Partagez | 
 

 Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Dim 27 Aoû - 22:49

Il était une rumeur qui circulait depuis plusieurs semaines au sein du QG de l'Ombre. Malphas avait disparu disait-on. Même sa seconde ignore où il se trouve disaient les autres. Le départ du prince démon de la discorde un beau matin après une très longue discussion sur le toit de son palais n'avait pas beaucoup attiré l'attention. Le démon aimait à disparaître ainsi hors de la ville, parfois même pendant plusieurs jours. Nul ne savait ce qu'il faisait pendant ces moments hors de la cité maudite et le chef de l'Ombre lui même n'avait jamais eut intérêt à s'exprimer à ce sujet.

Malphas était-il mort ? Existait-il quelque chose là dehors qui soit capable de mettre fin à la vie d'un démon ? C'est l'une des question qui tournait en boucle. La plupart n'y croyaient pas, la barrière infranchissable qui ceinturait toujours la ville semblait être la preuve que quelque part le démon vivait toujours et demeurait assez conscient pour maintenir son pouvoir pourtant ils étaient de plus en plus nombreux à douter. Et si c'était là tout ce qu'il restait de Malphas ? La guerre entre Ombre et Résistance semblait elle aussi être en suspens, nul ne s'était risqué à s'attaquer à l'autre, pas qu'il y eut véritables affrontement entre les deux camps en dehors des joutes verbales que pouvaient s'échanger les deux leader du groupe derrière un verre à la taverne de la déchéance. Eden Lake d'une certaine manière semblait en suspens, gelée alors que l'un de ses joueurs principal était et demeurait absent.

Un beau jour alors que les rumeurs s’essoufflaient et que les conversations ne tournaient plus autour du démon voilà pourtant qu'une présence familière se fit sentir aux portes même du Quartier Général de l'Ombre. Il était impossible de s'y tromper, même ceux qui ne connaissait que bien peu Malphas reconnurent son énergie bien peu comparable à n'importe quelle autre. Le démon franchit les portes du QG sans se soucier de s'annoncer. Il était rare qu'il se déplace en personne entre ces murs, il avait tellement de fois laissée sa seconde gérer les lieux à sa place. Regrettait-il ? Pas vraiment, pourtant les paroles de cette dernière s'était finalement frayé un chemin dans son esprit. Il avait été un bien piètre dirigeant pour l'Ombre, groupe qu'il avait pourtant lui même décidé de diriger. La tentation de laisser cette responsabilité à d'autre avait été très forte, il ne savait pas très bien pourquoi il n'y avait pas encore cédé et encore moins pourquoi aujourd'hui il était de retour.

Il y avait plusieurs jours que Eden Lake avait pu voir le retour d'une forme sombre bien connue en ses cieux. Le corbeau de Malphas était revenu bien qu'il se trouva peu de personne qui seraient en mesure de l'identifier comme tel. Si Malphas n'ignorait pas que parmi ses alliés et ennemis il y eut des personnes assez intelligentes pour identifier l'empreinte démoniaque de son corbeau, il se montra de son côté assez intelligent pour les éviter. Par les yeux de l'animal il put ainsi faire un rapide bilan de la situation au sein de son groupe et même identifier quelques membres dissidents qui le gangrenait.

Alors qu'il s'avançait dans les couloirs du QG le démon gardait bien en mémoire leurs visages, décidés à faire le ménage dans ses rangs. Tout avait commencé à mal tourner quand certains s'étaient affranchit de son autorité pour se rebeller, c'est donc par là qu'il allait commencer. Reprendre le contrôle des pommes pourries d'Eden Lake ou les faire disparaître à tout jamais. C'est littéralement que certaines têtes roulèrent ce soir là dans les couloirs du QG. Le démon éprouva une certaine forme de satisfaction à faire le ménage dans ses rangs jusqu'à ce qu'à traîner de pièce en pièce il ne tomba sur celle qu'il était venue trouver. Du moins tomba-t-il sur son reflet dans le miroir de la salle de bain alors que de toute évidence Erelyth sortait de la douche...

Sourire en coin, le démon se tourna afin de faire face à la démone. Les semaines passées avaient-elles contribuer à apaiser les tensions ou la démone allait-elle lui offrir un autre de ses numéros ? Malgré le doute le démon n'était pas mécontent de revoir sa seconde, il avait toujours eut une affection particulière pour la démone aux cheveux d'argent. Bien sur des concepts tels que l'amitié, l'amour ou la haine étaient à mille lieux des sentiments qu'étaient capables d'éprouver les êtres démoniaques, dans ce cas pouvions-nous parler de respect ? Sans doute pas venant de Malphas et pourtant quelque part le démon respectait l'intelligence de la démone qui avait tout pour devenir l'une de ses ennemis les plus redoutable s'il lui en prenait l'envie. Balayant ces futilités d'un revers de main mental le démon se décida enfin à lui adresser la parole :

-Bonsoir Erelyth.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Lun 28 Aoû - 0:08


Si certains s'amusaient à hypothétiquement penser que Malphas avait disparu, Erelyth leur rappelait froidement que si c'était le cas, il n'y aurait aucun doute à ce sujet. Certes, l'aura du démon n'était plus perceptible dans le périmètre d'Eden Lake pendant plusieurs jours, mais la démone aux cheveux d'argent était loin de s'en inquiéter. Ce n'était pas la première fois que son Chef disparaissait sans même faire l'effort de la prévenir. Il ne méritait même pas que ce dernier point l'agace. Non, Erelyth s'était contentée de gérer les affaires quotidiennes du groupe.  Avait-elle même revu le chef des résistants, de manière totalement hasardeuse. Ce dernier s'était montré courtois, comme souvent, moins aventureux que cette tirade dans le palais de Malphas. Ils avaient discuté, de choses et d'autres, mais rien de sérieux. Un peu plus tard, Ayu, l'élève impétueux, avait fait une réapparition. Erelyth avait admit le fait que ce dernier avait beau être un peu dissident, il n'en restait pas moins fidèle à ses engagements. Et vint la drôle de demande de Lukhya.

Erelyth, malgré quelques doutes, avait trouvé de nouveaux intérêts à maintenir l'ordre dans le groupe de l'Ombre. Elle s'était lentement détachée de Malphas, du moins en était-elle persuadée. Le dernier contact qu'ils avaient eus avait été quelque peu... spécial. Aucun d'eux n'avait réellement compris ce qu'il s'était passé ce jour là. Mais la démone s'en était retrouvée épuisée.

Cela faisait quelques jours maintenant que la présence du corbeau maléfique se faisait sentir. Erelyth n'y accorda qu'une attention bénine ; s'il souhaitait voir quoique ce soit avec elle, il n'avait qu'à venir la voir. Lors d'une douce soirée, la démone s'était même permise de prendre une douche d'eau chaude, dans une petite salle de bain qu'elle s'était aménagée. Ayu et Lukhya étaient partis ensemble se ravitailler. Il faut dire, gérer l'apprentissage de deux jeunes démons et demi-démons étaient épuisants. Ca, plus le fait de faire le lien entre les résistants et l'Ombre, plus faire le boulot de Chef puisque ce dernier était aux abonnés absents, sans oublier qu'il y avait encore quelques conflits internes à matés.

Au milieu de sa toilette, la diplomate démoniaque sentit une nouvelle fois la présence de son chef, mais de manière trop proche. Elle s'immobilisa, nue sous sa douche, pour se concentrer. Non, elle ne rêvait pas... mais Malphas se trouvait bel et bien au QG. Elle comprit ce qu'il voulait faire lorsqu'elle sentit disparaître certaines auras aux abords du quartier puis à l'intérieur des couloirs. Dans un soupir, elle quitta le bac de sa douche et s'enroula dans une serviette. Le tissu blanc recouvrait une partie de son intimité, et ses longs cheveux humides tombaient en cascades sur ses épaules et sur son dos. Leur longueur était telle qu'elle devait faire attention à ne pas se les coincer contre le rebord d'un meuble ou d'une fenêtre. Face à son miroir, elle entama de se démêler les cheveux avec un peigne, chose rare qu'elle ne s'autorisait qu'en de rares occasions. Mais l'aura destructrice et puissante de Malphas s'avançait.

Non, il ne va quand même pas oser...

Et bah si. Erelyth se vit arriver derrière elle un prince-démon avec un insupportable petit sourire en coin. Et même si elle était persuadée de ne plus rien vouloir ressentir pour lui, la présence même du démon dans sa salle de bain ne la laissait pas indifférente. Elle fixa le  reflet du brun, sans se donner la peine de se retourner. En fait, elle ne savait simplement pas comment réagir. Alors dans le doute, elle continua de se brosser ses longs cheveux argentés.

— Je ne sais pas si te trouver dans ma salle de bain lorsque je sors de ma douche est véritablement signe de bonne soirée, Malphas.

Même si au fond d'elle, Erelyth restait presque contente de le revoir, comme rassurée. Elle ne se l'avouerait jamais, ni à elle-même, ni à quiconque. Mais peut-être l'espace de quelques heures, avait-elle crut qu'il ne reviendrait jamais.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Lun 28 Aoû - 0:35

Il fallait plus que la presque nudité d'une démone pour venir troubler le calme de Malphas et lui retirer son petit sourire des lèvres. Le démon bien au contraire s'adossa nonchalamment à la porte qu'il avait refermée comme si de rien n'était croisant les bras sur son torse avec son éternel petit air de satisfaction sur le visage, attendant à ce que Erelyth ne manifeste un semblant de réaction à l'égard de son retour. A dire vrai il s'était attendu à ce qu'elle s'en prenne une nouvelle fois à lui. Ils ne s'étaient pas vraiment quittés en très bon termes la fois dernière. Qu'importe, cette fois il était paré et ne se laisserait pas envahir par une confusion malvenue.

La démone préféra souligner l'incongruité de la situation. Sans doute était-ce là le point le moins délicat à soulever, pas que les démons soient particulièrement pudiques bien qu'il exista une certaine forme de respect de l’intimité, notamment entre un chef de l'Ombre et sa subordonnée.

-Pour ma défense, ça ne serait pas arrivé si tu avait verrouillé la porte, si tu ne dissimulais pas ta présence et si j'avais su qu'une salle de bain se cachait derrière cette porte.

Le brun se tut un instant, la situation était grotesque, bien trop, pourtant il crut bon de rajouter :

-Si ça peut te rassurer ton corps m'indiffère.

Inconscient de sa grossièreté le démon avait continué sur le ton de la conversation.

-Il semblerait que la situation n'ait que peu évoluée en mon absence, j'ai remarqué qu'il y avait un peu de ménage à faire parmi les nôtres mais peut-être y à-t-il d'autres choses plus importantes que je dois savoir avant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Lun 28 Aoû - 0:56


La première réplique du démon ne fit pas broncher la diplomate qui avait déjà entendu pire. De toute façon, que pouvait-elle bien attendre d'un chef à la limite de l'incompétence et qui refusait de s'intéresser aux mœurs humaines dont il était pourtant né ? Un léger silence flotta dans cette salle de bain jusqu'à la reprise incongrue du même Malphas. Cette fois-ci, Erelyth arrêta tout geste quelques instants.  Avait-elle vraiment bien entendu ?

Dans le théâtre mental d'Erelyth, une légère envie de s'indigner s'immisca quelque part dans son esprit. Elle se sentait... insultée ? Peut-être. Elle ne désirait pas vraiment que la vue de son corps humide émoustille son chef, mais tout de même. D'enfant il venait de passer à rustre. Alors comme ça, cela l'indifférait ? Très bien. Tout en déposant son peigne près de son miroir, Erelyth laissa tomber sa serviette laissant apparaître l'intégralité de son corps dénudé.

—Il n'y a eu que quelques escarmouches entre l'Ombre et les Résistants, les choses se sont tassées. J'ai cru avoir perdu Ayu mais ce jeune intrépide n'avait fait que s'infiltrer dans une battisse pleine de loups-garous, et ça s'est plutôt bien passé.


Elle s'avança vers Malphas, non sans un peu rouler des hanches (en même temps quand on est nu on ne fait pas autrement) et continua sa tirade. Il voulait des informations ? Bravo capitaine, il allait en avoir !

— J'avais commencé à récolter un certain nombre d'informations sur les dissidents et les membres à problèmes, mais je vois que tu as commencé à nettoyer la zone.

Puis elle s'arrêta, bras croisés, à quelques centimètres de Malphas.

— Tu es devant la porte et je veux sortir.

Puis, comme si de rien n'était, elle agita l'une de ses mains comme pour appuyer certains de ses mots, à la manière de certains humains du côté d'un pays où l'ont mange des pizzas et des spaghettis.

— Ah, j'ai revu Ludwig aussi. Les Résistants se sont calmés de son côté. D'ailleurs le demi-démon que vous m'avez tous les deux filés dans les pattes se porte de mieux en mieux, j'ai décidé de le prendre sous mon aile, de la même manière qu'Ayu. Arkhanthiel me file parfois un coup de main, aussi...

Si Malphas ne se poussait pas ou n'arrêtait pas sa seconde, elle continuerait ainsi une bonne demi-heure avant d'avoir épuisé tout le stock d'informations qu'elle était capable d'offrir à son chef. Car même si la démone n'était pas repartie en excellents termes avec son supérieur, elle avait redoublé d'efforts pour maintenir en place ce que ce dernier avait abandonné avant de partir. Peut-être se rendrait-il compte de la charge de travail qu'il n'allait pas avoir à faire, mais dont il faudrait avoir conscience tôt ou tard.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Lun 28 Aoû - 13:52

Malphas voulait bien admettre que à cet instant, Erelyth était parvenue à le surprendre. Seuls des siècles d'existence permirent au démon de ne pas afficher sa surprise alors que la démone abandonnait le seul rempart qui dissimulait son corps à son regard. Le démon en resta cependant muet pendant quelques secondes. Une partie de lui s'amusait de cette réaction. Un instant il lui brûla les lèvres de ponctuer cette réaction d'un "Finalement j'ai rien dit" qui n'aurait sans doute rien arrangé à la situation, pas que le brun se soit subitement transformé en créature libidineuse, loin de là. Si la tentation était grande un autre sentiment dominait : La lassitude. Il avait l'impression que quoi qu'il fasse il ne ferait que contrarier la démone. Certes il était capable d'admettre que son intrusion dans la salle de bain si elle n'était pas délibérée était peut-être de trop. Peut-être aurait-il dû simplement sortir, feindre d'être gêné plus qu'amusé.

A défaut de trouver quoi dire pour rattraper son énième erreur le démon écoutait les nouvelles de l'Ombre. A dire vrai, le sort du jeune démon dénommé Ayu et du gamin demi-démon lui importaient peu et il avait peine à comprendre pourquoi sa seconde tenait à s'entourer de créatures aussi jeunes quand il se trouvait des êtres plus compétents pour la seconder. Pour la première fois de sa vie le démon garda cette pensée pour lui même, songeant qu'il devait s'agir là de ces choses qu'il n'était pas en mesure de comprendre mais qui semblaient importantes à l'autre. Inutile d'attiser davantage sa colère. Malphas commençait à comprendre qu'il n'était plus possible de revenir à l'époque où tout deux s'entendaient encore.

Enfin le brun se redressa, s'effaçant de devant la porte qu'il maintenait fermée sans volonté particulière de le faire, inclinant brièvement la tête en guise de remerciements pour les infos données, quand bien même toutes ne furent pas utiles.

-Très bien, je te remercie.

Commença-t-il. Son ton était neutre, son visage dépourvu du moindre sourire. Erelyth trouverait-elle encore à redire de son comportement.

-Je vais donc te laisser, j'ai quelques autres choses à m'occuper.

Ton et regard toujours glacial, le brun s'esquiva donc par la porte avant même que sa seconde se soit éclipsée. Repassant dans le couloir où gisaient toujours les cadavres de ceux à qui ils avaient arrachée la vie. Utilisant son pouvoir afin d'altérer leurs corps, les réduisant rapidement à l'état de poussière, le démon une fois sa tâche achevée quitta enfin les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Lun 28 Aoû - 15:45


Comme attendu, le démon resta immobile devant elle. Elle finit alors son compte-rendu, le plus sérieusement du monde. Mais quelque chose clochait, comme toujours depuis des semaines maintenant. Erelyth fit en sorte de ne rien laisser paraître et s'attela à la tâche qui lui incombait. Elle ne put passer à côté du visage soudainement plus neutre et plus froid de son supérieur. En un sens, cela la chagrinait : surtout qu'elle ne comprenait pas la raison de ce changement d'état. Peut-être que Malphas prenait un peu plus au sérieux son rôle ? A défaut de prendre Erelyth au sérieux, ce qu'il ne semblait toujours pas faire. Et en l'espace de quelques secondes, des remerciements avaient été lancés, et le brun était reparti prétextant avoir d'autres choses à faire.

Une fois la porte claquée, Erelyth resta quelques longues secondes à fixer le bois abîmé devant elle. Quoi, c'était tout ? Il était venu lui demander des nouvelles du groupe qu'il avait abandonné, la remercier, et repartir comme il était venu ? La diplomate prit une grande bouffée d'air : elle n'était pas obligée de respirer, chose purement humaine, mais cela avait pour effet bénéfique de relâcher la tension prise dans ses muscles. La démone ne reconnut pas le visage de Malphas, dans cette salle de bain. Et pourtant, la seconde l'avait vu dans bien des états différents. La dernière fois, il semblait même émettre certains regrets, bien que cette notion même restait très abstraite pour des êtres immortels issus des vices humains.

La démone réfléchit encore un instant, tout en rattrapant la serviette qui était à ses pieds. Une idée lui traversa l'esprit. Elle n'était pas du genre à courir après quiconque, mais elle crut ressentir vaguement dans un coin de sa tête une légère peur de perdre quelqu'un. Sans plus tarder, elle fila avec la vitesse et l'agilité d'un félin démoniaque vers la sortie du QG. Elle arriverait probablement à rattraper le Prince-démon qui n'était pas encore très loin. Elle passa devant des tas de poussières proches de flaques de sang qu'il faudrait nettoyer. Peut-être confierait-elle cela à Ayu pour sa dernière désobéissance... mais si Erelyth souhaitait que cela soit bien fait, valait-il mieux qu'elle s'en charge. Quelques uns de ses subordonnés tiquèrent de voir une créature aux cheveux longs argentés... en serviette de bains. Erelyth crut voir certaines joues rougir mais ne s'arrêta pas pour autant, pas avant de se trouver à porter de voix de son supérieur. Elle le retrouva à l'extérieur du QG, peut-être avant qu'il ne reparte et qu'il ne revienne jamais.

— Malphas.

L'appel était neutre, presque doux et sans reproche. Puis Erelyth douta. Elle amorça un geste en avant mais replaça sa main sur sa hanche. La démone ne pouvait pas exprimer son désarroi ou sa peur de manière simple. Déjà parce qu'elle ne se sentait pas de faire une scène étrange devant témoins et à moitié nue, mais une pointe d'orgueil tendait à ne pas le laisser distraite et fragile trop longtemps. Elle pensa à sortir un "contente de voir que tu vas bien", ou "t'en as mis du temps à revenir, tu pourrais au moins rester boire un verre, ou me proposer de sortir", mais à tous les coups, Malphas comprendrait la moindre phrase de travers. Une certaine déception dans le regard, Erelyth se résigna et tourna les talons à l'intérieur. Elle était à moitié nue et même si elle n'était pas spécifiquement pudique, la situation était plus que ridicule. Convaincue qu'elle trouverait bien un autre moment pour parler à son supérieur, elle ne put s'empêcher de craindre une nouvelle disparition. D'ailleurs, elle eut du mal à le cacher alors que ses pas encore humides frôlaient une nouvelle fois la moquette du QG.

— Contente de t'avoir revu... murmura-t-elle des vagues à l'âme.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]    Lun 28 Aoû - 17:26

Malphas avait marquée une pause passée la porte du Quartier Général de l'Ombre. Il ne savait pas encore où il allait se rendre après ça. Rendre une petite visite à Ludwig ? Mauvaise idée, il n'était pas d'humeur à supporter le petit air suffisant du connard en chef de la résistance et ses petites remarques acides. Continuer l'état des lieux de la situation au sein du groupe de l'Ombre lui paraissait être une idée raisonnable mais avant ça il comptait repasser par le palais démoniaque.

Le démon allait s'élancer quand il entendit la voix d'Erelyth qui l'avait interpellé. Il se retourna lui faisant face, ne sachant ce qu'elle pouvait lui vouloir. La démone elle aime ne semblait pas le savoir, Malphas aurait sans doute dû dire quelque chose. En temps normal il aurait fait l'un de ses trop nombreux sourire, aurait peut-être plaisanté mais là rien, son regard était aussi froid que le reste de son visage. Erelyth sembla prendre conscience de quelque chose au vu de le lueur qui dansa rapidement dans son regard, elle tourna les talons, Malphas sembla un instant prêt à faire de même et se ravisa. Jouer au roi des cons en adoptant un comportement complètement contraire à celui habituel n'allait très certainement pas arranger les choses. Alors que Erelyth avait regagné le QG de l'Ombre, Malphas lui emboîta le pas, rattraper la démone ne fut pas très difficile. Il ne savait pas très bien quoi lui dire, à croire qu'ils avaient chacun besoin d'un décodeur pour comprendre les paroles de l'un et de l'autre.

-Je serais au palais démoniaque, passe plus tard si tu veux.

Tournant les talons, il se dirigea enfin vers la porte de sortie puis vers ledit palais. Viendra, viendra pas, il verrait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
 
Chééééérie, je suis revenu ! [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 1 :: Quartier général de l'Ombre-
Sauter vers: