Broken World


 

Partagez | 
 

 Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Lun 28 Aoû - 19:55


Une unique petite heure s'était écoulée depuis que Malphas avait quitté le QG de l'Ombre. L'interaction n'était pas passée inaperçue ; entre les membres choqués d'avoir vu la  seconde particulièrement peu vêtue en train de courir après le grand Chef, et le fait que ce dernier vienne assassiner certaines personnes, autant dire que régnait une étrange ambiance . Ayu et Lukhya n'étaient pas encore rentrés lorsque Erelyth passa une nouvelle fois les portes de son QG. Vêtue d'un ensemble de tissus portés comme un kimono, les pans bleus et dorés épousaient les courbes de la démone à la perfection. Elle releva ses longs cheveux en un chignon travaillé, qui restait bien éloigné de ses tresses habituelles. Avant de partir, elle laissa quelques indications concernant ses élèves aux gardes du QG.

— S'ils reviennent avant mon retour, dites-leur simplement de faire comme d'habitude et de prendre soin du dernier étage.

Deux hochements de tête plus tard, Erelyth s'envolait sur les toits d'Eden Lake en direction du palais. La soirée s'avançait et le Soleil déclinait le ciel dans des tons orangés. Cela rappela à la démone comme un air de déjà vu... et elle décida alors de ne pas se rendre directement sur le grand toit du palais. Non, cette fois-ci, elle passerait par la porte. Une fois arrivée devant l'immense bâtisse, elle réactiva son aura de manière naturelle, comme pour prévenir de son arrivée : bien que Malphas soit puissant, le pouvoir de sa subordonnée restait quelque chose qu'il ne pouvait pas parer si facilement.

Erelyth, à la fois apaisée de l'invitation de son chef et surprise de ce même fait, ne savait pas vraiment sur quel pied danser. Toujours emplit d'un certain nombre de doutes vis à vis de leur relation et de celle qu'elle entretenait avec Ludwig, elle fit en sorte de chasser les quelques mauvaises pensées qui lui restaient. Après tout, le Prince-Démon de la discorde lui avait proposé de le rejoindre dans son palais... si la forme n'était pas très professionnelle, Erelyth savait qu'elle n'avait pas grand chose à craindre. Même si, en dix ans, les deux démons n'avaient jamais pris le temps de discuter. Chose étonnante. Tout s'était fait si vite, de manière si spontanée. Avant la conception de l'Ombre, Erelyth faisait simplement en sorte de rattraper les erreurs sociales du démons, et d'atténuer sa trop mauvaise réputation. Elle devait faire en sorte de garder cette image de démon dangereux et trop intelligent pour ce monde, ce qui avait fonctionné. Du moins, sur la majorité. Malphas était craint du plus grand nombre, et son caractère capricieux voire enfantin n'était connu que d'un tout petit nombre.

Mais ces derniers temps, Erelyth n'arrivait plus à faire passer les élans d'immaturités du démons comme de simples façades stratégiques. Et même s'il avait l'air de vouloir changer sa manière d'agir, au moins auprès de ses subordonnés, il y avait du travail à faire de ce côté là.

Quelques pas plus tard, Erelyth était là, dans le hall du palais.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Lun 28 Aoû - 21:22

Malphas ne savait pas très bien ce qui l'avait poussé à inviter la démone à le rejoindre au palais alors que c'était précisément à cet endroit que les choses avaient mal tournées les deux fois précédentes où le duo de démon s'étaient retrouvés. Il lui avait semblé qu'il devait dire quelque chose à sa seconde, pas seulement disparaître quand bien même un instant il avait été tenté de le faire.

Être un chef compétent, agissant intelligemment et de manière posée, tout ça il en était largement capable. Avant Eden Lake il l'avait été. Prince-Démon de la discorde, tout ça n'était pas que des mots mais bien le résultat de son travail. S'attendait-on à ce qu'il endosse ce rôle froid et dénué de tout intérêt alors que leurs présence ici n'était rien de plus qu'une vaste blague. Une partie de lui aurait voulu tout envoyer voler, il se déciderait à vivre sa vie autrement que comme on le lui imposait, peut-être même bien loin d'Eden Lake il serait libre et...

Tout ça était encore la preuve qu'au final il n'avait pas tout comprit à la situation. Bien sur il comprenait les mots, il intellectualisait leur contexte mais ses émotions eux ne les comprenaient pas.

Le brun fut coupé de ses pensées par une présence bien familière qui apparaissait soudainement dans le périmètre du palais démoniaque. Elle était venu, il était donc trop tard pour lui balancer un "finalement j'aime autant que tu ne remette pas les pieds entre ces murs". Le démon se dirigea sans hâte vers le hall du palais où la présence s'était arrêtée. Il n'avait même aucune idée de ce qu'il pourrait dire, c'était quelque chose qu'ils n'avaient que peu expérimenté. Parler pour parler, Malphas n'excellait pas à cet exercice. Beau parleur à ses heures perdues mais si peu sociable. Il ne pourrait lui servir deux fois un "fais moi un compte-rendu sur la situation au sein du groupe".

Un instant il songea que la meilleure chose qu'il puisse faire était peut-être de montrer qu'il regrettait d'avoir été un complet imbécile. S'il ne serait pas complètement sincère il le serait au moins assez pour avoir envie de prononcer ces mots, bien qu'il soit plus difficile de se laisser influencer quand on cumule tant de siècles d'existence. Peut-être aurait-il dû réellement fuir cette fois-ci.

-Re-bonsoir

Salua-t-il une nouvelle fois. Au moins cette fois-ci la démone était habillée songea-t-il, ne se risquant pas à en faire la remarque à voix haute. Le silence s'installa alors que le brun invitait la démone d'un signe de tête à gagner la vaste pièce où avait eut lieu le face à face avec Ludwig. Soupir du démon que devait-il faire ? S'excuser lui semblait tellement peu naturel, tellement peu lui...

-Il est sans doute bien tard mais... Je te présente mes excuses pour mon comportement passé et pour le rôle que tu as dû endosser pour maintenir le groupe de l'Ombre sur les rails en mon absence.

Avancer que pareille situation ne se reproduirait pas lui sembla prématuré, pas qu'il ait pour projet de refaire tout capoter à l'avenir mais le démon ne savait pas de quoi l'avenir serait fait. Pour l'instant il lui sembla plus sage de simplement s'en tenir à ce qu'il avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Lun 28 Aoû - 23:03

Elle sentit l'aura du démon millénaire se déplacer tranquillement. L'espace de quelques secondes, Erelyth se dit qu'il ne désirait peut-être pas la recevoir, et qu'elle ferait mieux de partir. Malphas, comme tout un chacun ces derniers temps, se cherchait. Il tâtonnait, avait des comportements étranges. Comme chacun à Eden Lake. Alors elle patienta. L'appréhension créa une légère tension dans son bas-ventre, sans que la raison ne lui paraisse très clair.

Lorsqu'elle vit sa silhouette de ses yeux et non plus de ses sens, une vague d'apaisement lui parcourut l'échine. Sans s'en rendre compte, elle se mit à sourire et le violet de ses yeux brilla d'un éclat que personne ne lui connaissait. Malphas, même peu souriant, était toujours là, dans le palais. Erelyth devait s'être attachée plus que de raisons à ce démon capricieux. Mais surtout, alors que ce dernier la saluait une nouvelle fois, elle comprit quelque chose de précieux, qu'elle ferait mieux de ne plus oublier : la démone lui pardonnait. Elle lui pardonnait son idiotie, son manque de tact, son ton vexant et blessant lorsqu'il s'adressait à elle. Elle fit quelques pas en sa direction, alors qu'il partait vers une partie du palais que la diplomate aux cheveux en chignon ne connaissait que trop bien. Elle réprima une grimace lorsque des souvenirs passés et présents surgirent dans son esprit.

Dos à lui, face à la fenêtre exceptionnellement propre et peu fissurée, Erelyth entendit son chef soupirer.

Allons bon.

Ses pensées, fugitives damnées, se perdirent à imaginer une quelconque déclaration désagréable. Elle y était préparée et saurait maintenant y faire face. Ce n'était pas comme si, à part Ludwig, quiconque s'était montré courtois ou sympathique vis-à-vis de la diplomate. Ayu l'avait insulté et moqué un certain nombres de fois, Lukhya avait désobéit avant de brûler sa camarade. Palazzo et Faust, deux vieux démons croisés à maintes reprises lors de ses péripéties passagères, étaient de grands joueurs taquins mais très peu à l'écoute. Alors que elle, Erelyth, née de la perversion et de l'intelligence des hommes, sans parents ni réelle famille, ne faisait que ça, être à l'écoute.

... et pourtant elle se trouva bien distraite devant l'excuse de son chef. Surprise, elle resta immobile devant la fenêtre. Sa dextre longeait ses hanches, alors que son autre main jouait avec une mèche argenté près de son épaule. Elle ne s'autorisa pas de se retourner, comme pour ne pas briser le sourire de plus en plus marqué sur ses propres lèvres. En un sens, elle craignait retrouver un Malphas peu sincère et au visage fermé. Non, pour une fois, elle ne voulait pas voir la vérité.

— Malphas...

Un première murmure. C'était la première fois qu'elle remarquait à quel point la prononciation de son nom était douce.

— Malphas... ?

La langue se rapprochait à plusieurs reprises du palais et des dents, sans claquer. Elle secoua la tête de droite à gauche.

— J'ai un jour entendu dire d'un humain que pour savoir si une relation devenait étrange, il suffisait de prononcer à haute-voix le nom de la personne concernée.

Elle émit un léger rire. Le premier depuis des semaines, à vrai dire. Elle avait été occupée. Ludwig l'avait fait sourire, certes, mais rien de comparable. Cela restait très professionnel. D'ailleurs, ils avaient parlé de Lukhya. Le demi-démon écoutait toujours ce que racontait Erelyth, peut-être était-ce la différence la plus notable entre les deux chefs. L'un l'écoutait, l'autre ne prenait que ce qui l'arrangeait. Elle parierait même que le destin d'Ayu et de Lukhya n'intéressait que peu le chef de l'Ombre, bien que ces deux vies étaient maintenant liés à Erelyth.

— Il n'est jamais trop tard pour des immortels. Je n'ai fais que mon travail, le même depuis dix ans... ne t'excuse-pas pour être toi-même, Malphas.

Non, sinon ils pourraient passer le prochain siècle à s'excuser l'un envers l'autre à ce rythme. Quoiqu'on en dise, que l'on soit démon, vampire, lycan, esprit, ou autre, même humain, on aura toujours quelque chose à reprocher au monde. Toujours sur le même ton, un brin mélancolique mais surtout sincère, Erelyth enchaîna :

— Je ne t'en veux pas, Prince-Démon de la Discorde.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Lun 28 Aoû - 23:55

La situation était loin d'être des plus confortables, Malphas attendait une réaction d'Erelyth qui trahirait qu'elle avait bien entendu ce qu'il avait dit. A bien y réfléchir ce n'était pas tant de s'excuser que le démon redoutait que de voir ses excuses refusées et piétinées. C'était la première fois qu'il s'attaquait à tel exercice. Comment réagirait-il si ça ne suffisait pas ? Pas sur qu'il s'y risquerait à nouveau dans ce cas.

Finalement la démone prononça son prénom, si le démon semblait parfaitement détendu de corps, d'esprit il était loin d'être aussi serein, alors qu'il attendait de savoir à quelle sauce il allait être mangé c'est une seconde fois que son prénom vint franchir les lèvres de la démone. Malphas fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'elle lui faisait ? Elle doutait que ça soit lui car s'excuser n'était pas dans ses habitudes ? C'était blessant ça non ? Mais l'explication qui suivit était encore plus tordue que ce que le brun imaginait. Qu'était-il sensé répondre à ça ?

-C'est pas nouveau que notre relation est étrange et ce dès le premier jour.

Il s'en rappelait très bien, tout avait commencé par... Non il préférait vraiment ne pas y penser. De toute façon son attention était toute accaparée par les propos de la démone qui finalement semblait revenir à de meilleurs sentiments à son égard. Sans doute Malphas aurait-il dû rajouter quelque chose. Un merci, un sourire un... Il ne savait pas très bien, aussi désignant un buffet non loin de la grande table qui avait accueillit un jour une bouteille thermos ridicule il proposa :

-Viens, on va boire un verre.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 0:23


Il était vrai qu'avec le recul, aux yeux des autres leur relation avait toujours paru étrange. Erelyth passa sous silence que le simple fait de prononcer le nom de son chef lui procurait une source de réconfort qu'elle ne souhaitait pas admettre. Lorsque le démon se tourna vers son buffet, elle éclata à nouveau de rire et fit volte-face pour se rapprocher de lui. La dernière fois qu'ils s'étaient tous les deux réunis dans cette pièce, un combat trop important avait manqué d'éclater. Tout ça à cause de la mort d'une humaine... comme quoi, la vie était parfois étrangement faite. Alors qu'Erelyth laissa le loisir à Malphas de les servir tous les deux, et surtout de servir ce dont il avait envie, elle reprit sur un ton moqueur :

— Au moins à la conclusion de cette soirée, chacun aura eu l'occasion de voir au moins une fois l'autre en tenue d'Adam.

Quel souvenir lui aussi étrange, déroulé dix années auparavant. Dix ans... ce n'était pas grand chose pour un démon. Et pourtant, dans cette ville dont ces êtres immortels étaient à la fois les prisonniers et les geoliers, le temps semblait se moquer d'eux et passer plus lentement. En plus de ressentir de nouvelles choses, comme des sentiments qu'elle aurait normalement jugés  futiles, Erelyth se perdit à penser à leur première rencontre.

Depuis tout ce temps, c'était peut-être la première fois que Malphas proposait quelque chose à boire à Erelyth. Non, c'était certain. D'ailleurs, la belle démone se demanda alors qu'elle s'accoudait au mur près du buffet si le démon avait un jour proposé un verre à quiconque.

Peut-être pas.

Elle ne céda pas à l'envie de lui en faire une réflexion, ce contentant de l'observer, pour la première fois depuis longtemps, et avec une certaine tendresse. Ces mèches brunes, ces traits fins et bien dessinés. Erelyth n'avait jamais su ce qui avait autant piqué sa curiosité chez cet imbécile de Malphas, et elle ne le saurait probablement jamais. Cela avait-il une importance ? Peut-être pas. Commençant à connaître celui à qui elle se dévouait depuis quelques années, elle ne laissa pas le silence perdurer trop longtemps : il n'était pas difficile de deviner que le fier démon pouvait vite se sentir mal à l'aise lorsqu'il ne savait pas quoi dire, bien que les bavardages inutiles ne l'intéressaient pas.

— Moi aussi, je te dois des excuses. J'ai outrepassée mon devoir de simple seconde de ton organisation, et ce depuis longtemps.

Sans regretter, il s'agissait là d'une pensée qui avait déjà traversé l'esprit d'Erelyth.

— Rien de tout cela ne serait arrivé si j'avais su rester à ma place.

Son regard pencha sur le côté. Elle n'était pas du genre à baisser les yeux, jamais. Mais cette dernière réplique concernait autant Malphas qu'il n'avait rien à voir avec ce ressenti. Jamais Erelyth n'avait su rester à la place qu'on lui indiquait. Elle ne supportait pas de se voir imposer une vision étriquée de plusieurs mondes qu'elle souhaitait découvrir. Alors, depuis toute petite, elle jouait. Elle a joué pendant des siècles pour ne pas se retrouver sous la direction d'un couard impudent. Mais il y a dix ans, elle a prit une décision qui a littéralement bouleversé son existence. La curiosité était un prétexte, surement. Résultat ? N'ayant jamais été dirigée, elle avait cru ses actions bonnes. Elle réfléchissait à la meilleure manière d'aider Malphas, de garder un certain équilibre entre humains et occultes. Mais les dernières intéractions avec le reste de ses compagnons l'avaient marqués, en mal plus qu'en bien. Si les blessures n'étaient pas visibles, le fait que cette réflexion la travaille, en revanche, était perceptible même pour le moins empathique des démons.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 1:03

Alors que Malphas était occupé à remplir deux verres d'un liquide rougeâtre au doux nom de boisson démoniaque, Erel crut bon de lui rappeler un certain détail de leur rencontre. Celui la même qui faisait que cette histoire était tabou et que si quiconque s'était risqué à leur demander comment ils s'étaient rencontrer Malphas aurait refusé de répondre à l'impudent.

-Chut, ce moment n'a jamais existé, c'est ce que les humains appellent rêver.

Mais il avait pourtant sourit, quand bien même ça pouvait être d'une certaine manière assez gênant d'avoir fini à poil devant celle qui deviendrait sa seconde, encore que la défaite eut certainement été plus gênante que ses conséquences. Le brun reboucha la bouteille et porta le verre qu'il s'était servit, laissant le soin à la démone de prendre celui qu'il avait préparé à son intention.

Le démon était occupé à boire quand Erelyth reprit la parole. Avait-il mal entendu ou venait-elle de s'excuser. Nouveau froncement de sourcil du démon qui ne s'attendait pas vraiment à ça. Alors qu'il s'interrogeait sur les raisons qui pouvaient pousser la démone à penser qu'elle devait s'excuser voilà qu'elle précisait sa pensée. Malphas demeura muet quelques secondes. Il ne s'attendait pas vraiment à ce que leurs retrouvailles se passent ainsi. Le concept des excuses était déjà tellement compliqué à gérer quand il fallait les faire mais alors les recevoir ?

-Je voulais pas d'une seconde qui sache rester à sa place...

Commença-t-il se demandant lui même où il voulait en venir.

-Les hiérarchies, l'ordre c'est pas vraiment mon truc, si t'as besoin de t'excuser, c'est pas à moi que tu le dois.

Et de vider son verre d'un coup comme pour se dispenser d'avoir à en dire davantage.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 10:05

La démone se détacha du mur aux tons beiges et ocres pour s'emparer de la coupe qui lui était servit. Les humains seraient-ils vraiment les seuls à rêver ? Elle porta une première fois sa boisson à ses lèvres alors que Malphas reprenait la parole.

Mais qu'il est brusque cet enfant...

Un sourire se dessina derrière son verre. La démone jeta un regard amusé envers son compagnon de boisson. Ce dernier, comme pour ne pas avoir à plus se justifier, finit son récipient aussi vite qu'il ne s'était servit. Après tout, que pouvait attendre la démone suite à de telles déclarations ? Non. Cette réponse la rassurait. Il est vrai que si la diplomate avait du mal à tenir en place et à respecter à la lettre une hiérarchie au-dessus d'elle, elle était bien plus efficace pour faire respecter l'ordre à des pions plus en dessous.

— Toujours aussi rustre.

La démone aux cheveux d'argent se laissa choir sur une des sièges. Un hasard douteux voulut qu'elle ne fasse pas attention à prendre la place qu'un haut résistant avait occupé quelques semaines auparavant. Sans savoir s'il s'agissait d'une certaine fatigue psychique ou de l'alcool qui lui montait à la tête, Erelyth pensait de plus en plus fréquemment au chef du camp adverse. Cela en devenait presque dérisoire, alors que Malphas se tenait non loin d'elle.

Une fois assise et coupe en main, Les pans du kimono de la démone laissaient apparaître la base de sa nuque et le haut de ses épaules. Une pensée moins fugace vint faire disparaître le visage masqué aux cheveux longs. Si Erelyth ne devait d'excuses à personne, c'était bien la première fois qu'elle faisait preuve d'autant de dévouement. Elle se demanda même si Malphas s'en rendait compte.

Mais au final, peu importe, ce n'est pas son rôle.

Après un bref soupir, elle ajouta, plus pour elle-même que pour le démon millénaire :

— Ainsi donc, tout irait bien...

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 11:44

Rustre ? Malphas eut un sourire. Parce que après tout il valait mieux en rire. Il avait parfois -souvent ?- l'impression que rien ne collait entre Erelyth et lui. C'est comme s'ils parlaient chacun à un mur. Ils ne se comprenaient pas vraiment, comme si ils n'étaient même pas en mesure de décoder les mots de l'un et de l'autre un peu comme deux êtres parlant une langue différente.

-Désolé...

Et cette fois ce fut lui qui eut un petit rire parce que la situation était ridicule. Ils étaient comme deux empotés à se balancer des excuses et ils pouvaient bien tenir toute la soirée comme ça. En dix ans qu'ils se connaissait c'était la première fois que cette espèce de gêne semblait s'installer entre eux. Qu'est-ce qui les avait rassemblés en premier lieux ? Les idéaux véhiculés par le groupe de l'Ombre ? Certainement pas. Le gout du jeu ? Plus probable mais à dire vrai, rien de tout cela n'avait d'importance.

Le brun se redressa finalement alors qu'absorbé par ses réflexions il s'était naturellement un peu plus replié sur lui même. Cette fois son sourire était de retour, aussi Malphasesque que d'habitude alors qu'il se décida à répondre à la dernière exclamation de la démone.

-Il n'y à rien qui n'aille pas bien avec un bon verre ma très chère Erelyth !

Et n'allez pas remettre sur le tapis une certaine conversation avec un Malphas quelque peu éméché. Toujours souriant, le démon entreprit de remplir leurs deux verres encore une fois sans reboucher la bouteille une fois fini. Quelque chose lui disait qu'ils n'en avaient pas encore terminé avec l'alcool pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 12:35

Encore une excuse ? Les yeux brillants de plaisir, Erelyth pencha sa tête en arrière pour avoir une nouvelle fois en visuel son chef. Son sourire était beaucoup plus à son image. Ah ! Elle le préférait comme ça. Après s'être passée un doigt sur ses lèvres parfumées, Erelyth prit une légère aspiration avant de finir son verre d'une traite. Cela ne lui ressemblait pas tellement, dans une ligne de conduite qui intimait le fait de toujours garder le contrôle, quoiqu'il en coûte... c'est ainsi que chacun la connaissait, même Malphas. Mais ce désir de garder le contrôle n'était qu'une preuve parmi tant d'autres que la démone ne faisait confiance à personne.

Sauf ce soir.

Son besoin maladif de contrôler tout ce qui était à sa portée et au-delà était peut-être ce qui faisait qu'Erelyth et Malphas se comprenaient si mal depuis quelques temps. Paradoxalement, ils avaient toujours su s'aligner lorsqu'il s'agissait de gérer l'Ombre, les dissidents, le reste. Erelyth n'avait besoin que de peu se concerter avec son chef. Signe qu'il lui faisait confiance... mais de son côté, la démone se rendit compte que ce n'était pas réciproque. Elle lui était fidèle, loyale. Mais elle ne lui attribuait aucune confiance, et elle voulait que ça change. Alors en plus de singer Malphas, elle se laissa resservir.

— Qui plus est en bonne compagnie, mon très cher Malphas !

Son masque parfait était en train de lentement s'effriter, alors qu'elle humait son second verre de la soirée. Elle posa sa tête sur sa main, accoudée à la table en verre. D'un geste de la dextre, elle tapota deux fois sur la surface fraiche pour intimer à Malphas de s'installer à sa hauteur. Aucune obligation, une simple invitation, sourire aux lèvres.

— Tu as raison, les excuses ne sont pas faites pour nous... les deux démons que nous sommes ne sont ni capable d'en donner, ni même d'en recevoir. Laissons-donc ce genre de mises en scène pour le reste des mondes.

Ses iris mauves brillaient d'un nouvel éclat, aidé par les vapeurs d'alcools. Elle était loin d'être éméchée, mais à ce rythme cela ne saurait tarder. Ca serait bien la première fois de sa vie... en 666 ans, ne jamais s'être laissé tenté, ni avoir cédé à quelques verres en compagnie d'une personne du sexe opposé. Bizarrement, et bien, cela lui paraissait étrange.

Comme tellement de choses en ce moment !

— On devrait peut-être entraîner quelqu'un pour nous décoder de temps à autres. Histoire qu'on n'est pas besoin de rentrer dans la tête de l'autre pour essayer de saisir les erreurs de communications ! ~

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 13:27

-Ca c'est le petit détail qui fait la différence.

Plaisanta le démon quant à cette histoire de compagnie alors qu'il acceptait l'invitation silencieuse de lui aussi aller s'asseoir à la table. Le second verre fut but plus lentement bien que cette fois-ci le brun ne se tortura pas avec d'obscures pensées. C'était une drôle de soirée et le brun n'était pas certain d'avoir envie de continuer à y penser, d'autant plus quand Erelyth se rangeait à son avis : Non les excuses n'étaient pas pour eux. C'était bien l'une des rares choses sur laquelle ils avaient réussis à s'entendre pour le moment.

Invitation acceptée, le brun s'accouda à la grande table. Il avait fini son second verre. Devait-il en prendre un troisième au risque de voir son comportement s'altérer ? Peut-être pas, mais le Prince Démoniaque était-il connu pour être raisonnable ? Absolument pas. Il se servit une nouvelle fois, laissa la bouteille entre deux afin de laisser le choix à Erelyth de se resservir si elle le souhaitait.

Vint finalement une plaisanterie de la diplomate démoniaque, du moins lui sembla-t-il que ça en était une. Quelqu'un en mesure de décoder leurs propos et leurs comportements à l'un et à l'autre ? Existait-il seulement telle personne ? Et puis étaient-ils surs de vouloir cela ? Malphas ne l'était pas en tous cas.

-C'est peut-être ça qui fait que ça fonctionne ? On se comprend pas spécialement, on arrive même à s’insupporter mutuellement mais ça veux pas dire qu'on peut pas s'entendre. Tu as ce que je n'ai pas et l'inverse est vrai également.

Les contraires s'attirent, une expression qui leur venait des humains. A croire que ces imbéciles eux étaient en mesure de comprendre ce que les démons n'étaient pas capables de deviner.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 17:58

L'ambiance s'était radoucit entre les deux démons. Alors qu'au dehors, certains vivaient peut-être leur dernier souffle, Erelyth et Malphas discutaient comme ils ne l'avaient jamais fait auparavant. La première remarque du démon fit sourire une nouvelle fois la diplomate, qui ne l'était plus que de nom. Elle le suivit du regard alors qu'il prenait place face à elle, répondant de manière favorable à son invitation. Après la deuxième intervention du mâle millénaire, Erelyth arqua un fin sourcil blanc et fixant son vis-à-vis de ses yeux mauves.

— Comment ça je t'insupporte ? Tu ne m'as jamais été insupportable, mon brave ! Quoique... peut-être il y a quelques heures, lorsque tu m'as dis que mon corps d'indifférait... tu m'as fendu mon pauvre petit cœur !

Agile, Erelyth lança vers Malphas une carte au niveau de son visage : elle était certaine que ce dernier serait en mesure de la rattraper ou de l'esquiver, s'il n'était plus aussi joueur qu'avant. Il pourrait y voir un as de cœur, comme pour ponctuer la dernière phrase de la démone qui prit quelques gorgées de sa boisson après s'être resservie. Elle n'allait tout de même pas laisser son compagnon de table s'abreuver seul ! Cela serait si triste.

— Tiens, j'y pense.

Enthousiaste, Erelyth s'était radossée contre son dossier de chaise. Ses jambes étaient croisées l'une sur l'autre, accentuant l'aspect particulièrement sensuel de la coupe de son kimono. Même si ce dernier point n'était pas tout à fait volontaire. Quoique, sa dernière pique n'était pas tout à fait innocente : Malphas était la toute première personne à voir Erelyth entièrement dévêtue depuis plus de deux siècles, et sa phrase l'avait un peu vexée. Elle sauta sur l'occasion de cette entrevue pour s'habiller de manière plus... charmante. Même si elle n'avait pas grande estime de ses propres capacités de séduction. Et Malphas ne serait de toute manière probablement pas capable de percevoir ce genre de chose.

— Notre collaboration est finalement née d'un jeu de cartes. Et l'idée d'avoir une seconde ne t'avait clairement pas charmé à l'époque, alors que l'Ombre n'existait pas encore. Tu as été particulièrement désagréable les trois premières années... mais tu ne m'as jamais demandé de partir. Une raison à cela ?

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 19:16

Il y avait beaucoup de chose que Erelyth pouvait faire gober à son chef mais jamais, non vraiment jamais elle ne serait en mesure de lui faire croire qu'elle ne l'avait jamais trouvé insupportable, ne serait-ce que au sommet du toit du palais ou... Pas le temps de chercher d'excuse, de se rattraper ou quoi que la démone évoquait les propos qu'il avait eut un peu plus tôt dans la salle de bain, elle ponctua sa phrase d'un geste, lui lançant une carte qu'il n'eut aucun mal à rattraper. Il jeta un oeil dessus la déposant devant lui avant de reposer son regard sur la démone.

-Ah ça...

Son sourire s’agrandit encore, il se rappelait bien de ce fameux moment. Qu'aurait-il pu répondre d'autre ? Quoiqu'il eut dit il serait passé pour un goujat.

-J'ai menti !


Clin d'oeil alors qu'il reprenait quelques gorgées de sa boisson. De son côté Erelyth en venait à s'interroger sur leur passé commun et surtout de leur début de collaboration. C'était une bonne question, qu'est-ce qui avait poussé Malphas à garder prêt de lui quelqu'un avec assez de caractère pour savoir lui dire non quand il n'était jamais qu'avide de liberté ?

-Je sais pas, j'avais peut-être besoin d'un peu pimenter les choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 20:34


Etait-ce le manque de consommation d'alcool fort ? L'abstinence presque totale envers la gente masculine ainsi que féminine pendant plus de deux siècles ? L'incapacité d'Erelyth à avaler correctement sa boisson ? Quoiqu'il en soit, la démone s'étrangla à moitié avec le liquide pourpre alors que Malphas s'amusait de sa bêtise. Elle vit le clin d'oeil qui ne l'aida pas sur l'instant. Rouge comme une pivoine, elle fit en sorte de garder tout ce qu'elle avait en bouche de la manière la plus classe possible... chose peu aisée lorsqu'on était en train de s'étouffer.

Erelyth ne savait pas où donner de la tête. Une fois son souffle calmé, et plutôt que de bafouiller quelque chose qui n'aurait aucun sens, elle chercha de ses yeux violets si son chef se moquait d'elle, mais elle ne parvint pas à déterminer s'il était sérieux ou non. Le rouge lui piqua une nouvelle fois les joues lorsqu'elle réalisa que cette manière de pensée était inappropriée. Machinalement, elle resserra le pan de son kimono au niveau de sa poitrine, prise d'un étrange élan pudique. Qu'est-ce qui l'étonnait le plus ? Le fait qu'il ne soit pas si insensible ? Sa manière de le dire ? Le fait qu'il se moque d'elle ? Et quand bien même, en quoi cela l'affligeait ? La main légèrement tremblante, Erelyth finit par reprendre ses esprits, et finir en moins de deux le reste de son verre. Elle se resservit tout aussi sec.

Respire... c'est pas deux petits verres d'alcool qui vont te faire perdre le contrôle bon sang !

Elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose. "Pimenter un peu les choses". Non, que pourrait-elle dire ? La pauvre démone était en proie à un véritable champs de bataille dans sa propre tête. Et il lui était impossible de déterminer si cette situation était dû à la boisson ou à autre chose...

Au final, elle ne répondit rien, se contentant de reprendre un air presque suffisant, malgré le rougissement de ses pomettes. Erelyth regarda au travers de la fenêtre, fuyant celui de son chef à quelques dizaines de centimètres d'elle.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 21:31

C'est une Erelyth gênée qui faisait à présent face au prince démon de la discorde. Celui-ci continuait de sourire, pas si innocemment que cela quand bien même se moquer ne fut pas charitable. Il constata d'un oeil amusé la tentative de la démone de se couvrir davantage, faisant montre d'une pudeur qu'elle n'avait pas manifesté un peu plus tôt.

Plus que son comportement, Malphas devait admettre que c'était la première fois que Erelyth lui semblait être à court de mots, un véritable exploit duquel le brun décida de s'amuser encore un peu. Bien sur le démon n'était pas vraiment un séducteur, plutôt indifférent bien que pas totalement à la gente féminine, ainsi que masculine d'ailleurs mais il ne faisait que jouer après tout.

Si la démone semblait s'être ressaisit et ne semblait plus au bord de l'asphyxie -Un comble pour une créature anaérobie- elle s'était pourtant détournée. Le démon se creusa la cervelle sur ce qu'il pourrait dire. Elle n'avait même pas répondu à sa dernière phrase, est-ce que sa réponse lui avait réellement convenue ? Son incapacité à comprendre ce qui l'avait poussé à garder la démone à ses côtés suffisait-elle réellement à la démone trop curieuse ? Malphas avait peine à croire que oui.

-En fait... Il y avait peut-être quelque chose d'autre...

Il avança sa main, effleurant de manière volontaire du bout des doigts la main de la démone avant d’attraper une nouvelle fois la bouteille et de se servir. Quatre verres... Hmmm, ils n'allaient pas tarder à manquer de boisson.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 21:44

Alors qu'Erelyth pensait s'être calmée, voilà que Malphas venait lui frôler la main qu'elle s'empressa de retirer.

— M-mais à quoi tu...

Pas le temps de dire quoique ce soit que ce satané démon répliquait quelque chose de trop ambiguë au goût de la démone. Elle entendait son sang battre au niveau de ses tempes, et c'était bien la première fois qu'elle se voyait dans cet état. Elle se passa une main fébrile au niveau de sa nuque. Que la démone avait chaud ! Pourtant les occultes n'étaient pas spécialement sujets aux problèmes d'intempéries... elle foudroya Malphas du regard : ah, il avait l'air de s'amuser celui-là ! La diplomate sensiblement éméchée se racla la gorge.

— A-autre chose ? Mais de quoi parles-tu ?

Elle scrutait désormais le moindre geste de Malphas. Son sourire moqueur, ses yeux taquins, la forme de sa mâchoire, de son cou...

Hou là, mais à quoi suis-je en train de penser moi...

Elle secoua la tête. Secouée par des vagues de chaleurs incontrôlable, elle dût bien se résigner à relâcher le pan de son kimono bleuté et libérer une partie de sa nuque et de ses épaules. Heureusement que ses longs cheveux étaient relevés, cela lui faisait une chose de moins à faire.

Le plus agaçant, c'est de savoir qu'il joue... pourquoi diable me fait-il cet effet ? Pourquoi maintenant ?...

Peut-être était-ce à cause des dernières interactions avec Ludwig... Erelyth ne savait plus trop. L'alcool commençait surement son affaire. Avec un peu de chose, tout ceci ne se retrouverait être qu'un rêve ?

Sauf que les démons ne rêvent pas...

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 22:34

Regard amusé, le démon n'avait rien de plus à ajouter, il comptait bien laisser la démone mariner un peu, se demandant ce qu'il avait voulu dire par là, quand bien même il ne fit que sous entendre du vent.

Continuant d'observer la démone, laquelle avait finalement renoncée à se couvrir plus que nécessaire le brun entreprit de mettre fin à la vie de son quatrième verre, cette fois il ne se resservit pas. Est-ce que c'était l'alcool qui lui faisait un drôle d'effet ou bien était-ce encore son corps de démon qui lui jouait des tours à ressentir des émotions humains qu'il était incapable de décrypter. A se tenir là à taquiner sa seconde le brun ressentait un curieux sentiment, une sorte de creux qui lui remplissait la poitrine, lui nouait la gorge. Finalement il n'était plus si amusé que ça. Il continuait tout de même de sourire, sans doute car il ne savait pas quel autre comportement adopter. Finalement, presque sans s'en rendre compte sa langue se délia et il répondit à sa propre remarque.

-Parce que je te trouvais intéressante...

Et c'était vrai dans un sens, mais c'est le genre de remarque qu'il n'aurait jamais laissée échapper en temps normal. Foutu alcool.

Le brun se redressa, s'adressant une nouvelle fois à sa seconde.

-Ca te dit on sort un peu ?

A la taverne s'entend, les lieux où se rendre à Eden Lake étaient bien peu nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 22:58

Erelyth plongea son améthyste dans le regard de Malphas. Amusé, le temps qu'il réponde suffit à calmer à démone. Oui, il jouait. Elle aussi l'avait toujours fais. La démone porta une main à sa poitrine, comme pour juger de battements de cœurs presque inexistants. Le cœur a ses raisons que même la raison ignore, d'après un proverbe humain. Cela prenait un certain sens dans l'esprit d'Erelyth en cet instant, alors qu'elle s'égarait à s'imaginer dans une autre vie, mais toujours avec Malphas. Cette idée saugrenue ne fut arrêtée que par la remarque suivante. Les joues déjà bien rouges, Erelyth ne put que marquer son étonnement en écarquillant ses yeux. Son troisième était désormais vide, et un sourire paisible vint joindre ses lèvres pourpres.

Et moi j'étais peut-être déjà un peu amoureuse...

— Et moi j'étais peut-être déjà un peu amoureuse...

Elle se leva tranquillement, opinant du chef à la proposition de Malphas. Oui, sortir ne serait pas une mauvaise idée, même si cela signifiait prendre le risque de rencontrer des personnes que ni lui ni elle n'avaient véritablement envie de croiser. Mais, les deux mains bien à plats sur la table en verre alors qu'elle se levait, Erelyth ralentit son geste. Ne venait-elle pas de dire quelque chose ? Elle se souvenait avoir eu une pensée un peu confuse, et d'avoir entrouvrit les lèvres au même moment pour dire quelque chose... non... elle n'avait tout de même pas ? ...

Elle lança un regard interrogatif vers Malphas. Sa réaction serait le meilleur des moyens pour savoir si elle avait oui ou non dit ce à quoi elle pensait à l'instant.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 23:28

Ah euh... Bordel !

Malpha écarquilla les yeux dans un premier, temps, ne parvenant pas à demeurer aussi stoïque qu'à son habitude. Est-ce qu'il avait bien entendu ou Erelyth venait de sous entendre très fortement que... Nan elle ne sous entendait même plus à ce niveau. Le brun ne savait que faire des paroles de la démone. Ca n'avait toujours été que du jeu entre eux, ils se taquinaient, se cherchaient, faisaient des sous entendus et ?

Le démon expira lentement. Se calmer ! Il devait se calmer. Malheureusement il n'avait aucune réponse à offrir à la démone, encore qu'elle ne lui en ait demandé aucune et cette fois pas parce qu'il était un rustre, qu'il se moquait d'elle ou qu'il ne le voulait pas mais simplement car il ne savait qu'en penser.

Malphas avait toujours été déconnecté de la plupart de ses sentiments et de ses émotions, plus par commodité qu'autre chose, aussi n'avait-il aucune idée de ce qu'il ressentait réellement et de ce qu'il devait répondre.

Alors qu'Erelyth posait un regard interrogateur dans sa direction le démon se détourna comme pour fuir son regard.

-Allons-y... La taverne...

C'est manquant se prendre les pieds dans sa chaise qu'il s'éloigna de la table, il ne réussi cependant pas à esquiver le coin du mur en franchissant la porte et trébucha presque maladroitement sur les marches du palais démoniaque.

Bon... La taverne, la taverne... Où était-elle déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   Mar 29 Aoû - 23:56

Elle l'avait vu... il écarquillait les yeux.

Merde ! ...

Elle l'avait vraiment dit. Et la situation était redevenue plus gênante que jamais. La démone se mit une main devant la bouche, mais c'était trop tard. Ah, se laisser aller, hein ? Mais quelle absurdité ! Ne sachant plus où se mettre et voyant que Malphas ne faisait rien pour ralentir leur rythme cardiaque à tous les deux, elle se contenta de lui emboîter le pas, les yeux rivés sur le sol.

— O-oui la Taverne, je te suis.

Elle s'arrêta une première fois quand le brun se prit les jambes dans une chaise, puis manqua de se ramasser dans les escaliers du palais, tirant un hoquet de surprise des lèvres d'Erelyth. Cette dernière, honteuse, affolée, perdue, n'ayant aucune fichue idée de ce qui était réellement en train de se passer, se rapprocha à plus vive allure de son chef et s'arrêta près de lui en lui aggripant le bras pour le stabiliser.

— Calme-toi, Malphas... oubli ce que j'ai dis, ça... ça m'a échappé, d'accord ? Allez viens, la Taverne est par là...

Et dans un silence tout relatif, la démone entreprit de diriger son chef, la vue brouillée par des émotions et des idées qui s'entrechoquaient. Bien entendu, et ce très vite, elle laissa Malphas se dégager de son étrainte. Ils étaient maintenant suffisamment gênés pour ne pas produire de nouvelles sources de confusion. Bien que le contact n'eut pas été désagréable, Erelyth n'avait qu'une hâte : boire un coup pour oublier tout ça.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chériiiiiiiii, je suis rentrée ! [DEUXIEME EDITION][Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 1 :: Palais démoniaque-
Sauter vers: