Broken World


 

Partagez | 
 

 Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Lun 24 Oct - 11:53

La Taverne de la Déchéance Humaine avait toujours été un des lieux de prédilections de l'homme. Il y régnait une atmosphère à la fois délectable et détestable, étrange paradoxe mêlée de raison dans une ville en ruines. Ludwig n'avait que très peu l'occasion de se déplacer en Eden Lake, il était bien souvent la cible d'attaques démoniaques, et même s'il se fichait éperdument de ce que pouvait tenter l'Ombre à son égard, il craignait un peu plus pour la survie de ses propres alliés. Malheureusement, tous n'étaient pas encore assez entraînés, et les derniers combats qu'avaient menés la Résistance avait eu des conséquences... délicates à gérer. Heisenberg sentait son animal occulte se bercer sur son épaule droite, cela le fit sourire. En arrivant dans le quartier de la Taverne, tout le monde, y compris les humains, pouvaient ressentir le pouvoir de Gwenn, le videur au corps d'adolescente. Ludwig ne ressentait aucun mépris vis à vis de cette créature ; tant qu'elle faisait bien son travail, sa présence ne lui posait aucun problème. Car après tout, Ludwig était un homme aimant l'Ordre et le respect des règles, ce qui lui faisait d'autant plus apprécier l'endroit. Dwenma et Karl, les deux démons tenanciers avaient toujours fais respect leurs règles, et si l'humain ne les appréciait pas plus que d'autres occultes, il leur vouait une légère admiration.

Le grand brun se présenta devant le démon millénaire. La blonde leva ses yeux dorés vers lui puis hocha la tête, avant de recouvrir une nouvelle fois son visage avec ses longs cheveux aux couleurs des blés. Si l'on n'était pas plus attentif, il était facile de croire qu'elle dormait, ainsi assise en tailleur un sabre sur l'épaule directrice. Mais Gwenn ne faisait que surveiller, et n'avait pas besoin de ses yeux pour cela. Il entra finalement dans la Taverne de la Déchéance Humaine, remarquable établissement de par son aspect propre et hors du temps. Il ressemblait à ces vieilleries que l'on retrouvait dans les vieux films, avec un aspect vieillot, une espèce de cheminée maintenue par un démon du feu mineur, des vitraux colorés, et une ambiance chaleureuse qui contrastait avec tout le rste d'Eden Lake. La soirée venait de tomber, aussi il n'y avait que quelques clients étalés dans un peu toute la salle.

Lorsque Ludwig s'installa sur un siège haut, sans faire plus attention que ça à ses accompagnateurs, Dwenma fut le premier à poser un coude devant lui, un sourire carnassier au bord des lèvres.

"Ho, mais nous avons droit au grand Chef de la Résistance ce soir ?" se moqua-t-il, avant que son frère Karl ne demande au concerné ce qu'il désirait boire.

Derrière son masque, Ludwig souffla un "verre de Bordeaux rouge." avant de se déganter une main et de la tendre au démon tavernier. Ce dernier passa la sienne pour prendre l’énergie nécessaire, et partit servir son client. Ludwig croisa ses jambes l'une sur l'autre, attendant d'être servit. La petite créature lovée dans son épaule sauta sur ses genoux, et eut droit à quelques caresses.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mar 25 Oct - 9:54

L'arrivée de notre ami le chef de la résistance n'avait pas échappé à un autre individu, installé plus loin dans le bar, attablé bien qu'il n'eut pas spécialement l'intention de boire. Peut-être attendait-il quelque chose ? Quelqu'un ? Malphas semblait l'avoir trouvé puisqu'il se redressa d'un geste nonchalant. Il prit quelques secondes pour jeter un oeil vers sa subordonnée, l'invitant silencieusement à le suivre puis se dirigea vers Ludwig.

Le démon salua l'homme d'une brève inclinaison de la tête. Toujours silencieux, l'expression grave, puis prit place à ses côtés, sans lui demander ni son avis ni la permission. Après tout, qui se refuse à la compagnie du célèbre chef de l'Ombre ? Une majorité des membres de la résistance peut-être, bien que Malphas ne perde généralement pas son temps à leur accorder de son attention, dans le cas du chef de la résistance, c'était toutefois une autre histoire.

-Content de te savoir toujours en vie...

Quand bien même Malphas n'eut jamais douté que son... Rival ? Ennemi ? Soit en parfaite santé. Dans le cas contraire, le démon était certain qu'il ferait parti des premiers à apprendre la nouvelle. Après un court silence le démon reprit finalement la parole :

-Qu'est-ce qui t'amène ici ? Toujours à la recherche de quelconques créatures à réduire en esclavage ?

Le regard de Malphas balaya la salle, il n'y avait pas grand monde ce soir là, bien qu'il ne douta pas que la salle se remplisse davantage au cours de la soirée. Après cette brève inspection il posa à nouveau son regard doré sur l'humain à ses côtés.

Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mar 25 Oct - 18:45

La démone, comme à son habitude, faisait part de quelques unes de ses découvertes et faisait son rapport au chef de l'Ombre, qui comme à chaque fois qu'il désirait faire quelque chose de peu louable aux yeux de sa subordonnée, l'emmenée dans le bar des frères démons. Erelyth ne faisait ça que pour feinter le fait d'avoir une conversation, sachant pertinemment que Malphas ne l'écoutait vaguement.  Cette soirée était l'une de ces veillées où Malphas, en plus de ne pas vouloir être seul au palais, adorait entraîner la démone dans des affaires quelque peu stupide. Elle ne refusait jamais cependant, curieuse de savoir ce que son Chef avait en tête. Elle était en train de rapporter la rencontre d'un vampire pyromane ainsi que d'un démon froussard coincé dans un arbre, lorsque probablement l'homme que le prince de la Discorde devait attendre entra en scène. Erelyth ne cacha pas un soupir, et suivit l'ordre de son chef quand ce dernier se dirigea vers le bar.

Erelyth n'était pas habillée de la même façon qu'à l'accoutumer. Comme si elle avait pressentit une soirée différente des autres, elle avait troqué son uniforme noir et blanc ainsi que son noeud rouge et ses bretelles pour un ensemble aux couleurs plus chatoyantes. Ce que les humains appelaient un haut de kimono parsemé de motifs de fleurs orangées surplombait une jupe dans les mêmes tons. La démone portait une paire de Geta en bois sombre, avec des bas brun qui lui remontait jusqu'aux cuisses. Sa chevelure était toujours tressée de la même manière, mais Erelyth s'était laissée tenté par des perles de couleurs différentes aux oreilles.

Une fois Malphas installé, elle prit place à ses côtés et salua le Chef de la Résistance par un hochement de tête et un sourire amical. Elle connaissait mal le point de vue qu'avait maintenant l'humain sur les créatures occultes, entre ses différents génocides et la possession d'un petit animal sur ses jambes, la diplomate manquait d'informations. Elle commanda à Karl un thé au gingembre, ignorant le sarcasme évident de son Chef envers celui de la Résistance. Lorsqu'elle commença à siroter sa boisson brûlante, elle ne put s'empêcher de se demander à quel jeu allait-elle participer ce soir.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 26 Oct - 14:00

 
Kara Samfield

Non loin derrière le chef de la résistance, Kara marchait en silence, écoutant d'une oreille distraite les remarques de Lukhya qui comme tout gamin de son age avait mille et une anecdotes à partager avec ceux que ça n'intéressait pas. Si Kara devait être honnête, elle n'avait aucune idée des raisons qui avait poussé le chef de la résistance à souhaiter que ce soit-elle plutôt qu'un autre plus qualifié qui ne l'accompagne dans ce lieu hors du commun. Était-ce le fait que c'était-elle qu'il avait croisée dans les couloirs du QG de la résistance plutôt qu'un autre ou bien était-ce parce que son second était affairé à plus important ? Peu importe, Kara n'allait pas perdre son temps à questionner quelqu'un d'aussi énigmatique que le chef de la résistance.

Ce n'était pas la première fois que Kara franchissait les portes du bar en quête d'un peu de calme dans cette vie de fou que Eden Lake leur imposait à tous, en revanche, c'était la première fois qu'elle le faisait accompagnée d'un petit demi-démon passablement pénible qui ne se calma qu'une fois en présence de plusieurs démons pour adopter un profil bas. Kara du cependant récupérer le gamin et le traîner par la peau du cou alors qu'il tentait de se faire servir un verre d'alcool fort par l'un des démons à la tête du lieu. Un demi-démon sobre était bien assez pénible et à y réfléchir, c'était plutôt Kra qui aurait du s'envoyer quelques verres pour oublier mais passons. Une fois cette épine en moins dans le pied, la jeune femme se dirigea vers l'un des sièges libres aux côtés de Ludwig, toujours suivie du plus jeune. Alors que Kara saluait les deux démons, l'enfant prit place non loin avec un air ennuyé propre à tous les enfants forcés d'assister aux conversations des adultes, ce jusqu'à ce qu'il ne remarque un visage qui ne lui était pas inconnu.

-Encore toi ?!

L'exclamation lui valut un regard surprit au moins de Kara qui ne chercha toutefois pas à comprendre les délires de son protégé et lui ordonna le silence. Si le gamin se décida à obéir, il n'en jetait pas moins des regards noirs à la démone rencontrée peu de temps auparavant dans le cimetière et qui, il s'en rappelait très bien, avait gâché sa petite expédition solitaire.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 26 Oct - 15:56

Bien que n'ayant pas les sens accrus des démons, Heisenberg n'avait pas ignoré la présence du prince démons accompagné de quelqu'un qu'il connaissait dans le coin droit de la salle. Il avait simplement choisi de ne pas venir à sa rencontre, comme conscient de ce qui allait se produire. Le démon multi-centenaire s'adressa au chef de la résistance avec sarcasme, ce qui lui tira un léger sourire sous son masque bleuté. La petite créature sur les genoux de Ludwig grogna faiblement lorsque Malphas se rapprocha avec son accompagnante. Tout en portant son verre de vin sucré à ses lèvres,   le grand brun salua d'un hochement de tête la diplomate, puis reporta son attention vers son interlocuteur, ignorant la remarque du demi-démon et Kara qui était non loin de lui.


"Comme ton faible esprit ne peut le savoir, je suis heureux de t'annoncer que j'étais simplement venu prendre du bon temps."


Il eut un vague coup d’œil vers la tenue excentrique de la démone aux côtés de Malphas, mais se détourna. Il nota l'effort de la diplomate et la différence vestimentaire, mais ne s'en formalisa pas. Peut-être les rumeurs sur cet étrange binôme était-il vrai ? Il n'en savait rien mais œuvrerait prochainement pour le savoir, la Résistance accueillait de plus en plus de recrues occultes, et il comptait bien s'en servir. Ludwig finit par totalement retirer son masque, permettant au liquide pourpre dans son verre à pied de venir se glisser dans sa gorge. Il ferma les yeux pour savourer cette énergie transformée par Karl, et lui présenta sa reconnaissance sous forme de pourboire en énergie. Il se retourna finalement vers Kara, qu'il avait bien plus délaissé que Malphas n'avait délaissé Erelyth ; et ça, il était hors de question qu'il ne se fasse doublé en relation sociale.


"Kara, Lukhya, voulez-vous tous deux boire quelque chose ? Je vous l'offre. Merci de votre présence."
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 26 Oct - 16:54

Le démon eut un sourire moqueur alors que Ludwig louait son "faible esprit". Si le démon n'était pas très doué pour lire les expressions humaines et saisir toutes les nuances que ces pauvres créatures s'évertuaient à mettre en avant sous couvert de "faire des sarcasmes", il pouvait toutefois deviner que que le chef de la résistance n'était pas particulièrement ravi de sa présence forcée. Une raison parfaite pour le démon de rester aux côtés de son vieil ennemi et l'asticoter un peu.

Alors qu'une femme qui accompagnait visiblement Ludwig prenait place à ses côtés, Malphas commanda quelconque boisson tout en concentrant quelques secondes son attention sur la jeune femme avant de l'ignorer à nouveau. Ce n'était qu'une simple humaine comme il devait y en avoir quelques unes pour servir au nom de la résistance. L'enfant qui l'accompagnait était plus remarquable, petit, blond et bruyant, il n'en était pas moins à moitié démon. Une qualité que Malphas n'appréciait pas particulièrement comme la majorité de ses pairs mais il n'y avait rien d'étonnant à voir ce genre de créature au service de la résistance, aussi jeunes la plupart des occultes étaient influençables, ce qui en faisaient de bons pions.

Le démon allait détourner son attention du plus jeune quand celui-ci s'adressa quelque peu bruyamment à... Bingo, le gamin s'adressait bien à Erelyth dont Malphas ignorait les penchants pour les rencontres avec les gamins, décidément il faudrait qu'il se décide à s'intéresser un peu plus à ce que lui racontait sa subordonnée un jour ou l'autre.

-Je ne te connaissais pas ce goût prononcé pour les hybrides.

Cette question s'adressait autant au chef de la résistance qu'à la démone, bien que le démon se soucia peu de leurs fréquentations à tout deux. Le gosse n'était qu'une distraction bienvenue dans un quotidien trop morose. Un simple pion, encore une fois et tout cela donnait des idées au démon qui se redressa avec un sourire un rien carnassier au bout des lèvres.

-Et si l'on jouait à un jeu ? Si je gagne, je veux ce gamin hybride...

Malphas n'aurait-il pas pu parier quelque chose de plus utile qu'une petite créature insignifiante ? Le démon n'était pas sans avoir une idée derrière la tête, ce gamin avait un passe droit direct pour la résistance et du haut de ses quelques années, il devait sans doute être témoin de nombre de conversations. Après tout, les adultes ne se soucient pas souvent d'être discrets quand ils parlent devant les enfants. Le blondinet devait être une vraie mine d'information et il serait surement très amusant dans le cas contraire de le manipuler et le torturer avant de le renvoyer auprès de la résistance, transformé en une parfaite petite taupe. C'était décidé, le démon voulait le gamin, quand bien même devrait-il le prendre par la force. Après tout, le démon n'avait-il pas fondé l'Ombre sous couvert de singer toutes les actions de ses ennemis humains ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 26 Oct - 18:18

Erelyth tarda quelque peu avant de remarquer que le Chef de la Résistance n'était pas venu seul. Ou plus précisément, ce ne fut que lorsqu'une tête blonde qu'elle reconnut l'apostropha qu'elle tourna la tête vers l'humaine près du petit demi-démon. Cette dernière était relativement jeune et ne semblait pas spécialement assurée de la situation. La jeune femme avait le profil d'une sportive ; élancée, plutôt fine, ses traits n'étaient pas encore trop marqués par les combats, la fatigue, ou la faim. Ce qui faisait d'elle quelqu'un de soit extrêmement débrouillard, soit très chanceuse d'être auprès du Chef. Bien que cette dernière information était à vérifier, le-dit Chef ne prêtant attention à ses deux compagnons qu'après l'arrivée des démons au bar. Elle parut surprise du phrasé du dénommé Lukhya -d'après Ludwig-, là où Erelyth se contenta de sourire au jeune demi-homme.

Heisenberg ignora royalement le petit demi-démon et répondit à Malphas. Le phrasé était sec, cinglant, voulant créer de la réaction. Erelyth se contenta de sourire à Lukhya et de lui faire un clin d'oeil. Malphas ne fut pas aveugle à l'échange, et posa une question qui devait autant s'adresser à la démone qu'au chef de la résistance. D'ailleurs, Erelyth ne tiqua qu'en sifflant une gorgée supplémentaire à son thé, mais il était pertinent de se demander ce que fichait un demi-démon si jeune et n'ayant toujours pas développé de pouvoir auprès de Ludwig. Ce dernier, s'il n'avait plus la réputation de maître génocidaire, n'était pas connu pour être particulièrement tendre avec les demis-êtres ; point commun partagé avec la plupart des occultes d'ailleurs. Ce qui ne valait mieux pas souffler à haute voix, des fois que quelqu'un dans cette Taverne ne s'agace.

Erelyth touilla le miel dans son thé, souriante, comme bien souvent. Elle tentait de deviner quelle serait la prochaine réplique de son Chef, tout en sachant qu'il n'attendait pas de réponse de sa part après sa précédente interrogation. Quelque chose lui murmurait que cette soirée allait bientôt démarrer. D'ailleurs, Erelyth pouvait voir Dwenma et même Karl se trémousser devant eux, impatients, comme toujours. Il fallait dire que de telles rencontres se faisaient bien rares en ces temps moroses. Malphas n'eut la bonté de dévoiler ce qu'il avait en tête que lorsque Erelyth porta son thé tiédit à ses lèvres. Un peu plus et elle n'aurait pus retenir le gloussement qui lui chauffait la gorge. La démone posa calmement sa tasse de thé, mais déjà un sourire amusé se dessinait sur ses lèvres.



"Je rectifie. Si l'un de nous deux gagne, l'hybride pourra nous tenir compagnie quelques temps. Je préfère les jeux de cartes, le poker si possible. Malphas reste malheureusement très médiocre dans le domaine du jeu et de l'apprentissage des règles."


Erelyth, sur un ton très doux, venait de ponctuer sa phrase en posant sa main gauche sur sa main droite. Elle attendit tranquillement les réponses des différents protagonistes, non sans inviter du regard l'humaine aux côtés de Ludwig.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 26 Oct - 19:22

 
Kara Samfield

L'action ne manquait pas autour de la table et Kara devait  se montrer particulièrement attentive afin de suivre chaque échange autour d'elle, que ce soit les sarcasmes des démons où bien les propositions de Ludwig. Kara qui n'avait encore prit aucune boisson se contenta de décliner poliment l'offre du chef de la résistance, quant à Lukhya, s'il hésita à retenter sa chance pour obtenir une boisson qui le plongerait à la première gorgée dans un coma éthylique, il opta finalement pour un jus de fruit plus adapté à  son jeune age, rageant silencieusement de la présence de la démone qu'il fusillait du regard, quand il ne faisait pas de même avec Malphas, se sentant faussement en sécurité dans le bar.

Quand Malphas offrit de parier la vie du gamin lors d'un jeu, ce dernier manqua de s’étouffer dans son verre de jus de fruit tandis que Kara, non moins surprise se contenta de hausser un sourcil devant le caractère inattendu de la proposition. La jeune femme avait bien du mal à imaginer quel intérêt pouvait avoir un gamin aux yeux de tels démons, surement aucun autre que le plaisir de l'arracher à la résistance et sans doute celui de le faire souffrir quelques temps. C'était sans doute injuste, le gamin risquait de payer le prix fort pour avoir été au mauvais endroit au mauvais moment. Kara avait beau avoir un minimum d'affection pour le petit hybride, elle se voyait mal supplier pour sa vie, ça ne ferait sans doute que rendre le rapt de l'enfant plus intéressant.

-Le gamin est avec moi, je vous l'aurait laissé gratuitement mais rien ne vaux une bonne partie de carte pour sceller un accord.

Entendant ça le gamin lui jeta un regard noir, s'il tenta bien de se lever et fuir il reprit vite sa place lorsque Kara lui en donna l'ordre, fusillant dès lors toutes les personnes présentes au point qu'il soit étonnant que les yeux ne lui en soient pas sortis de la tête.

-Il vous tient compagnie quelques temps et nous le récupérons en un seul morceau, c'est ma condition.

Ces propos lui valurent un nouveau regard noir de Lukhya qui ne put tenir sa langue plus longtemps.

-Jamais j'irais avec un psychopathe et une vieille pédophile !!!

Kara poussa un soupir, la soirée promettait d'être mouvementée, bien que pas dépourvue d'intérêt.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 26 Oct - 23:41

Ludwig ignora la première remarque du Pince-Démon. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire, qu'il aime les hybrides ? Bien que le coup d'oeil envers sa compagne laissa supposer qu'il s'adressa également à elle, cette dernière ne prit pas la peine de répondre. Ils formaient vraiment un sacré binôme.

Ludwig aimait l'ordre. Ludwig aimait le respect des règles, la symétrie de langage, de mœurs, et par-dessus tout, il aimait qu'on respecte l'ordre hiérarchique pré-établit. Il ne foudroya pas du regard la démone qui avait presque insulté Malphas ; Ludwig savait que les démons n'avaient quasiment aucune estime, ne serait-ce que pour leurs semblables. Les occultes étaient des créatures méprisantes et méprisables, qu'il ferait mieux de personnellement éradiquer de la surface de la planète. Hélas, une méthode radicale n’amènerait rien de bon, et heureusement que le grand brun était d'excellente humeur. Pourtant, il détestait le désordre, encore plus quand ce dernier était provoqué par la subordonnée qu'il avait choisi pour l'accompagner dans ce lieu. L'hybride ? Il n'en avait cure, sont rôle de porte pour les nouvelles liaisons et les recrutements d'occultes ayant parfaitement fonctionné. Le demi-homme pouvait disparaître auprès de l'Ombre que cela lui apportait peu. Au mieux, il reviendrait en vie à la Résistance, et pourrait apporter quelques précieuses informations. Mais que l'une des subordonnées de Ludwig réponde avec insolence à sa place, c'était intolérable. Il lança un regard glacial à la jeune femme, explicite. Cela ne dura qu'une fraction de seconde, mais assez pour que l'humaine sache qu'elle avait fait le pas de trop, et qu'il y aurait des conséquences.

Heisenberg se racla la gorge et redressa les épaules, de nouveau souriant. Il toisa, Erelyth, tout d'abord, qui avait une malice désagréable dans le regard, un esprit carnassier que le résistant aurait préféré voir de son côté, chose à laquelle il aspirait toujours. Son regard transita vers Malphas, qui lui avait fait une proposition saugrenue. A quoi jouait-il ? De toute façon, il allait perdre. Ludwig se méfiait un peu plus d'Erelyth ; il n'avait jamais eu l'occasion de disputer une partie de carte avec la démone, mais il se méfiait instinctivement, comme un prédateur se méfierait d'un autre prédateur. L'intervention de Lukhya fit froncer un sourcil à Ludwig. Il replaça une mèche derrière son oreille droite avant de lui lancer un regard en coin.


"Tu penses que ton Chef pourrait perdre, demi-démon ? Quand bien même la faible probabilité que tu te retrouves aux côtés d'Erelyth et Malphas arrive, cela t'apprendra à toi, comme à Kara, à rester à votre place."



Il marqua son intervention en finissant son verre de vin, puis à en recommander un autre, en tendant le poignet à Karl juste devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Jeu 27 Oct - 11:39

Malphas continuait de sourire en observant tout ce joli monde qui s’entre-déchirait... Ou pas d'ailleurs. D'eux tous c'était encore Ludwig qui paraissait le plus tendu... Et le petit demi-démon, mais ça, personne ne pouvait lui reprocher sachant tout ce que le démon avait prévu de lui faire une fois le gamin en sa possession, oui parce que c'était bien l'Ombre qui gagnerait, n'est-ce pas ? Peut-être pas comme lui faisait habilement remarquer Erelyth, soulignant son manque de don dans l'art de manipuler les cartes et de comprendre les règles stupidement humaine de ces jeux.

-Pourquoi crois-tu que je te garde à mes cotés si ce n'est pour ton don à comprendre les stupidités propres aux humains ?

Et avant que la démone ne répande quelconque mensonge au sujet du chef de l'Ombre incapable de s'occuper de lui même, sachez qu'il ne s'agissait que de vils mensonges. Hem... Après ce petit aparté, le démon se tourna vers sa cible préférée quant aux sarcasmes et moqueries, lequel entre temps n'avait pas manqué de répliquer face aux hauts cris du gamin. Même Malphas ne s'était abaissé à donner du crédit aux insultes de l'enfant, bien que le démon détesta les petits insolents, d'autant plus quand ceux-ci lui faisait l'affront d'afficher une double nationalité humaine-occulte.

-On dirait que tu ne tiens pas tes esclaves aussi fermement que tu veux bien le croire, celui-ci à l'air bien insolent malgré son jeune age... Mais peut-être est-ce la raison pour laquelle je te sent aussi tendu, tu devrais prendre des vacances quelques temps loin de la ville.

Est-ce que Malphas laisserait partir son ennemi favori le cas échéant ? Bien sur que non, les autres humains n'étaient pas aussi amusant à titiller.

-Mais si tu jalouse le gamin je veux bien t'offrir une place quelques temps dans mon palais. Service garanti, cellule individuelle et torture quotidienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Jeu 27 Oct - 12:22

Erelyth était souriante. Oui, la situation lui plaisait beaucoup. Elle arqua un de ses fins sourcils quand l'humaine aux côtés de Ludwig prit la parole. Le ton était très... détendu, au vu de la situation, et la réaction du résistant n'échappa pas à la démone, qui avait diminué sa présence au fur et à mesure de la conversation. La proposition de Malphas avait fait mouche, comme toujours, et c'était particulièrement divertissant à regarder. Erelyth secoua la tête de gauche à droite au petit couinement de la bestiole que leur servait d'hybride. Le pauvre gamin ne savait pas à quel point Malphas était bien en dehors des normes humaines du terme "psychopathe". Quant à elle, elle hésita quelques fractions de secondes à répondre à l'insulte, mais décida que ce n'était pas nécessaire. Ludwig réprimanda sur un ton glacial ses subordonnés ; c'était si mignon. Pour une raison étrange, l'humain grinçait des dents, mais au vu de sa réponse il acceptait le défi. Malphas se tourna vers la démone, qui lui adressa l'un de ses plus beaux sourires. Sa remarque était aussi énergique qu'un fouet, elle émit un rire très doux et très léger, presque trop féminin pour un démon. Erelyth se pencha légèrement vers son Chef, l'air joueur. Elle planta ses yeux d'améthystes dans ceux du démon avant de lui répondre.



"Allons, je ne te ferais pas l'affront de te répondre, Chef."



La dernière syllabe fut prononcée comme une goutte acide sur un dessert sucré. Cette même image représentait à merveilles le caractère de la démone auprès de Malphas. Après avoir glissé ces mots à l'oreille du prince-démon, Erelyth reprit son attention sur son thé. La couleur et le goût étaient, comme toujours, parfaits. Un joli brun qui sentait les effluves de gingembre et de miel. L'amertume de la boisson se mariait avec le goût et la consistance du miel, une multitude de saveurs délicieuses. Le thé existait chez les démons, mais les humains en avaient fait un art qu'Erelyth ne connaissait pas chez ses semblables. Peut-être Karl s'était alors plus inspiré du monde des humains  qu'il ne voulait bien l'admettre. Erelyth glissa son regard vers l'humaine, attentive à ses réactions. Pendant que Malphas finissait de faire tourner en bourrique le chef de la résistance, elle s'adressa directement à l'humaine.



"Cela fait longtemps que tu es dans la résistance, Kara ?"



Elle attendit quelques instants et siffla une nouvelle fois une gorgée de son thé, qui malheureusement était très proche de la fin. Sa présence devait désormais être proche de celle d'un humain, aussi Erelyth était certaine de ne pas se faire reconnaître par les personnes qui arriveraient au cours de la soirée. Aussi, elle espérait paraître momentanément moins intimidante, et ainsi en jouer. La démone posa sa tasse de porcelaine blanche, presque vide, mais continua de remuer la cuillère de verre dans le fond de liquide brunit.



"Je connais le goût qu'ont les humains pour les normes sociales, aussi laisse-moi nous présenter correctement, dit-elle tout en lançant un regard appuyé vers celui qu'elle accompagnait. Je m'appelle Erelyth, reprit la démone toujours sans aucune aura démoniaque, et je fais parti de l'Ombre. Comme l'a sous-entendu le démon à mes côtés, mes quelques connaissances et ma neutralité envers les autres races font de moi une sorte de diplomate. Je pense que tu le savais déjà, mais la langue de vipère ici présent se nomme Malphas, Chef de L'Ombre et Prince Démon de la Discorde."



Elle fit retentir un bruit de verre contre porcelaine en posant sa cuillère dans sa tasse. Son visage, à cet instant, paraissait plus innocent qu'il ne l'était déjà. Elle tourna son visage de côté pour offrir un beau sourire à l'humaine et au demi-démon.



"Enchantée !" déclara-t-elle sur un ton bien trop enjoué pour être honnête.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Jeu 27 Oct - 13:38

 
Kara Samfield

Le regard Glacial que Ludwig lui avait adressé n'avait pas échappé à Kara. C'était un regard chargé de sous entendus, le genre de regard capable de faire trembler de la tête au pied tout un régiment de résistant sur-entraîné. Enfin ça, c'était dans la théorie, en pratique Kara était plus agacée qu'effrayée, elle avait en horreur ce genre de chefaillon persuadé que leur seul statut leur donnait droit de disposer de la vie d'autrui. Kara n'était pas une enfant prise en faute qui se devait de soumettre son avis à une quelconque entité dite supérieure, de même qu'il n'appartenait pas à ce même chefaillon de disposer de la vie du gamin qu'elle avait elle même gardé en vie jusque là. Si Ludwig avait oublié de prendre en compte l'aspect indépendant de Kara dans l'équation, la jeune femme ne manquerait pas de le lui rappeler, quand bien même se retiendrait-elle de le contrarier devant ses principaux ennemis par principe.

Alors que Lukhya braillait ses insultes, la démone qui accompagnait Malphas s'adressa à elle pour lui poser une question dont l'intérêt semblait plutôt limité du point de vue de Kara. Depuis combien de temps travaillait-elle auprès de la résistance ? Bien trop longtemps d'après la jeune femme qui se désolait de constater combien la situation n'avait que peu évoluée depuis toutes ces années.

-Ça fait 6 ans.

De son côté, Lukhya ne se décidait pas à se taire puisqu'il répliqua alors que le chef de la résistance tentait vainement de le remettre à sa place.

-T'es pas mon chef espèce de demi-démon raté...

Si l'enfant ne saisissait pas tout le sens de l'insulte qu'il ne faisait que répéter après l'avoir entendue au détour de l'un des couloirs du QG, l'intention était là. Après cette ultime remarque acerbe, l'enfant se plongea dans un mutisme bienvenu, fixant un point fixe devant lui, hermétique à tout propos des différents adultes qui joueraient très prochainement avec sa vie, espérant sans y croire que Ludwig n'allait pas saboter volontairement ses chances en  feignant perdre...

Du côté de Kara, la discussion tournait à présent autour des présentations. La jeune femme écouta la démone sans mot dire. Si les humains appréciaient généralement les conventions sociales, Kara trouvaient que c'était une perte de temps, mais celle-ci était bien élevée, elle écouta donc la démone avec attention avant de répondre à sa dernière exclamation, trop polie pour ne pas déparer dans la bouche d'une démone.

-J'imagine que je suis sensée répondre "de même" malgré la situation ?

Kara lui rendit toutefois son sourire, avant de répondre à son tour à Ludwig qu'elle avait écouté d'une oreille distraite.

-C'est amusant chef, il me semblait pourtant avoir été très claire quant à ma place auprès des membres de la résistance.

A savoir que la résistance avait perdu tout droit de regard sur sa vie en la traitant en ennemi à son arrivée en ville. Si la jeune femme avait accepté de continuer à travailler avec eux et non pas pour eux, les liens qui les unissaient n'avaient jamais été aussi ténus qu'actuellement et sans doute Ludwig devrait-il s'en rappeler avant de la contrarier en présence de la concurrence. Une fois sa remarque achevée, la jeune humaine se tourna à nouveau vers la démone.

-Je ne m'attendais pas à ce qu'il existe des diplomates au sein du monde des démons, pardonnez l'affront mais vu la situation dehors j'ai bien peur que votre travail ne soit pas très efficace.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Jeu 27 Oct - 14:40

Ludwig s'était détendu. Pour une raison qui échapperait probablement à l'assemblée, les derniers échanges l'avait détendu. Ho, il savait parfaitement qu'elle était la place du demi-démon et de Kara dans la résistance. Une place en sursit, une place qu'il avait bien voulu leur donner. La jeune femme ne s'était pas encore rendu compte de ce qu'il était capable de faire, il n'avait prouvé que ses capacités intellectuelles et stratégiques pour le moment. Il ignora royalement ses subordonnés d'un sourire amical envers Erelyth et Malphas.


"La différence, Malphas, c'est que je ne les traite pas en tant qu'esclaves mais bel et bien en tant qu'êtres vivants, et ce malgré les différents au sein même de mes lignes. Je reste leur chef et... ho, rappelle-moi qui a surpris l'autre en prenant la tête de son groupe ?"


Une fois la tirade posée, il reporta son attention vers les deux insolents. Il émit un bref rire, et dégusta son nouveau verre de vin, rouge encore une fois. Il allait utiliser l'arrogance de Malphas à son propre avantage. Ludwig savait d'ores et déjà que Kara et Lukhya n'étaient que de faibles petits esprits à l'intellect réduit. Mais quoiqu'en pense les autres hommes et occultes, ils avaient tous deux des points stratégiques non camoufable. Kara, malgré un caractère loin de l'idéal du résistant, était quelqu'un de relativement fiable et qui, malgré quelques remarques cinglantes, faisait toujours le travail qu'on lui demandait. D'ailleurs, il ne s'agissait jamais d'un travail agréable, mais ça elle finirait peut-être par s'en rendre compte. Il attendit que les deux femelles aient finit d'échanger quelques banalités, avant de s'adresser autant à la démone qu'au démon.


"Va pour un jeu de cartes alors. Si je gagne, Erelyth rejoint nos rangs. Si je perds..."


Ludwig regarda avec un léger dépit ses deux subordonnés, mais une étincelle de malice se dessinait dans son regard.


"Si je perds, et pour que le pari reste équitable, je vous offre Lukhya et Kara. Dwenma, tu valides l'offre ?"


Ludwig se tourna alors vers l'habitué des paris, bien décidé à non seulement ne pas perdre face à deux démons, mais qui plus est à récupérer une source d'information non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Jeu 27 Oct - 17:42

Malphas suivait à présent la conversation de loin, le sourire au coin des lèvres. Le chef de la résistance n'avait de toute évidence pas fais le bon choix quand il avait sélectionné ses compagnons pour l'accompagner au bar, ses subordonnés semblaient bien dissipés, ce qui n'amusait que d'autant le démon qui s'il commençait à se lasser de la discussion n'en répondit pas moins au chef de la résistance.

-Très efficace je vois ça...

Voilà où ça l'avait mené de traiter ce petit demi-occulte comme si cette créature avait quelconque valeur, le morveux se comportait comme s'il pouvait prétendre à autre chose qu'un rôle d'esclave, si le démon gagnait le pari il ne manquerait pas de lui rappeler où se trouvait sa place, dans le cas contraire... Eh bien la décision concernant l'avenir du gamin n'appartiendrait qu'à Ludwig...

-Si tu parles de la façon dont tu as récupéré le commandement de la résistance après que tes prédécesseurs se soient fait botter les fesses par une poignée de démon je dois admettre que c'était plutôt bien joué.

Ou du moins avoir réussi à garder sur pied ce groupe d'humain pendant autant d'années l'était, mais la situation n'aurait pas été aussi amusante dans le cas contraire, n'est-ce pas ? Le plus amusant était que Malphas n'avait rien orchestré de tout cela, c'est de leur propre initiative que les démons, dont tous n'étaient pas sous ses ordres, avaient agit. Alors que le démon était toujours plongé dans ses pensées, Ludwig s'adressait à nouveau à lui et pour rien de moins que de lui faire une proposition, sinon alléchante, amusante ? Le démon tourna un bref instant son regard sur Erelyth, il était assez logique que Ludwig réclame une contrepartie dans leur petit jeu, quand bien même ses deux subordonnés ne valait pas le prix qu'il en réclamait. Malphas pouvait très bien refuser, mais n'aurais-ce pas été sous-entendre qu'il n'avait pas confiance en la démone ? Peut-être, peut-être pas, si la fiabilité n'avait jamais été la qualité principale des démons, Malphas n'avait que peu de raison de douter de Erelyth.

-Vendu, même si tes deux gamins ne valent pas un millième du prix que tu en demande. Tu es sur que tu ne veux pas te joindre à eux histoire d'équilibrer un peu ?

Si le démon avait conclu par une nouvelle pique, son expression n'en était pas moins devenue plus sérieuse. Malphas n'avait pas gagné son statut avec des taquineries à l'égard de son ennemi. Si comme il avait été justement souligné, le démon ne maîtrisait pas l'art des jeux de cartes, qu'à cela ne tienne, le démon mettrait son intelligence et ses qualités de stratège au service de la partie afin d'en sortir gagnant et sinon... Il fallait espérer que Erelyth soit meilleure joueuse que Ludwig.

-C'est quand tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Ven 28 Oct - 10:53

"Un autre thé Karl, s'il te plait" murmura la démone pour ne pas déranger les échanges à ses côtés.

Le démon opina du chef, et quelques secondes plus tard, une tasse en terre cuite remplaçait la porcelaine précédente. La couleur du thé, bien que toujours au gingembre était cette fois-ci verte. Le petit trait d'humour de Karl assurément. L'humaine qui accompagnait Ludwig ne tarda pas à répondre, tandis qu'Erelyth se réchauffait les mains près de sa boisson. Il s'agissait d'une sensation agréable qu'elle était heureuse de ne pas savoir propre aux humains. Les démons étaient naturellement plus résistants aux changements de température, mais la démone n'étant pas vraiment entraînée, cela restait l'un de ses points faibles. Six années ? Erelyth masqua sa surprise en soufflant sur le liquide fumant. Il lui était désagréable de savoir qu'elle ne connaissait pas quelqu'un d'aussi proche du général, il devait y avoir une raison. Peut-être était-ce lié à sa très visible dissidence et à la présence de l'hybride ? Erelyth se remit une mèche blanche en place après avoir entendu l'insulte fougueuse du jeune demi-démon. Cela fit sourire Erelyth, le petit ne devait pas vraiment savoir de quoi il parlait. Ludwig ne sembla pas avoir une quelconques réponse, mais la démone devina à son léger tic nerveux que le fameux général n'en pensait pas moins.

-J'imagine que je suis sensée répondre "de même" malgré la situation ?

"Pas le moins du monde Kara, il ne s'agit que d'une convention que je suis de toute façon l'une des rares personnes à appliquer. "


L'humaine se détourna pour agresser à demi-mot Ludwig. Son attention, qui semblait aussi volatile que celui d'un enfant démon de moins de cinq ans passa une nouvelle fois vers la démone à la présence effacée. Erelyth se mit à rire faiblement à la réponse de Kara, et se détendit les épaules avant de s'adresser à elle.


"Sache qu'il existe de tout chez les démons ma chère. Comme il existe de tous chez les humains. Mais ne te méprend pas sur mes intentions, la diplomatie possède bon nombre de facettes. Je suis capable de parler à n'importe quel être vivant sans l'once d'une quelconque haine ou agressivité, peu importe son rang ou même sa race. En revanche..."


Erelyth posa sa tasse devant elle, laissa son regard voguer dans les remous du liquide, perdant momentanément son sourire si familier pour reprendre un visage légèrement plus froid, plus neutre. Elle étira ses lèvres en quelque chose de moins sympathique, et plus lourd de sens, même si le ton restait inchangé. Elle planta son regard d'améthyste dans les yeux brun de Kara avant d'ajouter:

"En revanche, je suis de l'Ombre, aux côté de Malphas. Mon boulot n'est, et ne sera jamais de faire régner l'Ordre ou une paix futile entre nos espèces..."

L'énonciation de l'Ordre eut pour ponctuation un regard appuyé vers Ludwig, la paix futile fut directement adressée à l'humaine et à quelques personnes arrivées il y a peu dans la taverne. Erelyth fit disparaître hâtivement son sourire carnassier lorsque le général reprit la parole après un petit raclement de gorge. Si la situation l'amusait, la démone arrêta tout mouvement lorsque Heisenberg énonça la contre-partie si jamais il venait à gagner. Les yeux de la démone pétillèrent de défi. Elle passa outre le fait que trois vies n'étaient peut-être pas les unes égales aux autres, pour se concentrer sur ce que venait de dire l'humain. Il était joueur, plus qu'elle n'aurait put l'espérer. Malgré son intérêt renouvelé pour la conversation, la réponse de Malphas lui donna quelques frissons dans le dos. En une phrase, une seule petite phrase, Malphas avait ré-équilibré l’électricité dans l'air. Instinctivement, Erelyth se redressa, épaules droite, beaucoup plus formelle qu'aux échanges précédents. Malphas venait de reprendre son rôle de chef de l'ordre, et la démone ne garda qu'un sourire satisfait sur le bout des lèvres. Elle était fière, il n'y avait pas d'autres mots.

-Vendu, même si tes deux gamins ne valent pas un millième du prix que tu en demande. Tu es sur que tu ne veux pas te joindre à eux histoire d'équilibrer un peu ?

A cette phrase, la démone retint mal un sursaut qui se termina en simple tension de ses muscles. Elle s'empêcha également d'écarquiller les yeux de surprise, mais ne put retenir ses joues de s'empourprer. Ce fut extrêmement faible et subtile, sur un temps très court. Si Malphas n'avait pas dû chercher spécifiquement à la flatter, Erelyth secoua la tête de gauche à droite avant de reprendre un sourire de façade ne permettant pas aux autres de comprendre ce qu'elle ressentait. Elle se leva doucement, en s'inclinant devant les deux chefs, avant de suivre Dwenma et de s'enfoncer chercher le matériel nécessaire dans l'arrière boutique.


"Je vais chercher le nécessaire, je vous invite à vous installer au niveau de la table de jeux près des vitraux."

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Ven 28 Oct - 12:10

 
Kara Samfield

Le visage de Kara se fermait de plus en plus au fil de la conversation jusqu'à ce que ses émotions en deviennent quasiment impossible à lire. Du moins la jeune femme l'espérait-elle car entre l'offre que venait de faire le chef de la résistance et les propos des deux démons, la jeune humaine n'avait pas vraiment matière à être apaisée de corps et d'esprit. Ainsi donc se voyait-elle offrir en guise de prix dans le petit jeu malsain entre le chef de la résistance et le chef de l'Ombre. Si Kara avait été orgueilleuse, alors aurait-elle prétendu ne pas se connaître une valeur telle qu'on l'eut utilisée en guise de monnaie d'échange, cependant la jeune femme savait qu'il en était tout autre. Sa trop forte tendance à parler trop vite et surtout trop fort lui avait finalement valu de recevoir la punition que l'on lui avait trop souvent promit par le passé. La jeune femme faillit laisser échapper un petit rire nerveux, tout à fait certaine que ce n'était pas vraiment ce genre de punition que ceux qui la mettaient en garde avait en tête.

Si la jeune femme écouta les propos de la démone, elle n'ajouta rien à la conversation. Tenter d'échanger avec un démon était vain, ils étaient trop différents et Kara n'était pas vraiment d'humeur à faire la conversation dans tous les cas. A ses côtés elle pouvait sentir Lukhya qui montrait des signes de plus en plus évidents de nervosité, s'il était silencieux, Kara craignait rapidement de nouveaux débordements. La jeune femme reporta une nouvelle fois son attention sur le reste du groupe alors qu'Erelyth les invitaient à rejoindre une autre table tandis qu'elle même allait chercher ce dont-ils avaient besoin.

Kara se leva tout de suite et invita Lukhya à en faire de même. Le gamin fixait Malphas depuis plusieurs secondes sans que la jeune femme n'y eut prêté attention. Si l'humaine n'avait pas été capable de ressentir les changements d'énergie qui s'étaient opérés chez le démon, ce n'était pas le cas de Lukhya qui avait d'un seul coup perdu toute énergie combative et non content de refuser de les suivre, se mettait à supplier afin de quitter cet endroit, Kara soupira, et bien loin d'être attendrit se retint de gifler l'enfant afin de lui remettre les idées en place et éviter d'attirer l'attention de tous ces prédateurs démoniaques sur lui, c’eût été cruel, quand bien même mérité. Il ne fallut que quelques secondes à la jeune femme pour convaincre le gamin de se calmer et de la suivre, quand Kara gagna finalement la table, le gamin était cramponné à son bras, des larmes coulant silencieusement sur ses joues. S'il était un peu tard pour que Lukhya ne se rappelle être un enfant, au moins Kara était-elle sure de le voir rester silencieux à présent.

-Veuillez pardonner ce petit contretemps...
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 2 Nov - 11:12

La petite créature sur les genoux du commandant de la Résistance s'était tendue lorsque le démon reprit la parole. Ludwig n'avait pas été insensible à la  modulation de l'aura de Malphas, qui semblait reprendre un sérieux dangereux. Heisenberg était d'ores et déjà dans le même état d'esprit, mais la voracité des propos du démon majeur gagna la mentalité de l'humain. La conversation suivait son cours, dans une ambiance qui ne cessait de se mouvoir au rythme des interactions. L'occulte sur les genoux de son maître devenait de plus en plus agité, et l'homme devait régulièrement lui frotter le dessus du crâne d'un doigt pour le calmer, sans quoi des grognements plaintifs commençaient à se faire entendre. Malphas acceptait l'accord de Ludwig ? Ravissant. Si Ludwig avait la possibilité de récupérer un pion aussi important qu'Erelyth, il mettrait tout en oeuvre pour saisir cette opportunité. Il allait faire regretter au Prince-Démon son arrogance et son assurance, et tout ceci via une magnifique partie de cartes.

La surprise de la démone dont il était question fit sourire l'humain. Pour une raison qu'il souhaitait découvrir et qu'il allait découvrir, Erelyth semblait être d'une loyauté sans failles envers le chef de l'Ombre. C'était aussi agaçant qu'admirable pour un démon, créature engendrée pour répandre la discorde parmi les hommes, Malphas en était le parfait exemple. L'échange terminé, la démone aux cheveux blancs se leva pour suivre Dwenma dans l'arrière boutique. Elle salua les deux chefs en les incitant à rejoindre la table de jeux. Ludwig, qui venait de terminer son deuxième verre de vin, se leva sans plus de cérémonie. Il tourna les talons vers la table, en lançant un bref regard vers le demi-démon qui ne soufflait mot et vers Kara, qui avait subitement perdu sa langue de vipère. Il soupira en secouant la tête. "Au moins ils réalisent leur situation" pensa Ludwig, non sans une pointe d'ironie dans la pensée.

Une fois installé à la table, Heisenberg attendit que Malphas soit en place avant de s'asseoir. Il ne désirait pas être plus galant qu'à l'accoutumé, mais un minimum de respect devait se présenter, face à la personne que l'on désirait plus que tout écraser. Et Ludwig ne comptait pas qu'écraser son adversaire. Il allait lui enlever petit à petit tout ce que démon pensait avoir acquis à Eden Lake.

"La loyauté est si rare, chez les démons comme chez les hommes." sourit Ludwig, la petite créature renarde remontée sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mer 2 Nov - 17:02

Sans se départir de son sourire, Malphas se redressa, laissant le soin à Erelyth de se procurer le paquet de carte tandis que lui même emboîtait le pas au chef de la Résistance, le laissant prendre les devants sans raison aucune alors que celui-ci lui laissa finalement le privilège de s'asseoir le premier, ce dont le démon ne se priva pas, alors qu'il avait prit place il commanda auprès du démon tavernier une boisson dont le nom n'évoquait rien d'humainement connu tout en fixant d'un regard amusé le petit demi-démon qui couinait à présent comme une souris, s'il n'était plus aussi amusant que lorsqu'il hurlait des injures qu'il ne devait pas comprendre, il n'en restait pas moins très divertissant. Une fois ce court spectacle terminé, le démon reporta à nouveau son attention sur son rival qui lui adressait une phrase criante de vérité. Encore une fois le sourire de Malphas s'étira.

-Ce n'est pas pour rien que nos deux races sont le parfait reflet l'une de l'autre, il y aurait bien trop à en dire pour s'arrêter à des histoires de loyauté.

Si la remarque de Ludwig se voulait probablement être un avertissement, Malphas ne lui ferait pas l'insulte de nier que chez les démons et d'autant chez ses subordonnés il y avait des traîtres. Le démon s'en moquait pas mal à vrai dire, ce n'est pas comme si l'Ombre abritait de réel secrets, quant à la Résistance, Malphas était presque certain qu'ils n'avaient pas grand chose de plus en réserve.

-Mais tu sais quelle est la créature dont-il faut le plus douter ?

Si Malphas laissa sa question en suspens, son regard posé sur le petit demi-démon devenu miraculeusement silencieux en disait long.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Ven 4 Nov - 12:25

"Probablement de soi-même." Répondit Erelyth à son Chef tout en se glissant près de la table après avoir récupéré le nécessaire de jeu.

Il ne lui avait fallut que très peu de temps pour suivre Dwenma dans l'arrière boutique (qui servait accessoirement de serre). Ils échangèrent quelques mots, comme deux habitués de comptoir pourraient s'échanger. Tels de bons vieux amis, ils choisirent ensemble les cartes, et Erelyth opta plus pour des cartes légèrement abîmées mais dont le design n'était pas sans rappeler les masques de théâtres grecs. Elle ramena avec elle une boîte en cuivre contenant une grande quantité de jetons, dont ils allaient se servir pour la partie. La démone avait eu le temps de reprendre pleine possession de ses esprits, et avait revêtit sa plus belle "pokerface". Souriante, sa coiffure et le kimono toujours impeccable, elle attendit un peu avant de s'asseoir afin d'expliquer les règles du jeu. Elle jeta un œil discret vers chacun des participants, pour constater que tous avaient l'air prêt. Du moins c'était vrai pour les deux chefs, Lukhya et Kara de leur côté semblaient moins enclin au jeu. Kara était silencieuse, peut-être pensive. Erelyth ne saurait dire s'il s'agissait là d'un aveu d'impuissance ou d'une prise de conscience ; quoiqu'il en soit, la démone en était ravie. Même si sa propre vie était en jeu, elle savait que peu importe la conclusion de la partie, elle arriverait à en tirer avantage, et ce même si pour cela elle devait quitter physiquement l'Ombre et Malphas. Lukhya était clairement larmoyant. "Pas étonnant" pensa la démone tout en mélangeant les cartes, Dwenma ravit à ses côtés.

"Nous allons faire une partie de ce que les humains appellent le "no-limit texas hold'em", qui est la version la plus courante du poker. Dwenma sera notre croupier, et s'occupera de distribuer les cartes ainsi que les jetons. Les règles sont simples; à chaque tour de mise, votre but sera de constituer la main la plus importante, allant de la hauteur à la quinte flush royale. On procédera pour les tours de mises dans le sens des aiguilles d'une montre de manière systématique, et on tourna ainsi. Dans l'ordre, comme je suis la plus proche du croupier, ça sera Moi, Kara, Ludwig, et Malphas. Le gagnant sera le dernier à encore avoir des jetons."

Erelyth continua à expliquer les règles du texas hold'em, répondant ainsi aux différentes interrogations et points sombres de ses directives, aidé de Dwenma qui prenait de plus en plus plaisir à aider la démone aux traits humains. Elle termina par le déroulement des tours, en montrant avec des exemples de mains la marche à suivre quand arrive le tour de quelqu'un. Elle inséra ainsi les principes de "Call", de "Fold" et de "Raise" pour ainsi dire suivre la mise, se coucher pour sortir du tour et attendre la main suivante ou de relancer le double de la mise de départ. Erelyth attendit les dernières questions quelques secondes avant de rejoindre Kara et Malphas à la table en tant que joueuse.


.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Ven 4 Nov - 15:44

 
Kara Samfield

Le moment de commencer la partie avait enfin commencé et Kara sentait une boule se former au creux de son estomac. La jeune femme pouvait sentir sa nervosité augmenter d'un cran alors que Erelyth revenait avec les éléments indispensables pour commencer la partie. L'humaine avait beau se promettre que plus jamais elle ne se retrouverait dans cette situation à nouveau, pour aujourd'hui il était trop tard, la jeune femme ne pouvait vraisemblablement pas claquer la porte au nez des deux chefs de groupes et de la démone et quitter les lieux en prétextant faire respecter ses droits à la liberté... Le respect des droits de l'homme était un concepte inexistant à Eden Lake, elle n'aurait le droit qu'à la mort en guise de réponse, la seule chose qu'il lui restait était l'espoir minime d'être chanceuse en jeu...

La jeune femme écoutait les explications de Erelyth tout en invitant Lukhya à lâcher son bras et à s'asseoir sur l'une des chaises. Par chance, aucun des trois autres ne s'était trouvé l'envie stupide de faire participer le gamin. Celui-ci était terrifié au point de ne plus être que l'ombre de lui même, sans doute n'aurait-il été capable que de faire pencher leur chance de gagner vers le mauvais côté de la balance, encore que Kara ne se sentait pas vraiment capable de faire mieux. La jeune femme avait beau écouter avec attention les explications de la démone, la plupart des informations demeuraient floues pour elle. C'était la première fois que l'humaine allait jouer au poker et elle aurait bien aimé découvrir ce jeu autrement que avec sa vie en guise de récompense. Elle avait bien de vagues souvenirs d'un jeu téléchargé sur son portable à l'époque lointaine où elle n'était qu'une humaine comme les autres qui se distrayait comme elle pouvait lors de son travail ennuyeux mais le déroulement d'une partie lui échappait toujours autant. Ne lui restait plus qu'à adresser une prière silencieuse à cette entité invisible à laquelle elle ne croyait pas ou encore à croiser les doigts.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Sam 5 Nov - 13:45

L'intervention d'Erelyth après la pique lancée par son Chef prouva une fois de plus qu'elle était digne de sa réputation naissante, diplomate de statut. Ludwig écouta attentivement les explications de la démone, heureusement pour lui, il connaissait déjà les règles du texas hold'em, la limite de jetons n'étant qu'une pratique facilitant le reste du jeu. Il fut relativement surprit de voir Malphas tout aussi attentif aux propos de sa subordonnées. Etait-ce de la réelle peur de perdre son pion favoris ou simplement l'orgueil et le désir de ne pas perdre face à deux humains ? La réponse possédait bon nombre de possibilités. Les explications terminées, Dwenma distribua un nombre égal de jetons à chacun des participants. Puis la première manche se déclencha. Comme pour parfaire une ambiance déjà électrique, Dwenma ne put s'empêcher de lancer une musique japonisante dans les enceintes de la taverne.

Ha ce cher Dwenma ~

La première manche s'entama avec une faible mise de la part d'Erelyth. Malheureusement pour Ludwig, sa propre main s'annonçait mal, il prévoyait d'ores et déjà de "check" et de se contenter d'observer les jeux de chacun. S'il n'avait aucun doute vis à vis des capacités intellectuelles d'Erelyth et même de Malphas -même si pour ce dernier cela lui était pénible de l'admettre- le chef de la résistance n'avait aucune idée du type de joueurs qu'étaient ces deux démons. Pire encore, il ne savait pas quel était le niveau de jeu de Kara. Comme Heisenberg aurait put s'en douter, le jeu de Malphas se montra particulièrement agressif ; à peine la première mise de lancer qu'il relança le double. Éprouvant, Kara cachait mal sa difficulté de jeu. Le prince-démon lançait régulièrement un regard complice envers sa subordonnée qui l'ignorait royalement, sûrement plus par jeu que par défi. Néanmoins la conclusion de la première manche fut sans appel ; après le fold de Kara et de Ludwig sur le deuxième tour de cartes, un duel sans égal se déroula entre les deux démons. Même si cela démontrait le caractère de chacun, la surprise fut de voir la main de Malphas supérieure à celle d'Erelyth, et le prince de la discorde remporta -non sans une légère surprise de son côté également- la première manche. A peine les premières minutes du jeu écoulées qu'une troupe de curieux entouraient l'étrange table.

Dwenma redistribua de nouvelles cartes. La main de l'humain était déjà bien plus prometteuse que la précédente. Il toisa rapidement les réactions de chacun. Kara, visiblement très peu encline à adopter une quelconque "pokerface", grimaçait de déception. Il était impossible de lire quoique ce soit sur le visage de la démone, mais Malphas surjouait la satisfaction, ce qui devait vouloir dire qu'il avait une mauvaise main. C'était au tour de Kara de miser, et elle se contenta d'une faible portion de jetons. Ludwig suivit, Malphas en fit de même. En revanche, celle qui fit sursauter tous les membres de la pièces ainsi que les joueurs fut Erelyth. Sans crier gare, elle plaça l'intégralité de ses jetons sur le tapis. Kara eut un léger mouvement de recul avant de précipitamment lancer un "je me couche" en battant ses cartes sur le tapis. Ludwig se racla la gorge mais fit de même. Seul Malphas hésita quelques secondes, lançant un regard vers une subordonnée souriante. Il suivit les deux précédents joueurs, et la seconde manche fut remportée par la démone. Quelques exclamations montèrent de derrière les joueurs.  Un démon, peut-être moins peureux que les autres, tapota l'épaule d'Erelyth pour lui demander s'il pouvait voir sa main. Celle-ci lui dévoila, et le démon en question s'étrangla dans un fou-rire incontrôlable, rendant curieux le reste de l'assemblée, y compris l'humain.

La troisième manche fut aisément remportée par Ludwig, sans surprise aucune. Kara, qui perdait définitivement pied dans la partie, n'avait pas suivit la mise importante d'Erelyth. Cette dernière, qui possédait un jeu basée sur le bluff et la prise de risque était -contrairement aux apparences- la plus instable. Le plus dangereux restait Malphas, qui, n'ayant pas totalement saisit les subtilités du poker, jouait principalement à l'instinct. Ludwig adoptait un jeu très calme, calculé, à son image. Puis débuta la quatrième manche. Personne n'était réellement sur le déclin, à la surprise générale, l'humaine aux côtés de Ludwig tenait néanmoins le coup. C'était au tour de Malphas de lancer les hostilités, et ce dernier ne se laissa pas prier pour parier la moitié de ses jetons. Les regards se tournèrent vers Erelyth, neutre au possible. Mais une étincelle de malice jaillit de son regard d'améthyste, et après avoir regardé sa main, elle relança la mise, pour l'augmenter de 100. Kara, dépitée, se coucha. Ludwig, dont la main était tout de même intéressante, attendit le Showdown.

Ludwig ; quinte flush noire , des cris enthousiastes furent poussés par les spectateurs, d'autres retiennent leur souffle.
Erelyth ; Quinte flush rouge , des sifflements admiratifs furent échangés dans toute la pièce, la frénésie du jeu commença à gagner les plus réfractaires.
Malphas  ; quinte flush royale.

Même Erelyth soupira d'admiration et détendit les muscles de ses épaules. Malphas, ravit de son effet rapatria son gain ainsi obtenu.

Dans l'euphorie générale, la mise d'Erelyth passa presque inaperçue. Enfin, elle serait passé inaperçue si un des admirateurs ne s'était pas écrié "elle est énorme sa mise!" ce qui eut le don de rendre silencieux la plupart des protagonistes de cette vaste comédie. Tous se regardèrent les uns les autres, puis la manche se solda par une victoire sans appel de la démone, qui venait de reprendre une bon morceau du gain précédent de Malphas. Vint alors la sixième manche, où à la grande surprise générale, ce fut Kara qui remporta la mise -bien que faible- à l'aide d'une superbe maîtrise du showdown.

La septième manche. Ludwig, même si l'excitation du jeu s'était largement emparé de son esprit, restait de marbre. Quelque chose dans cette manche avait changé, et il ne tarda pas à s'en rendre compte après le coup de malphas. Un tour, puis deux. A la fin du troisième, Malphas, fidèle à lui-même, plaça l'intégralité de ses jetons au centre de la table. Tous retenaient leur souffle. Erelyth, après consultation de sa main, le suivit, le sourire au coin des lèvres. Kara n'hésita pas une seule seconde à suivre le mouvement. Si elle n'était pas certaine de gagner, l'humaine avait dû réaliser l'importance de cet ultime tour. Ludwig fit de même, puis lâcha.

"Ainsi se terminera la partie par la défaite d'un camp."

Dernier tour. Showdown.
Erelyth démontra toute la splendeur de sa maîtrise du bluff, en dévoilant un superbe carré de 9. S'il ne s'agissait pas de la main la plus puissante, suivre de manière aussi spontanée relayée d'une folie du jeu, ou d'une confiance aveugle envers son partenaire.
Kara, qui n'était l'air de rien pas en reste, soupirant en montrant une main faite également d'un carré, mais de 7. Insuffisant pour battre la démone. Ludwig quant à lui ne se faisait pas d'illusions, ne possédant qu'une quinte de petits nombre. La résistance avait bel et bien perdue, mais qui était le gagnant entre les deux démons ?
Malphas jeta une première carte. Puis toutes les autres.

"Carré d'as Malphas, carré d'as. Bien joué."
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
avatar
Malphas
Chef de l'Ombre

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Sam 5 Nov - 17:24

Il était presque possible de sentir la satisfaction qui émanait de chacune des pores de Malphas. Le démon était ravi et ce n'était ni son regard moqueur, ni son large sourire qui dirait le contraire.

Le démon se redressa sur son siège et savoura autant les dernières gorgées de sa boisson qu'il avait négligé depuis le début de la partie que l'ambiance un rien électrique qui les entourait.  Il posa un regard satisfait sur Ludwig, toujours souriant pas peu fier de sa victoire sur le chef de la résistance.

-Tu reconnaîtras bien évidemment la nette supériorité de l'Ombre sur ton petit groupe de résistants.

Lâcha-il enfin. Le poker n'avait beau être qu'un jeu, une victoire restait une victoire, d'ailleurs, n'était-ce pas là un parfait résumé de la situation à Eden Lake ? Un jeu à grande échelle ? Ce n'était surement pas Malphas qui vous dirait le contraire.

Le démon abandonna finalement son air moqueur pour poser un regard qui en disait long sur la foule de démon rassemblée autour d'eux. S'il les avait tolérés le temps de la partie, Malphas n'avait que peu de patience face à ces démons inutiles qui avaient pour seul passe-temps que de brasser de l'air. Cette victoire il ne voulait la partager qu'avec ceux avec qui il avait choisi de jouer. Il s'accouda finalement à la table et posa à nouveau son regard sur Ludwig, toujours sérieux.

-Nous sommes donc d'accord, j'emmène la fille humaine et le gamin hybride, ils seront à ma disposition, ainsi qu'à celle de mes hommes pour... Disons un mois, passé ce délai je te les renverrais plus ou moins en un seul morceau ? Vendu ?

Il adressa un léger sourire à ses nouveaux prisonniers, bien que versatile comme il l'était, l'envie de posséder quelconque membre de la résistance lui était passée, il n'allait toutefois pas se priver des informations qu'il pourrait arracher à ces deux là.

-Et si tu accompagnais nos invités à leurs nouveaux appartements ?

Souffla-il, cette fois à Erelyth.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t82-les-pnj
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Ven 11 Nov - 11:31

Lorsque les premières notes se jouèrent dans la pièce, Erelyth afficha un premier sourire satisfait. Elle tenta tant bien que mal de cacher son amour pour les jeux humains, même si cela n'avait pas grande importance, elle savait que ça ne plairait pas à Malphas. Et si le but de la démone n'était pas vraiment de plaire à qui que ce soit, elle s'était élevée à un certain standing.
Lors de la première manche, Erelyth se contenta d'un léger bluff. Sa main était bonne, mais pas excellente. Le premier tour au poker servait bien souvent de mise à niveau pour chacun des participants. Et la démone ne manqua pas d'informations. Malphas, qu'elle avait déjà affronté par le passé, avait toujours un jeu aussi agressif. Kara était bien moins assurée qu'au travers de ses paroles, et ne connaissait pas bien le jeu, cela se sentait. C'était la première fois qu'Erelyth jouait avec le chef de la résistance ; et pour l'instant, c'était bien celui qui lui plaisait le plus. La première manche fut remportée par Malphas, qui eut une réaction plus qu'adorable en prenant son air surpris suite au showdown. Erelyth masqua sa bouche avec sa main en haussant les épaules pour lancer un faible rire, quelque peu mesquin. "On lit tes pensées comme dans un livre ouvert Malphas..." pensait-elle.

Deuxième manche. Si son visage n'exprimait rien de plus qu'au tour précédent, les pensées de la démone aux cheveux argentés vagabondèrent un bref instant. Kara n'avait pas de main, Ludwig était insondable, et Malphas... Malphas pouvait avoir tout comme rien au vu de son air joyeux et satisfait. Il ne maîtrisait pas bien l'art de la pokerface, mais il devait au moins mettre le doute aux démons et autres curieux derrière eux. Erelyth respira par le nez avant de soupirer, pour se détendre. Sa main était catastrophique, mais si elle avait bien retenu une chose essentielle aux jeux humains, c'est qu'ils étaient pires que les démons lorsqu'il s'agissait de mettre de la poudre aux yeux à un caméléon. Ainsi, elle fit se coucher l'intégralité des joueurs, après un regard légèrement paniqué de la part du prince de la Discorde. Elle lui accorda un sourire joueur et chaleureux. Quelqu'un vint lui tapoter l'épaule, et ce fut non sans un certain délice qu'Erelyth montra sa main.

Une paire de 4.

Le ridicule de la situation et la beauté de la mascarade fit éclater de rire le curieux. Erelyth fut surprise de ne pas avoir plus de questions, au moins de la part d'un des deux chefs, mais se contenta d'un silence entendu. Après tout, si elle dévoilait son jeu maintenant, cela n'aurait plus d'impact sur la partie.
Le jeu continua, riche en rebondissements et en agréables surprise. Erelyth ne cachait pas son intérêt, et son désir de victoire. Elle n craignait pas de remontée de la part de l'humaine, même si sa seule victoire fut spectaculaire et imprévue. Malphas enchaînait les réussites comme les bourdes de débutants, il était irrégulier et agressif ; si sa subordonnée pouvait de temps à autres deviner ses gestes ainsi gagner une manche supplémentaire, force était d'avouer qu'il se débrouillait bien mieux qu'il y a quelques années. La démone ne put s'empêcher de ressentir un doux mélange d'agacement et de fierté devant ce jeu qui lui plaisait temps. Ludwig était également très doué ; méticuleux, réfléchit, il faisait attention à chaque geste et semblait imperturbable, même si son jeu trahissait parfois de légers doutes. Arriva la dernière manche, avec un superbe final de la part de Malphas.

Erelyth rit en repoussant ses cartes devant elle. Elle avait perdu. Cela faisait très longtemps que ça ne lui était pas arrivé, et ce n'était pas si désagréable que ça. A son âge, cela faisait un moment qu'elle avait apprit à perdre pour mieux gagner. Mais une défaite isolée n'était jamais agréable à vivre, et elle en ressentait une pointe d'amertume. Ludwig félicita Malphas, avouant sa propre défaite. Erelyth fixa quelques instants cet humain -ou plutôt ce demi-démon- avec un intérêt non dissimulé. Elle donnerait beaucoup pour savoir comment fonctionne cette énigme, mais Erelyth secoua bien vite la tête lorsque Malphas reprit la parole, satisfait. Elle se leva, tel un félin se mettrait sur ses pattes après une bonne sieste. Elle ne relâcha pas son aura démoniaque pour autant, finissant de chasser d'une main les quelques curieux restant malgré l'avertissement de Malphas. Une fois debout, Erelyth plaça une main sur sa poitrine avant de s'incliner respectueusement vers le chef de la Résistance.


"Cette partie était... plus qu'agréable. Et les participants étaient bien plus doués que je n'aurais pus l'espérer. Aussi, j'espère que nous aurons l'occasion de recroiser le fer... Ludwig."

Erelyth accompagna sa déclaration avec un sourire joueur dans la voix, qui pouvait tout et rien dire. Elle fit le tour de la table pour se placer en face de l'humaine et du demi-démon. Elle tendit une main sans grand espoir que l'un d'eux ne l'attrape.

"Kara, Lukhya, si vous voulez bien me suivre..."

Elle attendit une réponse du binôme avant de se retourner pour sortir, saluant le reste des invités de la taverne. Mais avant de passer la table, elle posa délicatement une main sur l'épaule de Malphas, pour lui souffler quelque chose à l'oreille sans que personne d'autre ne puisse l'entendre.

"Comme quoi, tu n'avais peut-être pas besoin de ton pion favoris pour gagner contre la résistance..." railla-t-elle avec un clin d’œil.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Mar 15 Nov - 14:51

 
Kara Samfield

Kara fixa le tas de carte devant elle d'un air dépité. Son expérience des applications sur smartphone n'aura été d'aucune utilité, pas plus que ne l'aura été la fameuse "chance du débutant" sensé favoriser les gens nuls au jeu comme elle. Kara était la grande perdante du jeu, finalement, peut-être que Lukhya aurait fait mieux à sa place.

Malgré la situation qui n'avait rien d'enthousiasmant, Kara s’évertuait à faire bonne figure, elle ne donnerait pas la satisfaction aux deux démons ni même à son chef de s’effondrer, bien que pour l"instant la jeune femme se sentait plutôt détachée de tout, comme si elle ne faisait que regarder l'histoire de quelqu'un d'autre au travers de l'écran de sa télévision. Malheureusement, ce n'était pas le cas et tôt ou tard la jeune femme serait rattrapée par ses sentiments.

Kara se redressa alors que Erelyth lui tendait une main qu'elle ignora, grimaçant légèrement aux propos de Malphas les qualifiant d'invités. S'il pouvait enrober ses mots de sucre et de miel, ils n'en étaient pas moins acides aux oreilles de l'humaine qui avait une vague idée de ce qui les attendaient au delà des murs du QG de l'Ombre. Afin de s'occuper l'esprit à autre chose elle se tourna vers Lukhya qui serait, elle le devinait bien moins docile qu'elle ne pouvait l'être. Le gamin était toujours assit sur la chaise sur laquelle elle l'avait abandonné en début de partie, fixant la table avec les sourcils froncés, alors qu'elle l'invitait à suivre, le gamin se redressa brutalement et alors que la jeune humaine crut un instant que le gamin allait tenter de s'enfuir, ce dernier fut plus raisonnable et la rejoignit, non sans lancer un regard mauvais au chef de la Résistance, grommelant ce qui devait être des injures à son attention dans sa barbe
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludwig Heisenberg
Chef de la résistance

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   Ven 18 Nov - 12:59

Ludwig avait replacé son masque sur sa bouche, pendant que Dwenma se chargeait de ranger les cartes et les jetons dans la boîte métallique qu'avait apporté la démone un peu plus tôt. Sa mâchoire s'était crispée d'une frustration qu'il tenta de contrôler. Autant la perte du demi-démon dissident et de l'humaine n'était pas un élément si perturbant, mais l'idée d'avoir perdu contre Malphas était presque dégradant. Il émit un petit rire lorsque Malphas ne cacha pas sa satisfaction et en fit la remarque. Ludwig se garda de répondre, il s'était fait battre et le coup final avait été apporté par son ennemi juré. Il secoua la tête en détendant ses muscles. Il était vrai que le prince démoniaque avait remporté la dernière manche, mais Ludwig n'oublierait pas une fois de plus que cette opportunité lui avait été offerte par sa subordonnée démoniaque. Finalement, la chose que le chef de la Résistance regrettait le plus était de ne pas avoir obtenu ce qu'il désirait, mais cela n'était que partie remise il en était persuadé. L'humain posa ses coudes sur la table désormais vide de jetons, posant son menton sur ses doigts croisés pour écouter Malphas, détendu.

"Un mois, comme convenu. Tu n'auras qu'à envoyer ta subordonnée au QG de la résistance, pour être certain qu'ils reviennent tous les deux en un seul morceau."

Même si la situation n'était clairement pas à son avantage, Ludwig paraissait serein. Après tout, en tant que militaire, il le savait plus que quiconque ; il fallait parfois savoir perdre pour avoir la possibilité de gagner une guerre. Cette conscience lui permit de rester de marbre malgré la frustration d'une défaite pour ainsi dire cuisante. Il suivit du regard les mouvements autour de lui après que Malphas ait donné l'ordre d'emmener ses deux nouveaux jouets. Il hocha la tête en direction d'Erelyth lorsque cette dernière s'inclina devant lui. La phrase habilement prononcée et faisant référence à son propre maniement des armes blanches enchanta l'humain, qui ne tarda pas avant de lui répondre en retour.

"Plaisir partagé douce diplomate. Les portes du QG vous sont toujours ouvertes si l'amour du jeu vous taquine une nouvelle fois et que vous ne soyez pas obligé d'offrir la victoire à un autre."

Le ton était posé et plein de formes, mais les yeux pétillants de Ludwig reflétaient un trait de sa personnalité qu'il ne laissait que peu paraître. Il venait de provoquer ouvertement le Prince-Démon en insinuant que sa victoire n'était dû qu'à une seule personne, et ce devant une clientèle de bar très curieuse et à l'écoute. Enfin, c'était bien la seule chose qu'il pouvait faire présentement. Ludwig se leva, peu de temps après qu'Erelyth ainsi que l'humaine et le demi-démon ne soient sortis du bar. Il remit ses gants un à un et s'adressa au Prince sans lui adresser de regard supplémentaire.

"Profite bien de ta petite victoire Démon. Le jeu ne faisait que commencer."
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t28-ludwig-heisenberg-valide
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontres Fantastiques à la croisée de la Déchéance[TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Zone 2 :: Taverne "La croisée de la déchéance"-
Sauter vers: