Broken World


 

Partagez | 
 

 Aux portes de la mort [Shinya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Aux portes de la mort [Shinya]   Jeu 6 Déc - 16:47

Lucyan avait froid...

Il gisait à même le sol non loin de l'arène, ayant à peine conscience de ce qui se passait autour de lui. Le louveteau se rappelait seulement qu'il y avait eut une attaque sur l'arène, des soldats avaient pénétré leur tanière et avaient tentés de les faire sortir avant d'envahir les lieux pour tirer sur ceux qui avaient eut la présence d'esprit de ne pas se jeter dans le piège qui leur avait été tendu. Le petit loup se rappelait à peine des détails de ces événements. Il se rappelait de Alessio qui les avaient accompagné un moment avant de disparaître dieu sait ou. De Axel qui les avait protégé avant qu'une balle ne le fauche et que son corps s'effondre sans plus effectuer le moindre mouvement puis de Damon qui les avait portés, lui et Calista, jurant qu'il les protégerait quoi qu'il arrive.

Les choses n'auraient jamais dû tourner ainsi. Lucyan était trop jeune pour affronter tels événements. Il était encore ce petit loup naïf qui voyait les histoires de meutes et de danger comme les récits qui ne se trouvaient que dans les livres. Son père lui avait dit qu'il serait un jour l'héritier de la meute mais il s'était toujours figuré ce jour comme très lointain, dans une autre vie même.

Le petit loup était seul... Il allait mourir... Même la naïveté de ses six ans avaient compris cette évidence. Il avait reçu une balle et perdu du sang mais pire que tout son corps entier était douloureux d'une chute dont il n'aurait jamais dû survivre. Alors qu'ils fuyaient, les deux petits dans les bras de Damon, un soldat leur avait barré la route. L'homme était parvenu à blesser le lycan adulte et c'est avec cruauté qu'il avait jeté le louveteau et la petite humaine par une ouverture qui menait directement dans le vide. C'était un miracle qu'il fut en vie... Tout comme Calista qui gisait morte à quelques pas de lui sans qu'il eut la force de détourner le regard de son corps désarticulé il n'aurait dû n'être plus qu'une masse de chair et d'os broyés et pourtant il vivait, même si la moindre respiration était plus douloureuse encore que la précédente.

Le petit n'avait pas la force de pleurer, pas même de parler ou d'appeler alors qu'il aurait tant voulu être aux côtés de ses parents afin de ne pas partir seul. Il entendit des pas non loin, incapable de savoir si son voeu avait été exaucé ou si un des soldats venait finir le travail il poussa un faible gémissement. Trouvant un minuscule fragment de force en lui il parvint à appeler d'une voix presque éteinte :

-Papa...

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
avatar
Shinya Kitsune
Démon renard

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Sam 8 Déc - 16:52

Shinya arborait l’apparence d’un renard blanc. Ce n’était pas tout à fait sa forme originelle puisqu’il se serait fait repéré aussitôt comme étant un démon avec ses quatre queues. Sur 400 ans de vie, Shinya en avait vu des choses, mais jamais il n’avait assisté d’aussi près à un massacre aussi soudain, meurtrier et insensé que celui-ci. Le démon renard n’avait rien pu faire que tenter d’aider quelques semblables à fuir leur QG. D’autres avaient souhaité se battre vaillamment, combien de ces fous courageux avait survécu ? Sans doute très peu, hélas.

Tandis qu’ils s’efforçaient de fuir pour leur vie, Shinya avait vu tomber les siens les uns après les autres. Hommes, femmes, enfants, humains ou démons. Tous étaient abattus froidement, sans distinction aucune. Avaient-ils commis un crime quelconque ? Certainement pas pour la plupart. Et pourtant, les voilà qui tombaient lourdement sous ces artilleries barbares.

Shinya aurait souhaité intervenir, faire quelque chose pour ces gens, cesser ce massacre, mais il se savait impuissant. Les soldats affluaient de partout, les tirs fusaient, les cris de désespoirs, le sang, la mort, la solitude… Shinya trottinait à vive allure, ses oreilles plaquées en arrière, sursautant légèrement au moindre coup de feu ou bruit sourd.

Le démon renard essayait de faire abstraction des innombrables corps sans vie qui jonchaient le sol, tentant de se concentrer sur sa propre survie. Il passa à côté d’un corps inerte d’où s’échappa un murmure qui le fit stopper net et frémir les oreilles. Il se tourna et reconnu le gamin malpoli du cimetière. Shinya eut un haut le cœur en voyant le petit corps disloqué qui contrastait avec le souvenir qu’il avait gardé du petit garçon et du démon qui l’accompagnait au cimetière ce jour-là.

Le démon renard dégluti. Il s’approcha doucement du petit garçon en gémissant tristement. Il le renifla et lui administra quelques léchouilles pour signifier sa présence et son soutien. Il se roula en boule et se blotti contre lui pour le soutenir et peut-être l’accompagner dans ces derniers instants… Trouver de l’aide ? Shinya entendait encore des coups de feu résonner au loin. Apporter des premiers soins ? Il ne s’agissait pas de quelques égratignures ni même d’une balle qui auraient été se nicher dans sa peau, non. Shinya ne pouvait que rester à ses côtés et patienter.

Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t245-demon-renard#1514
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Dim 9 Déc - 13:25

Lucyan n'avait pas eut conscience de l'arrivée du démon renard. Le petit avait perdu conscience à peine avait-il eut appelé son père, sombrant dans un vide bienvenue après toutes les horreurs et la douleur qu'il venait de vivre.

Son sommeil fut calme et sans rêves, un véritable soulagement tant ses songes eurent été à l'image de ce qu'il venait de vivre. Il oublia ses doutes et ses peurs, sa crainte de mourir, le fait qu'il pensa ses parents morts, qu'il ait vu sa soeur, bien que peu appréciée à l'état de cadavre et bien sur ses inquiétudes à l'idée que cette histoire ne faisait que commencer. Le sommeil occulta également la sensation de douleur. Tout miraculé soit-il, Lucyan ne s'était pas sorti de sa chute sans douleur, s'il avait échappé à des dommages qui auraient dû lui être fatals, il sentait son corps plus douloureux que jamais bien qu'aucun de ses os ne soit brisé, il sentait tout de même une forte douleur au niveau de ses côtes, plusieurs étant fêlées du côté où il était tombé. De même sa tête lui donnait l'impression de vouloir exploser quand bien même il eut l'air lucide et ses joues eurent reprit quelques couleurs.

Le petit se redressa péniblement alors que les lueurs du jour commençaient à décliner. Il avait sombré plusieurs heures durant au cours desquelles son métabolisme de lycan avait fait son travail, l'arrachant de la mort qui semblait vouloir le prendre.

Le corps et les muscles du petit étaient raides mais il parvint à s'asseoir. Son regard perdu capta le chaos autour de lui alors que tous les événements lui revenait. Il se détourna du corps sans vie de Calista et le posa sur le mur de l'arène d'où s'échappait encore les odeurs de l'incendie récent et de mort, donnant à ces lieux si familier un aspect bien différent de celui qui leur connaissait.

Le petit loup mit un moment à s'apercevoir de la présence du renard à ses côtés, tout absorbé par sa propre tragédie, il regarda ce qui semblait être un animal sans comprendre son comportement, la faune ayant tendance à fuir les représentants de la race des lycans dès leur plus jeune age. Il lui fallut quelques secondes pour reconnaître l'odeur du pseudo animal. Une odeur qui était semblable à celle des loups mais pas tout à fait comme...

-Le gardien du trésor...

Marmonna-t-il doucement. Il se rappela brièvement de cette entrevue avec le démon qu'ils avaient rencontré avec Nat, savourant ce souvenir heureux qui au milieu du chaos le réconfortait au moins un tout petit peu. Il le fixa quelques secondes, le regard vide, l'arrogance dont il avait pu faire preuve par le passé s'en était allée. Il ne savait même pas quoi dire, pas même heureux de sa propre survie alors que tout lui avait été arraché.

-Je veux papa...

Gémit-il en posant doucement son regard sur le sol, comme si à l'instar de faire apparaître des trésors pour les enfants le démon renard puisse exaucer les voeux. Pourtant son père avait bien peu de chance d'être encore en vie et ça... Il le savait bien.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
avatar
Shinya Kitsune
Démon renard

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Dim 9 Déc - 18:55

Shinya, toujours sous l’apparence d’un petit renard polaire, resta blotti tout contre le petit garçon qui avait sombré dans l’inconscience. C’était peut-être mieux ainsi. L’enfant ne sembla pas agiter dans son sommeil contrairement à ce que l’on aurait pu redouter. Tant mieux. Les secondes, les minutes, puis les heures s’écoulaient lentement. Shinya dressait ses oreilles au moindre bruit suspect. Au loin, il entendait parfois encore des coups de feu qui retentissaient, percevait des cris d’agonies… Son cœur se serra. Tout cela n’avait aucun sens. Comment les choses avaient-elles pu prendre une telle tournure sans que personne ne voie rien venir ? Même lui en sa qualité d’espion n’avait rien vu venir ! Pas une seule information sur un événement d’une telle ampleur n’avait filtré nulle part. Et pourtant, Shinya en avait pris des apparences aussi diverses que variées en observant, tendant l’oreille et tirant les vers du nez de personnes qui détenaient de potentielles informations.

Le démon renard se redressa vivement en entendant des bruits de pas lourds se rapprocher. Au mieux, l’individu passerait à côté de leur corps sans y prêter attention, au pire, il leur tirerait dessus pour s’assurer de leur mort comme il l’avait déjà vu faire. Rapidement, Shinya prit l’apparence d’un obstacle quelconque. Il se posa au-dessus de l’enfant, le dissimulant ainsi à la vue du passant. Lorsqu’il fut assuré que l’autre était bien éloigné, le démon centenaire reprit sa forme animale initiale et continua de veiller sur l’enfant sans fermer l’œil.

Au bout de plusieurs heures, un miracle eut lieu : l’enfant se réveilla et se redressa. Il regarda autour de lui tandis que le petit renard polaire s’était assis et observait le petit miraculé. Quand celui-ci remarqua enfin sa présence, il l’observa un moment en silence avant de le reconnaitre malgré son apparence. Shinya acquiesça doucement d’un signe de tête pour lui signifier qu’il ne se trompait pas et qu’il était bien celui qu’il avait rencontré comme étant le “gardien du trésor“.

Cela avait d’ailleurs bien amusé le démon renard d’interpréter ce rôle, même si les enfants n’avaient pas toujours été tendre avec lui dans leurs propos, mais il ne leur en avait jamais véritablement voulu : après tout, ils n’étaient que des enfants.

Shinya eut un pincement au cœur lorsque l’enfant demanda plaintivement après son père. Il ignorait si le père du petit était mort ou vif, mais que répondre ? Il ne pouvait lui promettre qu’ils le retrouveraient et encore moins en vie au milieu de ce massacre et il ne pouvait pas non plus lui dire qu’il était mort, puisqu’il n’en savait rien lui-même, bien qu’il craignait que ce ne fut le cas étant donné la soudaineté des attaques.

- J’aimerais pouvoir t’aider… Répondit tristement Shinya qu’un bruit alerta. Est-ce que tu te sens capable de marcher ? Mieux vaut ne pas s’attarder ici…

Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t245-demon-renard#1514
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Lun 10 Déc - 19:14

Le petit guettait le visage du démon renard avec une anxiété à laquelle se mêlait une pointe d'espoir. Deux sentiments contradictoires qui ne pouvaient cohabiter très longtemps en un seul être, déjà l'enfant sentait ses convictions quant au fait que son père eut survécu faiblir, il l'imaginait, mort, fauché par une balle comme Axel ou brûlé vif dans cette fournaise. Il ne parvint pas à ravaler un énorme sanglot ni le boule qui grossissait dans sa poitrine alors qu'il existait à s'effondrer sans la moindre énergie ou on contraire à se mettre à hurler sa douleur à plein poumons.

Le démon renard lui épargna d'avoir à faire un choix entre les deux. Si, comme il avait précisé il n'était pas en mesure de l'aider, il n'avait pas confirmé les craintes de l'enfant mais plus important, en prenant la situation en main il avait donné quelque chose d'autre sur quoi se concentrer à l'enfant, en l’occurrence leur survie prochaine.

Le petit hocha la tête avant de joindre le geste à la parole. Il se redressa, grognant un peu alors que ses côtes lui faisaient un mal de chien. Toutefois il savait être courageux quand la situation l'exigeait, du moins à sa façon. Il serra les dents et s'accrocha d'une main au muret le plus proche afin qu'il l'aide à soutenir sa petite carcasse tuméfiée. Le petit s'en remit au jugement de l'autre pour la direction à prendre, prenant conscience du mouvement qu'il percevait non loin. Qui que ce fut le louveteau ne reconnaissait pas l'odeur d'un membre de la meute et rien que ça l'encourageait à fuir, quand bien même ce fut avec un inconnu, il n'avait pas mieux sous les mains en ce moment et puis le gardien du cimetière était un gentil, n'est-ce pas ?

Le petit loup s'appliqua à suivre du mieux qu'il pouvait les pas de l'autre. Un instant l'idée qu'il lui serait plus aisé de se déplacer à quatre pattes que sur ses jambes lui effleura l'esprit mais il ne s'attarda pas là dessus. Il s'était bien trop peu entraîné pour maîtriser la transformation et quand bien même il aurait été un élève assidu il était encore trop jeune pour y parvenir convenablement.

Lucyan ne fit pas très attention au chemin qu'ils empruntèrent pour échapper à la potentielle menace. Tout ce qu'il savait c'est qu'ils s'éloignaient de l'arène, la seule maison qu'il eut connu et peut-être même quittait-il sa famille sans le savoir mais aussi jeune soit-il, l'enfant se rappelait les règles de survie qu'on lui avait inculquées au cas où un incident de ce genre surviendrait un jour et il savait que si il voulait vivre il devait aller contre son désir de rester.

Les deux occultes marchèrent un moment, Luce serrant fort la mâchoire comme si ça pouvait l'aider à forcer chacun de ses pas en avant. Il avait de plus en plus de mal à tenir debout et bientôt ses jambes se dérobèrent sous lui. Il poussa un gémissement.

-Peut plus marcher... Veux m'arrêter.

Les émotions reprenaient le pas sur le bon sens. L'enfant avait du mal à se contrôler pour ne pas gémir.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
avatar
Shinya Kitsune
Démon renard

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Lun 10 Déc - 21:57

L’enfant se leva et commençait déjà à marcher.

- Ca va aller ? S’inquiéta tout de même Shinya. Je peux te porter si tu veux.

Mais le petit semblait décidé à se montrer courageux. Shinya n’insista pas, cependant, il restait attentif et bienveillant. Le duo improbable avançait dans ce décor apocalyptique. De temps à autre, le démon renard jetait des coups d’œil discret pour s’assurer que l’enfant allait bien et ne forçait pas trop.

Au bout d’un moment, le petit déclara qu’il ne voulait plus marcher, qu’il voulait s’arrêter. Shinya abandonna son apparence de renard pour reprendre son apparence humaine.

- On ne peut pas rester ici. Je vais te porter.

Il ne laissa pas le choix à l’enfant, mais il se montra délicat en se mettant accroupi et en présentant son dos au petit. Il plaça ses bras derrière son dos pour mieux tenir le garçon avant de se redresser et de continuer d’avancer à la recherche d’un endroit où ils pourraient se poser. Shinya avait bien un petit terrier où se réfugier sous sa forme de renard, mais ce refuge de fortune en cas d’urgence ne lui semblait pas convenable pour un enfant. D’un autre côté, les circonstances ne leur offrait pas beaucoup d’autres alternatives. Retourner au QG de l’Ombre était exclu, les autres lieux connus de Shinya lui semblaient être une mauvaise idée étant donné que la ville était à feu et à sang.

Le démon renard se décida tout de même pour le terrier situé entre l’arène et le cimetière. Il ne pouvait prendre le risque d’aller en ville dans l’espoir d’y trouver un abri dans l’état actuel des choses. Lorsqu’ils arrivèrent, Shinya posa l’enfant en désignant l’entrée du terrier. Celle-ci était un peu étroite, la taille d’un renard, mais le petit garçon n’étant pas bien grand devait pouvoir y entrer. Restait à savoir si ses blessures le lui permettraient.

- Si c’est trop difficile pour toi d’y entrer, dis-le moi, je n’aurais qu’à me transformer et creuser pour élargir l’entrée. Ce n’est pas l’endroit rêvé, mais ça nous permettra au moins de nous reposer et de reprendre des forces tout en restant en sécurité.

Et dans l’immédiat, la sécurité était probablement la seule chose qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t245-demon-renard#1514
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Mar 11 Déc - 18:46

Le louveteau ne se sentait guère la force de se relever et de se remettre en route. Son petit corps tremblait de fatigue et de douleur, être courageux n'était pas facile, alors qu'il était épuisé les doutes l'assaillaient et si ses parents, la meute, étaient morts, quel avenir avait-il, louveteau inutile et perdu seul au monde ? Le démon lui épargna d'avoir à répondre à ces questions en proposant de le porter et alors l'enfant balaya ses doutes pour continuer à aller de l'avant.

Le petit se hissa sur le dos de l'autre en étouffant quelques grognements de douleur. Une fois installé il se sentit toutefois mieux, n'ayant plus à déployer des efforts pour se mouvoir, il aurait presque pu se détendre s'il n'avait pas eut cette sourde boule d'angoisse qui lui rappelait qu'il était perdu et loin des siens. Il était tout de même plus facile de s'en remettre à un adulte dans des cas comme ça.

Lucyan observa le paysage défiler sous ses yeux. Il n'était que peu sorti du territoire de la meute de sa courte existence, bientôt les odeurs environnantes furent différente de ce à quoi il était habitué. En temps normal il aurait été ravi d'explorer, à présent il était juste content qu'ils ne croisent personne ce qui aurait sans doute signifié leur mort. Il ne sut pas exactement combien de temps ils continuèrent à fuir, lui toujours avachi sur le dos de l'adulte, il était perdu dans ses pensées, s'amusant à se rappeler des histoires qu'on lui avait raconté afin d'oublier qu'ils étaient coincés au beau milieu d'un chapitre horrible de leur existence à l'instar des héros des livres qui par chance s'en sortaient toujours. Il espérait connaître une fin aussi positive que la leur mais le petit n'était pas forcément d'un naturel toujours optimiste alors...

Quand les pas de l'autre ralentirent le petit reconnu plus ou moins les lieux. Pour se rendre jouer au cimetière il était souvent passé par là. L'endroit était suffisamment isolé d'Eden Lake pour que la nature ait reprit ses droits, apportant à la fois protection et ne présentant aucun intérêt pour la majorité, ainsi les soldats risquaient de ne pas chercher de survivants par ici, encore qu'ils pouvaient toujours passer par hasard mais la plupart étaient concentrés sur les fugitifs dans les rues d'Eden Lake.

Un terrier aurait sans doute parut être un drôle de choix pour n'importe quel enfant dans cette ville. Lucyan y jeta un regard, au début un peu surprit, pourtant la tanière réveillait de vieux instincts en lui, le poussant à vouloir aller s'y dissimuler comme ses ancêtres loups avant lui. Le petit se mit à quatre pattes et s'y glissa, étouffant quelques grognement de douleur. Très vite il se retrouva dans un espace un peu plus important où il se sentit tout à fait bien. A bout de force il alla se recroqueviller dans un coin afin de goûter un peu de repos. Leur fuite l'avait épuisé.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
avatar
Shinya Kitsune
Démon renard

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Mar 11 Déc - 20:20

L’enfant ne fit preuve d’aucune réticence à l’idée d’entrer dans le terrier, au contraire, il s’y engouffra le premier et volontairement. Cela soulagea Shinya qui se voyait épargner une séance d’argumentation dont il se passait fort bien ! Le démon reprit son apparence de renard et suivit le jeune garçon dans le terrier. Si l’entrée et le tunnel étaient un peu étroits, il y avait au moins plus d’espace à l’intérieur. D’ailleurs, l’enfant se pelotonna dans un petit coin et s’endormi aussitôt, l’air détendu. Shinya se blotti tout contre l’enfant, bailla, observa le tunnel d’où ils venaient pendant un moment, puis posa sa tête entre ses pattes et ferma les yeux. Il s’endormit d’une traite, épuisé comme jamais, par les dernières heures qu’il avait vécue. Ces dernières défilèrent dans un cauchemar qui finit par le réveiller au bout de quelques heures de sommeil. A son réveil, le démon renard réalisa où il était et qu’il n’était pas seul. Il aurait tant souhaité que tout ceci ne fut qu’un cauchemar. Cependant, la réalité se rappelait durement à lui. Tout ceci était bien réel.

Malgré la peine et les nombreuses pertes, la vie le rappelait à l’ordre par le biais de son ventre vide qui criait famine. Shinya songea que le petit aurait probablement faim, lui aussi, à son réveil. Prévenant, il murmura doucement à l’oreille de l’enfant encore endormi qu’il allait tenter de leur trouver de quoi manger. Il ne savait pas s’il l’entendrait, mais dans le doute, il aimait autant prévenir. Peut-être que cette information s’insinuerait quelque part dans son esprit…

Shinya sorti du terrier et s’étira avant de commencer à trottiner, toujours sous sa forme animale, à la recherche de nourriture. Ce qui, il le savait déjà ne serait pas une mince affaire, d’autant plus qu’il était relativement éloigné de la ville. Était-ce d’ailleurs une bonne idée d’y retourner ? Ne valait-il pas mieux chasser un petit animal ? Pour Shinya qui aimait tant cuisiner de bons petits plats, cette idée de retourner à l’état sauvage avait quelque chose de grotesque. Il réfléchit, mesurant le pour et le contre. En se rendant en ville, il savait qu’il en aurait pour plusieurs heures. Le temps d’y aller, de chercher quelque chose à se mettre sous la dent – ce qui pourrait prendre énormément de temps, puis de revenir. Un autre point inquiétant qui méritait d’être pris en compte était la fort probable présence des soldats encore en ville. S’il se faisait blessé ou pire tuer, comment pourrait-il aider l’enfant qui l’attendait dans le terrier ? Non, il ne pouvait décidément pas se rendre en ville à l’heure actuelle. Mieux valait patienter, attendre que chacun reprenne un peu des forces et voir comment avait évolué la situation. Shinya pourrait toujours se métamorphoser en rat pour aller sonder la situation en ville.

Il se mit donc en quête d’un petit rongeur à se mettre sous la dent. Ce ne fut pas bien long : l’une des charognes qui se précipitaient déjà sur les cadavres ferait bien l’affaire. Shinya se mit donc en position de chasse, réveillant en lui de vieux instincts enfuis et attaqua. Les autres créatures prirent leur envol tandis qu’il achevait sa cible d’un bon coup de mâchoire. Clac. Le petit renard retourna donc en trottinant dans son terrier et y déposa la dépouille du volatile.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t245-demon-renard#1514
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Mer 12 Déc - 9:16

Les cauchemars avaient fini par rattraper le petit lycan. Alors qu'il leur avait échappé en perdant connaissance un peu plus tôt les voilà revenus avec plus de virulence que jamais. Non content de lui infliger encore les images qu'il avait vécues ces dernières vingt-quatre heures, son subconscient se faisait un malin plaisir d'en inventer de nouvelles, plus terribles encore que la réalité.

Les membres du louveteau tressautèrent alors qu'il se mettait en mouvement dans ses songes, courant à la poursuite de ses proches qui appelaient son aide alors qu'ils finissaient inlassablement par mourir dans d'atroces souffrances. Le petit gémit, pleurnicha, le loup et l'humain se mêlant dans la douleur alors qu'il s'agitait de plus en plus fort, essayant d'échapper à un mal qui n'était plus. C'est finalement dans un ultime sursaut que Lucyan se réveilla, il resta immobile et tremblant, toujours allongé à même le sol le temps que sa vision s'adapte à l'obscurité. Se rappeler où il se trouvait et démêler la réalité de ses cauchemars fut un peu plus long, il y parvint à peu prêt, restant étendu sur le sol à respirer un peu trop fort à cause de l'angoisse.

Lucyan ne s'était sans doute jamais sentit aussi perdu qu'à ce moment. Ce n'était pas la première épreuve qu'il vivait de sa vie. Il avait perdu ses parents -les vrais- il y a de ça une éternité semble-t-il. A cette époque il n'avait pas comprit les événements comme il les comprenaient maintenant, pas que tout lui soit clair aujourd'hui, ce qui lui avait rendues les choses plus faciles à vivre d'une certaine manière. Aujourd'hui il savait que la mort était un état définitif, l'espoir de revoir les siens revenir comme s'ils n'étaient partis que pour un long voyage ne pouvait donc pas l'aider à supporter la situation. Il avait perdu les siens et ce pour la deuxième fois. Comment vivre avec ça ? Comment nouer à nouveau des relations avec autrui sans craindre encore de le perdre ? Il était bien trop jeune pour répondre à ses questions mais assez vieux pour que l'angoisse lui torde le ventre alors que cette cruelle question lui remuait les entrailles.

Le petit avait finalement remarqué l'absence du démon renard qui était devenu son nouveau repère dans le chaos. Le petit sonda l'air afin d'essayer de localiser son odeur. Il pu sentir sa présence encore toute récente et si le petit était inquiet de se retrouver seul, il savait également qu'il y avait plusieurs raisons pour qu'un loup -Ou plutôt un renard mais il l'ignorait- quitte sa tanière, son rôle de louveteau à lui était de rester bien sagement tapit à l'abri. Une consigne qu'il suivait bien volontiers aujourd'hui alors qu'il était plutôt téméraire autrefois. Il se blottit à nouveau et ferma les yeux, sans se rendormir cette fois-ci.

Lucyan pensa à des milliers de choses pendant la courte attente avant de voir revenir le démon renard. La plupart étaient positives. Il avait essayé de se rappeler de sa vie dans l'arène, des autres lycans, de son ami Nat dont il ignorait encore la mort, d'autres l'étaient moins comme le fait qu'il se sente complètement perdu dans ce monde mais ça, il essayait de ne pas trop y penser. L'enfant eut du mal à s'arracher à ses pensées quand il prit conscience que le renard était revenu ce qu'il fait que d'un oeil extérieur il semblait encore endormit. Le petit ouvrit finalement les paupière et se redressa. L'odeur de la proie que l'autre avait ramenée lui chatouilla les narines. Le petit loup n'était pas réfractaire à manger de la viande crue ni même des animaux fraîchement tués. Bien sur, à l'arène on cuisinait les aliments mais il arrivait parfois que l'on dévora une proie tout juste capturées, Lucyan adorait le lapin cru. Son coeur et son estomac renvoyaient tous les deux des messages contradictoires à l'enfant toutefois. Alors que le premier se sentait trop brisé pour avoir quelconque envie de se nourrir le second grondait sa faim de façon à être audible même par autrui. Il jeta à peine un regard à la proie avant de jeter un oeil au renard :

-Comment tu t'appelles ?


Demanda-t-il prenant tout juste conscience qu'il ne le connaissait que comme gardien du cimetière.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
avatar
Shinya Kitsune
Démon renard

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Mer 12 Déc - 21:32

La dépouille de l’oiseau sembla éveiller l’appétit du petit garçon à en juger par le bruit de son estomac. Tant mieux. Shinya aurait bien été incapable de le forcer à manger. Il aurait même été capable de tenter de partir trouver autre chose pour satisfaire le petit. Ce dernier lui demanda d’ailleurs comment il s’appelait. C’est vrai qu’ils ne s’étaient jamais véritablement présenter en bonne et due forme :

- Je m’appelle Shinya. Et toi ?

Shinya aurait préféré faire plus amples connaissances avec l’enfant dans d’autres circonstances. Malheureusement, la vie en avait décidé autrement. Pourquoi pas à nouveau en tant que gardien du cimetière ? Après tout, ça avait été plutôt amusant dans l’ensemble. Même s’il s’était bien fait charrier, il savait faire preuve d’autodérision.

- Je dois t’avouer quelque chose… En réalité, je ne suis pas vraiment gardien du cimetière. Seulement, en vous voyant chercher ce trésor, ton ami et toi, j’ai trouvé ça amusant et j’ai voulu me prêter au jeu. Avoua-t-il sur un ton mi-confidentiel, mi-enjoué.

Il tentait de détendre un peu l’atmosphère, effacé les cauchemars qui les avaient hantés pendant leur sommeil à tous les deux, oublié pour un moment l’enfer qu’ils venaient de vivre. La réalité les rattraperait bien assez tôt. Alors un peu de légèreté en ce moment difficile était bienvenu.

- Mange le premier, je me contenterais des restes. Au pire, je pourrais toujours retourner chasser… Je suis désolé de ne pas avoir pu trouver mieux. J’ai pensé que c’était risqué d’aller en ville pour l'instant, sans compter que je n’étais pas sûr d’y trouver de quoi manger.

Il ne pensait pas que l’enfant puisse être satisfait de ce repas bancal. Après tout, qu’ils soient lycans, démons ou humains, les enfants avaient de toute façon tendance à préférer les sucreries ! Quoique, il y en avait bien un qui raffolait des vers au QG de l’ombre alors…
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t245-demon-renard#1514
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Jeu 13 Déc - 9:21

Shinya. C'était tout de même un peu plus court que gardien du trésor ou du cimetière, pas spécialement plus compliqué à retenir et autrement plus simple pour désigner l'autre s'ils étaient amenés à rester un moment ensembles ce qui semblait bien parti à moins d'un miracle ou que le démon renard change d'avis.

-Lucyan...

Répondit-il quand l'autre lui demanda à son tour son prénom. Il n'ajouta rien ensuite, déjà car il n'avait jamais été très doué pour commencer des discussions et qu'il n'avait guère la tête aux blablas, ces trucs d'adultes qui lui avaient toujours parus surfaits et ennuyeux. Le petit fixait le volatile d'un air incertain quand le démon renard reprit la parole, passant à des aveux qui n'avaient rien d'étonnants. Lucyan aurait mentit s'il avait prétendu s'en douter. Il était naïf et le démon leur avait bien offert un trésor à l'issue de leur rencontre, quand bien même celui-ci ne soit pas d'or et d'argent, lesquels n'avaient de toute façon aucune valeur à Eden Lake. Il n'était pas déçu pour autant, cette petite aventure avait été amusante et restait un bon souvenir. Un bien précieux quand les événements sont si sombres que vous avez besoin du moindre fragment de lumière pour garder pied.

-Les trésors ça n'existe pas vraiment...


Lâcha-t-il finalement, prenant par la même conscience que son ami Kaipy avec ses belles histoires n'avait fait que se jouer de lui. Pourtant il ne lui en voulait pas, déjà car il n'était pas sur que l'adolescent ait survécu mais aussi parce qu'il avait bien voulu y croire à ses inventions. Chasser toutes sortes de légendes et créatures avait été amusant bien qu'il soit parfois passer à deux doigts de se mettre en danger.

-Mais mon ami Nat était quand même content car il adore manger.

Confia le petit qui, moins gourmand, avait tout de même apprécié le présent qui leur avait été fait.

-Kaipy était moins content qu'on ait vraiment trouvé un trésor car il avait raconté que y en avait un pour se moquer.

Continua le petit qui se plongeait avec plaisir dans les vestiges du passé mais la réalité restait la même, peu importe qu'il cherche à la fuir et se rappelant que Shinya lui avait proposé de manger un peu plus tôt il se saisit de la proie entre ses mains, un peu hésitant, pas de dégoût mais parce qu'il manquait d'appétit. Il retourna plusieurs fois la proie et se décida tout de même à se nourrir car pour une fois dans sa vie il savait qu'il fallait être raisonnable. Après quelques bouchées il reprit la parole :

-On va rester ici tous le temps ?

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
avatar
Shinya Kitsune
Démon renard

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Jeu 13 Déc - 10:58

Celui que le destin avait désigné comme son petit protéger s’appelait donc Lucyan. Il n’avait d’ailleurs pas l’air trop déçu d’apprendre que Shinya n’était pas véritablement un gardien de trésor. Tant mieux. L’enfant affirma que les trésors n’existaient pas vraiment avant d’évoquer que son compagnon avait été très content du trésor qu’ils avaient reçu au cimetière ce jour-là et de lui expliquer ce qui les avait finalement amené à chercher un trésor ! Apparemment, un certain Kaipy qui avait voulu leur faire une blague et qui avait été bien déçu de les voir revenir avec un trésor.

Lucyan commença doucement à se nourrir du volatile. Après quelques bouchées qui avaient barbouillés ses lèvres du sang de leur proie. Il demanda s’ils allaient rester ici tout le temps. Shinya secoua la tête.

- Non, pas tout le temps. Nous allons rester ici jusqu’à ce que les choses se tassent et puis nous verrons bien. Peut-être qu’il vaudra même mieux tenter de quitter Eden Lake.

Shinya était aussi incertain que Lucyan concernant l’avenir qui s’offrait à eux. Cependant, son âge et son expérience avaient l’avantage de lui offrir de meilleurs atouts pour y faire face que le jeune lycan.

- J’irais de temps à autres à l’extérieur pour voir ce qu’il s’y passe et entendre ce qu’il s’y dit. En fonction, on pourra décider de ce qui semble le mieux à faire. Mais pour l’instant, je ne sais rien, tout ça me dépasse… Admit-il.

Il ne pouvait rien affirmer à Lucyan, pas même qu’il le protégerait. Il se doutait bien que l’enfant séparé des siens et dont il ne savait s’ils étaient morts ou vifs n’y croirait pas non plus. Inutile de faire des promesses incertaines et de s’étendre en palabres inutiles. Cependant, il ne fallait pas non plus rester pessimiste et ne croire en rien, aussi le démon renard revint sur un point :

- Tu sais, je pense que ton ami Kaipy ne t’a pas menti : les trésors existent pour de vrais ! Ils ne sont juste pas toujours ce que l’on croit… Ca peut évidemment être un objet rare ou spécial, une pièce qui brille comme certains, mais ça peut surtout être quelque chose de très précieux pour nous comme un ami, une famille, une valeur, des souvenirs...

Shinya avait-il un trésor de ce genre ? Pour sa part, il n’en était pas sûr…
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t245-demon-renard#1514
avatar
Lucyan Di Agalo
Tête de vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   Jeu 13 Déc - 16:53

Lucyan hocha juste la tête. Il n'avait pas vraiment d'avis sur la suite des événements. Ils pouvaient aussi bien partir que rester, ce n'est pas comme s'il avait encore des attaches en ville, du moins parce qu'il s'interdisait de nourrir de faux espoirs au sujet de ses parents ou plutôt parce qu'il en nourrissait tellement qu'il était presque sur de les voir revenir tôt ou tard dans sa vie. Il lui suffirait de se montrer patient et ils finiraient bien par venir, n'est-ce pas ?

-On peut pas sortir d'Eden Lake, y a une barrière papa à dit...


Annonça-t-il finalement sans aucune prétention toutefois, comme s'il était mieux renseigné que le démon renard et qu'il lui apprenait quelque chose de capital. Bien sur les sens de Lucyan, bien que supérieurs à ceux des humains ne lui permettaient pas de ressentir les énergies comme le pouvaient les démons alors il ne savait rien de la chute de la barrière. Dans tous les cas l'autre avait affirmé qu'ils allaient rester quelques temps ici alors ils avaient tout temps de voir venir.

Machinalement le louveteau porta à nouveau sa proie à ses lèvres et continua d'arracher des morceaux de viande crue qu'il mâchonnait longuement alors qu'il tendait une oreille aux paroles de Shinya. Si la comparaison pouvait être compliquée pour un enfant, elle tombait au moment idéal pour qu'il puisse en saisir tous le sens. Ses souvenirs étaient à présent un de ses plus beaux trésors. Un trésor douloureux. Qu'importe la beauté du passé, contempler le présent et l'avenir en ayant tout perdu ne rendait pas les choses plus faciles. Peut-être avec la maturité serait-il capable de voir les choses autrement, d'être heureux de porter en lui des moments précieux à choyer plutôt qu'un vaste abîme sans fond. De chérir l'image de ceux qu'il avait perdu, de faire de leurs enseignements une force qui le guiderait tout au long de sa vie. Loin d'avoir aujourd'hui cette maturité, le petit hocha juste la tête, ne demandant pas au démon renard ce qu'il en était pour lui. Une fois la proie dévorée, le petit essuya machinalement ses mains sur son haut et alla se pelotonner dans son coin à nouveau.

Les heures puis les jours qui suivirent finirent par avoir raison des espoirs de Lucyan. Ses parents n'étaient pas venus le chercher ce qui ne pouvait vouloir dire qu'une chose : Ils étaient bel et bien morts. Le petit resta plus ou moins égal dans son comportement avec Shinya qui représentait tout ce qui lui restait, qu'importe qu'ils ne soient que peu lié. En revanche son moral s'était dégradé. Il était triste et apeuré, cauchemardait dès qu'il fermait les paupières et s'il ne disait rien on pouvait lire sur son visage qu'il était triste.

Du côté d'Eden Lake, les tensions avaient fini par s'apaiser au moins en partie. La nouvelle que la barrière était tombée avait très vite fait le tour parmi les survivants et tout ceux en état s'étaient rués vers la sortie de la ville, désireux pour les uns de retrouver la vie qu'ils avaient perdue en franchissant les portes de la ville, désireux d'échapper aux soldats pour les autres bien qu'en vérité les deux se mêlent parfois. Les soldats se retrouvèrent un peu perdus sur le coup, n'ayant pas envisagés que les habitants de la ville maudite puissent fuir. Il leur fallut organiser le contrôle des frontières d'une région quelque peu plus importante que la seule ville d'Eden. Le nombre d'occultes étant parvenu à se disperser dans la nature leur était inconnu et impossible à mesurer, ce coup porté involontairement les mettaient en grande difficulté.

Après ça il ne resta que peu de soldats à patrouiller à Eden Lake, un ou deux qui patrouillaient pour abattre les derniers survivants, rien qui ne représenta une réelle menace à qui était prudent et entraîné. Les environs de la ville maudite restaient relativement calme. Il n'était pas question d'alerter le reste du monde sur l'existence d'une menace quelconque en envoyant des soldats patrouiller. La surveillance était plus subtile mais bien réelle. Quelques uns étaient déjà tombés de ce fait mais la véritable menace était présente à chaque route, chaque voie permettant de quitter les lieux. Il fallait ruser pour s'échapper de la région environnante.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t196-le-fils-prodigue-lucyan
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aux portes de la mort [Shinya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux portes de la mort [Shinya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 4 :: Ancienne arène-
Sauter vers: