Partagez | 
 

 Rencontre d'une silhouette familière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Rencontre d'une silhouette familière   Jeu 2 Mar - 18:25

Lukhya marchait d'un pas vif sur un trottoir défoncé, longeant un mur de brique rouge de toute la vitesse de ses courtes jambes.

Bien que la zone dans laquelle il se trouvait était considérée comme zone de non-violence et que l'enfant ne risquait donc pas grand chose, il ne pouvait s'empêcher de craindre que quelque chose ne lui saute dessus au détour d'une rue. Ses sens étaient en alerte maximum et il ne ressentait la présence d'aucune créature dans les environs, ce qui ne l'empêchait pas de sursauter à chaque bruit suspect. Le bon sens aurait voulu que le gamin ne se risque pas seul dans les rues s'il était aussi effrayé à l'idée de se faire attaquer, cependant le petit blond avait une tâche à mener à bien.

Alors qu'il n'avait recouvré sa liberté que depuis peu et qu'il ne s'était pas risqué dehors depuis l'épisode avec Ayu et le vampire au terme duquel il avait décidé de rester aux côtés de Erelyth et de l'Ombre, l'enfant avait décidé ce jour-ci de se rendre dans un endroit très spécial. Il était sorti dès le matin et c'est avec moult précaution qu'il avait traversé la ville en évitant très soigneusement de passer à proximité du QG de la Résistance ce qui avait consisté à faire un détour qui lui avait fait perdre énormément de temps. C'est donc une bonne heure après avoir quitté sa chambre au sommet du QG de l'Ombre que l'enfant arriva en vue de ce qui fut son foyer pendant les trois années pendant lesquelles il vécu aux côtés de Kara.

Le gamin après s'être assuré de ne sentir aucune présence suspecte dans la maison se faufila dans le jardin envahit de plantes et de mauvaises herbes. Il sentit une boule se nicher dans le fond de sa gorge et lutta pour ne pas se laisser aller à de pathétiques sentiments, bien décidé à ne plus s’apitoyer sur son sort, quand bien même les moments où il se sentait seul et malheureux restaient nombreux. Il fouilla dans un amas de pierre à la recherche de la clé que Kara dissimulait toujours à cet endroit, c'est sans mal qu'il posa les doigts dessus, apparemment même après un long mois d'absence personne ne semblait avoir investit les lieux.

L'enfant déverrouilla la porte et se glissa à l'intérieur. Il s'enferma afin de ne pas être surprit par quelque chose venant de dehors puis prit le temps de balayer les lieux du regard. La maison était telle que dans son souvenir, avec un petit aspect fané dont il ne se rappelait pas. Il s'avança dans la pièce principale pauvrement meublée et sentit la boule dans sa gorge grossir. Il serra les poings plus fort. Hors de question qu'il ne se mette à pleurer.

Le jeune demi démon grimpa immédiatement les marches qui menaient à l'étage, il ne s'y trouvaient que deux pièces -trois en comptant celle dont le toit était défoncé et où ils n'allaient jamais- Il évita soigneusement de regarder du côté de la chambre de Kara et poussa l'autre porte. Encore une fois le gamin marqua un temps d'arrêt pour s'imprégner des souvenirs qui affluaient. La pièce n'était que pauvrement meublée, un lit dans un coin, une vieille commode à l'autre extrémité. Le gamin ne possédait pas grand chose et venir récupérer quelques vieilles affaires n'avait pas beaucoup de sens pourtant il attrapa le contenu de la commode pour l'enfouir dans un sac qu'il portait en bandoulière sur l'épaule. Après avoir balayé une nouvelle fois les lieux du regard, avoir prononcé des adieux silencieux il se dirigea à présent vers la chambre de Kara. Le gamin connaissait bien la chambre de feu la Résistante, aussi savait-il exactement où trouver ce qu'il était venu chercher.

L'enfant se dirigea au fond de la pièce et entreprit de compter les lattes du plancher. A partir de la neuvième il s'accroupit et força afin de la déloger de son emplacement, la tâché n'était pas aisée et c'est au prix de quelques douleurs aux doigts qui seraient vite oubliées que l'enfant accéda à la cachette de Kara, laquelle dissimulait plusieurs notes et la tablette sur laquelle la jeune humaine avait l'habitude de travailler pour le compte de la Résistance. Si l'enfant ignorait tout de l'importance de leur contenu, il connaissait le soi qu'avait Kara à les dissimuler ainsi que celle qu'elle donnait à son rôle de de Résistante. Si la jeune femme n'aurait pas approuvé ce qu'il s’apprêtait à faire, Lukhya n'oubliait pas avec quelle désinvolture le chef de la Résistance les avaient abandonnés aux griffes de l'Ombre, il lui apparaissait donc comme légitime que les infos collectés par Kara soit mises à disposition de l'ennemi.

L'enfant s'agenouilla au sol et sortit une partie des affaires qu'il avait entassé dans son sac. Il déposa les précieux papiers et la tablette et les recouvrit ensuite avec son linge. Il se redressa ensuite, balaya la pièce du regard, fit de nouveaux adieux, cette fois à l'intention de celle qui avait été comme une mère ou une soeur et décida d'abandonner les lieux.

Cinq minutes plus tard et le petit blond arpentait à nouveau les rues afin de se diriger une nouvelle fois vers la QG de l'Ombre. A présent que sa tâche était accomplie il se sentait moins nerveux et ne sursautait plus à la moindre occasion, ce qui ne l'empêchait pas d'être attentif à ce qui l'entourait aussi quand il sentit une présence humaine non loin de là où il se trouvait il eut le temps d'analyser la situation. Il s'arrêta et hésita, devait-il faire demi tour ou continuer son chemin ? La solution la plus sage lui semblait être la première, toutefois traîner trop longtemps avec le contenu de son sac ne lui plaisait pas, s'il le perdait il s'en voudrait énormément. Il reprit donc la route l'air de rien en s'efforçant de prendre un air détaché. Il essaya de se rappeler quel air il pouvait avoir quand il n'y à pas si longtemps il se faufilait à l'extérieur afin de se divertir mais ne parvint pas à s'en souvenir.

A présent la silhouette de l'humain était en vue. C'était un homme de grande taille que l'enfant reconnut aussitôt pour l'avoir déjà croisé au sein de la Résistance. Le petit blond fut tenté de faire demi-tour et de prendre ses jambes à son coup pour aller se cacher quelque part mais ce comportement n'aurait fait qu'attirer l'attention sur lui. Lukhya ignorait si les membres de la Résistance étaient au courant de ce qui était advenu de lui et de Kara mais songea qu'il y avait des chances que ça ne soit pas le cas, la brune n'était pas une membre très importante de l'organisation, quant à lui, s'il était connu c'était uniquement pour son insolence et encore, nombre de personnes ne le connaissait sans doute que de vue.

Le petit blond continua donc son chemin, corps et expression détendus, le regard posé sur l'autre en essayant de se rappeler un peu plus de lui mais son nom lui échappait, peut-être même ne l'avait-il jamais su. Une fois à hauteur de l'homme un plan commença à germer dans la tête du demi-démon, c'était risqué mais si ça fonctionnait...

-Bonjour

Salua-t-il avec un air qu'il espérait naturel. La politesse n'avait jamais été son fort.

-Vous participez à la mission aussi ?

Demanda-t-il en espérant que la Résistance ait effectivement planifié une mission dernièrement. Au pire si ce n'était pas le cas l'autre penserait peut-être ne pas être au courant.

-Kara m'a demandé de récolter les infos auprès des autres, elle ne peut pas bouger de son poste parce qu'il y a un groupe de démon pas loin.

Continua-t-il en prenant l'air innocent de celui qui se croit important mais ne sais pas de quoi il parle. Il offrit un grand sourire d'enfant innocent à l'autre en priant pour que son petit numéro aboutisse à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Jeu 2 Mar - 19:21

~Eeet meerde, j'ai passé ma nuit à picoler... Quelle heure il est... Remarque c'est pas comme si j'm'en foutais... J'ai mal aux yeux... Il me faut un café ... A...Attends j'ai plus de clopes ?~

Sieghart était allongé sur le dos à même le sol, un reste vide de bouteille à la main, chaque mouvement qu'il faisait même allongé était un effort considérable demandant un certain degré de force physique. L'homme tourna la tête sur le côté gauche, par instinct. Il a pris le réflexe logique de déposer ce qui traîne dans ses poches sur une table de chevet sur la gauche. À la vu d'un paquet de menthol l'expression de l'homme changea, comme s'il avait retrouvé la foi et l'espoir. Il tourna entièrement son corps de façon à ce que sa main droite soit sur le paquet et le visage contre terre.

~Trois.. Faut que j'fasse des courses... Aller mon grand. Vas-y ça prendra pas long.~

Dit-il en secouant le paquet contre son oreille. Sieghart avait pris l'habitude de se parler à lui-même étant donné son pseudo ermitage, tout simplement pour éviter de devenir fou.L'homme se leva... un pas, puis deux avant de sentir un petit vertige dû à un manque d'effort et principalement à un reste d'alcool dans son organisme. L'appartement dans lequel il se trouve est clairement un squat, l'idée de ranger lui traverse l'esprit avant d'être annihiler par un besoin de nicotine avant effort. L'homme récupéra une arme de poing qui traînait sur une commode en mauvais état. 

~Comme au texas~

Dit-il avant d'ouvrir la porte d'entrée pour sortir....Sieghart arpenta l'une des rues principales, la démarche de l'homme était calme son arme apparente placé dans le bas de son dos et maintenus entre sa taille et son pantalon. L'idée de s'allumer une des cigarettes restante ne fit qu'un tours avant d'être exécuté. Une fois la cigarette allumée l'homme leva la tête et aperçus une silhouette, Malgré l'insécurité, Sieghart n'a aucune réaction hostile ou agressive tant par le fait que Sieghart ai de nombreuses compétences de combat que par l'environnement qui propose une quantité phénoménale d'option de fuite ou de contre attaque.

Se rapprochant peu à peu il comprit que c'était un gamin, encore dans un reste d'alcool l'identifier aurait été quasiment impossible, une fois a porté le jeune garçon engagea la conversation.

-Bonjour
-Vous participez à la mission aussi ?
-Kara m'a demandé de récolter les infos auprès des autres, elle ne peut pas bouger de son poste parce qu'il y a un groupe de démon pas loin.

Un baratin sans nom donné par le jeune garçon, Sieghart n'en avait absolument aucun intérêt (pour ne pas dire rien à foutre) et ne suivis qu'un dixième de ce que le garçonnet baragouinait(gnagnagna demon gnagnagna mission), Un petit mal de crane piqua Sieghart qui répond la cigarette à la bouche.

- Eh fiston... J'ai pas trop trop le temps pour tes conneries... Bordel on recrute des mômes dans la résistance... Viens avec moi j'vais chercher des clopes et on va tirer sur des canettes ça te va p'tit gars ? 

Sans même attendre la réponse de l'enfant Sieghart commença à avancer posant sa main sur la nuque du jeune garçon sans la moindre hostilité ,mais pour tenter de re-diriger son mouvement

"T'as déjà tiré sur des trucs ? Tu vas voir c'est cool."
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Jeu 2 Mar - 21:21

Lukhya ne s'attendait pas vraiment à une telle réaction. Parmi tous les scénarios qu'il avait imaginé il n'avait pas songé un seul instant que l'autre puisse n'avoir rien à faire de ce qu'il lui disait. Si dans un sens le gamin préférait ça à des marques d'hostilité ça ne l'empêchait pas d'être frustré. Il n'avait aucune envie de tirer sur des canettes. Alors que l'enfant allait décliner la proposition l'autre posait une main sur sa nuque, l'enfant se figea, s'attendant à ce que l'autre se mette à serrer les doigts à tout instant et ne lui brise le cou. Lukhya avait beau s'imposer de garder le calme et de jouer son rôle parfaitement il paniqua quelque peu. Il posa une main sur le poignet de l'autre afin de le repousser, pas méchamment, mais avec fermeté tout de même. Quand il entendit le grésillement de la chair qui brûlait il comprit qu'il avait fait une erreur en touchant l'autre de manière directe. Il le lâcha aussitôt, se dégagea avant de faire face.

-Chuis désolééé ! Pardon ! J'l'ai pas fait exprès !!

Utiliser ses pouvoirs sur un résistant faisait parti des pires scénarios qu'il pourrait imaginer. Il contempla la paume de sa main rougissante, se maudissant de ne pas être en mesure de se contrôler une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Jeu 2 Mar - 22:44

La main de Sieghart fut plus ou moins repoussé, habituellement tactile l'homme n'avait pas fait attention à son réflexe, sentant la gêne du jeune garçon grandir il laissa sa main se faire re-diriger avant de sentir une petite... Non une douleurs grandir peu à peu sur sa main avant de sentir comme une sensation de brûlure, l'homme rabat sa main vers lui par réflexes et observa sa cigarette comme pour voir s'il avait lui même brûler sa main celle-ci c'était éteinte depuis le temps qu'il n'avait pas inspiré ou provoquer le foyer de cendre. Le jeune garçon était comme perturbé voir embarrassé ~J'ai cramé l'petit avec ma clope ?! Ou...~ petit homme s'excusa

Chuis désolééé ! Pardon ! J'l'ai pas fait exprès !!

~Il vient de me cramer la main ce p'tit con !~

Sieghart observa la paume de sa main, ce n'était pas une brûlure violente ,mais la douleur se fera sentir un moment si ce n'est pas pris à temps, puis jeta "un oeil" le garçonnet qui semblait plus paniqué que fiers de son acte. Sieghart se baissa à hauteur du garçon, il n'avait pas sociabilisé avec un enfant depuis plusieurs années mais son instinct paternel fit comme un retour très bref.

-Fait pas cette tête j'vais pas t'en coller une pour m'avoir cramer la main ,t'as l'air plus paumé qu'autres choses, mais tu vas réparer ta bêtises comme un grand, ça me semble réglo non ? Je te laisse tranquille après ça. T'as des clopes dans le sac que tu trimbales ?

~Les mômes... J'avais complètement oublié que des gamins étaient nés dans cette merde et n'avais connus que ça, faut que j'y aille doucement, le champ de bataille c'est clairement pas bon pour le mental d'un gamin.~

-T'as quelques choses à faire?

Questionna Sieghart après avoir relevé une petite contradiction entre le discours de recherche d'information et le comportement de fuite du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Jeu 2 Mar - 23:22

Effrayé l'enfant en oubliait toute résolution de se comporter de façon plus calme et réfléchie. Il aurait du se concentrer sur le trajet à suivre pour se sauver plutôt que de bredouiller de pitoyables excuses mais quand l'autre se baissa afin d'être à même hauteur que lui le gamin songea que la situation n'échappait peut-être pas tant à son contrôle que cela.

Que l'autre ne soit pas fâché était déjà une bonne chose, l'enfant ne tenait vraiment pas à être malmené par plus grand que lui, en revanche il voyait mal comment il était sensé réparer son erreur, la brûlure allait rester le temps que l'autre cicatrise, quoi que l'enfant fasse. Il fronça les sourcils en entendant l'autre réclamer des clopes. L'enfant ne savait même pas où en trouver... Peut-être au marché noir, mais le gamin ne comptait pas s'y aventurer, il ne pouvait pas rester dehors pendant des heures non plus.

Il serra plus fort son sac contre lui quand l'autre le mentionna avant de se maudire pour son idiotie. Agir ainsi ne ferait qu'attirer l'attention sur son contenu. Il devait absolument se concentrer pour agir de façon plus naturelle ou l'autre verrait clair dans son jeu, encore que transporter les notes de Kara ne paraîtrait pas suspect tant que le fait qu'il ne soit plus membre de la Résistance ne serait pas découvert.

-J'ai pas euh... De clopes...

Bégaya-t-il enfin en se demandant si l'autre réclamerait réellement une contrepartie. Il lui rappela alors sa fausse recherche d'information. Zut, il aurait sans doute du insister pour tirer quelque chose du type plutôt que de se laisser aller à ses sentiments de peur. S'il voulait un jour être en mesure d'obtenir des informations il allait devoir jouer la comédie un peu mieux que ça.

-Si les informations pour la mission mais vous avez pas l'air au courant.

Reprit-il enfin.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 2:27

Sieghart n'avait pas d'idée de ce dont parlait le garçon, une mission certes, des informations pourquoi pas, mais jusqu'ici le débat sur la chose semblait plutôt flous et le comportement du jeune garçon intriguais l'adulte en face de lui

~Il me cache quelque chose c'est certain, j'aime pas qu'on me prenne pour un con, jouons la fine et essayons de gagner sa confiance, il est peut-être sur la défensive ,mais si j'arrive à casser son doute peut-être que je peux aider ce môme...~

Sieghart posa sa main sur les cheveux du jeune garçon tout en lui souriant.

-Pas grave pour les clope, il m'en reste deux. Tu sais à ton âge j'étais sans doute pas aussi brave que toi bonhomme t'as la tête d'un môme qui en a chier... tente de mettre ta mission de côté, si quelqu'un te demande pourquoi elle n'est pas remplies tu dis que Sieghart t'as forcé à aller à la péche... T'as déjà péché avec tes parents ? Ou quelqu'un ? Ça te dit ?

Sieghart regarde alors le garçon dans les yeux avec un regard fort (malgré son handicap huehuehue) pour tenter de le persuader et le mettre en confiance, observant indirectement la réaction précédente du garçon "protégeant" son sac, L'idée de voir ce qu'il cherchait à cacher devenait de moins en moins intéressante.

~Chaqu'un à ses problèmes, ce qu'il veut me cacher ça le regarde lui faut juste qu'il prenne la perche que je lui tends...~

-T'as cas te dire qu'un poisson pécher vaut un spray désinfectant et un second un bandage pour ma main, t'as tout intérêt à m'en chopper un si tu veux qu'on soit quitte !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 12:22

Lukhya se tendit en sentant la main du brun se poser au sommet de son crane. Il se retint afin de ne pas se dégager brusquement ou de le repousser. L'autre avait l'air gentil et Lukhya voulait bien croire que ses sourires ou attentions soient sincères mais après tout ce qu'il avait vécu il ne parvenait pas à accorder sa confiance aussi facilement. Sa vue se brouilla quand l'autre fit remarquer combien il semblait en avoir bavé... Par réflexe l'enfant se met à se mordre les lèvres de plus en plus fort, ses mains se serrent sur le tissus de son sac alors que l'enfant à de plus en plus de mal à empêcher les larmes de lui échapper.

-Non j'ai pas de... Parents...

Répond-il d'une voix hachée à la question du brun. Il n'a jamais péché de toute sa vie, il ne s'est même jamais posé la question de si ça lui plairait, après tout on ne lui à jamais vraiment laissé le choix, il devait toujours faire quelque chose, localiser les auras des autres occultes, accomplir les quelques petites tâches qu'il soit capable de faire et le reste du temps se faire oublier afin de ne surtout pas déranger. Les mains du gamin se mettent à trembler, les yeux le piquent et finalement les larmes se mettent à couler sur ses joues tandis qu'il laisse échapper son sac sur le sol, lequel tombe en faisant un bruit étouffé. Le gamin s'essuie les larmes avec les manches de son pull mais elles continuent de couler sans interruption.

-J'sais pas... J'dois faire ce qu'on m'a dit...

Même si lui seul s'est imposé cette mission, pour prouver... Il ne sait quoi, peut-être qu'il n'est pas si inutile, que l'on ne se débarrasse pas de lui une nouvelle fois ?

-J'dois rentrer...

Lâche-t-il d'une voix plaintive. Il ramasse le sac qui traîne toujours à ses pieds, le serre contre sa poitrine. Il peut surement trouver de quoi soigner la blessure au QG de l'Ombre, il pourra toujours demander de l'aide à Ayu, même si le jeune démon ne l'aime pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 13:06

Il est clairement en train de me filer entre les doigts, mais entre la brûlure, son comportement a dents de scies et ses réactions face à un degré d'attention faible... Bordel c'est pas la première fois que quelqu'un est gentil avec ce môme ?

Les réactions du jeune garçon intrigue de plus en plus Sieghart, il avait déjà eu affaire par le passé à des enfants soldat ou des enfants utilisés à des fins scientifiques comme sujet d'expérimentation. Certes par le passé Sieghart n'a jamais réellement hésiter à tirer sur un enfant qui menaçait de prêt ou de loin sa vie, aujourd'hui cet enfant n'est pas hostile envers lui ce qui pousse l'homme à "aimer" l'enfant, tant par projection de sa propre fille à travers cet enfant (fille qui doit sans doute avoir 17 ans aujourd'hui) que par bonne conscience.

Sieghart observe par la suite les yeux inondé du garçonnet, il a un truc à faire et veut pas me le dire.. Il se fait broyer par sa propre conscience... Aucun avenir dans l'information ce môme... pensa Sieghart en toute objectivité. Jouons la carte de l'humour...

-Bon je vois, je vais devoir mourir d'une TEEERRRIIIIIIBLE infection... Pauuuvre de moi qui suis déjà borgne et bientôt manchot ! Qu'ai-je fait ! Ô Si seulement un bon ami acceptait de venir avec moi pécher !

Sur-jouat Sieghart avant de ce mettre au sol, posta sa main sur son front pour accentuer l'effet dramatique"

AAAArhg ma vie me quitte ! S...Si seulement je pouvais aller... A la pèche avec toi... Argh.... Mais tu dois rentrer... Argh... J'aurais tellement aimé aller à la péche !....
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 14:08

Le petit blond passe une nouvelle fois sa anche sur son visage afin d'effacer les dernières traces de larmes sur son visage, il repassa ensuite la bandoulière de son sac sur son épaule décidé à reprendre son chemin mais l'autre reprit la parole et avant d'avoir pu annoncer son départ l'enfant se sentit obligé de rester au moins le temps de l'écouter.

Les propos de l'autre plongèrent l'enfant dans la confusion. Très premier degré il avait du mal à faire le lien entre les mots qu'il prononçait et son ton clairement ironique. Il posa un bref regard sur le poignet blessé du brun où se dessinait clairement une marque rouge. La blessure n'avait pourtant pas l'air très grave, mais l'enfant était gêné de l'avoir infligée. Le brun semblait plutôt sympa pour un Résistant.

Alors que Lukhya hésitait sur la conduite à tenir l'autre en rajoutait des tonnes. Cette fois-ci l'enfant commençait à comprendre qu'il se moquait un peu de lui mais n'était pas certain de la façon dont-il était sensé répondre à la taquinerie. Il resta planté plusieurs secondes en regardant l'autre, toujours en se mordillant la lèvre inférieure avant de répondre sur un ton hésitant.

-Ton énergie est toujours au même niveau tu va pas mourir...

Sans se rendre compte de la naïveté de sa réponse il continua :

-Il y a des trucs pour soigner chez moi et du poisson au marché noir.

Pour ce dernier point il n'en était pas certain, bien que ça soit surement le cas. Il pouvait bien troquer un peu de son énergie contre quelques poissons. Il contrôlait de toute façon mieux ses pouvoirs quand il était épuisé, ce qui éviterait un autre incident pour la journée. A aucun moment l'enfant ne songea que l'autre puisse voir la pêche comme une distraction, après tout, ceux chargés de ravitaillement n'avaient pas l'air de le prendre autrement que comme une corvée.

-Je vais aller te chercher tout ça.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 14:27

~Il en fallait peu pour qu'il morde, c'est bien un gamin... Par contre il arrive à jauger mon énergie, y'a qu'un démon pour parler de ce genre de truc... Mmh j'ai p'tet entendus parler de ce môme, lui demander son prénom pourrait le déstabiliser, on va rester sur une approche simple si je l'accompagne ça va me permettre d'en savoir plus sur lui... Je ne le suis pas jusqu'à son lieu de vie qui sais ce qu'il chercherait à cacher...~

à peine l'enfant fini sa phrase que Sieghart encore allongé roula sur le sol juste en face du garçonnet, placent sa tête entre les jambes de celui ci et se relevant d'un coup en tenant les jambes du gamin pour le placer sur ses épaules et le porter. Un mouvement un peu trop militarisé ressemblant plus à du combat rapproché qu'à une manœuvre bienveillante.

-Je t'accompagne, tu sais les fausses promesses et les menteurs ici ça court les rues, montre moi par où on va et je t'y porte ! Ça fais des années que j'ai pas fais ça !
~Bordel... C'est qu'il me nique le dos ce môme il est p'tet plus lourd que ce que je pensais... Non ça dois être son sac ?~ Je te lacherai pas tant qu'on sera pas arrivé par contre ce serai con que tu t'ouvres le crane en faisant une chute nan ~Maintiens de situation par le risque... quel pédagogue... J'me surprends parfois... !~

Sieghart commence alors à engager le pas en tournant en rond.

-votre monture attend la direction monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 15:16

Lukhya avait à peine eut le temps de comprendre ce que l'autre faisait qu'il se retrouvait perché à bonne distance du sol sur les épaules du brun. Passée la sensation de vertige due à la vitesse avec laquelle il avait été soulevé, l'enfant se crispa, persuadé qu'il allait perdre l'équilibre. L'enfant du se retenir pour ne pas crier à l'autre de le lâcher, il souffla un coup, tentant de maîtriser l'élan de panique et le désir de se débattre jusqu'à ce que l'autre ne le repose. Il l'avait dit, ça serait idiot qu'il tombe.

Un instant l'enfant songea à s'agripper afin d'être certain de ne pas basculer en arrière mais l'incident ayant eut lieu un peu plus tôt lui revint à l'esprit, il inspecta la paume de ses mains et constata qu'elles étaient normales avant de se saisir du col du brun.

-On va... Euh...

Bon, il ne pouvait pas guider l'autre jusqu'au QG de l'Ombre, peu importe l'excuse qu'il pourrait trouver il ne pourrait jamais justifier de façon cohérente le fait qu'il y vive, restait donc le marché noir, de toute façon il y trouverait sans peine de quoi soigner les blessures de l'autre.

-Par-là...

Indiqua-t-il en montrant la direction du marché à sa pseudo monture qui agissait n'importe comment, sans doute dans le but de l'amuser. Pour Lukhya qui n'avait même aucun souvenir d'avoir été porté dans sa courte existence, les démons n'étant pas forcément très tactiles avec leur progéniture, la situation était juste bizarre et il avait hâte de rejoindre le marché noir et de regagner la terre ferme.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 16:50

Le jeune garçon est sur les épaules de Sieghart qui après un début de porté difficile a maintenant pris habitude du poids du jeune garçon et sans s'inquiéter d'une autre potentielle brûlure il engagea sa marche en direction de l'ordre de l'enfant. Sans parler profitant du "paysage" ou de ce qu'il en restait de celui-ci, à chaque pas le jeune garçon semblait un peu plus léger, sans doute le temps que les muscles se chauffent. Sieghart semble alors perdu dans ses pensées le pas guidé plus pas l'instinct qu'autres choses se préparant à une discussion avec lui-même.

~Fait chier, mais j'ai raté l'enfance de ma fille quand j'y pense... Je l'ai délaissé... Tout ça à cause de créatures mégalo... Quand j'y pense je devrais peut-être étudier leurs comportements, leurs hiérarchies, la routine qu'ils peuvent avoir... J'en parlerais sans doute à Ludwig, je risque d'avoir besoin de matériel ne serais-ce que pour une reconnaissance... Les éclaireurs sont bon mais trop peu entraînée... Je vais devoir reprendre du service je pense...~

Partant dans une association d'idée et après s'être aperçus du long silence le temps du trajet Sieghart repris alors conscience d'où il était après ce moment de flottement, à peine arrivé dans la proximité du marché il se baissa et déposa le jeune garçon en l'informant.

-Tu sais petit, j'ai une fille, quand je l'ai quitté elle était un peu plus jeune que toi... j'aurais pas aimé qu'elle vive dans ce monde là et même si je regrette le fait qu'elle ne soit pas à mes côtés je suis quand même heureux qu'elle n'ai pas à vivre ça, sache que si t'as besoin d'un service, de la bouffe, un conseil pour les nanas ou encore apprendre à te raser c'est avec plaisir que j't'aiderais. Je sais pas quel âge tu as d'ailleurs...

Certes il avait été papa... Avait, l'idée qu'il se faisait d'un enfant était plus celle d'un film bourré de clicher que la réalité même.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 17:26

Lukhya n'était pas mécontent de retrouver la terre ferme après le court trajet qui les avaient menés vers le marché noir. Il posa un regard sur les nombreux étalages qui s'enfonçaient sur plusieurs mètres en tachant de se rappeler où pouvaient se trouver les fournitures médicales. Il venait souvent à cet endroit avant mais la mémoire lui faisait malgré tout défaut, de toute façon le marché changeait constamment, à croire que les marchands étaient incapables de se choisir une place et d'y rester, à moins qu'à cause du taux de mortalité élevé en ville ce ne soit les marchands qui changent régulièrement.

L'enfant écoutait d'une oreille distraite le brun qui lui parlait de sa fille, il ne demanda pas pour quelle raison elle n'avait pas à vivre que ça. Peut-être était-elle morte. Le petit blond aurait-il préféré être mort qu'avoir à vivre tout cela ? Peut-être bien, en attendant il était toujours en vie, par un sacré miracle vu le nombre de situations dangereuses qu'il avait vécue. Lukhya n'était pas suicidaire, aussi ne lui restait-il qu'à endurer cette existence jusqu'à ce que la chance ne l'abandonne.

Après avoir marché quelques mètres l'enfant reconnu finalement les lieux, ils n'avaient plus beaucoup à marcher pour trouver ce dont-il avait besoin, l'autre continuait de parler et si Lukhya avait conscience qu'il devait plaisanter, surtout en parlant de filles et de se raser, la gentillesse de l'autre le touchait énormément. Sans un mot il s'arrêta et prit la main du brun quand il fut à ses côtés, signe qu'il acceptait de lui faire confiance. Alors qu'ils arrivaient au niveau d'un stand de fournitures médicales, l'enfant répondit finalement à la question du brun, songeant que cette info n'avait guère d'importance.

-J'ai 8 ans...

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 18:19

~8 ans... ce môme à un an de plus que mon dernier souvenir de ma fille... Et il vit ça depuis sa naissance putain... Je vais devoir m'entretenir avec Ludwig vis-à-vis de quoi faire et comment sortir de cet enfer rapidement, la résistance à un but bordel~

Au moment de son précédent discours le petit garçon pris la main e l'homme ce qui provoqua un sourire réflexe sur le visage de Sieghart, peut-être qu'il cachait des choses et qu'il n'était pas digne de la confiance qu'il lui accordait mais pour Sieghart ce geste vaux surement plus qu'une partie de pèche et une quantités d'infinie d'information sur l'Ombre. Engagent le pas Sieghart observa les échoppes une par une à la recherche de quoi se soigner, tout et n'importe quoi était proposé sur des tables improvisés et branlante, allant de morceaux de tissus de qualités plus que discutable à des médicaments contre le mal de l'air, un choix divers et varié conçus de reste d'habitant probablement mort ou de récupération dans les maisons et appartements pillé. Malgré le besoin de certain à vendre leurs produit une certaine tentions était présente, certain marchand semblait prêt à détaller au moindre signe hostile tendis que d'autre semblait plus calme comme s'il ne ne pouvait rien leur arriver de tragique

- Tu as remarqué quelques choses d'intéressant ?

Demande Sieghart au petit homme sans porter le regard sur lui.
- Si tu trouves préviens moi mmh ?

L'endroit est certes une zone de non guerre ou chaque individu pouvait cohabiter ,mais un écart de conduite étant vite arrivé baisser sa garde n'est clairement pas une bonne idée, malgré sa tentions Sieghart garde une apparence externe très calme voir sereine.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Ven 3 Mar - 19:23

Les deux silhouettes continuaient de se faufiler entre les différents étals du marché, le regard de Luce se baladant à la recherche de ce dont-ils auraient besoin. le choix ne manquait pas et ils trouveraient sans doute très rapidement quelque chose pour soigner la brûlure de l'autre. Il passa son regard sur les différentes crèmes, spray et autres remèdes artisanaux mit à dispositions de potentiels acheteurs. Peut-être y avait-il dans le tas quelque chose qui ferait l'affaire, mais Lukhya qui ne savait lire préférait chercher quelque chose qu'il connaisse déjà plutôt que de réclamer l'aide de l'adulte.

Alors que le brun lui demandait s'il trouvait quelque chose d'intéressant le gamin secoua simplement la tête en signe de négation, guère attentif au fait que l'homme ne le regardait pas. Il repéra enfin un petit flacon blanc et bleu qui lui sembla familier. Kara en utilisait de semblables pour désinfecter les plaies. Il lâcha la main de l'adulte tout en l'interpellant.

-C'est ça qu'il faut utiliser pour soigner ta main.

Sans attendre il désigna au marchand le flacon ainsi qu'un rouleau de bandage encore proprement empaqueté dans son emballage en plastique. Il allait enfin pouvoir rentrer chez lui, non pas qu'il veuille à tout prix quitter l'autre qui s'était révéler être parfaitement fréquentable, mais il avait encore une mission à mener à bien. Distraitement il tendit la main vers le marchand afin de lui offrir une partie de son énergie en guise de paiement. S'il avait été attentif aurait-il remarqué l'air moqueur du démon qui s'empara vivement de sa petite main ? Avant qu'il le lâche le jeune demi-démon sentit la tête lui tourner, une fois libre il tenta de faire un pas mais manqua perdre l'équilibre tant ses jambes étaient devenues faibles. Il se rattrapa de justesse au bras du brun en pestant entre ses dents serrées :

-Enfoiré...

Il lui avait prit une quantité bien trop importante d'énergie, l'enfant avait été trop empressé de se débarrasser de sa course pour se poser davantage de question... Il continua de se cramponner à l'autre afin de ne pas s'effondrer tout en continuant de pester entre ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Sam 4 Mar - 15:53

Un peu trop occupé à observer le comportement des marchands et acheteur à droite à gauche Sieghart en oublia presque le jeune garçon qui avec difficulté s’agrippa à lui pour lui remettre les composant médicaux. L'enfant semblait plus qu'épuisé comme vidé, Sieghart observa l'être qui avait commis cet acte avec une certaine haine, certes la zone est soumis à une trêve mais ~Je lui calerais bien mon canon entre les dents à ce fils de pute...~ pensait-il. Il auscultât alors le jeune garçon posant les composants sur le sol en jetant "un oeil" au démon qui a affaiblit l'enfant dans l'éventualité d'un profit de moment de faiblesse.

-T'es juste fatigué ça va aller bonhomme, t'as baissé ta garde et tu as agi dans la vivacité. Tu fais parti de la résistance hmm ? Démon ou pas tu dois toujours agir avec prudence même si tu es persuadé de tes compétences. Je prends les médoc' et je te dépose chez toi, t'as pas l'ai en état de marcher ou de continuer ta mission.

L'homme ramassa les composants et souleva le jeune garçon par la taille afin de le déposer sur ses épaules comme pour l'aller avant de s'engager en direction de la rue principale. Il entra alors dans l'introspection concentrée sur ses pensées.

~Quand je regarde bien... ça fait un moment que je n'ai pas combattu, je n'ai même pas conscience de mon potentiel et de mes limites... Les quelques démons que j'ai fais tombé c'était à longue distance... de prêt je n'ai aucune idée de la force de ces cho... Attends, le gamin en est-un... Mais il semble beaucoup plus paumé que ses congénères...~

-J'ai une question, tu peux ne pas y répondre si ça t'ennui. Qu'est-ce que tu es ? Et depuis quand tu es dans la résistance ?

~il est affaiblis c'est certainement le meilleur moment pour le questionner~ raisonna Sieghart  
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Sam 4 Mar - 16:41

Si le gamin avait conscience qu'il n'était effectivement que fatigué il se maudissait encore d'être tombé dans ce piège. Il savait pourtant ce qu'il y avait à savoir du transfert d'énergie. Il ne répondit pas tout de suite au brun mais intérieurement il pestait toujours, comme c'était à prévoir l'autre voulait le raccompagner chez lui, s'il refusait de lui dire où il habitait il allait sans doute trouver ça suspect, ou le traîner de force au QG de la Résistance ou Ludwig n'aurait aucun mal à sentir son aura et le tuer. Essayer de l'emmener vers le QG de l'Ombre était tout bonnement impensable.

Avant qu'il ait pu trouver une solution satisfaisante l'enfant se sentit soulevé dans les airs pour rejoindre les épaules du brun. Le gamin tenta bien de marmonner entre ses dents mais le peu de conviction qu'il y mettait ne trompait personne :

-Je peux marcher tout seul...

Bien qu'il soit en réalité soulagé de ne pas avoir à le faire, il y avait quelques kilomètres d'ici au QG, une distance difficile à couvrir à pas de fourmi. Le gamin s'agrippa encore une fois au col du brun, bien que moins effrayé que la première fois et au moins, certain de ne pas lui foutre le feu. L'enfant laissa son regard errer sur le paysage, conscient qu'il devrait chercher une solution à son problème mais c'était plus fort que lui il était épuisé. L'enfant fut sortit de ses pensées quand l'autre se mit à lui poser des questions, à dire vrai il était surprit que ça ne soit pas arrivé avant, il répondit presque aussitôt, sachant que les réponses qu'il lui apporterait ne devrait pas particulièrement éveiller ses soupçons.

-Je suis un demi-démon...


Inutile de chercher à le nier, son regard était rouge. Quant au temps qu'il avait passé auprès de la Résistance...

-J'sais plus trop, j'ai été adopté par une Résistante quand j'avais cinq ans mais je me rappelle plus quand j'ai commencé à aider.

Il avait presque l'impression qu'il en faisait encore partie. Il n'y avait après tout qu'une dizaine de jours que son statut avait changé. Si l'enfant se moquait bien du groupe auquel il appartenait il regrettait presque que le brun fasse parti du groupe ennemi. Ce n'est pas tous les jours que quelqu'un se montrait gentil avec lui, même avant qu'il ne tue Kara.

Alors que l'autre continuait d'avancer d'un bon pas le gamin prit soudainement conscience qu'il ne lui avait indiqué aucune direction. En toute logique il devait donc se diriger vers le QG de la Résistance, il fallait vite qu'il trouve une idée pour le détourner de la bâtisse avant qu'ils ne soient assez prêt pour attirer l'attention d'un certain demi-démon.

-Euh attends, j'habite pas au QG de la Résistance.

Il devait maintenant réfléchir à comment s'approcher le plus possible de la zone appartenant à l'Ombre sans éveiller les soupçons et convaincre le brun de le laisser faire le reste du trajet seul. Il se tortilla mal à l'aise n'arrivant pas à trouver de réponse convenable.

-Ca va aller, j'vais me reposer un peu et rentrer chez moi tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Sam 4 Mar - 17:39

Sieghart trouva le comportement du garçonnet douteux, l'enfant est certainement à moitié démoniaque mais il reste doté d'une conscience, la réaction logique aux yeux (à l'oeil) de Sieghart aurait été d'accepter l'aide même de quelqu'un qu'il visualisait comme un ennemi potentiel. Le rejet l'intrigua d'autant plus quand l'enfant dit qu'il ne vivait pas au QG de la résistance.

~Ce gamin vie où... Il est soit seul soit sous la juridiction de quelqu'un... Il a été adopté mais n'a pas mentionné précédemment son tuteur quand je lui ai demandé s'il avait déjà péché avec quelqu'un... C'est évident qu'il n'est plus sous la tutelle de quelqu'un... Il a une "mission" d'information et ne souhaite pas retourner au QG alors qu'il est en mauvais-êtat... Intéressant, très intéressant... Je vais le brusquer ça ne m'avancera un minimum... Mais c'est certain il me prend pour un con et ça me plait, il a de l'idée ce môme.~

Sieghart posa un genou au sol et fit basculer lentement le jeune garçon, observant le garçon dans les yeux encore une fois d'un regard beaucoup plus froid.

-Jusqu'ici je pense avoir été sympa avec toi... Mais à me prendre pour un con je risque d'être violent petit gars alors je vais te faire une petite promesse, quoi que tu me dises dans les trente prochaines secondes je ne réagirais pas contre toi et encore mieux je vais t'aider si je pense que c'est raisonnable, choses que j'ai tendance à ne pas être. Crois moi fils que même si tu m'annonces que tu es en réalité l'enfant illégitime de Satan je ne te sanctionnerais pas.

Le regard de Sieghart s'assombrit beaucoup plus comme pour appliquer son autorité sur l'enfant et s'assoit alors sur sa gauche pour être à sa hauteur. L'homme prend alors une cigarette qu'il allume avant de demander.

-donc : Qui te garde ? qui t'as donné ta mission ? qu'est ce qu'il y a dans ton sac ?

~Je devais juste sortir chercher des clopes et me voilà en train de jouer à "Pourquoi t'es vilain" avec un mômes.~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Sam 4 Mar - 23:22

De toute évidence ses derniers propos avaient été ceux de trop et l'autre avait à présent des soupçons sur la véracité de son histoire, s'il n'en avait pas déjà avant. Le gamin qui faisait maintenant face au brun recommença à se mordre les lèvres et à prendre l'air contrit. S'il avait bien envie de croire l'autre quand il lui disait qu'il n'y aurait aucune conséquence et ce peu importe ce qu'il lui annoncerait, une grosse partie de lui doutait encore. Il n'était pas question d'avouer une bêtise quelconque mais bien le fait d'appartenir ou non au camp ennemi dans une guerre entre humains et occultes. Le gamin se mit à se tordre les mains nerveusement tout en jetant des regards un peu partout. Il avait bien conscience qu'il aurait beau fouiller les environs du regard il ne pourrait pas se sauver, il était complètement affaiblit et tenait tout juste debout, courir relèverait du miracle à présent. Et même si en théorie ils étaient encore dans une zone de non agression, l'autre n'aurait qu'à le traîner en dehors pour l’exécuter s'il en ressentait le besoin.

Les trente secondes étaient bientôt écoulées et l'autre posait davantage de questions. Aucune solution n'était apparu au petit qui continuait de paniquer. S'il voulait encore s'en sortir il n'allait pas avoir de choix que de tout raconter.

-D'accord j'vais te dire

Dit-il sur un ton peut-être rendu un peu trop fort par la peur. Il resta silencieux une demi-seconde essayant de se rappeler les questions que l'autre lui avait posées.

-Je vis avec une démone de l'Ombre et y a pas de mission, j'ai inventé ça pour essayer d'avoir des informations pour pas qu'on me tue parce que je suis inutile.

Commença-t-il, jugeant qu'à défaut de pouvoir nier son lien avec l'ennemi il n'était au moins pas obligé de citer de quelle démone il s'agissait, d'ailleurs Lukhya était-il au courant de l'importance du rôle d'Erelyth dans le groupe de l'Ombre ?

-Dans mon sac y a juste des affaires que j'ai été chercher là où j'habitais avant...

Dit-il en tirant la fermeture éclair du sac pour montrer le tas de vêtements en vrac à l'intérieur, lesquels dissimulaient bien son contenu plus précieux. Il referma la fermeture et posa un regard inquiet sur le brun, se demandant s'il jugerait que ne pas le tuer soit assez raisonnable ou s'il allait ramener sa tête à Ludwig en guise d'offrande...

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Dim 5 Mar - 22:45

Les phrases qu'avait annoncé le jeune garçon raisonnèrent dans l'esprit de Sieghart, intérieurement il bouillonnait tendis qu'à l’extérieur l'homme semblait impassible comme pour ne pas laisser percevoir un quelconque sentiment qui pourrait pousser à anticiper une action , son bras se crispa comme pour arrêter un mouvement, sans doute pour prendre son arme et exécuter l'enfant comme l'idée se fit hurler dans son esprit, qu'importe le lieu ou les règles.

Sieghart se rappela de la promesse qu'il avait faite, et ferma l'oeil quelques secondes comme pour méditer de façon courte et retrouver son sang froid. Et observa le jeune garçon quelques temps sans rien dire posant un regard lourd sur celui ci.

~je lui ai dis que je ne ferrais rien... J'agirais pas contre ce gamin... ça reste un enfant et je pense qu'il est juste paumé et qu'il se fait trimballer d'un camp à l'autre comme un genre de bouche trou. Je le raccompagne jusqu'à leurs base ? Non les démons n'aurai aucun intérêt à me laisser en vie même si j'apporte un des leurs, d'autant plus qu'il faut que je prenne en compte le fait qu'il m'a bluesé une fois alors apporter la tête d'un vieux con pourrait lui être favorable... Je l'escorte jusqu'à la frontière... En cas d'embuscade je peux m'échapper sans difficulté et j'ai la planque à coté... ça me va...~

Essayant d'entrevoir la vérité et les possibles alternative à raccompagner le gamin Sieghart soupira et frappa doucement le dos de tête du jeune garçon comme pour le taquiner et détendre l'atmosphère devenus de plus en plus pesante.

-Fait pas cette tête là filston... Je vais te porter jusqu'à la limite de la zone, logiquement t'en aura pas pour long à rentrer après ça et tu pourras récupérer en chemin, pour ce qui est de ce que tu viens de me dire... Je vais pas te cacher que ça me fais un peu chier que tu sois membre de l'ombre mais sache que tout ce que je t'ai dis jusqu'à présent tiens toujours, si t'as besoin d'aide pour quelque chose de « neutre » ou que t'as juste besoin de l'avis d'un adulte humain sur ce qui est des choses de la vie, hésite pas à venir me voir...

Sieghart se releva et étira lentement ses bras comme pour montrer qu'il était prêt à repartir et porter le gamin.

-On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Dim 5 Mar - 23:43

Le bref spasme dans le bras de l'autre n'échappa pas au gamin, particulièrement sensible au langage du corps. Le petit blond se crispa s'attendant à être exécuté d'une seconde à l'autre puis finalement le brun sembla juger que sa promesse valait bien d'être respectée après tout. Il se contentait à présent de garder l'oeil sur lui, le regard assombrit par tout ce qu'il pouvait penser de la situation. Lukhya baissa finalement les yeux vers le sol en attendant que tombe la sentence.  La tension était insupportable et l'enfant fut presque tenté à un moment de balancer un "Alors ?" qui n'aurait sans doute pas servi ses intérêts. C'est finalement en l'accompagnant d'une tape à l'arrière du crane que l'autre reprit la parole. De toute évidence l'autre n'avait pas menti quand il avait dit qu'il n'était pas franchement raisonnable. N'importe qui l'aurait sans aucun doute abattu mais l'enfant n'allait certainement pas s'en plaindre, mieux il était reconnaissant au brun de faire preuve d'autant de compassion.

-D'accord

Répondit-il finalement prêt à se remettre en route, il avait toutefois une dernière indication à transmettre.

-On doit éviter le QG de la Résistance, si Ludwig sent ma présence il me tuera, c'est lui qui m'a abandonné à l'Ombre.

Si le gamin pouvait entacher la réputation du leader de la Résistance il n'allait pas se priver, d'autant avec des faits qui étaient vrais et aisément vérifiables.

-On y va.

Confirma-t-il finalement.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Sieghart Vandherheim
Vétéran

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Mer 8 Mar - 12:44

Sieghart souleva à nouveau le jeune garçon tout en poussant un simple soupir due a la force qu'il réengage dans le porté de celui-ci. Un fois le jeune garçon sur ses épaule l'homme veilla au confort de son cavalier en supportant les jambes de celui ci avant d'engager le pas. Ce que lui avait dis le jeune garçon était encore un peu coincé en travers de sa gorge, certes l'idée que Ludwig l'ai tout simplement bannis et l’exécuterais à la moindre occasion était entièrement plausible aux yeux de Sieghart, mais laisser un enfant demi-humain à des démons ne semblait pas être une idée fantastique. Sieghart leva la tête pour regarder l'enfant sans regarder là où il marchait.

-Sinon ils s'occupent bien de toi la bas ? Je préfère te le redire si t'as besoin de moi il y a un immeuble à coté d'une supérette juste la bas . L'homme pointe une la direction du no-man's land. Si tu as besoin de quoi que ce soit, va au 6eme étages dans l'appartement 2 et fait de la lumière toute une nuit, je serais là le lendemain matin.


Bien que l'homme donnait une de ses planques à l'enfant et qu'il baissait sa garde il savait que malgré la nature démoniaque de celui-ci accorder de la confiance pourrait l'aider à grandir et à faire des choix important à l'avenir.

Une fois la zone sécurisée passé, Sieghart engagea une centaine de pas de plus avant de sentir une petite gène dans sa poitrine comme si son instinct lui disait de ne pas continuer plus loin au risque d'être pris dans une embuscade. Certes l'homme savait se protégé mais avec une simple arme de poing et sans avoir pris avantage et connaissances des lieux c'étais comme perdu d'avance. L'homme déposa alors l'enfant au sol et adopta un sourire similaire à un père laissant son enfant aller a l'école pour la première fois (le genre de sourire heureux de voir un enfant grandir mais inquiet.)

-Tu peux continuer à partir d'ici ? C'est pas que je le sent pas... Mais avancer un peu plus serait un putain de danger qu'une visite de courtoisie. T'as tout ce qu'il te faut ? Ton sac ? Bon... Je m'appel Sieghart au faite... J'sais pas si je te l'ai dis.

~Pov'mioche... J'ai même pas idée de quoi lui dire.~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t148-sieghart-vandherheim-en
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Rencontre d'une silhouette familière   Mer 8 Mar - 14:53

A nouveau perché au sommet des épaules du brun, Lukhya laissa son regard errer dans le vide en s'efforçant de ne pas trop réfléchir à la situation actuelle. Il ne fallut que peu de temps pour que l'autre ne reprenne la parole. Le petit blond l'écouta d'une oreille attentive, à la fois surprit et touché de se voir offrir une porte de sortie si besoin à l'avenir. Il leva les yeux vers la direction indiqué puis acquiesça pour confirmer au brun qu'il avait comprit, regrettant un instant de n'avoir rien à lui offrir en contrepartie. A la place il répondit à la question qui lui avait été posée un peu avant.

-Ca va... Je suis bien là bas...

A dire vrai il était même très bien traité, son mal-être provenait d'ailleurs. Ombre ou Résistance, Démons ou Humains ce n'est pas ça qui y changerait quelque chose.

Alors que le duo franchissait la frontière de la zone neutre l'enfant se redressa légèrement, s'efforçant de garder ses sens en alerte afin de pouvoir alerter le Résistant si quelque chose tentait de s'approcher. Une chance il n'y avait rien aux alentours aussi quand après une centaine de mètres l'autre s'immobilisa soudainement le petit posa un regard sur les alentours, se demandant un instant si ses sens lui avaient fait défaut. Quand l'homme le déposa au sol, le petit comprit qu'il était temps pour lui de reprendre son chemin seul. Il leva à nouveau les yeux vers l'autre ne sachant pas très bien quoi dire. S'il aimait bien le Résistant, le hasard avait voulu qu'ils soient ennemis. Un concept délicat à appréhender pour le petit blond qui préférait ne pas y penser.

-C'est bon le QG est plus très loin ça va aller...

Il remonta la bretelle de son sac sur son épaule, prêt à reprendre la route.

-J'm'appelle Lukhya.

Ajouta-t-il enfin, jugeant qu'il ne risquait pas grand chose à donner son nom après toutes les infos qu'il avait pu lui fournir. Le petit tourna finalement les talons pour se diriger d'un pas lent vers la bâtisse principale de l'Ombre.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
 
Rencontre d'une silhouette familière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 2 :: Zone résidentielle-
Sauter vers: