Broken World


 

Partagez | 
 

 Toi, ici ? (Killian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Toi, ici ? (Killian)   Sam 10 Fév - 17:07

L’astre solaire s’était caché pour laisser place à la Lune. Les étoiles scintillaient dans le ciel pour le plus grand plaisir de ceux qui avaient envie de les regarder. Parmi eux se trouvait Mina. La jeune vampire avait quitté sa chambre, ne trouvant pas le sommeil. Elle s’était dit que marcher et prendre un peu l’air lui changerait un peu les idées. Renifler encore et encore les odeurs de tous ceux qui passaient devant sa chambre était épuisant. Pour une fois, elle voulait juste être seule afin de se sentir un peu comme avant.

Il y a plusieurs années, à la belle époque où ses parents adoptifs vivaient encore, elle prenait souvent le temps de se poser dehors la nuit et guettait les étoiles filantes. Aujourd’hui, elle avait arpenté les rues de la résistance et s’était posée en hauteur, sur un tas de briques afin de reproduire ce scénario. Les étoiles filantes n’étaient pas de sorties mais, au moins, il n’y avait personne dans le coin.

Par précaution et pour avoir chaud, elle avait revêtu une cape noire au-dessus de son jean et débardeur de la même couleur. Elle avait le visage encapuchonné, ce qui ne la gênait pas tant que ça. Depuis sa transformation ses sens avaient pris le dessus sur sa vue. Ce n’était pas plus mal puisqu’elle était borgne. Elle pouvait donc garder son oeil rivé vers le ciel en toute discrétion et sans se mettre en danger. Bien évidemment, elle avait pris son pistolet avec. Celui-ci lui permettrait de se défendre en cas d’attaque ou s’il fallait secourir quelqu’un. La rouquine était très impliquée dans son rôle à la résistance : c’était tout ce qui lui restait de concret.

Elle avait en effet abandonné l’idée d’aller délivrer Killian de l’ombre. Si c’était pour lui sauter dessus parce que son odeur était trop appétissante, elle préférait s’abstenir. Elle estimait devoir rester loin de ceux qu’elle aimait le plus pour leur bien. De plus, Killian était un grand garçon. Il arriverait bien à s’extirper de l’ombre tout seul, surtout s’il n’y était pas retenu de force comme le lui avait affirmé Malphas. Tout de même, elle espérait qu’il avait pu retourner chez lui, auprès de son grand-père et de Potya. Il méritait de vivre normalement, il était si gentil.

La rouquine restait assise, sagement, jusqu’à ce qu’un de ses sens s’éveilla. Il y avait quelqu’un dans les parages, elle en était certaine. Son odeur était délicieuse. Elle n’avait cependant pas encore assez d’entraînement pour dire la nature de l’individu mais c’était là. Par réflexe, elle tira légèrement en arrière sa capuche du côté de son oeil valide pour mieux voir les environs et dit d’une voix méfiante :  

« Qui va là ? »


Bien qu’elle soit plus sûre d’elle lors des affrontements, la peur était réelle. Elle se demandait toujours ce qui pourrait lui arriver de pire. Et, d’un autre côté, elle se disait que si on l’abattait, l’humanité ne s’en porterait pas plus mal. Un vampire ne pouvait avoir une réelle place dans ce monde. Pourtant, son instinct de survie lui fit sortir son arme. Elle la chargea en scrutant les environs.

« J’ai une arme et je n’hésiterai pas à m’en servir ! Laissez-moi tranquille ! »

Peut-être n’aurait-elle pas dû ajouter la dernière phrase qui révélait plus de la peur que de la menace. Tant pis, c’était fait. Elle guettait l’intrus, positionnant son arme, prête à tirer. Ce n’était pas une odeur qu’elle connaissait… Ca l’inquiétait.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Dim 11 Fév - 21:24

Enfin la nuit! Killian n'en pouvait plus de cette journée épuisante! Il avait attendu la nuit avec une grande impatience. Et, bien évidemment, étant donné son caractère, qui dit impatience, dit incapacité de tenir en place. Et lorsqu'il n'était pas capable de tenir en place... Killian cassait les pieds. Il en avait provoqué des batailles, aujourd'hui. Ah, il en avait lancé, des débats. Ça l'amusait, voilà tout.

Seulement, avec tout cela, sa journée était vite devenue lourde à supporter et sa flamme impatiente s'était bien ravivée. Cercle vicieux voulut donc qu'il finisse par se disputer par n'importe quelle personne croisée, et qu'il ne puisse plus attendre une seconde sans pester de ne pas être la nuit.

Mais, bien évidemment, s'il était impatient que le soleil se couche, c'était bel et bien que quelque chose l'attendait. La liberté, voilà ce qu'il gagnerait à la fin de la journée. Une courte liberté ne durant que jusqu'au levé du soleil, mais c'était déjà ça. Il avait réussit à obtenir l'autorisation d'aller n'importe où cette nuit-là. Au final, il s'était montré tellement énervant et ingérable qu'il eût champ libre dès le début de la soirée.

Où il irait? Ce qu'il ferait? C'était déjà tout vu! Il allait rentrer chez lui! Revoir son grand-père, Potya... Et Mina. C'était fou ce que cette rouquine lui avait manqué, finalement! Il était impatient de tous les revoir. Au moins, il pourrait les rassurer et leur dire que tout allait parfaitement bien, ainsi que justifier sa traîtrise involontaire.

Seulement, en arrivant chez lui, s'il trouva son grand-père et Potya, lui était toujours dans la chambre et sembla rapidement venir à la rencontre du blond lorsque celui-ci franchit le seuil de la porte, il remarqua vite que la borgne n'était pas là. D'après son grand-père, ça faisait un moment qu'elle s'en était allée.

Comme prévu, il lui expliqua la raison de sa disparition et un peu tout le reste, prenant de ses nouvelles et donnant des siennes, restant encore un moment avec le chat et le vieil homme avant de sortir à nouveau, décidant de rechercher la rouquine d'après les indications de son grand-père. Il promit de revenir dès qu'il le pouvait, une promesse qu'il ne pourrait pas briser, cette fois.

Au final, à l'aide d'indications et de son petit instinct -aussi sans doute des odeurs-, il finit par retrouver assez rapidement la rouquine. Ce fût en demandant qui était là que Mina lui permit de reconnaître sa voix. Heureusement qu'elle eût parlé, parce qu'avec l'odeur de vampire flottant dans l'air... Il savait bien ce que c'était, il avait senti celle de Rika assez bien...

« J’ai une arme et je n’hésiterai pas à m’en servir ! Laissez-moi tranquille ! »

Pas de doute, c'était elle. Il n'y avait que cette baka pour sortir des "laissez-moi tranquille" tout moisis lorsqu'elle tentait d'être actuellement menaçante. Killian soupira légèrement et leva ses mains comme s'il était vraiment effrayé et voulait se montrer inoffensif. Caché par sa capuche et couvert par l'ombre, jusque là, la rouquine ne pouvait pas encore le distinguer des autres jeunes demis-démons vivant aux alentours.

... Tu sais, au vu de notre première rencontre... Même avec une balle dans la jambe... J'aurais du mal à te prendre au sérieux... Baka


Il sortit de sa cachette improvisée, enlevant sa capuche pour dévoiler son visage, un léger sourire se dessinant au coin de ses lèvres. En réalité, il était bien plus heureux que ça. Il aurait pu pleurer en la serrant dans ses bras... Mais c'était loin d'être son style. Il montrait déjà bien qu'il était joyeux là, avec son petit sourire. Il n'avait sûrement plus rien de menaçant comme ça, et qui sait s'il aurait réagit de la même manière que leur première rencontre si elle l'avait croisé souriant, auparavant.

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Dim 11 Fév - 22:36

Mina fixait l’individu encapuchonné. Visiblement, elle n’était pas la seule à vouloir dissimuler son identité. S’il leva les mains, elle restait sur ses gardes. Ca aurait très bien pu être une ruse pour mieux l’approcher avant de lui sauter dessus. Elle appuierait sur la détente… Enfin, c’est ce qu’elle pensa jusqu’à ce que l’inconnu parla. Cette voix, elle l’aurait reconnue entre mille ! Lorsqu'il conclut par le mot “baka” son cœur fit un bond. Avant même qu’il dévoila son visage, elle en avait été certaine : il s'agissait de Killian. Que faisait-il ici ? Avait-il enfin pu sortir ? Etait-il à sa recherche ? Ou n’était-ce qu’un hasard qu’ils se croisent en pleine nuit ? Ses questions s’envolèrent en le voyant sourire du coin des lèvres. Il avait l’air d’aller bien. La rouquine resta encapuchonnée pour éviter qu’il la voit pleurer comme une madeleine.

Le voir là, devant elle, la bouleversait tellement. Elle aurait tant aimé le revoir plus tôt, pouvoir le prendre dans ses bras, rester avec lui pour toujours. Ce qu’il avait pu lui manquer ! Elle avait l’impression qu’un millénaire s’était écoulé depuis leur dernière rencontre. Et voilà, elle était si pitoyable qu’elle ne bougeait pas et pleurait comme un bébé. Pourquoi ? Parce qu’elle s’en voulait. Elle ne pouvait s’empêcher de penser que si elle avait pu être plus forte, il n’aurait pas eu à s’en sortir seul. Il avait dû affronter sans doute des tas d’épreuves pour se trouver là. Pourtant, il souriait et rien ne laissait à penser qu’il avait été maltraité. Sa force de caractère était bien plus affirmée que la sienne, clairement. Elle avait beau être un vampire, au fond d’elle Mina restait cette petite fille peureuse et maladroite, encore plus face à lui.

Du revers de la main, elle s’essuya rapidement ses larmes et prit sur elle pour cesser d’agir de la sorte. Elle souffla pour reprendre son calme et lui dit :

« Killian... »

C’était idiot, elle avait un millier de choses à lui dire et pourtant rien ne voulait sortir. Égoïstement, elle avait envie de lui demander s’ils pouvaient repartir chez son grand-père. Cette envie était vive. Pourtant, elle se raisonna, sachant bien qu’elle n’y avait plus sa place. D’ailleurs, elle s’en voulait à ce moment précis de trouver son odeur à croquer. Mince, elle aimait tout chez lui, même maintenant qu’elle n’était plus humaine.

Doucement, elle enleva son capuchon pour le fixer de son oeil et reprit la parole.

« Malphas m’a dit que tu étais au sein de l’Ombre le temps que tes blessures guérissent. Je voulais venir te chercher mais… Il s’est passé des choses et… Je ne voulais pas te faire de mal. »


Elle fixa le sol puis demanda :

« Tu as pu retourner chez ton grand-père ? Potya va bien ? Tu… Tu vas bien ? »

La rouquine veillait à bien garder ses distances avec lui, de sorte que s’il venait à faire un pas vers elle, elle en ferait deux en arrière. S’il s’approchait plus, elle sentirait son odeur et elle ne voulait pas risquer le moindre problème. C’était sans doute stupide car elle n’était pas affamée. Clairement, elle ne lui aurait rien fait mais psychologiquement elle avait peur de devenir un prédateur monstrueux comme celui qui l’avait attaquée. Jamais elle ne pourrait se pardonner de lui faire le moindre mal.

C’était atroce car, maintenant qu’il était face à elle, sa seule envie était de pleurer dans ses bras et de ne plus jamais le quitter. Pourquoi avait-il fallu qu’elle devienne ce prédateur avide de sang ? Il n’avait plus à la protéger et, contrairement à ce qu’il disait, il aurait dû la craindre et la prendre au sérieux. Elle n’était plus aussi inoffensive qu’il le pensait. Désormais, elle s’était faite une place dans la résistance et se faisait confier de réelles missions dangereuses. Puisqu’elle ne pensait ne plus rien avoir à perdre, elle les faisait. Et voilà qu’il sortait de nulle part, remettant tout en question. Bien sûr qu’elle aurait voulu vivre un peu plus longtemps si cela lui avait permis de le revoir. Si elle avait rejoint la résistance c’était pour le sauver, au départ. Comme d’habitude, elle n’atteignait pas ses objectifs et l’inverse se produisait. Elle avait plus l’impression que c’était lui qui venait la sauver d’elle-même, de ses peurs et de ses doutes. Il avait raison, elle était stupide.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Lun 12 Fév - 7:30

Il aurait pu s'y attendre; elle ne bougea. Il se demandait tout de même un peu quelle serait sa réaction... Est-ce qu'elle lui en voudrait? Est-ce qu'elle le bouderait, même? Est-ce qu'elle lui sauterait dessus? Et bien, là, elle restait figée. Pourtant le peu de sons que pouvait distinguer Killian portaient à croire qu'elle sanglotait, sous sa capuche.

Killian non plus, ne bougeait pas. Il ne voulait pas tenter d'avancer sans être certain qu'elle n'allait pas le repousser ou quoi-que-ce soit. Parce qu'il ne voulait pas être le gars affectueux quand on en veut pas? ... En général, c'était ça. Mais sans se l'avouer, il ne voulait pas être rejeté par Mina. Après tout, elle était comme sa petite sœur...

« Killian... »

Au moins l'avait-elle reconnu. C'était un bon début. Elle avait reprit son souffle avant de prononcer ce simple nom, comme si c'était une épreuve de le faire. Peu après, elle retira la capuche couvrant son visage à son tour, faisant disparaître le moindre doute enfouit au fond du blond, qui craignait de s'être trompé, à un moment; c'était elle.

« Malphas m’a dit que tu étais au sein de l’Ombre le temps que tes blessures guérissent. Je voulais venir te chercher mais… Il s’est passé des choses et… Je ne voulais pas te faire de mal. »

Alors... Alors si elle s'en était allé, ça n'était pas par colère ou parce qu'elle avait trouvé mieux ailleurs, mais parce qu'elle voulait aller chercher Killian? Au fond de lui, il n'aurait jamais pensé à cette option. Pourquoi est-ce qu'elle se fatiguerait à venir le chercher ou...? M'enfin, elle ne laissa pas trop de temps de réaction. Baissant le regard, Mina demanda

« Tu as pu retourner chez ton grand-père ? Potya va bien ? Tu… Tu vas bien ? »

Le sourire du blond s'effaça lorsqu'il se rendit compte que, au final, la rouquine était bien plus blessée que ce qu'il avait pu penser. Mais si Malphas lui avait expliqué, avant lui, la situation, ça n'était clairement pas à cause de la promesse qu'elle pensait trahie, n'est-ce pas?

Le demi-démon regarda un peu aux alentours. Toujours cette même odeur... Étrangement, elle semblait bien plus proche à présent. Est-ce qu'un vampire les suivaient ou bien... Non, ça n'était clairement pas possible. Quoi qu'au final, qu'est-ce qui n'était pas possible, ici, à Eden Lake.

Un soupir, Killian se retourna à nouveau vers Mina, le cœur serré. Pourtant, il ne laissait rien paraître. Il gardait une expression glaciale, cependant loin d'être menaçante. Montrer ses émotions comme ça... C'était pas son genre. Mais alors clairement pas. Pourtant il avait bien envie de montrer à la rouquine à quel point elle lui avait manqué. A quel point il s'était inquiété pour elle. A quel point il aimerait rester avec elle, et ne jamais repartir. Au fond, il savait qu'il devait rester raisonnable pourtant.

Pas habitué aux gestes affectifs? Oh, et alors. Il n'aurait sans doute plus de chances, après ça, de le lui montrer, de toute manière. Tout ça n'était partit que d'un imprévu, après tout, n'est-ce pas? Personne ne pouvait garantir que d'autres imprévus ne viendraient jamais mettre de barrières entre eux deux. Il soupira et courut vers elle, assez rapidement pour qu'elle ne risque pas de fuir, attrapa son poignet et la tira contre lui, dans une étreinte sans doute plus serrée que celle qu'il avait prévu, au début. Mais voilà, sentir Mina contre lui, comme ça... Lui prouvant qu'elle était bel et bien présente, qu'il ne rêvait pas... Il ne pouvait que la serrer encore plus fort.

... Tout va bien... Tu m'as tellement manqué...

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Lun 12 Fév - 9:15

Killian ne répondit pas tout de suite et perdit son sourire. Mince… Peut-être allait-il plus mal qu’elle ne le pensait. Est-ce qu’il était arrivé quelque chose à son grand-père ou Potya en son absence ? Elle se le demanda vraiment et fut surprise de le voir soudainement courir vers elle pour lui attraper le poignet et l’attirer contre lui. Mina rougit. Jamais elle n’aurait cru qu’il la prenne de la sorte dans ses bras. Bien sûr, elle savait que ce n’était pas raisonnable : elle adorait vraiment son odeur mais… La rouquine ne put s’empêcher de l’entourer de ses bras à son tour et de serrer son dos avec ses petites mains. Il faudrait qu’elle le repousse, vraiment, plus tard alors. Là elle en était incapable. Elle avait trop besoin de lui et maintenant qu’elle l’avait contre elle, elle voulait ne plus jamais le quitter. D’autant plus lorsqu’il lui dit aller bien et qu’elle lui avait manqué. Revoilà les larmes ! Elle pleura comme une madeleine de nouveau et balbutia :

« Toi aussi... J’avais tellement peur pour toi. Je ne voulais pas que l’on te fasse du mal. »

Le ruisseau naissant de ses yeux se transforma en rivière.

« Quand tu n’es pas rentré, j’étais bouleversée. Si tu n’avais pas tenu ta promesse, c’est forcément qu’il t’était arrivé quelque chose de terrible. Je craignait que tu sois mort mais je le refusais… Alors je t’ai cherché et j’ai vu Malphas. Je voulais pouvoir au moins te sortir de là. Tu as été si gentil avec moi... »

La jeune vampire le serra fort dans ses bras, ne pouvant retenir ses émotions. Tant pis, il la trouverait stupide. Elle n’y pouvait rien : en sa présence toutes ses défenses tombaient. C’était comme si le mensonge n’était plus permis, d’autant plus maintenant qu’il était dans ses bras. Ce qu’elle pouvait être stupide de réagir comme une gamine. Mais elle n’aurait supporté de le perdre. Elle avait bien conscience que c’était surprenant mais elle s’était vraiment attachée à lui plus qu’à personne. Il avait été le premier à lui tendre la main et à tout lui offrir sans même demander de contrepartie. Un gars comme lui, il n’y en avait pas beaucoup.

« J’aimerais tellement rester avec toi pour toujours... »

Nul ne pouvait rivaliser avec ce qu’elle ressentait pour lui. La rouquine ne voulait pas le lâcher et pourtant, en sentant l’odeur de plus en plus présente, elle se rendit compte que cette étreinte ne pourrait être éternelle. Quand il apprendrait sa nature, soit il aurait peur soit il la rejetterait. Rien ne serait plus comme avant. La voilà bien partie pour faire une crise de panique : les larmes coulaient encore plus. Mon dieu, ce qu’elle pouvait en avoir ! A ce rythme elle finirait désséchée. Comment pourrait-elle le lui dire ? Comment lui faire comprendre que si elle devrait partir ce n’était pas sa faute à lui mais la sienne ? Car tout cela n’était dû qu’à sa faiblesse, à cette attaque et ce qui s’en était suivi.

Elle osa enfin croiser son regard de son oeil valide et sentit un pincement au coeur. Son bouleversement ne faisait aucun doute et Killian ne pouvait que se demander ce qu’elle avait. Le pauvre ne devait rien comprendre.

En l’observant, elle sentit son coeur battre comme jamais. Il ne faisait aucun doute qu’elle était amoureuse de lui. Stupide petite rousse éprise d’un garçon trop gentil qui la voyait comme une victime à protéger, comme une soeur. Même si elle était restée humaine, cela n’aurait jamais mené à rien. Elle l’aurait vu trouver une fille superbe et aurait fini par vivre ailleurs pour ne pas les déranger. Ca devait être le destin. Etre vampire n’avait qu’avancé la date de leur potentielle séparation volontaire.

« Killian, il faut que je te dise quelque chose... »

Dit-elle de sa petite voix. Mina n’avait pas été capable de l’annoncer directement, preuve supplémentaire de sa force de caractère inférieure. Elle avait peur de voir son regard changer, d’y lire un dégoût ou de la crainte. Affronter tout cela la briserait en mille morceaux. Pourtant, elle lui devait la vérité. Il devait savoir avant qu’elle lui fasse du mal. Killian méritait de vivre loin de prédateurs comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Lun 12 Fév - 10:58

Naquit de cette simple étreinte... Une perle. Une jolie perle roula des yeux de la rouquine. Puis une deuxième... Et une troisième. Les larmes coulèrent toutes seules, jusqu'à devenir nombreuses. Très nombreuses. Mouillant l'épaule du blond, lorsqu'il ne les sentaient pas au creux de son cou. Bouleversée? Heureuse? Il ne savait lire ses émotions. Elle semblait même triste tellement elle pleurait. Sans doute savait-elle, elle aussi, que Killian ne resterait pas éternellement, n'est-ce pas?

« Toi aussi... J’avais tellement peur pour toi. Je ne voulais pas que l’on te fasse du mal. »

Killian eût un léger sourire. Il lui aurait bien répondu qu'on n'arriverait pas à le blesser, même si ça avait clairement été le cas... Mais il semblait que sa voix se soit évaporée. Il n'arrivait plus à rien dire. Tout ce qu'il souhaitait, c'était de serrer Mina contre lui et de profiter un maximum de ce moment avant qu'il ne prenne fin.

« Quand tu n’es pas rentré, j’étais bouleversée. Si tu n’avais pas tenu ta promesse, c’est forcément qu’il t’était arrivé quelque chose de terrible. Je craignait que tu sois mort mais je le refusais… Alors je t’ai cherché et j’ai vu Malphas. Je voulais pouvoir au moins te sortir de là. Tu as été si gentil avec moi... »

Elle lui faisait donc confiance au point à ne pas douter une seconde de son honnêteté, même lorsqu'il trahissait une promesse? Ça n'arrivait pas très souvent... Killian pinça les lèvres en sentant son cœur se serrer dans sa poitrine. Il passa une main dans les cheveux de la rouquine pour lui caresser la tête doucement, l'invitant à se poser sur son épaule. Il ne savait que faire... Ni que dire... Il ne savait comment agir pour la calmer.

« J’aimerais tellement rester avec toi pour toujours... »

Les joues du blond semblèrent se réchauffer alors qu'elle annonça ne jamais vouloir le quitter à nouveau. Il aurait bien répondit que lui aussi voulait rester à ses côtés. Pour veiller sur elle. Simplement parce qu'elle lui manquait terriblement. Mais rien ne sortit d'entre ses lèvres, encore une fois. Son cœur l'avait tellement hurlé ce "moi aussi", qu'on pouvait probablement le lire sur son visage.

Le regard submergé de la rouquine finit par croiser celui du blond. Au bord de son ses yeux naissaient de discrètes petites larmes. Lui ne les laissaient pas couler autant que Mina. Elle était émotive, cette fille, tout de même. Et lui... Il n'avait pas l'habitude. Elle pleurait encore et toujours, semblait paniquée, effrayée... Mais qu'est-ce qu'elle avait? Il était certain de pouvoir faire quelque chose pour la rassurer, la consoler... Mais quoi?

« Killian, il faut que je te dise quelque chose... »

Finit-elle par avouer d'une toute petite voix. Killian la regarda un moment en clignant des yeux. Ce moment sembla durer une éternité durant laquelle le blond imagina toutes les confessions possibles et imaginables. Bien évidemment, toutes, sauf celle qu'allait annonçait la rouquine, si elle osait. Il alla même se demander si elle n'était pas enceinte, avec le ton qu'elle prenait. Quoi que ce soit, il la soutiendrait de toute manière. Il ne voyait vraiment pas d'option qui le dégoûterait ou le ferait fuir. Elle comptait bien trop à ses yeux pour qu'il puisse la répugner d'un coup, comme ça. Il passa une main sur la joue rougie de la rouquine, chassant quelques larmes de sa paume et de son pouce, sans pour autant trop la repousser. Il voulait encore la garder près de lui. Il en avait besoin.

Dis moi, je t'écoutes.

Ses yeux étincelaient à cause des larmes qu'il retenait. Il arbora un léger sourire, un peu plus voyant que le précédent, se voulant rassurant et doux, comme sa voix. Sans doute personne n'imaginerait le voir comme ça un jour, au premier regard. Mais là, il sentait que c'était le moment de montrer son côté... Gentil et calme. Il le ferait, si seulement ça rassurait Mina.

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Lun 12 Fév - 21:53

Killian savait être vraiment mignon quand il s’y mettait. Il lui avait passé la main dans les cheveux, lui avait essuyé ses larmes… Elle aurait voulu ne jamais briser ce lien qui les unissait. Ils partageaient des émotions proches. En effet, il était évident que le blond était heureux de la voir et il était visiblement chamboulé, lui aussi. Les larmes naissantes et son mutisme en étaient la preuve. Par contre, la rouquine doutait qu’il soit aussi accro qu’elle. S’il le savait, cela l’aurait sans doute un peu gêné.

L’embarras serait bientôt présent chez lui, si ce n’était la peur. Mina, qui ne cessait de dire qu’elle voulait l’aider et le protéger, s’apprêtait à faire tout l’inverse. Le blond, inconscient de ce qu’elle s’apprêtait à lui avouer, l’encourageait à le faire. Le pauvre allait sans doute le regretter mais il fallait qu’elle avance, qu’elle le fasse. Le doute était trop pesant et il méritait la vérité. Il serait blessé sur le moment mais se trouverait une soeur de coeur sans doute bien plus admirable qu’elle. Puis il pourrait passer à autre chose et l’oublierait. Ce serait sans doute le meilleur des scénarios.

Mina souffla, le regardant sourire alors que son coeur se serrait. Pourquoi souriait-il ? Elle lirait encore plus la déception sur son visage le moment fatidique. S’encourageant mentalement, elle finit par lâcher, en ne le quittant pas du regard :

« Je suis devenue un monstre. »


Elle mit ses petits doigts sur sa bouche afin qu’il la laisse parler jusqu’au bout. C’était déjà si difficile de l’avouer. S’il l’avait coupée, jamais elle n’aurait terminé.

« Un vampire m’a attaquée et transformée. Je n’ai pas su me défendre car il m’a paralysée. Je suis comme eux maintenant et je le serai toujours. Je suis dangereuse, je le sais et je ne veux pas te faire de mal... »


La rouquine retira ses doigts doucement et dit dans un murmure :

« Tu es la personne la plus importante dans ma vie. Jamais je ne pourrai me pardonner de te mettre en danger. Je t’aime tellement. »

Et pourtant, elle voulait vraiment rester avec lui pour toujours. Tout ceci était contradictoire. Quelle serait la conclusion ? Qu’elle le saurait en sécurité loin d’elle même si cela devait la rendre malheureuse à en mourir. La tristesse serait forcément la conclusion de son histoire. Mais ce n’était pas surprenant. Ils vivaient dans une ville envahie par des monstres comme elle. Il ne pouvait y avoir de happy ending ici. Survivre était en soi déjà un miracle. L’amitié et l’amour n’étaient pas des choses envisageables dans un tel univers.

Désormais, Mina espérait juste ne pas faire pleurer celui qu’elle aimait. Elle craignait ses réactions car elle n’envisageait pas un instant qu’elles puissent être positives. Partir sera sans doute logique après une telle révélation et il se presserait de le faire. Instinctivement, sa main gauche attrapa le poignet du blond. Pourquoi faisait-elle cela ? Même si ça n’avait pas été exprimé clairement, elle lui disait de rester loin d’elle et elle le retenait en même temps. C’était plus fort qu’elle. La rouquine avait tellement envie de lui demander de la serrer une dernière fois dans ses bras… Elle avait également envie de l’embrasser avant de disparaitre de sa vie mais ça aurait été moche. Son seul baiser aurait été un baiser volé.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mar 13 Fév - 10:03

Le ventre du blond semblait le chatouiller... Le chatouiller de curiosité... Le chatouiller de peur aussi. Dans un monde comme celui d'Eden Lake, tout pouvait arriver, après tout. Qu'est-ce que la rouquine allait donc avouer qu'il valut qu'elle s'arrête et chercher désespéramment le courage de le faire? Il était bien connu qu'elle s'affolait pour presque rien, parfois, mais Killian n'y pensa pas.

Elle avait le regard rivé sur lui, les lèvres tremblantes, le poignet se serrant légèrement. Toutes ses petites mimiques qui montraient que ce qu'elle était sur le point de dévoiler. La curiosité de Killian devenait insoutenable. Mélangée à toutes les émotions qu'il ressentait sur le coup, il brûlait d'impatience. Mais craignait aussi le pire...

« Je suis devenue un monstre. »

Le blond fût très... Surpris. Il y avait plusieurs sens dissimulés dans cette phrase, déjà. Qu'est-ce qu'elle voulait dire par "monstre"? Physiquement? Mentalement? Quelle sorte de monstre? Il avait déjà tellement de questions à poser- Mais elle ne lui laissa pas le temps de dire quoi-que-ce soit. Elle posa ses doigts sur les lèvres de l'adolescent pour l'inviter à garder le silence. S'il avait vraiment voulu, il aurait pu se dégager très facilement. Même parler avec les doigts sur sa bouche semblait possible. Mais il se tût, pour faire plaisir à Mina.

« Un vampire m’a attaquée et transformée. Je n’ai pas su me défendre car il m’a paralysée. Je suis comme eux maintenant et je le serai toujours. Je suis dangereuse, je le sais et je ne veux pas te faire de mal... Tu es la personne la plus importante dans ma vie. Jamais je ne pourrai me pardonner de te mettre en danger. Je t’aime tellement. »

La rouquine avait retirée sa main, était-ce une permission pour reprendre la parole. Forcément, depuis l'annonce du fait qu'elle soit devenue monstrueuse, le blond avait perdu le sourire, intrigué. Il analysa ses propos un petit moment dans sa tête. Donc c'était un vampire? Comme Rika? Il la regarda un moment de haut en bas, puis tourna autour d'elle, l'analysant sous tous les angles, avant de finir, à nouveau, devant elle. Il posa un doigt sur son menton, réfléchissant un peu avant de sourire. Un sourire malicieux qui se transforma vite en rire.

Tu m'as fait peur pendant une seconde, baka!

Elle avait même attrapé son poignet, elle flippait vraiment pour rien, au final. Après il était clairement possible que ça fût quelque chose et que Killian était juste trop... Lui-même pour en prendre conscience. Il s'approcha et ébouriffa la crinière rousse de l'autre vivement, toujours en riant.

Arrêtes de dire des conneries comme ça, ça sert à rien d'essayer jte dis! Dangereuse? Allez quoi, même Potya est plus menaçant que toi!

Fallait pas lui en vouloir de ne pas parvenir à avoir une réaction formelle et calme, il était comme ça et n'y pouvait rien.

Jsuis à moitié démon, et même sans ça, tu crois que je crains les vampires?

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mar 13 Fév - 17:21

Mina appréhendait vraiment la réaction de celui dont elle était tombée amoureuse. Elle avait tellement peur de le voir la juger. Voilà qu’il la regardait de haut en bas, lui tournait autour comme si elle était un espèce de phénomène de foire. L’appréhension était trop grande pour qu’elle lui dise quoi que ce soit. Le regard du blond la scrutait vraiment sous tous les angles. Puis il sembla réfléchir avant de sourire et de rire. Quoi ? Qu’avait-elle dit de drôle ? Etait-ce nerveux ? Enfin, il s’exprima pour lui dire qu’elle lui avait fait peur pour rien. Il la traita de “baka”, comme d’habitude. Cela lui fit plaisir. S’il continuait d’agir de la sorte, c’est que tout continuerait normalement entre eux ? Il n’était pas si choqué ? Apparemment non : il lui ébouriffa les cheveux en riant avant de lui dire que Potya était plus menaçant qu’elle. N’avait-il pas compris ce qu’elle avait dit ? Le mot vampire ne lui disait vraiment rien ? Elle comptait le questionner mais il lui expliqua être à moitié démon et lui demanda si elle croyait qu’il avait peur des vampires. La rouquine haussa les épaules, plus vraiment convaincue.

« Je pensais que oui. Après tout, on est des prédateurs qui buvons du sang. C’est pas rien, si ? »

Elle sourit un peu et lui dit d’un air malicieux :

« Mais visiblement Potya fait bien pire. Tu m’as caché ses capacités spéciales. Je pensais que c’était un chat normal, pas un chat surpuissant ? »

Mina tenta de se recoiffer à peu près correctement tout en se remettant de ses émotions. Elle était vraiment surprise qu’il soit si cool vis-à-vis de son changement de nature. Peut-être avait-elle dramatisé la chose ? Les vampires avaient une si piètre réputation pour que Killian s’en moque à ce point ? Les humains étaient sans doute bien plus vite impressionnés par une nature différentes que les démons, demi-démons et autres. La rouquine était soulagée d’un poids et se sentait un peu stupide d’avoir autant déprimé depuis sa transformation. Si elle l’avait retrouvé plus tôt, elle se serait sentie bien plus rapidement mieux dans sa peau.

Après un instant, elle demanda plus sérieusement :

« Je suis contente que ça ne change rien pour toi. Je pensais ne plus jamais avoir ma place à tes côtés... »


Elle baissa les yeux au sol puis les releva vers les siens avant de le serrer une fois de plus dans ses bras. Tant pis si elle l’embêtait : la joie commençait à vraiment s’emparer d’elle et il fallait qu’elle profite de sa présence. Rien ne lui disait qu’il resterait longtemps ici. Sans doute avait-il des tas de choses à faire. Killian avait peut-être acquis de nouvelles responsabilités. Alors elle le serrait fort entre ses petits bras tout en fermant les yeux. Roh, ses narines reniflaient cette odeur délicieuse ! C’était le même genre que celle des demi-démons qu’elle avait croisé à la résistance, maintenant elle se l’expliquait. Il était à croquer… Mais elle n’y toucherait pas, ça non !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mar 13 Fév - 18:52

Killian était ravi de l'avoir calmée, au moins. Elle semblait bien plus détendue, maintenant qu'il avait répondu, et qu'elle avait pu libérer son cœur de questionnements, sans doute. Oui, c'est vrai que le blond n'avait pas bien réfléchit, mais il se pouvait qu'elle eusse été effrayée, aussi. C'est vrai qu'une soudaine transformation, c'était pas rien. Surtout passer d'humaine à vampire.

« Je pensais que oui. Après tout, on est des prédateurs qui buvons du sang. C’est pas rien, si ? »

Le blond haussa les épaules juste après ça, comme la rouquine plus tôt. Pour lui c'était pas grand chose. Elle buvait du sang, maintenant, et...? Au moins elle n'était pas devenue cannibale. Même avec ça, Killian ne l'aurait sûrement pas rejetée. A vrai dire, il était même très rassuré de voir que ça n'était que ça. Au final, il avait assez tourmenté son esprit avec d'autres scénarios pour se sentir rassuré, non?

« Mais visiblement Potya fait bien pire. Tu m’as caché ses capacités spéciales. Je pensais que c’était un chat normal, pas un chat surpuissant ? »

plaisanta Mina en se recoiffant, signe que le malaise était passé. Le blond ne pouvait pas en être plus ravi, il n'aimait pas voir la rouquine se tourmenter ainsi pour trois fois rien... C'était beaucoup mieux lorsqu'elle riait. Et puis, ils n'avaient pas toute la vie devant eux, valait mieux passer le temps à rire qu'à se faire du mouron, n'est-ce pas?

Le blond plaisanta à son tour, affirmant que Potya était un chat normal mais que Mina était un chaton, et que c'était forcément déjà bien plus faible. C'est que la tension c'était bien vite dissipée, pour le mieux.

« Je suis contente que ça ne change rien pour toi. Je pensais ne plus jamais avoir ma place à tes côtés... »

Annonça alors la rouquine, les yeux baissés, confirmant les pensées de Killian; elle avait bien dramatisé la situation comme elle le faisait si bien. Sauter sur des conclusions si hâtives... Elle était anxieuse à ce point? D'une certaine manière, si l'affaire vampire était résolue, le blond s'inquiétait pour le futur.

Finalement, elle releva les yeux et vint à nouveau se blottir dans ses bras. Le blond l’accueillit avec plaisir. Lui qui, d'habitude, repoussait facilement ce genre d'affection. Non, cette loi ne s'appliquait pas à sa famille. Et puis, elle était tellement heureuse. Il n'était pas cruel. Et au fond de lui, il aimait ça.

Tu auras toujours ta place quelque part... Dans mon cœur

Affirma Killian en lui tapota la tête gentiment. Bien évidemment, lui disait ça dans un sens... Moins puissant que ce que pouvait ressentir Mina à son égard. Il n'en avait aucune idée, et pensait que ça n'était pas possible, de toute manière. Elle était trop âgée pour lui, non? Et puis il était trop dur pour qu'elle puisse l'aimer de cette façon? Bon, ben, voilà...

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Lun 19 Fév - 10:04

Mina le serra fort dans ses bras, malgré ce qu’il lui avait dit. Elle, un chaton ? Ca se voyait qu’il ne l’avait pas vu à l’oeuvre ces derniers jours avec Jessica. Il aurait sans doute été surpris en bien. Remarque, c’était peut-être comme les parents qui voyaient leurs enfants petits et fragiles même une fois adulte. Sans doute resterait-elle ce chaton, à ses yeux. Cela n’avait rien de dérangeant, au contraire, alors elle ferait comme si c’était le cas. Et puis, être sous la protection de quelqu’un était rassurant. Avoir Killian à ses côtés resterait la meilleure chose qui lui soit arrivée. Lorsqu’il lui dit qu’elle aurait toujours sa place quelque part dans son coeur, son rythme cardiaque s’emballa un instant puis redevint normal. Au départ, elle avait cru qu’il s’agissait d’une déclaration d’amour mais la réalité la ramena sur Terre. Le blond ressentait un amour fraternel envers elle et rien d’autre. La preuve en était qu’il lui avait tapoté la tête et non embrassé.

Quelle idiote. Elle l’était vraiment de désirer plus que ce qu’ils avaient : c’était déjà énorme. Se souvenait-elle de sa solitude avant lui ? Au moins ne l’était-elle plus. Et puis, elle devait vraiment se mettre en tête qu’il était plus jeune et qu’il avait forcément des vues sur des filles de son âge plus jolie. Ce n’était pas logique ni raisonnable de vouloir partager sa vie avec lui. Et pourtant, cela ne voulait pas s’effacer de son esprit.

Puisqu’il s’était exprimé, elle se permit de le faire. Sans doute n’y verrait-il qu’une façon de lui dire qu’elle aussi le voyait comme un frère. Il valait mieux que ce soit le cas, sans quoi il eut sans doute été très gêné.

« Toi aussi, tu auras toujours une place unique et irremplaçable dans mon coeur Killian. Je t’aime. »


Entre frère et soeur ils se disaient ce genre de chose… Pas tous les jours mais ils venaient de se retrouver. Aussi, cela n’avait sans doute rien de choquant. Il n’allait pas deviner qu’il s’agissait, de son côté, d’un amour différente du sien. La rouquine n’oserait jamais le lui avouer, de peur de sa réaction. C’était étonnant de la voir si terrorisée face à ce que penserait Killian alors qu’elle avait progressé sur le terrain. En y pensant, elle comprenait mieux qu’il la voyait encore comme un chaton : c’est ainsi qu’elle agissait face à lui.

Quand prendrait-elle enfin sur elle ? Quand lui dirait-elle le fin fond de ses pensées sans la moindre hésitation ? Ce n’était pas bien compliqué à dire : Killia, je t’aime bien plus que tu ne le penses. Allez, il fallait qu’elle se répète cette phrase dans son esprit et qu’elle le lui dise. Nul ne savait s’ils se reverraient dans tous les cas. Mais, pour gagner du temps, elle demanda doucement :

« Je suppose que tu devras bientôt repartir ? On ne se reverra plus avant longtemps, pas vrai ? »


Elle avait besoin d’une raison supplémentaire pour se jeter à l’eau, qu’importe les conséquences. Cela lui donnerait l’impulsion nécessaire. Ainsi elle se dirait ne jamais avoir de regret...

Qui croyait-elle tromper ? Même s’il lui disait partir pour toujours, les mots franchiraient-ils ses lèvres ? Sans doute pas. Comme d’habitude, elle aurait les mots en tête et le regarderait silencieusement partir. Pauvre chaton. Et lui était bien entendu trop loin de la vérité pour la questionner sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mar 20 Fév - 14:37

Que ses paroles puissent paraître ambigüe? Non, il n'y avait pas pensé une seule seconde. Pour lui, c'était logique qu'il disait ça d'une manière purement amicale... Ou alors fraternelle, limite. Mais alors de la romance... Jamais. Il n'aurait pas pensé un instant que Mina puisse en croire autrement. Après tout, c'était clair, qu'ils étaient amis, non? C'était sans doute possible qu'elle pense encore qu'il ai juste pitié d'elle ou quelque chose, à la limite. Mais jamais que ses sentiments soient plus qu'amicaux! Il montrait déjà très mal ceci...

« Toi aussi, tu auras toujours une place unique et irremplaçable dans mon coeur Killian. Je t’aime. »

Répondit Mina de sa petite voix toute douce et un peu timide. Elle était à croquer lorsqu'elle agissait comme cela. D'ailleurs, Killian ne la voyait jamais différemment qu'intimidée, triste ou timidement joyeuse. Ce qui, au fond, était dommage. Le blond aurait apprécié découvrir d'autres facettes de sa personnalité. Il ne pouvait pas imaginer qu'elle puisse se montrer dangereux ou intimidante lorsqu'elle avait du mal à simplement avouer s'être faite mordre par un vampire dans un monde ou cela devient vite une banalité.

Le blond, au moins, ne releva pas son "je t'aime" comme une déclaration amoureuse. Il avait beau sortir du cœur, et Killian l'avait bien sentit, ça restait une chose normale qu'on pouvait dire à son frère, ou sa sœur. Bien que le jeune adolescent n'en ai jamais eu, il en était persuadé. Et puis sans doute le savait-elle mieux que lui, elle avait eu une vraie famille avant, non? Bref, de toutes manières, il ne trouva pas cette dernière partie assez importante pour s'attarder dessus. Et, en plus, la rouquine lui posait déjà une nouvelle question:

« Je suppose que tu devras bientôt repartir ? On ne se reverra plus avant longtemps, pas vrai ? »

Cette question eût le don de pincer le cœur du blond. Par pur réflexe, celui-ci leva les yeux vers le soleil... Il était couché, à ce moment-là, alors qu'il était encore couchant lorsqu'il était partit de l'Ombre. C'est que ça passait vite... Mais il leur restaient bien le reste de la nuit. Et même la fatigue n'allait pas l'empêcher de passer du temps avec Mina. Après, est-ce qu'ils se reverraient bientôt...

Je dois retourner là-bas à l'aube.

Affirma Killian, semblant surveiller le soleil et la lune

Et... Je t'assures que je me battrais, s'il le faut, pour venir te voir plus souvent!

Pour accentuer cette dernière phrase, le blond avait posée une main sur l'épaule de la rouquine et avait plongé son regard déterminé dans celui de Mina, un léger sourire se dessinant sur ses lèvres, montrant qu'il avait de l'espoir. Espérant que l'autre demoiselle soit positive, elle aussi...

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Lun 26 Fév - 13:44

Killian lui avoua devoir repartir à l’aube mais lui assura venir la voir plus souvent, quitte à se battre. Il avait posé la main sur son épaule et avait souri. Il était vraiment gentil et mignon. En plongeant son regard dans le sien, elle eut l’étrange impression qu’il ne la verrait jamais que comme sa soeur de coeur ou une très bonne amie. Mieux valait ne pas tout gâcher. Elle n’avait pas à imposer un malaise alors que tout se passer si bien entre eux. Qu’il vive sa vie, c’était sans doute mieux. De toute façon, avec la résistance et le reste elle ne pourrait même pas lui consacrer énormément de temps. Il serait forcément plus heureux avec quelqu’un d’autre.

Elle lui prit sa main libre et lui dit avec conviction :

« Je ferai également tout mon possible pour que l’on se voit plus souvent. Tu peux compter sur moi. »


Les regrets commençaient déjà à s’installer dans son coeur. Et si elle avait eu tord sur toute la ligne ? S’il avait pu envisager autre chose ? Ne soyons pas naïfs. La vie était loin d’être un conte qui se terminait bien. Souvent, cela tournait en triangle amoureux menant au désespoir de chacun des membres ou au moins d’un des trois. Elle serait celle-là. Tant qu’il était heureux, ce n'était pas si difficile à accepter…

« Par contre tu retournes chez ton grand-père ou au repaire de l’ombre ? »

Elle préférait demander pour être certaine du lieu où elle pourrait éventuellement le chercher. Il avait parlé de sa battre aussi elle penchait pour la seconde option. Tout de même, était-il obligé de vivre là-bas ? C'était extrêmement dangereux.

« Car je ne veux pas que tu te mettes en danger pour me voir. Je suis touchée que tu veuilles faire des efforts mais je préfère te voir moins souvent et te savoir en sécurité que grièvement blessé par ma faute. »

Elle secoua la tête pour chasser ces vilaines pensées. Il avait sans doute besoin d’être rassuré puisqu’il la voyait comme une pauvre fille inoffensive.

« Tu sais, je commence à savoir me défendre même s’il m’arrive d’avoir peur. J’ai fait des missions pour la résistance. Tu n’as pas à trop t’inquiéter pour moi. Mais ça me fera plaisir de te voir bien sûr. »


La rouquine le fixa de son unique oeil puis lâcha sa main. Revenir dans le passé, pouvoir de nouveau vivre ensemble aurait été extraordinaire mais utopique. Tous deux avaient continué leur vie sur des voies différentes, du moins c’était son sentiment. Ils ne feraient plus que se croiser mais c’était la vie, sans doute. Loin des yeux près du coeur, comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 28 Fév - 19:39

Bien évidemment, le blond pensait avoir choisi les bons mots. Il ne fallait pas oublier que, s'il faisait preuve de gentillesse naturellement envers les félins et son grand père, il n'était pas très doué pour être gentil avec le reste de la populace. Il espérait donc n'avoir rien dit de mauvais ou de travers. Il tenait réellement à Mina, et lorsqu'il parlait avec elle, on était loin du Killian Plisetsky de toujours.

Mais bien évidemment,  aussi, il la blesserait toujours sans le vouloir. Simplement parce qu'il ne l'aimait pas comme elle l'aimait. Franchement, si elle avouait... Qui sait comment il réagirait. Ce qui était sûr,  c'est qu'il ne se permettrait pas de lui briser gratuitement le coeur, comme il l'aurait fait avec n'importe qui d'autre. La rouquine attrapa la main du blond avant d'affirmer, à son tour:

« Je ferai également tout mon possible pour que l’on se voit plus souvent. Tu peux compter sur moi. »

Killian eût un doux sourire, à nouveau. Ça devait bien montrer qu'il n'avait rien dit qui aurait pu lui faire mal, n'est ce pas? Sinon elle se serait sans doute remise à pleurer comme une madeleine. Elle le faisait si bien.

« Par contre tu retournes chez ton grand-père ou au repaire de l’ombre ? »

Au final, la réponse était sans doute évidente. Si Killian retournait chez son grand-père,  il n'aurait pas dit qu'il ferait de son mieux pour la voir avec tant de détermination, après tout! C'était beaucoup plus simple de la voir lorsqu'il était chez lui, simplement libre, comme fut un temps. Ça ne datait pas tant que ça, mais le temps passait trop vite pour Killian, sur le coup.

« Car je ne veux pas que tu te mettes en danger pour me voir. Je suis touchée que tu veuilles faire des efforts mais je préfère te voir moins souvent et te savoir en sécurité que grièvement blessé par ma faute. »

Pour être honnête,  le blond ne pensait pas une seconde à tout ça. Il avait bien été assez égoïste de faire le choix de rester à l'Ombre plutôt que de retourner chez lui comme il en avait fait la promesse à sa famille. Il n'allait pas se permettre de penser encore qu'à lui même. Mina était bien plus importante que sa propre personne à ses yeux.

« Tu sais, je commence à savoir me défendre même s’il m’arrive d’avoir peur. J’ai fait des missions pour la résistance. Tu n’as pas à trop t’inquiéter pour moi. Mais ça me fera plaisir de te voir bien sûr. »

La vérité était que Killian se doutait bien qu'elle apprenait à se défendre. C'était ce qu'ils faisaient, à la résistance, non? En tout cas, c'était ce que le blond pensait, et ce que la rouquine confirmait à ce moment même. Elle regarda l'adolescent avant de lâcher sa main. Comme chaque fois qu'elle disait quelque chose d'assez sérieux, Killian lâchait son sourire un instant. Et comme toutes les fois avant celle-ci, il s'efforça de le retrouver bien vite. Il appuya sur le nez de la rouquine avec un rire taquin

Hey! T'inquiète pas pour moi! Et puis, ça sert à rien d'insister, je te dis... Tu pourras faire n'importe quoi, tu seras toujours ce petit chaton, Mina. Toujours, à mes yeux.

Il posa alors chacune de ses mains sur une joue de la rouquine et annonça, en esquissant un large sourire bien plus joyeux que tous les précédents

Allez quoi, souris! T'es tellement plus jolie quand tu souris! On ne vas pas passer cette nuit à s'inquiéter pour le futur, non? On va rire, et profiter de ce moment comme si c'était le dernier, et tu verras, ça ira beaucoup mieux!

En réalité, il se parlait aussi à lui même, là. Mais son but premier restait de voir la rouquine heureuse. Après tout, il s'était fait le serment de la garder joyeuse tant qu'il le pouvait...

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 28 Fév - 21:10

Ce sourire malicieux, ce rire, jamais elle ne pourrait s’en lasser. Il était contagieux. Elle qui était plus du genre neutre ou à faire la moue ne put s’empêcher de sourire. Killian la rendait heureuse. Ce gars était tellement parfait : à la fois intriguant, classe, courageux, gentil, mignon, beau. Et c’était donc ce personnage extraordinaire qui ne pouvait s’empêcher de lui dire de ne pas s’inquiéter pour lui. Ils étaient pareils : à vouloir que l’autre ne se soucie pas de leur sort mais prêts à tout pour le secourir. Ainsi, il ne pouvait s’empêcher de la voir comme un petit chaton et la verrait toujours ainsi. Lui avouer cela était si touchant. C'était un peu comme s'il voulait être son héros. Il ne se rendait juste pas compte qu'il l'était déjà pour elle. Il l'avait sauvée le jour de leur rencontre en veillant sur elle, en lui offrant tout ce qu'elle n'aurait plus jamais osé demander. Il avait ranimé son coeur, lui avait donné une place. Mais sans doute ne l'imaginait-il pas et elle était trop pudique pour le lui avouer.

Puis, il posa les mains sur ses joues en lui demandant de sourire car elle était plus jolie ainsi. Le blond ajouta vouloir qu’ils rient ensemble, qu’ils profitent de ce moment comme si c’était le dernier.

Oh Killian…

Le pauvre ne pouvait pas imaginer ce qu’aurait signifié de vivre réellement ce moment comme le dernier pour Mina. Si elle n’avait laissé parlé que son coeur, sans hésitation elle lui aurait sauté au cou pour l’embrasser comme dans les films. Ou du moins, elle aurait essayé. N’ayant jamais embrassé qui que ce soit, elle n’aurait été certaine de le faire correctement mais l’intention aurait été là. Si seulement… Mais ils allaient se revoir, pas vrai ? Ils n’en étaient pas là. Ils devaient profiter mais pas au point de penser que c’était leur dernier moment.

La rouquine avait légèrement rougi au contact de ses mains. Leur proximité n’avait fait qu’amplifier tout ce qu’elle ressentait dans ce coeur si sensible et fragile. Elle ne savait plus quoi faire alors elle laissa ses yeux se plonger dans les siens et sourit timidement. Ce qu’elle pouvait l’aimer profondément. Si elle avait douté de ce qu’elle ressentait en son absence, en le voyant ce soir, devant elle avec cet air sur le visage, Mina fut certaine que jamais elle ne pourrait aimer quelqu’un autant que lui.

« Killian... »

Murmura-t-elle en gardant son petit sourire et s’approchant de lui. Une fois leurs nez quasi collés, elle laissa ses mains glisser sur son torse, eut un sourire malicieux avant de se mettre à le chatouiller.

« A toi l’honneur de rire en premier ! »

Sans doute était-ce des gamineries mais elle aimait être cette fille avec lui. En sa compagnie, elle ne se sentait pas jugée, ils s’amusaient et se le prouver ce soir lui ferait du bien. Tous deux avaient visiblement besoin de se détendre, de profiter, alors ils feraient tout dans ce sens. Ce serait comme chez son grand-père, l’espace d’un moment. Ils ne penseraient plus au danger, à leurs nouvelles vies. Ce soir ils ne seraient que ces deux personnes qui s’appréciaient et passaient de bons moments ensemble.

La rouquine rit de bon coeur, surprendre Killian et s’amuser avec lui était ce dont elle avait besoin. En y repensant, cela faisait penser à la fameuse soirée de disparition du blond. Ils s’étaient amusés, il avait promis de revenir… La jeune femme essaya de ne pas s’arrêter sur cette pensée et gardait le sourire. S’il la trouvait plus jolie ainsi elle sourirait car la jeune femme voulait qu’il garde la meilleure image d’elle possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 28 Fév - 21:53

Sûr que, si jusque là, Killian n'était pas bien doué quand il s'agissait d'être bien gentil avec les autres, sans agir durement à un moment, il s'entraînait pas mal avec Mina. Faut dire que, s'il n'était pas méchant, il faisait toujours discrètement ses bonnes actions et ses compliments noyés sous mille autres insultes, de façon à ce qu'on ne le remarquait pas. Mais il était juste comme ça, il ne fallait pas lui en vouloir. Mina le changeait d'une certaine manière. Si le quelque peu de compassion et de gentillesse dans le coeur du blond disparaissait doucement de jour en jour, depuis qu'il avait rencontré la rouquine, il ressentait cette gentillesse et cette joie dont il faisait preuve lorsqu'il était enfant à nouveau. Elle ravivait cette flamme qu'il pensait éteinte à jamais, pourtant mourante.

Il pensait bien faire, en tout cas, puisqu'elle souriait. C'était le minimum qu'il exigeait de sa personne; la faire sourire. Le reste était tellement plus simple lorsqu'elle souriait, au moins... Il faisait de son mieux, en tout cas. Ça pouvait paraître simple, mais Killian avait beaucoup de mal. Moins de mal qu'avec n'importe qui d'autre, pourtant. En effet, Mina était loin d'être "n'importe qui". Mais il se fixait le but de s'améliorer. Jusqu'à ce que l'image du méchant Killian qu'elle avait rencontré au tout commencement disparaisse. Il ne savait pas si elle l'avait totalement oublié...

Quand le blond avait posé ses mains sur les joues de la rouquine, il put l'observer rougir. Bien sûr, il ne dit rien, et ne fit pas le rapprochement entre de possibles sentiments à son égard, et cette teinte qu'elle prenait lorsqu'il s'approchait trop, ou se montrait trop doux. Après tout, elle était timide. C'était normal, non? Il n'y connaissait rien! Personne n'était tombé amoureux de lui, et il n'était jamais tombé amoureux. Le peu de personnes susceptibles de developer un intérêt surpassant l'amitié à son égard avaient vite décrochés avec son caractère de cochon.

Il espérait au moins que ses mots eurent fait leur effet. Et pas un mauvais effet. Il était possible que la fin fusse un peu... risquee. Mais il avait cru bon d'oser. Et la réaction de la rouquine montra qu'il avait encore réussit à bien parler. Il pouvait se feliciter.

« Killian... »

Elle s'approcha dangereusement de lui et chuchotant son nom, laissant ses mains se balader sur le torse du blond, ce qui le fit légèrement rougir. Voilà, preuve de plus que le fait qu'elle rougisse ne voulait rien dire! Il n'était pas amoureux, pourtant il était vite tourné au rouge pivoine... Comme chute, elle eut un sourire bien plus malicieux. Mais Killian n'eut pas le temps de s'en méfier qu'elle commençait à le chatouiller.

« A toi l’honneur de rire en premier ! »

Il se mit à rire sans retenue. Mina l'avait déjà vu rire comme ça, le premier soir. Avec la bataille d'oreiller, entre autres. Il était heureux de revivre ça maintenant. Il en profiterait un maximum. Il s'en moquait bien que quelqu'un puisse venir, passer par là. Tant pis, il était tellement content!

Il se mit bien vite à la supplier d'arrêter, se tortillant dans tous les sens en essayant échapper à la torture des chatouilles, en vain. Ce jusqu'à ce que Mina accepte de cesser. Il prit un moment à reprendre son souffle, essuyant les larmes que son fou rire avait créé, un grand sourire aux lèvres. Ce sourire commençait à lui faire mal aux joues et il avait tellement rit que son ventre aussi, faisait mal. Mais il s'en foutait totalement. Il était bien là.

Une fois calmé, il resta un moment silencieux à regarder le ciel étoilé, comme ce soir-là, où ils parlaient d'étoiles filantes sans savoir que le destin les sépareraient si tôt. Mais il les avaient aussi réunis... Alors il était heureux, et n'en voudrait pas au monde, pour cette fois. Puis, une pensée passa dans son esprit, alors qu'il se remémorait des détails, comme le repas qu'ils avaient eus, ce jour-là...

T'as pas faim?

Demanda-t-il calmement, et naturellement. Il avait nourrit Rika, bien sûr qu'il laisserait Mina se servir si elle le voulait.

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 28 Fév - 22:56

Le fait que Killian avait rougi n’avait pas échappé à la rouquine. Elle n’avait qu’un oeil mais s’en servait bien ! C’est avec ce dernier qu’elle le regarda rire et à la supplier d’arrêter. La jeune femme fit durer un peu le plaisir mais décida finalement de le laisser reprendre son calme. Le but n’était pas de le faire littéralement mourir de rire. Par contre, le voir pleurer de rire et être aussi spontané faisait tellement de bien. Il irradiait et sa bonne humeur était si communicative que Mina dût se calmer presque autant que lui après coup. Ce qu’elle avait ri ! C’était génial. Son rythme cardiaque reprit peu à peu un rythme acceptable, lui laissant l’opportunité de contempler le ciel étoilé.

Tous deux avaient donc les yeux rivés vers les constellations lorsque le blond lui demanda si elle avait faim. La jeune vampire fut bien surprise de l’entendre poser une telle question. Certes, elle avait un petit creu mais il était hors de question de se servir sur lui. La résistance lui donnait tout ce dont elle avait besoin pour qu’elle ne se sente pas trop monstrueuse. Killian était bien la dernière personne au monde qu’elle comptait mordre, d’autant plus qu’elle n’était pas affamée. Dans d’autres circonstances, peut-être aurait-elle cédé mais là...

« Non, ça va. Puis, tu sais, je ne mange plus vraiment de nourriture standard. »

Elle croisa le regard du blond, rougissant, un peu gênée.

« Et jamais je ne te ferai de mal, tu sais. Jamais... »

La jeune femme secoua doucement la tête et conclut en lui prenant la main sans vraiment s’en rendre compte :

« Jusqu’ici j’ai bu du sang en sachet. Il est hors de question que tu sois le premier à qui je prends du sang à la source. Tu es tout pour moi, Killian. Je le vivrai comme une trahison. »

Elle serrait fort sa main, communiquant sa conviction et l’envie de le préserver de tout danger qu’elle pourrait incarner. Mina ne voulait en aucun cas profiter de sa bonté et le faire devenir une espèce de réserve de nourriture. C’était extrêmement généreux de sa part et elle adorait son odeur, son sang devait être un régal mais NON, elle ne le mordrait pas. Même s’il la suppliait, c’était inenvisageable. Comment pourrait-elle encore dire qu’elle le protégerait, qu’elle ne voulait que son bien si elle jouait l’égoïste à la première occasion venue ? En plus, c’était un coup à devenir encore plus accro à lui. Non, elle était déjà bien assez dans la misère question sentiments pour accepter de s’enfoncer encore plus. La chute qui viendrait n’en serait que plus douloureuse.

« Mais toi, tu as faim ? Tu veux qu’on se pose quelque part pour que tu manges ? »

Peut-être était-ce simplement là où il voulait en venir et elle s’était imaginée des histoires. Ça lui ressemblerait bien. Après tout, il avait juste demandé si elle avait faim et avait sans doute oublié qu'elle avait changé de race.

A croire qu’elle aimait se torturer toute seule. Le ferait-elle jusqu’à la fin de ses jours ou plutôt jusqu’à ce qu’elle ait enfin le courage de lui dire la vérité ? Mais pourquoi n’était-il pas télépathe ? Non, quelle horreur s’il avait été télépathe ! Il aurait déjà fuit depuis longtemps. Zen, Killian allait lui dire s’il avait un creux et ils passeraient à autre chose. Pourquoi le regardait-elle de cette façon ? Ce n’était pas voulu et elle ne pouvait s’en empêcher. Fallait-il vraiment qu’il soit si parfait ? Comment lui résister ? Comment ne pas l’embrasser ? Elle se répéta d’être forte pour ne pas le perdre mais c’était si difficile... Sa main tenait toujours la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Jeu 1 Mar - 12:00

En réalité, Killian appréhendait déjà la réaction de la rouquine. Elle allait sans doute encore refuser en se confondant dans ses millier d'excuses. Alors pourquoi demandait-il? Juste pour parler? Pour voir si elle avait changé d'état d'esprit entre temps? Pour montrer qu'il s'inquiétait toujours sur son bien-être? Et bien, en réalité,  un  peu de tout à la fois. En tout cas, ça n'avait pas manqué. Elle était surprise, et répondit que ça allait très bien, comme d'habitude...

« Non, ça va. Puis, tu sais, je ne mange plus vraiment de nourriture standard. »

Ça,  il le savait. Mais bon, forcément, il l'avait dit tranquillement exprès pour montrer que c'était naturel et qu'elle n'était pas monstrueuse parce qu'elle avait faim. Alors il pouvait sembler avoir oublié. Voilà qu'elle le regardait, embarrassée, encore toute rouge

« Et jamais je ne te ferai de mal, tu sais. Jamais... »

On y était donc. Le passage où elle se la jouait protectrice. En réalité, si ça avait un peu choqué le blond, la première fois, avec Rika, il ne se souvenait pas avoir eu trop mal. Mais bon, on parlais avec Mina là... C'était prévisible. Celle-ci, d'ailleurs, attrapa la main de Killian et expliqua

« Jusqu’ici j’ai bu du sang en sachet. Il est hors de question que tu sois le premier à qui je prends du sang à la source. Tu es tout pour moi, Killian. Je le vivrai comme une trahison. »

Le blond le voyait tout à fait différemment lui. Non, il ne le sentirait pas comme quelque chose de mal... Bien au contraire! Il ne pouvait qu'être heureux de s'occuper de la rouquine, surtout en donnant de son sang. Ça montrerait bien qu'il faisait quelque chose... Au final, peut être bien qu'il s'en voulait encore de ne pas avoir tenue sa promesse... Et qu'il se sentait obligé de se racheter.

« Mais toi, tu as faim ? Tu veux qu’on se pose quelque part pour que tu manges ? »

Demanda la rouquine, du haut de sa bienveillance. Le blond secoua doucement la tête, non pas vraiment, lui allait très bien pour sa part et n'avait pas besoin de manger. Peut être Mina tentait-elle uniquement de changer un pej le sujet, ou de le faire oublier qu'elle avait un besoin de se nourrir, elle aussi? Elle serrait toujours fort la main du blond.

Tu sais, loin d'une trahison, je me sentirais honoré d'être la première personne à qui tu mords le cou

Si Killian prenait un air soutenu et semblait en rire, il était sérieux au fond. On pouvait le savoir du simple fait que son ton ne prenait pas celui de l'ironie ou du sarcasme. Il décida juste d'en rire pour ne pas tendre l'atmosphère. Mais au final, il avait besoin de dire ce qu'il le tracassait... Ou ça ne mènerait à rien.

Tu sais, je me sens coupable de vous avoir laissé alors que je vous avait promis de revenir... Je me sens redevable... Et puis j'ai déjà laissé une autre vampire me mordre, alors c'est seulement normal de te laisser, toi aussi!

Expliqua-t-il, appuyant ses propos en prenant de différents tons et en montrant la morsure de Rika à son cou lorsqu'il la mentionna. Il serra un peu la main de la rouquine en retour en la regardant droit dans les yeux

S'il te plaît... Laisses-moi faire ça pour toi...

Plus il en ferait pour Mina, mieux il oubliera la trahison qu'il avait commise, peu avant ça. Il en avait besoin, sans doute plus que la rouquine avait besoin de manger, à dire vrai...

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Jeu 1 Mar - 13:17

Killian n'avait pas du tout le même point de vue qu'elle concernant cette potentielle morsure. Il disait être au contraire que ce serait un honneur pour lui d'être le premier à qui elle mordrait le cou. Il semblait sincère dans ses propos. Bien sûr, Mina aurait voulu faire en sorte qu'il se sente privilégié, mais c'était nouveau et un rien perturbant. Sans doute était-il télépathe car il reprit pour lui exposer sa culpabilité concernant son départ et ajouta avoir laissé une autre vampire le mordre.

Sérieusement ? Il avait laissé une autre vampire le mordre ? La morsure le prouvait. N'empêche, elle ne put s'empêcher de se sentir un rien jalouse. Une autre vampire ? Si ça se trouvait, sa petite amie. Ah, elle le savait... Bien sûr qu'il avait trouvé quelqu'un. Cette fille devait être magnifique, courageuse, bien plus proche qu'elle l'était de lui.

Il fallait qu'elle mette sa jalousie de côté. Killian continuait de lui demander de l'aider. Si elle pouvait lui faire comprendre de cette manière qu'elle ne lui en voulait pas, elle le ferait. En vérité, la rouquine était incapable de lui refuser quoi que ce soit. Il était sa kryptonite. Alors, doucement, elle s'approcha un peu plus de lui, sentant son odeur irrésistible. Ses pulsions de vampire se réveillèrent puisqu'elle ne les contenait plus. Encore et encore elle se répétait qu'il le voulait, que ce n'était pas mal.

Elle approcha ses crocs puis la caressa tendrement le cou avec ses doigts et lui murmura :

« Je vais le faire mais si tu changes d'avis, serre-moi la main et j'arrêterai immédiatement. D'accord ? »


Mina avait donné sa main droite à Killian puis commença ce qu'elle avait à faire. C'était une sensation surprenante et délicieuse. A vrai dire, c'était tellement agréable qu'elle se maudit d'avoir accepté. Comment pourrait-elle oublié ce moment ? Ce qu'elle l'aimait... D'une certaine façon c'était comme si elle l'embrassait mais d'une façon différente, d'une façon de vampire.

Elle n'abusa pas, n'ayant pas envie de lui prendre trop de sang et le relâcha doucement. La rouquine le fixa et lui dit, après s'être essuyée les lèvres du revers de sa main libre :

« Merci Killian mais, tu sais, jamais je ne t'en voudrais. Je sais que tu as bon coeur. Tu es la personne la plus généreuse, compréhensive que je connaisse. Jamais je ne pourrai t'en vouloir. Vraiment, jamais. Regarde, encore là, tu es là pour moi. Je suis tellement chanceuse. J'aimerais tellement... Tu es exceptionnel. Tu n'as pas à te rattraper. Ce serait plus à moi de m'excuser de n'avoir pu te porter secours comme tu l'as fait pour moi. Sans toi, je serais encore perdue, seule peut-être morte dans une rue. Et la seule fois où j'aurai pu te le rendre, je n'ai pas été à la hauteur. »

La jeune femme avait presque lâcher le morceau. Il faut dire qu'elle avait envie de lui avouer tout ce qu'elle avait vraiment sur le cœur. Lui l'avait fait. Mais elle restait encore trop peureuse, d'autant plus avec cette histoire d'autre fille vampire.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Jeu 1 Mar - 16:21

Au final, il était certain que ça ne serait qu'une plus belle expérience que la morsure de Rika. Après tout, il n'appréciait pas la blonde comme il appréciait la rouquine et, au moins, là, il se sentait totalement prêt, appréhendant légèrement le sentiment et les frissons qu'une morsure de vampire pouvait procurer. Rien de plus qu'une trop soudaine montée d'adrénaline, sans doute. Et puis, ce serait moins soudain, cette fois, n'est ce pas?

Il était sûr et certain du choix qu'il faisait de laisser la rouquine l'utiliser comme garde manger. Étrangement, ça avait plus de signification à ses yeux qu'avec la blonde. Sans doute, encore, était-il question de la personne qui allait le mordre. Celle-ci se montra beaucoup plus douce que Rika qui s'était contentée de se jeter à son cou brutalement, comme s'il allait fuir. Mina lui caressa un peu le cou, comme pour le détendre et, en approchant ses crocs, elle susurra:

« Je vais le faire mais si tu changes d'avis, serre-moi la main et j'arrêterai immédiatement. D'accord ? »

Il hocha la tête et, alors qu'elle lui donna sa main, se débrouilla pour la serrer un minimum. Juste assez pour la sentir, mais pas trop pour ne pas paraître vouloir qu'elle s'arrête. Ce fut un peu plus dur lorsqu'elle le mordit, doucement certes, mais c'était toujours ça. Le réflexe d'avoir envie de serrer les poings. Il se retint tout de même. Il voulait qu'elle profite un maximum. Et lui, ça ne le dérangeait pas. Il reconnaissait cette sensation déjà vécue, mais adoucie.

Encore une fois, le temps lui parut ralentir jusqu'à ce qu'elle lâche. Encore une fois, il se sentait un peu plus faible, avait la tête qui tournait au début, même. Mais il tenait bon. Il n'allait pas faire le faible, il ne l'avait pas fait avec Rika, et l'affinité que partageait Mina et lui même ne justifierait en rien le fait qu'il se laisse affaiblir.

« Merci Killian mais, tu sais, jamais je ne t'en voudrais. Je sais que tu as bon coeur. Tu es la personne la plus généreuse, compréhensive que je connaisse. Jamais je ne pourrai t'en vouloir. Vraiment, jamais. Regarde, encore là, tu es là pour moi. Je suis tellement chanceuse. J'aimerais tellement... Tu es exceptionnel. Tu n'as pas à te rattraper. Ce serait plus à moi de m'excuser de n'avoir pu te porter secours comme tu l'as fait pour moi. Sans toi, je serais encore perdue, seule peut-être morte dans une rue. Et la seule fois où j'aurai pu te le rendre, je n'ai pas été à la hauteur. »

Le blond regardait bien Mina, s'accrochant à chacune de ses paroles. Ça lui faisait du bien s'entendre tout ça, mise à part la fin encore trop modeste de la part de la rouquine. C'était beau, comme discours. Étrangement, ça sonnait comme une sorte de... De discours romantique? Ah, mais Killian devait se tromper. Il ne connaissait fichtrement rien à l'amour! Il ne pouvait pas assurer connaître ce que disaient les amoureux entre eux... Mina connaissait sans doute plus les liens fraternels que lui. Elle savait ce qu'elle disait. Et il devait sans doute mal interprété ses paroles.

Mina... Je ne suis personne. Je... merci pour tout ça là mais... faut arrêter de croire que tu n'es rien et que je suis un héro! Disons qu'on est tous les deux... Normaux. Et puis... Et puis... Tu... T'as pas besoin de faire quelque chose pour moi en retour...

Killian bafouilla en jouant avec ses doigts. La gentillesse, c'était franchement pas son domaine. Mais il essayait, il s'accrochait. Un jour, avec Mina, ça deviendra naturel. Il décida un peu de changer de sujet, encore une fois, pour apaiser les probables tensions

En tout cas c'était plus doux qu'avec Rika là! Jte raconte, ce suçon s'était mise en tête de me suivre partout tout ça parce que j'ai dit que je n'aimais pas Malphas. Mais alors elle, elle en est foooolle amoureuse! Du coup, quand elle a eu faim, elle a commencé à jouer les tigresses dangereuse et tout... Jlui ai dit de bouffer, c'est naturel d'avoir faim. Mais franchement, jsuis content qu'elle se soit barrée! Elle casse la tête quand elle s'y met!

Au final, Killian n'haïssait pas Rika mais, que voulez vous. Caractère de cochon oblige. Et il n'avait pas raconté le passage où la blonde avait prétendu à un amour entre Mina et lui. Au final, il s'en serait bien moqué avec la rouquine, mais heureusement qu'il omis d'en parler, c'aurait sûrement été une jolie gaffe.

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Jeu 1 Mar - 21:30

Voir Killian bafouiller était vraiment craquant. Elle ne pensait pas le gêner à ce point en lui disant cela. Lui, personne ? Il l’était peut-être pour les autres mais pas pour elle ! Il lui dit qu’elle n’avait besoin de rien faire en retour. Ca, elle s’en doutait : il avait tellement bon coeur. Seulement, elle y tenait vraiment. Elle voulait réussir à lui prouver qu’elle lui était reconnaissante et s’y appliquerait un jour ou l’autre. Il fallait juste qu’elle soit au bon endroit au bon moment pour lui.

Sans doute voulut-il faire diversion en parlant de Rika, cela marcha très bien. Savoir qu’elle s’y était mieux prise que celle-ci lui fit extrêmement plaisir. En plus, il lui expliqua qu’elle était folle amoureuse de Malphas ! OUF ! Cela signifiait qu’elle s’était inquiétée pour rien et qu’il avait fait cela par pure gentillesse. La cerise sur le gâteau était de l’entendre dire qu’il était content qu’elle soit partie car elle était casse-tête. La rouquine ne put contenir un sourire. C’était un tel soulagement de savoir qu’il ne l’aimait pas et qu’elle l’énervait ! Il n’y avait donc rien entre eux deux ni maintenant ni jamais.

« Tant mieux si elle t’a laissé tranquille. »

Peut-être ne voulait-il pas qu’on le colle trop ? La solitude lui plaisait ? Pas tant que cela puisqu’il avait insisté pour qu’ils profitent de ce moment ensemble jusqu’au lever du soleil. La rouquine aurait voulu que cette soirée ne se termine jamais, qu’ils puissent parler ainsi de tout et de rien jusqu’à la fin des temps. Mais le temps passait et bientôt l’heure fatidique serait là. Elle pensa alors à une idée stupide qui pourrait peut-être l’aider et elle dit d’un air le plus naturel possible :

« Dis, je pourrai avoir ton avis ? Tant qu’on parle de personnes que l’on connaît... J’ai une collègue de la résistance qui m’a demandé de l’aide sur un problème amoureux mais moi je ne m’y connais pas du tout sur ce genre de choses. Déjà l’amitié c’est nouveau alors le reste... »


Elle laissa deux secondes s’écouler avant de reprendre avec sérieux :

« Je ne vais pas dire son nom, au cas où. Mais, pour faire simple, cette fille aime un garçon et elle ne sait pas comment le lui dire. En plus, comme ils sont très amis, elle a peur de tout gâcher si jamais il ne l’aimait pas. Quand elle m’a raconté ça, je ne savais quoi lui conseiller. Toi, tu en penses quoi ? »

Etait-ce trop gros ? Elle espérait que non. La rouquine pouvait bien avoir vécu ce genre de situation. Bien qu’ils évoluent dans un environnement hostile, des gens pouvaient bien penser à leurs sentiments. La preuve était qu’elle même en était la “victime”. Si elle n’en parlait pas, Killian hantait nuit et jour ses pensées. La peur serait d’autant plus grande maintenant qu’elle savait qu’il côtoyait des filles. Rika ne devait pas être la seule. S’il était peut-être encore célibataire, cela ne tarderait pas. Ah, devait-elle tenter le coup ? Devait-elle le lui dire ? Et s’il conseillait à cette fille de ne rien faire ? Ce serait affreux. Elle fut prise de panique et, avant qu’il ne put prononcer une phrase entière, elle posa son index sur ses lèvres.

« Non, ne dit rien. Laisse tomber, c’était nul. Je... »

En croisant son regard, la peur de le perdre pour de bon fut trop forte. Ses yeux clignèrent puis elle prit sa respiration et lui vola un baiser. Il n’avait duré qu’une seconde ou deux mais elles avaient été les secondes les plus intenses de sa vie. Bien évidemment, l’instant d’après, elle se sentit stupide, terrifiée, en colère contre elle-même. Sans attendre, elle bafouilla :

« Je… Je… Pardon. »  


Sans surprise, Mina prit son courage à deux mains pour fuir vaillamment.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Jeu 1 Mar - 22:04

Lorsque le blond ne sentait pas la conversation qui venait comme bonne... Il se contentait de changer de sujet. Et il le faisait très bien. Encore une victoire montrée par le sourire de la rouquine. Tant qu'elle souriait, c'est que tout se passait à merveille, n'est-ce pas? Il était loin d'imaginer la suite.

« Tant mieux si elle t’a laissé tranquille. »

Commença-t-elle par affirmer. Encore, je le répète,  Killian n'allait sûrement pas avouer le fait que la présence de la blonde n'avait pas totalement été énervante et nuisible. Mais il le pensait au fond. Si Rika croisait à nouveau sa route, il ferait bien gaffe d'hurler des horreurs sur Malphas à nouveau, histoire de ravoir le droit au suçon si seulement il s'ennuyait.

Sur le coup, il n'avait pas besoin d'occupation. Il s'amusait bien, là,  avec Mina. Même sans rien dire le temps était bon en sa compagnie. Cependant, elle ne garda pas le silence. Elle posa une soudaine question assez intéressante.

« Dis, je pourrai avoir ton avis ? Tant qu’on parle de personnes que l’on connaît... J’ai une collègue de la résistance qui m’a demandé de l’aide sur un problème amoureux mais moi je ne m’y connais pas du tout sur ce genre de choses. Déjà l’amitié c’est nouveau alors le reste... Je ne vais pas dire son nom, au cas où. Mais, pour faire simple, cette fille aime un garçon et elle ne sait pas comment le lui dire. En plus, comme ils sont très amis, elle a peur de tout gâcher si jamais il ne l’aimait pas. Quand elle m’a raconté ça, je ne savais quoi lui conseiller. Toi, tu en penses quoi ? »

Déjà, le blond n'imaginait pas une seconde que ceci puisse être un stratagème pour avouer son amour ou quoi que ce soit. Bien qu'il n'était pas très doué ni en amour, ni en amitié non plus, il pensait bien que s'ils étaient réellement amis, ce garçon ne l'abandonnerait pas juste parce qu'elle l'aimait, ou alors il ne valait pas le coup d'une amitié ou encore moins d'un amour. Cependant, il n'eut rien le temps de dire. Il ouvrit à peine la bouche que Mina, qui semblait un peu... déstabilisée? Plaça un doigt sur les lèvres du blond. Bien qu'il puisse encore parler, le geste lui fit bien comprendre de ne pas le faire. Et puis, il était bien trop surpris pour se faire.

« Non, ne dit rien. Laisse tomber, c’était nul. Je... »

Mais qu'est ce qui était nul? De lui poser une question sur son amie?! Le blond comprendrait vite. Prit d'un élan inconnu, sans doute de panique, qui sait... Elle l'embrassa. Killian fût bien plus que choqué. Aucun mot ne pourrait d'écrire l'émotion qu'il ressentit à ce moment là. Son coeur semblait pouvoir lâcher à n'importe quel moment. Le baiser ne dura pas, mais assez pour perturber l'adolescent.

« Je… Je… Pardon. »  

La rouquine décida alors, comme Killian pouvait s'y attendre, de fuir. Oh le blond en avait, des doutes. Sur ses sentiments, sur le futur, le passé... Il était chamboulé. Elle l'aimait? Depuis combien de temps? Et lui, est ce qu'il l'aimait? Il n'en savait rien! Il n'avait jamais vécu ça!  Le baiser lui avait fait quelque chose... Mais... Est-ce que ça n'était pas juste la surprise.

En effet, l'adolescent en avait des émotions et des questions à se poser. Mais ça n'était pas le moment. S'il prenait le temps de reprendre ses esprits, de tout mettre en place, de comprendre... La rouquine fuirait. Il décida alors de ne pas réfléchir

Mina attends!

Il se leva rapidement... Et encore une fois, attrapa son poignet pour l'empêcher de fuir. Cette fois, ça ne fût pas dans une étreinte fraternelle que le blond tira Mina. Il la tira contre lui, et sans hésiter, l'embrassa. Plus profondément qu'elle ne l'avait fait quelques secondes plus tôt. S'il n'était pas sûr de ses sentiments, il savait une chose; il ne voulait pas qu'elle fuie. Il ne voulait pas la perdre. Et si ça n'était pas une preuve qu'il tenait à elle? Il aimait Mina. S'il l'aimait assez pour sacrifier son premier baiser juste pour qu'elle reste... N'était-ce pas de l'amour...?

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 7 Mar - 9:56

La rouquine comptait fuir et supposait qu’avec le choc psychologique dû à son geste, jamais Killian ne l’aurait rattrapée. Visiblement, elle s’était trompée car il lui attrapa le poignet comme tout à l’heure. Puis, il l’amena contre lui pour l’embrasser. Lui n’avait pas hésité à poser ses lèvres contre les siennes. Il ne s’agissait clairement pas d’un baiser volé et cela surprit la rouquine qui devint rouge comme une écrevisse. Une fois la seconde de choc passée, elle le lui avait rendu, encore bouleversé qu’il ait pu lui faire cette réciprocité. Elle était réellement emportée par ce baiser et aurait voulu ne jamais y mettre fin. Mais, comme d'habitude, elle ne put empêcher son cerveau de poser mille-et-une questions. Ce geste signifiait-il qu’il l’aimait, lui aussi ? Etait-il idiote de ne pas l’avoir remarqué ? Ou bien, est-ce que son baiser avait amené le sien ? Au fond, quelle importance ? Celui qu’elle aimait venait de l’embrasser, elle qui n’était qu’une fille banale. C’était inimaginable et pourtant ceci était réel.

Alors que leurs lèvres se séparèrent, le coeur de la jeune vampire, lui, jouait encore du tam tam. Son regard croisa celui de Killian et pendant bien dix secondes elle resta silencieuse. Elle ne regrettait rien de ce moment, au contraire. C’est juste qu’elle avait peur de mal choisir ses mots et de le faire regretter son geste. Pour rien au monde elle ne voulait le faire fuir.

Allez Mina, sélectionner les bons mots n'est pas si compliqué, se dit-elle. La chose la plus instinctive aurait été de lui demander ce qu’il ressentait pour elle et si elle ne se faisait pas de fausses idées. Mais comment le prendrait-il ? Qui embrassait une personne sans avoir de sentiment ? Beaucoup de gens, quand elle y pensait. Parfois il s’agissait juste de pulsion sur le moment. Etait-il forcément nécessaire de clarifier les choses ? Peut-être. Pouvait-elle rester plus longtemps dans le flou ? Non… Alors elle savait ce qu’il lui restait à faire, bien que cela soit terrifiant.

« Killian... »


Elle plongea son oeil dans les siens, les joues encore légèrement rosies par l’émotion. Avec beaucoup de courage, elle finit par reprendre la parole.

« … Tu… Je.... Toi aussi as des sentiments plus qu’amicaux ? »

La rouquine avait l’impression d’être une idiote à poser ce genre de question. Killian était quelqu’un de bien, elle doutait qu’il embrasse sans avoir des sentiments pour l’autre. Tout ceci était si soudain et inattendu. Peut-être qu’en dire plus sur ses émotions aiderait le blond à mieux la comprendre. C’est dans cette optique qu’elle poursuivit.

« Je n’osais pas te le dire de peur que tu ne prennes peur et t’en ailles. Je tiens tellement à toi… Mais j’étais persuadée que tu m’appréciais comme une soeur et rien d’autre. »

C’était la dernière chance pour le blond de la contredire et de l’envoyer droit dans le mur. Il était certain que s’il lui disait après ce baiser qu’il la voyait comme une soeur, elle ne saurait plus comment réagir. Elle avait beau n’avoir jamais eu de frère et soeur, elle doutait que les baisers de ce genre soient échangés. Enfin pour les humains… Puisqu’il était mi démon, peut-être que les choses étaient différentes ? Pourquoi devait-elle toujours douter des bonnes choses qui lui arrivaient ? La jeune femme n’attendait qu’une chose : que Killian s’explique et qu’enfin elle puisse être rassurée.

Il ne leur restait pas énormément de temps à passer ensemble, elle espérait vraiment ne pas avoir tout fichu en l’air. Et s’il ne savait plus quoi dire et finissait par regretter son geste ? Mon dieu, ce qu’attendre ne serait-ce qu’une seconde était interminable certaines fois !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
avatar
Killian Plisetsky
Bad Tiger

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 7 Mar - 10:41

Ainsi donc, même sans être certain de ses sentiments, le blond n'avait pas hésiter à convaincre l'autre de rester par un soudain baiser. À chacun des gestes, il tentait de déterminer si ce qu'il ressentait était de l'amour... Ou moins.

Le fait qu'il soit prêt à tout pour la garder devait découler de ce genre de sentiment, non? Et le fait qu'il accepte de lui donner son premier baiser aussi, n'est ce pas? En plus de ça, il semblait aimer cet instant. Oui, oui, il aimait ça. Lui qui n'était pas très affectueux en général, voilà qu'il fondait dans un baiser... Ça ne pouvait qu'être de l'amour, non? Il l'espérait profondément. Il n'avait pas encie d'être ce genre de connard à embrasser une fille aléatoirement pour la laisser, plus tard, en se rendant compte que l'intérêt qu'il portait pour elle n'était que moindre. Et encore, si c'était une autre fille, passe. Mais là, c'était Mina... Il ne pouvait la blesser!

Pendant un instant, il s'affirma que, tant pis, même s'il venait à découvrir qu'il ne ressentait rien, il prétendait, juste pour son bohneur. Mais après réflexion, ça risquait d'être encore pire s'il lui mentait? Il risquait de la rendre triste tout en se torturant... Remarque, s'il était prêt à passer sa vie à prétendre l'aimer si jamais ça n'était pas le cas juste pour son bohneur, c'était qu'il l'aimait réellement, non?

Ah, les sentiments étaient bien compliqués à expérimenter pour quelqu'un qui n'y connaissait fichtre rien, comme Killian. Si seulement il savait avoir l'envie de lui sauter au cou pour l'embrasser, il comprendrait que c'était de l'amour pur! Mais non, ça n'était pas le cas... Est ce que ça voulait dire qu'il n'était pas amoureux? D'un autre côté, il aimait qu'elle l'embrasse... Était-ce juste de par son caractère qu'il préférait attendre qu'elle fasse les premiers pas? Est ce que tout le monde ressentait la même chose en tombant amoureux? Il aurait aimer avoir une fille comme Rika avec lui, là, tiens. C'aurait été bien plus pratique...

L'instant prit fin, et Killian ne savait toujours pas vraiment ce qu'il ressentait ou ce qu'il ne ressentait pas. C'était un combat contre lui même, actuellement. Et puis, s'il était amoureux mais que son côté froid tentait de le convaincre que non? Et, au contraire, s'il ne l'était pas mais que son souhait de voir Mina heureux tentait de le convaincre que oui?

« Killian... »

Le regard plongé dans celui de la rouquine... Il était certain qu'il l'aimait. Mais à quel point?

« … Tu… Je.... Toi aussi as des sentiments plus qu’amicaux ? »

... A quel point....? A present, c'était lui qui aurait aimé fuir ou rentrer sous terre. Tout ça était bien trop compliqué pour qu'il puisse le supporter. Déjà lorsqu'il avait du mal à comprendre les autres, ça le dérangeait. Mais il n'avait pas l'habitude de ne plus parvenir à se déchiffrer lui même! Pourtant, il ne fuirait pas. Il n'avait pas fait ça pour quitter la rouquine tout de même...

« Je n’osais pas te le dire de peur que tu ne prennes peur et t’en ailles. Je tiens tellement à toi… Mais j’étais persuadée que tu m’appréciais comme une soeur et rien d’autre. »

Là était la question! Il croyait jusque là qu'il l'aimait comme une soeur, parce qu'il ne lui était jamais prit l'envie de lui montrer qu'il l'aimait d'une façon romantique... Mais est ce qu'on appréciait un baiser de sa soeur juste... juste parce qu'on l'aime bien...? Killian ne pouvait pas se permettre le mensonge. Il s'en voudrait tellement d'affirmer l'aimer alors qu'il ne le savait pas. Et pourtant, il ne pouvait pas affirmer le contraire non plus. Serait-ce mal vu qu'il dise ne pas vraiment savoir mais l'avoir embrasser car elle allait se aller...? Cela dépendait des mots qu'il choisirait pour l'expliquer, forcément.

Le blond prit une grande inspiration et prit la main de Mina, la regardant toujours. Il savait que la moindre phrase mal formulée serait une erreur. Une erreur qui sersit comme une lame dans le coeur de la rouquine... Par conséquent dans le sien. Et encore, s'il souffrait lorsqu'elle souffrait... Était-ce de l'amour?

Oui, Mina... J'ai des sentiments pour toi qui dépassent l'amitié.

Affirma-t-il d'abord. Ça, il en était certain. Que ce soit de la romance, ou une sorte de fraternité, il l'aimait plus qu'une simple amie. Le plus compliqué était à venir...

Mais je n'ai jamais été amoureux... Je... Je ne comprend rien à ce que je ressens! Quand je me dis que je t'aime, les preuves qui témoignent du contraire ressurgissent... Et quand je me dis que je t'aime que comme une soeur, il y en a encore plus qui viennent m'affirmer que c'est bien plus que ça... Je...

Rien qu'en le disant, il se rendait encore plus compte à quel point c'était compliqué. A un tel point où les mots n'étaient pas assez précis, où il n'arrivait pas à trouver les bons... Il soupira et poursuivit

Mina... La vérité c'est que je suis presque sûr que je t'aime. Mais j'ai peur. J'ai peur de me tromper. J'ai peur de nous tromper tous les deux. J'ai peur de te faire mal si un jour je me rend compte que ça n'était pas le cas, même si ça en avait tout l'air.

Killian baissa le regard. Ce passage était sans doute aussi dur à entendre qu'il l'était à articuler. Il finit par lever les yeux à nouveau, affirmant

Alors oui, je pense t'aimer mais je n'en suis pas sûr. Pourtant, si je suis sûr d'une chose... C'est que si ça n'est pas le cas, je veux apprendre à t'aimer.... Parce que tu comptes plus à mes yeux que n'importe qui d'autre.. Te faire mal me tuerais... Et c'est sans doute pour cette raison que j'ai peur de dire "oui, je t'aime" et que je me risque à expliquer tout ça. J'ai des sentiments forts pour toi... Et, ça peut sonner... je ne sais pas... étrange? Mais c'est avec toi que je veux les découvrir.

Killian pinça les lèvres, espérant ne pas trop avoir gaffé dans tout ce qu'il avait dit. Il conclus par un simple...

... Je veux t'aimer Mina

.......................................................................


ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
avatar
Mina Hollow
Shadow

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   Mer 14 Mar - 7:50

Les sentiments sont bien difficilement identifiables, n’est-ce pas ? Si la rouquine avait demandé des éclaircissements, il était un rien utopique d’espérer avoir une réponse claire. Le pauvre Killian était visiblement perdu, n’avait jamais était amoureux et ne savait quoi lui répondre. Il ne voulait ni lui donner de faux espoirs, ni l’éloigner. Ses propos montraient bien qu’il était torturé et incapable de lui dire clairement qu’il l’aimait. Son désir de ne pas la faire souffrir apparut et il finit par conclure qu’il était sûr de vouloir apprendre à l’aimer, si jamais ce qu’il ressentait n’était pas de l’amour. Ces derniers propos ressemblaient vraiment à de l’amour. Après, est-ce qu’elle se trompait ? Etait-il raisonnable de s’engager dans une relation ensemble sachant qu’il n’était pas certain ? Le but de tout cela n’était pas de le contraindre. Cela dit, il n’avait pas dit l’être.

Le blond n’était pas le seul à se prendre la tête avec tous ces sentiments à la noix. Dans les films, ils ne se posaient pas autant de questions. Ils s’aimaient, c’était évident et ils vivaient leur romance avec d’éventuels bouleversements avant que tout rentre dans l’ordre. Seulement, tous deux étaient des novices sur le sujet… Ils avaient l’air bien, à se regarder tous les deux de cette façon. Leurs esprits étaients torturés au lieu d’être délivrés. Peut-être la rouquine aurait-elle dû voir cela comme un mauvaise présage mais elle en avait assez que tout se passe de manière négative. S’il voulait essayer de l’aimer et pensait avoir des sentiments très forts, ils pouvaient bien essayer de construire quelque chose ensemble. Elle en avait envie, lui aussi, alors pourquoi hésiter plus longtemps ?

La rouquine s’approcha de celui qu’elle aimait et lui dit alors, en sentant le rouge lui monter aux joues :

« Tu es vraiment quelqu’un de bien et c’est entre autre pour ça que je t’aime. Je sais que derrière tes airs bourrus se cache un garçon incroyable. Alors, j’adorerai que nous apprenions à nous aimer, Killian. »

Elle lui adressa un sourire chaleureux avant d’ajouter :

« Mais cela doit se faire naturellement, sans pression, je crois. Je veux que cela soit sincère et spontané. C’est bizarre que ce cela moi qui vais dire cela mais… Il faudrait que l’on prenne notre temps pour cela et que l’on voit où cela nous mène, sans pression, sans se poser trop de questions. »


Et s’il venait à comprendre que, finalement, il n’était pas amoureux ? Si elle se posait cette question, cela devait être également son cas. Aussi, elle poursuivit.

« Et je tiens à te rassurer. Tu as été sincère avec moi. Si jamais tu finis par te rendre compte que tu n’es pas amoureux de moi, je ne t’en voudrais pas. L’amour est quelque chose qui apparaît et qui ne peut être contrôlé. On peut mal interpréter ses sentiments mais pas les créer. Je sais que tu ne veux pas me faire de mal. Ce n’est pas mon intention non plus. Je t’aime et, quoiqu’il arrive, je veux que tu sois heureux de la manière dont toi tu le voudras. »


La jeune femme lui adressa un sourire supplémentaire, ayant bien conscience que le temps imparti serait bientôt définitivement écoulé. Elle ne voulait pas risquer de l’embrasser une fois de plus. L’optique de prendre leur temps, de voir si l’amour était au rendez-vous lui plaisait bien plus. La rouquine voulait le découvrir sous une autre facette et verrait bien si oui ou non, cela mènerait un jour quelque part. Mais seul le temps le leur dirait. Bien sûr, tout son coeur espérait que cela se termine bien, qu’ils puissent devenir un couple atypique mais heureux. Il était le premier homme qu’elle aimait et elle espérait ne pas vivre le fameux premier chagrin d’amour. Cependant ce genre de chose ne se décidait pas et ses prières ou envies ne pourraient rien y changer.  Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle n’envisageait pas de pouvoir aimer quelqu’un d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t172-mina-hollow#943
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Killian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi, ici ? (Killian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 3 :: Rues-
Sauter vers: