu'il n'avait tout simplement pas envie de gérer. Ses propos à l'encontre d'Erelyth sur laquelle il s'était plus ou moins défoulée... Le démon ne dit toujours pas un mot mais il sent la colère gronder en lui. Tout ça c'est la faute de Ludwig et de sa stupide volonté de s'opposer à lui. Un demi-démon porte parole des humains ? Quelle idiotie. La colère gronde encore et encore. Malphas n'y est guère habitué. La vague piqûre liée à  l'agacement, elle, lui est familière mais la colère est une émotion bien trop forte pour qu'il l'eut réellement expérimenté auparavant. Les démons ne sont pas sensés ressentir, ils ne sont que des masses d'énergies tout juste bonnes à imiter les humains et incarner leur plus noirs desseins. Ils ne sont pas sensés être déçus, se sentir trahit ou ressentir tout un flot d'émotion circuler comme le sang dans leurs veines. Malphas aimerait mettre la soudaine fragilité d'Erelyth sur le compte d'un nombre de siècles de vie limité mais alors quelle serait son excuse à lui quant aux tourments qu'il ressent ? Ce monde est-il en train de les changer, de les faire devenir autre chose que ce qu'ils ont été pendant tout ces millénaires ?

Alors qu'il s'interroge le démon prend conscience que son interlocutrice attends toujours sa réponse. Le problème il n'en à aucune. Il n'avait aucune intention de trahir celle qui était resté à ses côtés pendant toutes ces années. Il reste planté là, stupidement, songe à s'excuser une nouvelle fois, tourner les talons et laisser cette situation bien trop compliquée derrière lui mais s'il fait ça le risque de voir la diplomate de l'Ombre disparaître est bien trop important et le démon ne peut s'y résoudre. Assaillit de toutes part, Malphas laisse finalement ces émotions qu'il refoule l'envahir. Ses épaules s'affaissent, son expression devient plus incertaine. Même ses pouvoirs semblent  accuser le poids de ses tourments. Le sol du toit terrasse craque sous leurs pieds, toit du bâtiment auquel il à lui même rendu son apparence d'antan à l'aide de ses pouvoirs. Toutes ses créations sont vouées à s’effondrer tôt ou tard, il semblerait que le démon ait lui même précipité la destruction de ses oeuvres. Même la barrière qui entoure Eden Lake vacille plusieurs fois, quand Malphas reprend la parole celle-ci disparaît complètement.

-Je n'avais pas réalisé à quel point mes mots pouvaient te toucher...

Le démon cligne des yeux tandis que son visage s'anime d'une expression surprise.  A présentil se sent à la fois très très vieux et très très jeune indépendamment de son age véritable. Il n'a pas réalisé à quel point ses propos pouvaient toucher la démone et à présent il est incapable de dire quoi que ce soit pour tenter d'effacer ce qu'il à fait. A la surprise succède la défaite. Le démon est perdu, complètement perdu...
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mer 22 Fév - 13:00

Erelyth, d'habitude d'esprit patiente et peu caractérielle, se sentait impatiente à mesure que la réponse de son chef se faisait attendre. Puis elle réalisa qu'il n'avait peut-être pas l'intention de répondre. Peut-être allait-il se contenter de la laisser partir, se dédouanant des responsabilités qu'il avait jusque là. La démone se pinça violemment la lèvre, déçue, agacée, des pensées plus confuses les unes que les autres valsant dans sa tête. Puis elle sentit le sol se craqueler sous ses pieds, et la barrière vaciller. La démone aux cheveux argentés se tourna vers son chef, pour le retrouver en proie à de visibles tourments. Son calme et sa nonchalance légendaires avaient laissés place à un visage perdu, non sans rappeler celui du petit demi-démon d'il y a quelques jours. Des émotions se dessinaient sur le visage et les épaules de Malphas qu'Erelyth avait l'habitude de voir chez des humains, ou des vampires ; pas sur des démons. Elle était surprise mais se garda de le montrer, déstabilisée comme elle l'était. Cependant, Erelyth réagit à l'instant même où Malphas finissait sa phrase et avait rompu la barrière entourant Eden Lake.

Erelyth, qui avait gardé ses appuis pour bondir en avant, usa de toute sa force et sa dextérité disponible pour faire volteface et se précipiter sur Malphas. En un clignement de paupière, bien avant que ses pieds ne touchent le sol, la démone avait attrapé une des mains de l'immortel qu'elle avait emprisonné dans sa propre dextre. Ses autres doigts s'étaient posés sur le front du démon. Elle retint sa respiration, agissant plus par reflexe que d'une manière réellement réfléchit. Elle chercha quelque chose en elle, mais aussi en lui ; Erelyth avait passé ces dix derniers jours à utiliser l'energie résidant via des catalyseurs comme les cartes de tarots. La détermination de remettre en place la barrière et de protéger le reste du monde de ce qui habitait Eden Lake brûlait dans ses yeux, qui se mirent à scintiller d'un éclat nouveau.

Le contact se fit, comme un lien momentanément indestructible entre les deux démons. Erelyth chercha dans l'esprit et surtout l’énergie de Malphas le moyen de remettre en place la barrière. Elle se sentit noyée, submergée par tant de puissance et tant de sentiments contraires. Son propre esprit se vit braqué puis violenté, avant de trouver ce qu'elle cherchait. Sans l'aide de Malphas, elle utilisa l’énergie de ce dernier mais également une part non négligeable de sa propre énergie pour réactiver le pouvoir de la barrière entourant Eden Lake.

Ses pieds touchaient enfin le sol, au moment même où la barrière se réactivait. Cependant, Erelyth ne pouvait pas prévoir le contre coup d'un pouvoir dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. La réalité était qu'elle avait utilisait presque autant d’énergie qu'il fallait à Malphas pour créer la barrière. Pour le démon, cela n'égalait qu'à une faible partie de son énergie, mais pour sa cadette, toute son énergie avait été utilisé, ou presque, ainsi qu'une bonne partie de sa santé. Elle se mit à cracher du sang, s'étouffant dans un effort qu'elle n'aurait pas dû fournir. Ses jambes se dérobèrent sous son poids, la faisant tomber à genoux. Essoufflée, elle leva un regard cette fois vindicatif vers Malphas, quoiqu'un peu faible.

"Par contre... tu... m-maintiens... la barrière..."

Elle porta une main à sa poitrine, alors que l'autre était toujours accrochée à celle de son chef, qui n'avait pas bougé, du moins l'espérait-elle. Son souffle était irrégulier, et elle respirait difficilement. L'éclat de ses yeux s'était assombrit, et même si elle semblait particulièrement fragile sur l'instant, Erelyth sentit que sa vie n'était pas spécialement en danger. A moins que son chef décide de l'éxécuter, là de suite, mais la démone en douta. En utilisant l'énergie de Malphas, elle avait été confronté aux pensées et émotions sombres et confuses de l'immortel. Une fraction de seconde avait suffit pour que leurs énergies se mélangent, aussi Malphas avait dû ressentir ce qu'il se passait dans la tête de sa seconde d'une manière ou d'une autre.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mer 22 Fév - 14:49

Wow. C'était court, c'était intense c'était... Quoi au juste ? Alors que le démon était la proie d'une vague de sentiments jamais ressentis auparavant et que ses pouvoirs échappaient à toute volonté, Erelyth avait opéré un volte-face que Malphas lui même avait eut peine à suivre. Alors que ses mains se posaient au contact de l'une des siennes et de son front le prince-démon avait ressentit quelque chose qui n'avait plus grand chose à voir avec ses émotions. Comment qualifier cela ? Echange ? Extorsion ? Une chose est sure ça n'avait rien d'agréable et le regard du démon se durcit alors qu'il se posait sur le visage de sa seconde. Refrénant un mauvais réflexe qui aurait fait passer la démone de vie à trépas, Malphas demeura immobile les quelques secondes qu'il fallut à Erelyth pour rendre à la frontière de la ville sa parfaite étanchéité.

Quand elle rompit enfin le contact, l'expérience l'ayant laissé faible et meurtrie, Malphas posa un regard froid sur sa seconde. Il ne lui répondit pas, n'avouant pas que la barrière ne s'était pas brisée de part sa volonté mais plutôt de part l'absence de celle-ci. Le démon prit une grande respiration avant de se détendre. Il passa une main dans ses cheveux afin de se redonner une contenance et reprendre le contrôle de ses émotions. Le regard qui n'a pas quitté Erelyth s’adoucit enfin, passée la colère due à cette soudaine et violente intrusion en son fort intérieur. Encore une fois la diplomate démoniaque lui à sauvé la peau, métaphoriquement parlant. Bien sur le démon allait la remettre cette foutue frontière entre leur monde et celui extérieur, mais Erelyth avait prit cette tâche à sa charge, creusant encore la dette que le leader de l'Ombre lui devait. Un soupir et Malphas s'accroupit, la main de la démone s'accroche toujours à la sienne et il se concentre afin de lui restituer la quantité d'énergie qu'elle a perdue bien qu'elle semble souffrir d'autres dommages devant lesquels le démon est impuissant.

-Je suis désolé, je ne comprends pas.

Entrevoir les sentiments de Erelyth ne les a pas rendus plus clair. Comment réparer quelque chose dont on ne comprend pas le fonctionnement ? Malphas à reprit le contrôle de ses émotions mais le doute persiste. Il tend finalement un bras à la démone afin de l'aider à se redresser si elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Dim 26 Fév - 15:16

Épuisée de bien des manières, la démone trouva la force de repousser la main de Malphas ainsi que son contact. D'une voix qui se voulait assurée mais dont les tremblements trahissaient une certaine faiblesse, elle parvint à presque totalement à maîtriser le reste des émotions dans son corps et dans son esprit.

"J'ai... pas besoin de... toi."
La situation trahissait pourtant tout le contraire. A genoux devant un Malphas accroupit, perdu, dont les sentiments et les pensées s'étaient arbitrairement mêlées à celle d'Erelyth. Elle leva finalement son regard d'améthyste vers le visage de son chef. C'était la première fois qu'elle le voyait si sincère. Ou alors, peut-être était-ce le fait d'avoir été au cœur de ses tourments qui lui faisait penser ça. Finalement, Malphas et Erelyth se ressemblaient de bien des manières. Leur goût pour le jeu et le faux-semblant en tête de scène. Les deux mains sur sa poitrine, la démone ne pouvait pas nier que l'énergie transmise par son chef lui permettait de respirer plus calmement. Après quelques secondes de non-réponse, la démone finit par décrocher une réponse presque acceptable.

"Ton rôle n'a jamais été de comprendre. Ca a toujours été et ça sera toujours à moi de le faire."

Sa voix fut plus douce qu'elle ne l'aurait voulut. Peut-être que des années d'admiration flottaient encore dans son coeur, pour peu qu'elle en est vraiment un. Certains appelleraient simplement cela dérèglements hormonaux, même les démons étaient soumis à de si bas instincts. Mais il y avait peut-être autre chose. Erelyth repensa aux dernières paroles énoncées par le démon, peu avant que la barrière ne vacille puis cède. Finalement, elle se mit à légèrement sourire, au milieu de deux grimaces dû aux multiples douleurs dans son corps.

"Si mon désir était de quitter l'Ombre, je ne me serais même pas montrée ici. Moi non plus, je ne comprends pas tu sais. Que ce soit en toi ou en moi d'ailleurs, peut-être que la présence d'humains nous change d'une manière ou d'une autre, va savoir."

Elle souffla. Son sourire s'était un peu élargit.

"Et puis, qu'est-ce que tu ferais sans moi, hein ?"

La démone fit secouer ses longues mèches blanches. Elle s'était promis de ne plus retomber dans le panneau, mais lequel au juste ? La discussion était peut-être loin d'être finit, et le ton de la conversation retomberait sûrement très vite dans quelque chose de plus complexe, mais au moins la démone avait dit ce qu'elle avait à dire. Et puis, finalement, l'intrusion dans l'esprit de Malphas permettrait au dialogue de ne pas s'achever sur une incompréhension d'un côté ou de l'autre.


.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Lun 27 Fév - 15:54

Malphas demeurait accroupit face à la démone, attentif au moindre geste, à la moindre parole. Ainsi elle n'avait pas besoin de lui ? Un sourire s'épanouit sur le visage du démon qui se redressa alors. Un instant il fut tenté de regagner le coeur du palais démoniaque et de la laisser plantée là, juste par gout de la provocation, mais ce n'est pas ainsi qu'il prouverait à la diplomate qu'il souhaitait sincèrement se racheter une conduite. A la place il préféra s'éloigner de deux pas, juste assez pour lui laisser un peu d'air.

Ainsi donc l'estimait-elle incapable de comprendre sans elle. Si la démone n'avait pas faux le prince-démon de la discorde aurait presque pu s'en trouver vexé s'il n'avait pas été dans sa nature que de passer outre chacun de ses défauts comme s'ils n'existaient pas. L'important était que la démone lui confirma ne pas avoir l'intention de quitter l'Ombre, à ces mots Malphas se sentit... Soulagé ? Ravi ? Le sentiment n'avait pas grand chose à voir avec la satisfaction qu'il ressentait à l'idée de garder la démone tant convoitée par le chef de la Résistance. Jugeant qu'il s'était assez laissé aller à ressentir dans l'immédiat il ferma à nouveau son coeur aux émotions.

-Tu ne veux pas connaître la réponse à cette question.

Répondit-il enfin avec un grand sourire face à la question rhétorique de la démone. Ce qu'il ferait sans Erelyth ? Sans doute beaucoup de choses, mais au bout de plusieurs millénaires de vie il n'était sans doute pas superflu d'avoir une conscience plus jeune et plus sage pour guider certaines de ses actions.

Le démon posa un regard sur le toit couvert à présent de fissures qui ne demandaient qu'à s'ouvrir, au moins n'avait-il pas détruit l'entièreté du bâtiment. Alors que la bâtisse retrouvait son état d'origine le démon désigna la boite de gâteau qui traînait toujours sur le bloc du climatiseur.

-Allez viens, j'ai des beignets et de l'alcool du monde des humains...
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mar 28 Fév - 19:50

Erelyth sentit le démon millénaire s'effacer de son périmètres proche. Elle devina un sourire sur les lèvres de son chef, mais l'écho ne se fit pas sur le visage de la démone. Elle secoua la tête de dépit, en se demandant ce qui pouvait bien traverser l'esprit de ce grand enfant à l'âge millénaire. Doucement, elle reprit position sur ses deux jambes. Elle manqua une première fois de tomber, prise d'une vive douleur en plein milieu de sa poitrine. Un léger flot de sang s'écrasa à ses pieds, Erelyth porta une main à sa bouche ; le liquide pourpre s'écoulait encore d'entre ses lèvres. Elle ne répondit pas immédiatement à la première entourloupe du démon face à elle. Alors quoi, le grand gamin avait eu ce qu'il voulait ? Il était maintenant persuadé d'avoir été sauvé par on ne sait quelle grâce et il pensait tout acquit ? Ou au contraire et au vu de la confusion régnante dans le cœur de Malphas, peut-être que cette discorde naissait de la contradiction entre ce qu'il croyait et ce qu'il pensait.

Elle sourit.


"Pauvre Malphas..." murmura-t-elle, en proie à un mal qu'elle n'identifiait qu'à peine.

Peu à peu la créature aux cheveux d'argent reprenait contenance. Si Malphas reprenait sa confiance légendairement déplacée, la belle n'allait certainement pas le laisser regagner si vite son aplomb.


"Les sentiments sont des produits purement humains. Je le sais assez bien pour les étudier depuis de si longs siècles."

Inspiration. Expulsion. Ses yeux d'améthystes souriaient d'eux-mêmes. Elle contenait pourtant une grimace qui pourrait déformer son visage.


"Mais nous sommes nous-même le produit des sentiments les plus néfastes et curieux des Hommes, tu sembles l'oublier."

Elle s'avança, fébrile. Elle se rattrapa de justesse pour arriver à la hauteur de Malphas. Chose aisée, seuls quelques pauvres mètres les séparaient l'un de l'autre. Elle croisa ses bras sur sa poitrine à la robe tâchée de pourpre. Le vent de l'aube caressait une nouvelle fois ses cheveux blancs, l'art et la manière de se mettre en valeur. Du point de vue de Malphas, sa seconde paraissait momentanément plus grande, plus charismatique. Etait-ce l'ombre devant-elle, grandissante ? Ou la lumière rougeâtre dans son dos, en parfat contre-plan ? Peut-être que Malphas comprendrait en l'instant comment sa seconde impressionnait de pauvres humains avec quelques jeux de lumière. Mais encore faudrait-il qu'il ne le remarque. Un sourire sarcastique, presque sadique sur les lèvres, elle reprit.

"J'ai vu ce que tu cachais, tu as vu ce que je n'arrivais pas à exploiter. Tant que tu n'auras pas compris que ces événements n'étaient pas anodins, je ne te laisserais pas changer de sujet."

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Mer 1 Mar - 14:42

Malphas se contenta de hausser un sourcil tout en levant le regard vers la démone. Jamais au cours de son existence le démon n'avait été catalogué de "Pauvre Malphas", il se demandait bien ce qui pouvait donc pousser la démone à de tels propos. Sans doute y avait-il quelque chose qui lui échappait, c'était même certain, mais quoi ?

La démone continua à déblatérer sur les sentiments humains et surtout ceux desquels leur vie découlait. Si elle ne lui apprenait rien il ne voyait toujours pas où elle voulait en venir. Il s'était laissé aller à ressentir quelques émotions un peu trop violentes pour être refoulées mais ne comptait pas en faire une habitude, les sentiments ne le concernaient en rien se persuadait-il.

Sans répondre le brun s'installa plus confortablement à la place qu'il occupait avant l'arrivée de la démone, il attrapa la bouteille d'alcool toute droit venu de l'extérieur de la ville et fit se matérialiser un verre à l'aide de son pouvoir de construction. Après s'être servit il reprit enfin la parole :

-Si tu ne souhaite pas changer de sujet il va te falloir être plus claire car je n'ai aucune idée de où tu veux en venir.


Il avala quelques gorgées de la boisson avant de continuer l'air impassible.

-Quant à ce que je sache ne sois sure de rien, je ne suis pas un être aussi complexe que ça.

Ou bien il le cachait tellement bien que lui même n'était pas au courant.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Jeu 2 Mar - 18:53

Erelyth regarda son chef s'étaler dans un siège en prenant une bouteille d'un alcool pas encore identifié par l'occulte. Elle soupira ; comment les choses pouvaient-elles vraiment changer ? Si un mince espoir l'habita quelques secondes, ce dernier s'atténuait doucement comme la dernière goutte de pluie s'étalait après la tempête. Sauf qu'après cette tempête, un doux paysage de fleurs et de ciel bleu n'était pas prévu, bien au contraire.

Elle passa une de ses mains dans sa chevelure argenté, la faisant bouger au vent de l'aube. Erelyth était soudainement moins concernée par la situation, et vint prendre place près de Malphas. Les plis de sa robe épousaient les mouvements de la démone, jusqu'à ce qu'elle prenne place. Elle avait oublié à quel point Malphas pouvait se montrer stupide autant qu'il n'était parfois intelligent. Parfois, seulement, là était tout le problème.


"Tu ne vois pas où je veux en venir où tu ne fais pas l'effort de chercher à comprendre la situation ?"

Le ton qu'elle employa était doux, comme si elle parlait à un enfant. Un nouveau soupir, elle passa une main sur sa nuque en détournant le regard. La démone passait habilement d'un état à l'autre dans l'espoir de provoquer une quelconque réaction chez son chef. Force était de constater qu'elle n'arrivait pas à grand chose. Loin de se décourager, elle ajouta avec une voix plus ferme et autoritaire.

"Ou alors les mots que tu as osés me dire plus tôt n'étaient qu'un nouveau tissu de mensonges."

Nous y voilà. Elle ne voulait pas utiliser ce genre de reproches et d'accusation, mais Erelyth ne voyait pas d'autres solutions que celle-ci. Il fallait débloquer le problème qu'ils avaient entre eux qui allait avoir de graves répercussions sur l'Ombre si rien n'était fait. Erelyth était prête à de grands sacrifices, toujours au nom de Malphas. Mais il fallait que ce dernier y mette du sien sans quoi personne n'arriverait à rien.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Jeu 2 Mar - 20:21

"Tu ne vois pas où je veux en venir où tu ne fais pas l'effort de chercher à comprendre la situation ?"

Touché ! Malphas riva son regard devant lui, silencieux et oubliant même de porter son verre entre ses lèvres. Ne pas chercher à comprendre la situation c'était le moyen de ne pas s'y impliquer et à cet instant il détestait la démone qui le forçait à affronter tout ce qu'il rejetait en bloc. Il fut un instant tenté de partir, Erelyth pouvait bien être rapide, Malphas l'était davantage. Mais ce faisant il encouragerait la démone à aller frapper à la porte de Ludwig et cette idée le mettait dans une colère noire.

"Ou alors les mots que tu as osés me dire plus tôt n'étaient qu'un nouveau tissu de mensonges."

Nouvelle absence de réponse. La colère de Malphas ne faisait que croître, il y avait bien des choses que l'on pouvait lui reprocher, le mensonge n'en faisait pas parti. Bien sur il en était capable quand la situation l'exigeait mais il n'avait que rarement besoin d'user de tromperies. Il posa un regard froid sur sa seconde, songeant combien il serait plus facile de la tuer ici et maintenant, plutôt qu'avoir à répondre.

-Je les pensait...

Confirma-t-il finalement. Son ton était plus dur qu'à l'accoutumé et son regard toujours rivé devant lui. Sa bonne humeur coutumière avait fini par s'envoler.

-Et si tu me disait clairement ce que tu veux sans manipuler les mots pour une fois
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Jeu 2 Mar - 20:53

Sa première phrase avait fait mouche, la démone en était persuadé. Le regard de l'immortel s'était immobilisé quelque part dans le vide, preuve qu'il n'était pas insensible à ses paroles. La rage soudaine au fond du coeur de Malphas fit frémir sa seconde ; si elle pouvait masquer au mieux son aura, elle était probablement la seule à pouvoir le faire. Elle attendit que Malphas lui réponde, mais la réponse en question n'avait strictement rien de plaisant.

Erelyth sentit sa mâchoire se crisper. Puis, en un battement de cil, elle avait changé de place. D'assise près de son chef, elle venait de mettre un puissant coup dans la main de celui-ci ce qui eut pour effet immédiat d'envoyer le verre d'alcool valser très loin à leur gauche. Dans un mouvement encore plus vivace elle empoigna les accoudoirs du fauteuil dans lequel était installé Malphas. Elle le surplombait, malgré sa faiblesse passagère, malgré le risque qu'elle prenait. Son visage se retrouvait près de celui de son chef, et l'améthyste des yeux d'Erelyth brûlaient de la même colère qu'il y a une dizaine de jours. Sur un ton non plus glacial mais rugissant, elle s'adressa à Malphas.


"Ecoute-moi bien, si tu penses à me tuer je te conseilles de le faire maintenant, de manière rapide, et ne te loupes surtout pas. Si je reste en vie après une de tes attaques je serais capable de faire bien plus de dégâts que tu ne puisses l'imaginer."

Elle grondait. La démone n'était plus une démone, mais un monstre au timbre d'argent. Elle n'avait aucunement haussé le ton, après elle n'en n'avait pas besoin ; elle n'était pas menaçante, mais elle montrait que Malphas montrait trop facilement ce à quoi il pouvait penser. C'était indigne de sa position. S'il voulait la tuer, qu'il la tue, elle se défendrait avant de succomber. Mais il avait tout intérêt à y réfléchir à deux fois.


"Tes hésitations sont les raisons de notre situation. Tu étais Prince-Démon il n'y a pas si longtemps, je me trompe ? Et pourtant, je te trouves aussi faible qu'un nouveau-né, ou qu'un de ces idiots tués par les jeunôts dans le monde démoniaque."

Elle était véhémente, elle était salée, et quitte à en mourir, Erelyth n'était pas prête à s'arrêter sur sa lancée.


"Tu trouves que je manipules les mots ? Et tu ne vois pas où je veux en venir, Malphas ? J'ai pourtant été assez claire et patiente avec toi à de nombreuses reprises. Tu te comportes comme un gamin fuyant le peu de responsabilités qui lui incombe, tu ne vaut pas mieux que Ludwig à ce niveau là. Lui au moins assume ses actes, à défaut d'assumer ses origines. Je t'ai connu il y a des siècles de ça, menant avec charisme et stratégie bons nombres d'entre nous, bien que nous ne soyons pas du même cercle. Tu as hérité de quelque chose auquel je ne pourrais jamais prétendre, et tu te permets de tirer un trait dessus aussi facilement par tes parades et tes idioties. Tu ne vois vraiment pas où est le problème ? Tu ne comprends pas que tes fuites à répétitions ne font que te ridiculiser auprès de tout le monde ? Tu ne comprends pas que je..."

Elle s'étrangla elle-même avec ses propres mots. Erelyth prit une inspiration, toujours au-dessus de son chef.

"Tu ne comprends pas que si tout était aussi simple je n'aurais pas besoin de te secourir à chacune de tes gaffes depuis dix ans ? Que tu n'aurais pas besoin de t'inquiéter du fait que je rejoigne oui ou non Ludwig ?"

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

•Race : Démon
•Pouvoirs : Contrôle mental :
voir:
 


Construction et destruction :
voir:
 


Oeil de corbeau :
voir:
 

MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Jeu 2 Mar - 22:46

Malphas n'eut aucune réaction quand Erelyth envoya le verre se briser à quelques pas d'eux. L'envie de boire lui manquait à présent, il posa son regard sur le visage de sa subordonné qui brûlait de colère. Décidément ce jour là serait celui de toutes les erreurs. Un instant il songea à abandonner l'Ombre aux mains de la démone qui semblait beaucoup plus apte à la diriger que lui mais n'était-ce pas ce qu'elle venait de lui reprocher ? Fuir encore et encore ?

-Je ne compte pas te tuer...

Ce n'était sans doute pas la réponse qu'elle attendait mais il avait besoin d'un peu de temps pour rassembler ses idées. Il avait écouté chacune de ses paroles avec intérêt, le démon voulait bien croire que son tempérament l'agaçait mais si elle ne lui laissait aucune chance de redresser la barre il ne pouvait lui prouver qu'il était bien décidé à changer. Jugeant que se mettre davantage en colère n'aurait que l'effet inverse à celui attendu il poussa un soupir. Si les démons avaient été soumit aux migraines sans doute aurait-il eut un sérieux mal de crane à ce moment là.

-J'avais pourtant promis d'agir comme un meilleur chef...

Était-il possible qu'il ne l'ai pas dit à voix haute ? Il resta un instant silencieux puis continua.

-Je suis prêt à reprendre les fonctions que j'ai abandonné, en revanche si tu penses que je vais échouer car je suis immature ou inférieur à ce stupide demi-démon je n'ai pas de mots pour te convaincre du contraire. Je n'ai jamais été doué pour manier les verbes...

Sa voix était tout à fait calme et son aura s'était apaisée à mesure qu'il parlait.

-Libre à toi de ne pas me faire confiance si tu as été déçue autant de fois.

Aucune acidité dans ses propos, il ne s'agissait pas d'un ultimatum.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

•Race : Démone
•Pouvoirs : -Vol d'énergie (maîtrise)
-Modification de l'aura (maîtrise)
-manipulation énergétique (pouvoir récent et peu contrôlé)
MessageSujet: Re: Vole corbeau, vole [Terminé]   Ven 3 Mar - 22:27

Le nacaire soufflait haut et fort, parfois. D'autres, bien éloigné des traditions militaires, c'est Erelyth qui semblait manquer d'air. Evidemment qu'il ne comptait pas la tuer. Mais que valait-il ce genre de déclarations ? Au moins l'être millénaire s'apaisait. Erelyth, elle, ne cessait de se tourmenter sur la suite des opérations à mener. Elle était tendue, elle était crispée. Puis vint la suite. Avec une lenteur propre aux immortels, la démone se redressa et se détacha doucement de son chef. Elle venait de se rendre compte que leur soudaine proximité la mettait mal à l'aise. Un pas en arrière. Sa robe, encore et toujours, virevoltait autour de ses cuisses, de sa poitrine, de son corps. Une de ses mains vint rencontrer sa propre nuque, la démone baissa les yeux vers le sol.

Pourquoi s'était-elle énervée ? Un peu d'étude psychologique ne lui ferait pas de mal, elle qui avait un comportement si humain. La réflexion se faisait difficile, délicate, comme le lapin face au renard. Mais dans cette histoire... comment différencier le lapin du renard ? Malphas avec troqué son caractère rogue pour un moment simple et sincère. Pourquoi ? Ce même mot aura traversé l'esprit de la démone plus de fois en une journée qu'en six siècles d'existences.


"Tu m'épuises..."

Elle était toujours affaiblit de son utilisation d'un pouvoir dont elle venait d'apprendre l'existence, et ça se voyait. Sa tête lui lançait des douleurs qualifiable d'insupportable, et la voilà qu'elle se sentit tanguer un peu plus à chaque mouvement.


"Mais je ne serais pas là si... d'un côté, je ne t'accordais pas un minimum ma confiance... non."

Elle secoua la tête de gauche à droite.

"Ma loyauté. Tu es le seul ici à en bénéficier."


.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
 
Vole corbeau, vole [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kyoshi Alma, ou " Visage de corbeau " ( terminé )
» Fleur et Feuille de Laitue Le corbeau Arrive![Terminé]
» Le loup et le corbeau (PV) [Terminé]
» Vole petit papillon !
» Qui vole un oeuf, vole une poule ! Mécréant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 1 :: Palais démoniaque-
Sauter vers: