Broken World


 

Partagez
 

 Comme un air de famille [Mike; Sirhan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeVen 28 Déc - 2:14

Deux semaines qu'ils avaient quittée Eden Lake et il avait toujours du mal à y croire. L'adolescent était pourtant de ceux qui avaient été le moins à plaindre, n'ayant passé que quelques semaines dans la ville maudite et dans un confort dont peu bénéficiaient il aurait mentit en prétendant que sa vie à Eden Lake n'avait été que souffrance et douleur et qu'il ne serait plus jamais le même après ça, encore que ce dernier point pu être affirmé sans mentir. Il ne s'en sortait pourtant pas en un seul morceau, ayant plus vécu au cours de ces quelques semaines que en ses dix huit années de vie, redevenir celui qu'il était avant lui semblait impossible.

Il avait pourtant cru qu'ils allaient revenir à une existence normale une fois libres. Il avait toujours sa famille qui l'attendait quelque part. Bien sur ses parents étaient tellement psychorigides qu'ils allaient lui reprocher de s'être barré sans prévenir, ne parlons pas de l'accueil qu'ils réserveraient à Jess qui avait disparu plusieurs années et qui à leur yeux n'était rien de plus qu'une personne dérangée mentalement mais le positif quand vous avez flirté avec la mort d'aussi prêt c'est que beaucoup d'événements qui vous paraissaient autrefois insurmontables deviennent de simples banalités. L'adolescent avait toutefois très vite été ramené sur Terre par Jessica qui comme toujours avait réfléchit bien plus loin qu'eux tous et lui avait fait très justement remarquer que les soldats devaient encore être à la recherche de fugitifs occultes. Ils s'étaient rendus à la gare la plus proche pour constater de leur yeux qu'effectivement des contrôles avaient effectivement lieux. La brune avait supposé que c'était également le cas sur les routes et n'avait pas prit le risque de les emprunter, sans compter qu'elle aurait dû voler une voiture pour ça, ce qui était loin d'être le moyen le plus intelligent quand on veux passer inaperçu.

Les consignes étaient donc de se faire discret et d'attendre que les choses se tassent avant de prendre une décision quant à ce qu'ils allaient faire. Jay n'en était pas certain mais il soupçonnait sa soeur de ne pas vouloir en rester là. Parce qu'elle avait trop perdu au cours de la nuit ou ils avaient fuit et que c'était une battante. Jason était de son côté quoi qu'il arrive, même s'il vivait sans mal avec le souvenir de ceux qui étaient morts. Hey, Il n'avait jamais prétendu être très sympa de toute façon.

Pour l'instant le soutien qu'il apportait à sa soeur dans sa minuscule croisade contre les soldats était de faire les courses pour qu'ils puissent se nourrir ce soir là. Ils vivaient d'hôtels en hôtels, se nourrissant de plats tout prêts qui constituait à peine un mieux par rapport à ce qu'il pouvaient manger à Eden Lake. Au moins le brun se consolait-il par la présence de Mike dont le ventre n'était plus alourdi par le poids du mini parasite qui s'était révélé être un véritable enfant qui semblait à peu prêt humain quand bien même il fut le fruit d'un mélange assez hétéroclite de gênes. Qui disait plus de gosse disait plus de fatigue. Jay ne se gênait pas pour profiter de la présence de son ami qui n'avait plus ce titre depuis longtemps, quand bien même il resta assez sage et n'eut aucun geste déplacé quand il n'était pas dans l'intimité, ce qui n'était plus arrivé depuis Eden Lake.

Jay franchit les portes coulissantes d'une supérette dans laquelle il s'engouffra en discutant avec Mike de banalité qui ne risquaient pas d'attirer l'attention sur qui ils étaient vraiment si un curieux venait à écouter leurs propos. Il se dirigea vers le rayon malbouffe et "plats tout prêts ne nécessitant pas d'être réchauffés au micro-ondes" pour trouver ce qui serait leur dîner. Distrait, il bouscula très légèrement une personne avant de s'excuser et de continuer son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeVen 28 Déc - 3:34

Sirhan soupira devant le rayon des mets surgelés. De quoi aurait-il envie dans les prochains jours ? Pizza, lasagne ou boulette de burger ? Une question sans grande importance, après tout, ce n'était que du surgelé. Du putain de surgelé. Il regrettait presque de ne pas avoir fait cours de cuisine au lycée. Ça lui aurait évité de manger les mêmes trucs à longueur de semaine.

Les derniers jours avaient été éprouvants pour lui. Entre son boulot de façade et ses activités illicites, il n'avait presque pas fermé l’œil. Passer ses nuits à contourner pare-feu et autre sécurité logique, mine de rien, ça fatigue le cerveau. Au moins, il avait réussi à voler l'information que ses clients avaient besoin, et ce sans déclencher d'alarmes ni laisser de traces logiques ! Il ne lui restait plus qu'à faire profil bas pendant quelques jours, et vérifier que tout allait bien.

Du coup il se retrouvait là, perdu dans ses pensées devant un réfrigérateur contenant que des plats surgelés. Ça vie réelle était d'un ennuie... rien a voir avec le virtuel. Chassant ses pensées amères, Sirhan ouvrit le réfrigérateur avant de prendre deux boîtes au hasard. Peu importait ce qu'elle contenait après tout, tant que c'était comestible. Il referma la porte... et resta figé sur place, incertain. Il percevait deux présences, particulières, différentes de ce qu'il avait l'habitude de ressentir. En fait, elles étaient bien différentes de celle de l'épicier, derrière sa caisse, totalement humain. Mais comme il n'avait jamais vraiment fait usage de son aptitude de perception, il ne put que dire qu'ils étaient... comme lui ? Cela lui prit tout de même un peu de temps avant de capter. Mais ils semblaient venir vers la section adjacente à la sienne.

Nerveux, sans trop en savoir la raison, Sirhan rabattit sa capuche noire sur son crâne, une partie de ses cheveux venant cacher la partie droite de son visage. Il était curieux de savoir qui ils étaient, mais d'un autre côté, il n'était pas du genre à se rapprocher des autres sur un coup de tête.

Il les croisa dans l'aller de la malbouffe et ne se tassa pas assez rapidement. Son épaule heurta à peine celle de l'un d'eux. Il se retourna pour marmonner une excuse à demi-mot, mais son regard avait capté quelque chose d'intéressant qui lui fit battre des paupières. Il les laissa s'éloigner quelque peu, n'écoutant pas leur conversation qui semblait peut intéressante de toute façon, puis sortie son cellulaire de sa poche. Après une recherche rapide, il trouva ce qu'il cherchait: un avis de recherche au nom de Jason Kane. Un jeune qui aurait fugué apparemment. La photo lui ressemblait, mais Sirhan ne saurait dire si c'était bien le même mec. Il n'avait vu son visage que fugitivement.

Le jeune homme aux yeux d’améthyste n'était pas un homme de terrain, mais face à un petit défi, et à la curiosité que générait chez lui l'apparition des deux semis-démon, il n'hésita pas à se rapprocher d'eux, un billet de 10$ entre les mains, son téléphone étant retourné se cacher dans ses poches. Objectif: déterminer s'il venait de tomber sur le mec de l'avis de recherche, ou pas.

— Hey, attend ! Tu as fait tomber ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Mike Demera
Mike Demera
Prince Joker

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeVen 28 Déc - 15:21

Et donc, est-ce que les choses se passaient mieux sans le môme dans le ventre? Si Jason pouvait affirmer que c'était beaucoup mieux depuis que le bébé répondant au nom de Kace cessait de faire un poids sur l'estomac du blond, Mike ne voyait pas que des bons côtés. Il s'efforçait à faciliter les choses pour Jason pour que le brun ne soit pas trop embêté par la présence du nouveau-né. Mike n'aurait pas vraiment pu avorter dans de telles conditions... Et même s'il avait pu, rien n'affirmait qu'il en aurait eu le courage, alors voilà, Kace était là maintenant. Mike n'avait pas non plus l'intention de s'en débarrasser maintenant... Il était le fruit de son amour avec Jason, il était, au fond, le plus beau des cadeaux.

Ce jour-là, Mike se baladait avec Jason dans un supermarché. Ca faisait une éternité, lui semblait-il, qu'il n'était pas entré dans une semblable structure. Il semblait impressionné par tout ce qu'il voyait, et chaque article sur lequel il posait ses yeux avait l'air magique. C'était étrange, mais oui, les choses les plus simples à présent lui paraissait extraordinaires.

Bien naturellement, Mike avait emporté son rejeton avec au centre commercial. Il n'allait pas non plus le laisser à Jessica. Bien que très peu à son aise dans le rôle de parent, le blond le prenait au sérieux et refusait de donner ses responsabilités à quelqu'un d'autre tant qu'il pouvait l'éviter. Il tenait donc le petit être endormi contre lui dans une couverture improvisée avec une serviette, à défaut d'avoir pu trouver des vêtements de bébés jusque là. Et franchement, voir son gosse jouer les bébés fashionistas n'avait pas trop d'importance aux yeux du blond, surtout dans la situation actuelle.

Alors qu'ils marchaient en discutant de tout et de rien dans les rayons, Jay sembla bousculer quelqu'un. Mike n'y prêta pas trop attention, ça n'était qu'un accident minimes comme tant d'autres, qu'une personne sur le chemin comme un million d'autres, qu'importe. Sauf que non, ça n'était pas n'importe quel inconnu, Mike le comprendrait un peu plus tard.

— Hey, attend ! Tu as fait tomber ça.

Et c'est avec cette phrase que débutait la rencontre des deux amants avec le jeune homme qui n'était pas qu'un inconnu comme les autres. Mike se retourna aussi bien qu'on eût interpellé Jason Kane, et non sa propre personne. Il aperçu bien vite l'objet présumé perdu par le brun; un billet de 10 euros.

Une étrange aura laissait penser que ce garçon avait quelque chose de spécial. Quelque chose à quoi Jay comme Mike pouvaient s'identifier. Le blond ne dit absolument rien mais s'arrêta d'avancer en serrant un peu sa progéniture contre lui, espérant qu'il ne se réveille pas bientôt. Lui n'avait rien perdu après tout, à voir ce qui était dit après cela. Ils allaient simplement prendre l'argent et partir, n'est-ce pas?

.......................................................................
 Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t239-bad-boy-good-lips-mike-
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeVen 28 Déc - 16:17

Après ça le brun avait continué à discuter avec son ami blond. Une discussion des plus intéressante : "Tu veux manger quoi ?" "T'as besoin de truc pour le gosse ? Jess à dit de lui prendre ce qu'il y avait besoin" bref, rien de très transcendant. Jason ne s'attendait pas vraiment à se voir interpellé. Il se retourna, reconnu le type qu'il avait vaguement bousculé et qui lui tendit un billet qu'il aurait fait tombé. Le jeune garçon le remercia et tendit juste la main pour se saisir du billet, un peu surprit que le monde compte encore des gens prêt à s'arrêter pour rendre à autrui ce qu'ils avaient égarés, quand bien même eut-il réfléchit deux secondes se serait-il rappelé que son argent était rangé bien sagement dans son portefeuille lui même dans la poche intérieure. Aucune chance qu'un petit billet rebelle se fraye un chemin à l'air libre.

Le geste de l'adolescent s'arrêta net alors qu'il croisait le regard de l'autre. Dans une telle grande ville croiser des personne ayant un look extravagant ou plus simplement se plaisant à changer la couleur de leurs yeux ou de leurs cheveux étaient légions. Pourtant quand vous aviez vécu à Eden Lake, la première chose à laquelle vous pensiez n'était pas "Jolies lentilles" mais bien à un occulte. Jay resta muet quelques secondes, ne sachant pas très bien ce qu'il était sensé dire et surtout, pas en plein milieu d'un magasin où pouvaient traîner des oreilles indiscrètes.

-Je pense qu'on devrait aller dehors discuter. Il y a une ruelle à deux pâtés de maison de là en direction du centre ville, nous y seront dans dix minutes.

Ainsi si l'autre le regardait comme s'il venait de s'échapper d'un hôpital psy il saurait qu'il s'était trompé, cela dit l'autre n'avait rien dit et chacun avait reprit son chemin. Jason acheta de quoi manger et laissa Mike prendre ce dont il aurait besoin pour Kace puis il se précipita pour payer le tout , étrangement silencieux depuis cette rencontre.

Comme promit les deux adolescent rejoignirent la fameuse ruelle. Jay se demandait encore si l'autre allait venir bien qu'il lui paraisse peu probable que le seul occulte qu'il eut croisé depuis leur arrivée l'eut abordé par hasard mais ça... Quand il le vit enfin il ne perdit pas de temps et lui posa tout de suite les questions qu'il avait en tête :

-Toi tu es d'Eden Lake ? Démon ? Demi-démon ?

Ouais il s'embrouillait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeVen 28 Déc - 16:58

Les deux mecs se retournèrent vers lui au son de sa voix. Ils semblaient normaux, du moins à première vue. Mais Sirhan était bien placé pour savoir que paraître normal ne voulait pas dire être normal. Mais il oublia bien vite cette pensée pour se focaliser uniquement sur le visage du gars qui tendait la main en toute bonne volonté, ne jetant qu’un simple coup d’oeil au deuxième.

BINGO ! C’était bien le même visage. Peut-être un peu plus vieillit, mais il restait bien reconnaissable. C’était bien Jason Kane. Mais alors qu’il l’observait, il fini par remarquer que le fameux Jason s’était figer, comme surpris. Quoi ? Il avait un morceau d’épinard coincé entre les dents ? Malheureusement, il fut bien incapable de savoir ce qui se passait dans sa tête, car quelques secondes plus tard, il refermait la main sur son billet, avant de prononcer quelques mots.

-Je pense qu'on devrait aller dehors discuter. Il y a une ruelle à deux pâtés de maison de là en direction du centre ville, nous y seront dans dix minutes.

Un rendez ? Loin des oreilles indiscrètes. Et des yeux de verre, comme il en avait dans la supérette. Ce Jason lisait dans ses pensées. Sirhan ne fit donc qu’hocher faiblement de la tête avant de continuer son chemin, récupérant quelques aliments au passage. Il s’arrangea pour laisser partie de duo en premier avant de ce rendre lui-même à la caisse.

Aussitôt sortie, il se dirigea vers la ruelle désignée. Il connaissait bien cette partie de la ville, il ne lui fut donc aucunement difficile de trouver la bonne. Toujours la capuche sur la tête, il pénétra dans le passage qui séparait deux commerces. Dès son arriver, le fugueur l’interpella, entrant dans le vid du sujet.

-Toi tu es d'Eden Lake ? Démon ? Demi-démon ?

La question lui fit rélever un sourcil. Eden Lake ? Il connaissait la ville de nom, mais j’avais il n’y était aller. Jamais il s’y était intéressé en fait. Par contre, les deux autres questions le confortèrent dans sa première intuition: ils n’étaient pas humain et surtout, ils étaient différents.

— Non, non, et oui. Et vous ? Et pourquoi Eden Lake en particulier ?

Le prévenir concernant l’avis de recherche ? Pas tout de suite, d’abord, la pêche aux infos. Il se devait d’avoir plus de cartes en main avant de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Mike Demera
Mike Demera
Prince Joker

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMer 2 Jan - 16:43

Eh bien, c'était une jolie preuve de naïveté que de penser qu'il serait possible d'avancer comme ça, sans péripétie pour se mettre au travers d'une route si bien tracée. Jason était simplement allé s'emparer du billet... Et voilà qu'il invitait l'autre à le rejoindre dehors. Mike n'avait clairement pas besoin de ce rendez-vous arrangé à la dernière seconde mais il ne dit absolument rien, pensant bien que Jay savait ce qu'il faisait.

Au final, il y avait de quoi deviner l'appartenance du jeune inconnu à un groupe d'occultes, mais le blond n'en avait que faire. Il n'était qu'un trop plein d'occulte lui-même, et s'il arrivait à se gérer tout seul, c'était déjà un grand pas pour lui. Enfin, se gérer tout seul... Il y avait aussi mini-Mike, à présent. Mine de rien, le gamin, il pesait lourd. D'un sens figuré, naturellement.

Après avoir acheté deux trois trucs, donc, Mike se força à garder la bonne foi de suivre Jay hors du magasin, bien qu'il eût bien remarqué que tout ce qui arrivait ne devait pas le concerner. L'inconnu ne lui avait jeté qu'un rapide regard qu'il ne s'était pas fatigué à soutenir bien longtemps, totalement blasé par la situation. Au final, maman ou pas, Mike gardait son caractère bien particulier. Un caractère joueur qui, maintenant qu'il se sentait plus éloigné du danger, ne lui donnait que l'envie de s'amuser, de découvrir et de profiter. Hélas, voilà que Jason promettait de converser avec un jeune homme qui était loin de sembler prêt à offrir ne serait-ce qu'assez d'attention au blond pour que ce dernier s'en satisfasse. D'ailleurs, si les deux passaient leur temps à papoter en laissant maman blondie de côté, il y allait avoir des jaloux. Combien même Jason répétait ne pas être gay, il n'y avait qu'à mater Mike pour comprendre que les apparences masculines ne le dégoutait pas entièrement. Et ça suffisait, croyez-moi, pour que le vampire se sente en droit de devenir possessif.

-Toi tu es d'Eden Lake ? Démon ? Demi-démon ?

Voilà, ils venaient d'arriver aux côtés d'Inconnu que la conversation démarrait sur le vif du sujet. Ç’aurait pu être croustillant... Si, encore une fois, Mike n'était pas complétement indifférent quant à la nature du garçon qu'ils venaient de rencontrer.  

— Non, non, et oui. Et vous ? Et pourquoi Eden Lake en particulier ?

Donc, si on organisait tout ça... Non, il n'était pas d'Eden Lake. Non, ça n'était pas un démon et oui c'était bien la moitié d'une de ces créatures démoniaque, comme Mike lui-même. Mike releva un sourcil à cette réponse. Puisqu'il était là, autant qu'il serve à quelque chose d'écouter. Alors... Donc... Eden Lake n'était pas l'endroit où l'adolescent était né? Mike pensait pourtant que tous les occultes vivaient là-bas... Visiblement, il se trompait.

Eden Lake en particulier parce que c'est sans doute là que se trouve le plus d'occultes. Tu ne savais pas?

Au risque de dire une grosse boulette, car Mike ne connaissait rien des occultes ou de l'endroit où ils se réunissaient en masse. Il prétendait connaître, qui sait, peut-être... Juste peut-être il tomberait juste. Ou peut-être l'autre ne connaissait pas.

.......................................................................
 Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t239-bad-boy-good-lips-mike-
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeVen 4 Jan - 21:41

C'est sans doute le cumul de tous les événements passés qui avaient rendu Jay bien moins subtil que d'habitude. Pas que l'adolescent soit un modèle en la matière, loin de là, c'était juste pire depuis qu'il était passé en mode survie, s'attendant presque à ce qu'une merde lui tombe dessus à chaque moment.

L'autre était donc un demi-démon, il ne semblait pas très au fait de ce qui avait pu se produire à Eden Lake au vu de sa surprise en entendant ce nom. L'adolescent soupira en se rendant compte qu'il avait été trop vite. Sans doute sa soeur aurait-elle trouvés les bons mots pour amener la conversation sur le bon chemin sans trop en révéler sur eux même mais il n'était pas Jessica, il était fatigué, il en avait marre et pourtant il s’efforçait de... En fait il ne savait pas lui même, il avait vu les yeux à la couleur atypique de ce type et il s'était dit qu'ils n'étaient pas seul. Quand vous survivez à une guerre, quand bien même vous n'avez pas été celui qui à couru le plus de risque, vous vous découvrez un lien étrange avec ceux qui vous ressemblent même un peu. L'autre n'avait pas connu Eden Lake et sa guerre, mais il courait sans doute le même risque qu'eux car les soldats ne regarderaient pas qui venait de la ville maudite et qui ignorait son existence. Ils les élimineraient tous.

A ses côtés Mike avait répondu à la question de l'autre avant qu'il n'ait eut le temps de le faire. Ouais c'était très résumé. Eden Lake était beaucoup de choses et il n'avait pas très envie de toutes les énumérer. A la place il répondit à son tour.

-On viens de cette ville, on à faillit crever parce qu'on partage avec toi certaines caractéristiques que tu auras sans doute devinées. On est tous en danger et je me dis que t'es peut être pas venu nous parler par hasard...
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeSam 5 Jan - 7:15

— Des... occultes ?

Si Mike voulait de l'attention, en voilà un peu. En premier lieu, c'était surtout Jason qui l'avait attiré. Surtout parce qu'il lui disait quelque chose. Mais maintenant qu'il savait, il porta son attention vers le deuxième adolescent, le détaillant sans vraiment juger. En fait, il avait une tout autre interrogation en tête.

— J'imagine que ça nous désigne nous... ainsi que "notre parent", fit Sirhan en mimant le raptor en guise de guillemets.

Ici, il n'y avait ni caméra ni micro pour les écouter. Ils pouvaient donc parler sans crainte. Lui savait pour ses origines, mais à par ça... il ne connaissait rien au monde des occultes, encore moins des événements qui avaient secoué Eden Lake.

Il se retourna vers Jason lorsque celui-ci reprit la parole. Il le toisa quelques secondes avant de se dire qu'il ne risquait pas grand-chose à dire la vérité. Les deux auraient pu lui raconter des bobards, mais bizarrement, il était porté à les croire.

— En vérité, si, c'est par hasard, ria Sirhan. J'étais curieux de comprend se... truc que vous dégagiez. Comme moi quoi. Mais bon je ne pouvais pas arriver en plein milieu des rayonnages et dire "Hey, salut ! Vous êtes des demis vous aussi ?".

Puis, Belzile tiqua, avant de venir englober de son regard les deux adolescents.

— Attend-end-end-end-end. Vous avez failli crever à cause de ce que vous êtes et vous dites que l'on est TOUS en danger, c'est ça ? Qui vous en veux, et pourquoi ?


Et puis, ce n’était pas comme si la ville d'Eden Lake allait mal. En fait, c'était silence radio depuis très longtemps. Et la ville était toujours debout sur les cartes satellites. Enfin, il lui semblait.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Mike Demera
Mike Demera
Prince Joker

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeSam 5 Jan - 17:55

En réalité il y avait sans doute deux façons de faire plaisir au blond qui mourrait d'ennui sur place, soit de l'inclure à la conversation, soit de partir. La deuxième option était beaucoup plus tentante mais puisque l'adolescent ne semblait pas maître des futurs choix il se contenterait très bien de la première, au pire.

Heureusement qu'il n'était pas difficile, puisque ce fût la première option qui fût tirée au sort, finalement. Ca ne dérangea pas Mike qui s'ennuierait moins au moins. Aussi longtemps que mini-lui, pour qui il n'avait presque rien acheté, restait sage ce serait supportable...

— J'imagine que ça nous désigne nous... ainsi que "notre parent"

L'autre rebondit sur l'affirmation de Mike concernant les occultes. Il ne devait pas connaître le terme. Le blond était d'une certaine façon plus intéressé de parler à un étranger, à présent. Si les deux ados pouvaient lui apprendre des choses, peut-être qui lui-même pourrait apporter de son savoir pour nourrir la curiosité du blond.

-On viens de cette ville, on à faillit crever parce qu'on partage avec toi certaines caractéristiques que tu auras sans doute devinées. On est tous en danger et je me dis que t'es peut être pas venu nous parler par hasard

Reprit ensuite Jason pour approfondir les explications qu'avaient rapidement résumées le blond avant lui. Sûr qu'il y avait plus à comprendre là qu'avec les paroles de Mike, bien qu'elles-mêmes semblèrent avoir déjà mérité qu'on s'y attarde un instant.  

— En vérité, si, c'est par hasard, j'étais curieux de comprend se... truc que vous dégagiez. Comme moi quoi. Mais bon je ne pouvais pas arriver en plein milieu des rayonnages et dire "Hey, salut ! Vous êtes des demis vous aussi ?".

Sûr que la raison de la combine qu'avait inventé l'autre était... Valable. D'ailleurs Jason aussi avait joué le jeu, preuve que c'était le mieux à faire. Cependant, s'ils s'étaient croisés par pur hasard, la parole avait donc était adressée pour un but précis. L'autre aussi était curieux, donc...

— Attend-end-end-end-end. Vous avez failli crever à cause de ce que vous êtes et vous dites que l'on est TOUS en danger, c'est ça ? Qui vous en veux, et pourquoi ?

Oui, donc, ça il ne fallait pas l'oublier; le mec était totalement ailleurs concernant Eden Lake. Puisque Mike avait été inclut dans la conversation et qu'il s'y sentait un peu plus à son aise, il décida de prendre la parole pour donner l'un de ses fameux résumés. Bon celui-ci valait bien mieux que le tout premier, bien sûr.

Des soldats ont attaqués la ville il y a peu. On ne connaît rien sur eux, leur signature énergétique nous est totalement inconnue. Ils se sont attaqués à tous les... um... Clans disons qui constituaient Eden Lake sans distinction. On a de quoi penser qu'ils se moquent bien de la hiérarchie de ces derniers. Ils ont même réussit à s'en prendre à celui qui régnait sur Eden Lake, le plus puissant d'entres nous.

Du moins, le plus puissant... Surtout d'après ce que Mike avait comprit, il n'en avait pas la preuve et préférait s'en tenir aux dires.

On s'est presque tous enfuis d'Eden Lake et on n'a aucune idée de leur plan futur... Mais tout porte à croire qu'ils n'ont pas l'intention de faire la paix. Certains soldats sont sortis d'Eden Lake, je crois. Il est possible qu'ils s'attaquent à d'autres villes aussi...

.......................................................................
 Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t239-bad-boy-good-lips-mike-
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeSam 5 Jan - 21:26

Il ne connaissait donc vraiment rien à tout ce qui était une évidence pour n'importe quel habitant d'Eden Lake ? C'était... Curieux mais pas si surprenant. Lui ne savait pas vraiment ce qu'il était avant d'arriver dans la ville maudite. C'était pareil pour Jess, pour Mike et peut-être pour d'autres qu'eux. Au moins lui n'avait pas eut des parents moralisateurs pour tenter de faire "soigner sa maladie mentale" en hôpital psy, enfin il le supposait, il avait l'air plutôt tranquille comme mec.

Sa définition des occultes fit un peu sourire le brun. C'était... Très résumé de penser que seuls les demi-démons et démons étaient concernés. Il ne devait pas y avoir beaucoup de non-humains à Los Angeles pour qu'il n'ait encore jamais croisé personne comme eux. Il ne le corrigea pas tout de suite. S'il avait à instruire l'autre là dessus un jour alors il le ferait, en fait, ce moment arriva plus tôt que prévu et si l'autre disait que c'était le hasard qui avait guidée leur rencontre, les raisons qui l'avaient poussé à leur adresser la parole étaient elles toutes calculées.

-A dire vrai nous ne sommes pas vraiment des demis-démons, je suis un humain avec des ascendances démoniaques qui rendent mon aura différente des autres humains, Mike est un vampire lui.

Il y avait de quoi s'y perdre mais il n'avait encore rien vu. L'autre sembla surprit à l'énoncé de leur situation, réchapper d'une guerre dont personne ne connaissait l'existence avait un quelque chose de... Il ne trouvait pas les mots, disons que si Jay n'avait jamais été particulièrement du genre à se morfondre sur sa situation il lui paraissait injuste que cette période traumatisante de leur existence n'existe pas aux yeux du reste du monde.

Quand Mike eut fini de parler il compléta :

-Voilà c'est ça, on à tous faillit crever, du coup on cherche à rassembler les nôtres pour se préparer à ce qui va suivre car ces connards vont pas s'arrêter là.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeSam 5 Jan - 21:57

— Ça sent mauvais votre truc...

Et pour cause: Sirhan était pas mal largué. Les propos de Mike ne le rassuraient guère. Surtout qu'il disait qu'ils s'étaient presque tous "enfuis" d'Eden Lake. Quoi, il y était prisonnier ? Eden Lake avait toujours été tranquille, si un truc s’y était passé, quelqu'un aurait été au courant non, forcément.

En tout cas, ils semblaient savoir de quoi ils parlaient. En d'autres circonstances, il ne les aurait pas crus. Des soldats qui chassent des êtres surnaturels dans une petite ville divisée en clans. Une histoire à dormir debout pour de simples humains. Heureusement, lui était un semi-démon, donc une bonne partie du récit était facile à croire. Mais le reste ?

— Et vous forgez de nouvelles identités ne pourrait pas vous protéger ? Après tout, il n'y a que les demis et les démons entiers qui peuvent se détecter entre eux, non ?

D'un autre côté, Sirhan n'avait jamais réellement porté attention aux auras des autres. Il avait vécu la majeure partie de sa vie au milieu des humains. Ça avait été un sacré coup de chance qu'il repère Jason et son acolyte.

Puis il se tourna vers Jason, qui lui racontait ce qu’eux étaient, en vérité.

— Ouais donc... t'es plus humain que démon quoi. Et... vampire ? Ça existe vraiment ces bestioles ? J'imagine que les trucs des gousses d'ailes et des pieux en chêne, c'est du pipeau aussi... ria Sirhan, qui tentait de relativiser un peu. Ce serait quoi la prochaine ? Des loups-garous ?

Il hocha de la tête sous sa capuche à sa dernière intervention. Ce rassemblé pour mieux combattre. Le premier des réflexes. Mais pas toujours le meilleur non plus.

— Ouais faut juste pas rassembler tout le monde en même temps au même endroit. Il serait facile de tout faire sauter et tuer tout le monde d'un coup, surtout que vous n’avez pas l'air de bien les connaître ces soldats...

Finalement, Sirhan s'avança de quelques pas, rabâtant sa capuche en arrière, ce qui dévoila sa chevelure noir et mauve. Après tout, il avait leurs deux noms, alors autant se présenter un minimum.

— Au fait, moi c'est Sirhan. Mais vous êtes sures qu'ils vont vous poursuivre jusqu'ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Mike Demera
Mike Demera
Prince Joker

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeDim 6 Jan - 10:14

Au final, après tout ce qu'énonça Mike, celui-ci réfléchit légèrement et se dit qu'il était fort possible que certains détails échappent encore au jeune étranger.

— Ça sent mauvais votre truc...

Fût tout ce que l'autre affirma. Une chose évidente. Ca ne sentait pas bon surtout lorsqu'on venait de l'endroit en question. Comme cela sonnait comme une affirmation banale, sans doute l'autre ne savait pas que dire d'autre, qui sait, Mike ne répondit pas.


— Et vous forgez de nouvelles identités ne pourrait pas vous protéger ? Après tout, il n'y a que les demis et les démons entiers qui peuvent se détecter entre eux, non ?

Ca... Mike ne pouvait affirmer que les autres ne pouvaient les trouver s'ils changeaient d'identité. Possible que l'identité ne fusse même pas un critère utiles aux soldats. Ca sonnait totalement inutile, d'ailleurs, lorsqu'on y pensait. Les soldats avaient frappés dans le tas, et rien ne garantissait qu'ils connaissaient les personnes à qui il s'attaquaient plus que ça. Le blond se contenta de hausser les épaules.

-A dire vrai nous ne sommes pas vraiment des demis-démons, je suis un humain avec des ascendances démoniaques qui rendent mon aura différente des autres humains, Mike est un vampire lui.

Raconta ensuite Jason rapidement. Cette fois-ci, c'était Mike qui avait été plus généreux niveau explication, mais tout de même préciser cela n'était pas inutile. Après Mike préférait ne pas ajouter qu'il était demi-démon avant d'être vampire tout de suite. C'était déjà assez complexe pour qu'on ne rajoute couche sur couche si rapidement.

— Ouais donc... t'es plus humain que démon quoi. Et... vampire ? Ça existe vraiment ces bestioles ? J'imagine que les trucs des gousses d'ailes et des pieux en chêne, c'est du pipeau aussi...

Le blond eût un sourire en coin en hochant la tête doucement. Il n'avait jamais essayé le truc des gousses d'ails et des pieux mais il était carrément sûr que c'était faux. Après tout il y avait plus de légendes sur les vampires erronées, ça sonnait comme quelque chose du genre.

— Ouais faut juste pas rassembler tout le monde en même temps au même endroit. Il serait facile de tout faire sauter et tuer tout le monde d'un coup, surtout que vous n’avez pas l'air de bien les connaître ces soldats...

Mike avait littéralement dit qu'ils ne connaissaient pas grand chose précédemment, alors oui il n'étaient pas très familier avec les soldats. Après l'affirmation ne semblait pas conne mais encore fallait-il convaincre le reste du monde et ça promettait d'être peu commode.

— Au fait, moi c'est Sirhan. Mais vous êtes sures qu'ils vont vous poursuivre jusqu'ici ?

Finalement, l'étranger se présenta rapidement sous un nom moins commun que Mike ou Jason. Le blond nota ça dans un coin de sa tête, ne perdant plus son sourire à présent. Ca faisait un moment qu'il n'avait pas sourit comme ça, il fallait bien qu'il retrouve de son éclat, non?

Nous poursuivre nous personnellement je ne sais pas. Je sais pas pour Jay, mais je pense pas être assez important pour qu'on me suive en particulier. Mais c'est presque certain qu'ils vont arriver ici un jour ou un autre, et je parie qu'on n'aura pas à attendre trop longtemps.

Ricana Mike comme si tout ceci était une simple blague à prendre à la légère. Toutes ces paroles n'étaient que des suppositions, après, c'était certain... Mais les thèses qu'émettaient le blond avaient une certaine logique.

.......................................................................
 Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t239-bad-boy-good-lips-mike-
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeDim 6 Jan - 14:26

Ca sentait mauvais ? A ce stade c'était même carrément pestilentiel. Mais les métaphores sur le parfum Eden Laekois n'étaient pas pertinentes dans la situation présente. Jay se sentait encore assez mal à l'aise au souvenir de ce qu'ils avaient vécu pour ne pas avoir envie d'entendre des évidences. L'idée de se forger de nouvelles identité était sans doute pertinente s'ils n'avaient pas été de parfaits inconnus à Eden Lake. Quant à la capacité des démons et demi-démons à capter les auras, quelque chose lui disait que c'était plus compliqué que ça :

-On viens d'une ville scellée par un démon millénaire d'où personne ne pouvait sortir, ils ont réussi à passer la barrière, dégommer tous le monde et dégommer le démon en question alors je crois que nos noms ils s'en cognent un peu...

A moins qu'ils n'aient des death note, le pire c'est que sa vie était devenue tellement folle qu'il était prêt à y croire.

L'autre rebondit sur sa précédente affirmation, le jugeant plus humain que démon, certes il n'avait pas tord mais Jay restait un frimeur, et les frimeurs font parfois n'importe quoi c'est bien connu. L'adolescent eut un bref geste du doigt, comme s'il envoyait valsée une poussière invisible ce qui eut pour effet de faire glisser la capuche du demi-démon en arrière de son crane. Vous reprendrez bien un peu de télékinésie avec votre thé, n'est-ce pas ?

-Jsuis bien plus cool qu'un humain normal.


Ca va de soit, si Jay avait été plutôt raisonnable jusque là, sous le contrecoup de ce qu'ils avaient vécus, il redevenait un peu lui même.

-On à banni le pieux en chêne et les gousses d'ail de nos pratiques sexuels par précaution mais un jour j'ai empalé un  vampire sur une tige en fer et lui ai tiré une balle et il n'est pas mort.

A dire vrai, les occultes n'avaient que peu à voir avec ce qui s'en disait dans les histoires alors s'il ne ferait pas bouffer d'ail à Mike par précaution, il ne croyait pas vraiment à cette histoire, quant au pieu dans le coeur, ça risquait de marcher mais sans transformer le vampire en cendre et ça fonctionnerait sans doute tout aussi bien avec n'importe quelle arme.

Le brun ne répondit pas au conseil de ne pas rassembler tous le monde au même endroit. La décision ne lui appartenait pas et il ne doutait pas que Jessica et Eerlyth serait en mesure de faire les bons choix, surtout quand on voyait ce que ça avait donné à Eden Lake d'élever des QG pour rassembler chacun des groupes. L'autre se présenta et Jason fit de même :

-Jason.

Dit-il simplement, ne renseignant pas son nom de famille à dessein pour ne pas être recontacté par ses parents, ignorant encore que ceux-ci le recherchait et que l'autre était au courant.

-On est pas sur qu'ils vont nous poursuivre mais surs qu'ils sont déjà là, ma soeur les as vu en train de chercher discrètement des occultes parmi les voyageurs à la gare...

Annonça-t-il
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeDim 6 Jan - 21:01

Oui, à Eden Lake, d'après les dires des deux garçons, les soldats avaient tiré dans le tas sans distinction. À partir de là, Sirhan pouvait faire plusieurs conjectures : soit les soldats n'avaient que faire des dommages collatéraux, soit ils étaient à peu près au courant qu'ils allaient tirer quasi exclusivement sur des occultes.

Dans le premier cas, les occultes étaient mal, car la population humaine ne serait pas un bon bouclier. Par contre, si les soldats essayent de ne pas causer de dommages collatéraux, essayer de se créer une vie de toute pièce n'était pas complètement con. Mais bon, comme Sirhan était loin d'avoir toutes les pièces du puzzle entre les mains, il préféra ne pas insister sur ce point.


Nous poursuivre nous personnellement je ne sais pas. Je sais pas pour Jay, mais je pense pas être assez important pour qu'on me suive en particulier. Mais c'est presque certain qu'ils vont arriver ici un jour ou un autre, et je parie qu'on n'aura pas à attendre trop longtemps.

— Espérons pour vous qu'ils viennent tard, alors, pour vous donner le temps de vous préparer.

-On viens d'une ville scellée par un démon millénaire d'où personne ne pouvait sortir, ils ont réussi à passer la barrière, dégommer tous le monde et dégommer le démon en question alors je crois que nos noms ils s'en cognent un peu...

Sirhan garda le silence, son esprit analysait déjà le tout, bien qu'il ne soit pas en mesure de tout comprendre. Du coup, les soldats n'étaient pas forcément dans le tort en fin du compte. Peut-être. Ça n'excusait pas leur tactique du: "je tire dans le tas et tant pis pour le reste", mais ça pouvait très bien expliquer le pourquoi de l'attaque. Si Sirhan avait été humain et doté d'une bonne force de frappe et qu'il avait su qu'une ville était sous le joug d'un démon.. Il aurait probablement lancé l'assaut lui aussi.

-Jsuis bien plus cool qu'un humain normal.

Comme si un coup de vent particulièrement violent avait soufflé, sa capuche se rabattit dans son dos, découvrant sa chevelure d'un coup sec, ce qui le fit sursauter. Pourtant, il n'avait ressenti aucun vent. Juste un infime mouvement de la par du jeune Kane.

— Sacré avantage en effet, répondit Sirhan avec de grands yeux étonnés, remis de ses émotions. Pas si humain que ça finalement.

C'était assez intéressant en tout cas. Bon, après, lui pouvait bien voir et entendre à travers toute caméra et micro... mais disons que c'était assez difficile à démontrer. Et puis il n'était pas du genre à montrer ce qu'il savait faire dans le seul but de frimer. Ce n'était pas dans son genre.

-On à banni le pieux en chêne et les gousses d'ail de nos pratiques sexuels par précaution mais un jour j'ai empalé un  vampire sur une tige en fer et lui ai tiré une balle et il n'est pas mort.

Le jeune Belzile afficha un sourire amusé suite à cette phrase... bien que la fin le fit frémir plus que rire. Parce que les occultes se tapaient dessus entre eux en plus ? Pas étonnant qu'ils se soient fait botter le cul. Mais peut-être que cela allait changer avec la situation actuelle. Ou pas. Ça, seul l'avenir pouvait le leur dire. Mais Sirhan s'abstint de tout commentaire, encore une fois. Quoi rajouter de plus à ça ? Mais d'un autre côté, il lança un regard neuf vers Jason, réévaluant le danger qu'il pouvait représenter. Il fit de même vers Mike, dont il ne savait presque rien. Peut-être était-il plus dangereux encore.

Après s'être présenté, Jason fit de même. Il savait le nom de Mike déjà, puisque le jeune Kane avait déjà prononcé son nom dans la conversation. Mais cela n'empêcha pourtant pas Sirhan de rajouter un petit plus.

— Kane. Oui je sais.

Avec la dernière information, Sirhan se dit qu'il serait bien qu'il aille jeter un coup d’œil à la gare au travers de l'un de ses milliers d'yeux de verre. Peut-être pourrait-il se faire une idée plus précise des soldats en question. Il hocha donc de la tête, compréhensif. Du coup, il allait aussi éviter d'aller physiquement à la gare. Question de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Mike Demera
Mike Demera
Prince Joker

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMar 8 Jan - 17:00

Maintenant qu'il se sentait beaucoup plus "lui-même", il allait falloir que Mike trouve comment réussir à quitter ce rôle pour devenir plus... Ma...Mama.. Non, ew, beurk! Ca il n'arrivait pas à le dire. Il était forcé de constater qu'il en était bel et bien devenu... Mais il ne pouvait simplement pas se résoudre à le dire. Pas comme ça. Pas ce qualificatif. Berk-

De toute façon c'était pas important, chose dormait pour l'instant. Il y avait des choses bien plus urgentes. Et puis Mike devait tâchait de profiter de la discussion pour oublier certains problèmes et en régler d'autres.

— Espérons pour vous qu'ils viennent tard, alors, pour vous donner le temps de vous préparer.

Affirma l'autre demi-démon. Ouais, c'était beau d'espérer, on ne pouvait pas toujours se laisser frapper par la réalité. On avait le droit de rêver, surtout quand le pire semblait à peine révolu.

-On viens d'une ville scellée par un démon millénaire d'où personne ne pouvait sortir, ils ont réussi à passer la barrière, dégommer tous le monde et dégommer le démon en question alors je crois que nos noms ils s'en cognent un peu...

Confirma finalement Jason. Mike hocha la tête comme pour appuyer ses propos, ne perdant jamais son sourire. Celui-ci s’adoucit simplement. Duh, comme se disait bien Mike ils devaient s'en contre foutre des prénoms que pouvaient porter ceux qu'ils tuaient. A moins qu'ils connaissaient chacun d'entre eux personnellement. Peu probable mais après toutes les folies qu'avait vécu Mike en si peu de temps, il était prêt à y croire si on le lui affirmait, au final.

-Jsuis bien plus cool qu'un humain normal.

Affirma finalement Jason après que Sirhan eût affirmé qu'il était plus humain que démon. Comme pour appuyer ses propos, et puisque c'était du pur Jay que de se la raconter comme ça, il utilisa son pouvoir pour dévoiler le visage de l'adolescent à qui ils causaient. Ayant un goût appuyé pour les jolis visages, comme Jason était attiré par les formes généreuses avant ça, le sourire de Mike s'accentua légèrement alors qu'il découvrait clairement le visage de Sirhan. Il se mordilla les lèvres, sans mauvaises intentions à l'égard du jeune homme ou de Jason cependant.

— Sacré avantage en effet, pas si humain que ça finalement.

Dû céder Sirhan, au final. Comme fier d'avoir la classe incarnée qu'était Jason comme petit copain -puisqu'ils s'y apparentait pas mal là, non?-, Mike hocha la tête, un sourire en coin des lèvres se dessinant sur son visage.

-On à banni le pieux en chêne et les gousses d'ail de nos pratiques sexuels par précaution mais un jour j'ai empalé un  vampire sur une tige en fer et lui ai tiré une balle et il n'est pas mort.

Mike ne put s'empêcher de ricaner là où tant d'autres personnes auraient rougit et se seraient planquées de honte. Après il ne pouvait pas garantir qu'il ne mourrait pas du même sort que ce dernier vampire avait subit. Il n'en avait aucune idée, il restait un demi démon né, et à part les dents et l'appétit, il n'avait pas idée de ce qu'être vampire par potion impliquait. Il aurait aimé que le violet lui donne un manuel d'explications là, tiens.

-Jason.

— Kane. Oui je sais.

Ah. Et donc, l'autre demi-démon donnait aussi dans la frime? Qu'il en soit ainsi, écoutes. Mike ne s'attarda pas sur le fait que l'autre connaisse le nom de famille du brun. Il n'était pas le seul, pis nah. Puis, il avait l'air peu dangereux.

Alors que les deux autres commençaient à parler de sœur et de gare, enfin un truc qui semblait important et que Mike aurait aimé entendre, Kace se mit à s'agiter dans les bras du blond en laissant échapper de légers couinements qui ne pouvait qu'annoncer une menace de réveil imminent, et donc tout ce qui était vendu avec.

Merde.

Pesta Mike, commençant un peu à paniquer intérieurement. Pas ça, non, pas maintenant s'il te plaît. Pour aucune raison particulière, si Mike aimait le bébé c'était surtout parce qu'il était le fruit de son amour avec Jason... Le reste? Qui sait. Qui sait même s'il l'aurait gardé s'il en avait le choix, quand on y repense maintenant. Ce qui avait été dit précédemment? Ah oubliez ça... Mike ne savait toujours pas quoi clairement penser.

.......................................................................
 Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t239-bad-boy-good-lips-mike-
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMar 8 Jan - 22:58

Qu'ils viennent tôt ou tard, le mieux aurait quand même été qu'ils ne viennent pas du tout. Eden Lake était tombée et dispersés comme ils étaient dans Los Angeles ils représentaient une menace moindre. Ils avaient bien mérité la paix à présent alors que certains n'avaient fait qu'être prisonnier de Malphas toutes ces années. Malheureusement le brun était certain que l'armée ne pensait pas comme lui, les voyant davantage comme un troupeau d'animaux sauvages à éradiquer avant qu'ils ne commettent plus de dégâts, sans parler que beaucoup d'occultes n'étaient pas prêt d'oublier. Jason savait que c'était le cas de Jessica. Sa soeur ne lui disait pas grand chose mais il savait la rancoeur qu'elle nourrissait envers les soldats. La nuit il pouvait parfois l'entendre se tromper et prononcer le prénom de Nat quand Owen avait l'une de ses crises bizarres. Elle ne pleurait pas et ne disait pas non plus que le petit microbe au poil de saumon lui manquait mais l'adolescent savait que c'était quand même le cas.

Son petit numéro de télékinésie avait fait son effet. Pas si humain... Ce n'était ni un compliment ni une insulte. Il avait acceptée cette partie de lui à présent et puis y a pas à dire, avoir des pouvoirs c'était quand même sacrément cool. Sauf quand sa soeur lui balançait son oreiller dans la tronche parce qu'il faisait voler des trucs dans la pièce au lieu de se lever. Ouais les joies de la coloc avec une frangine psychorigide.

Si Jay aimait "se la jouer", se plaisant à montrer comme son pouvoir était cool, l'autre avait quelques cartes dans sa manche aussi. Vivre dans la ville du grand n'importe quoi permit au brun de garder une parfaite "poker face" quand l'autre lui déballa son nom de famille. Passons le fait que l'autre lui avait demandé son identité alors qu'il semblait parfaitement la connaître. Il voulait encore lui faire croire qu'il les avait abordé par hasard ?

-Ouais les autographes ça sera plus tard par contre. Si tu me disais comment tu as eut cette info ? Un pouvoir peut-être ?

Si c'était le cas... C'était un peu nul quand même. Bon pas totalement, mais pas aussi bien que se servir du coca sans bouger de son siège. Oui parce que la bière ça fait un peu beauf.

Alors qu'ils parlaient voilà que mini truc commençait à s'agiter. Jay jeta un oeil vers le nourrisson. Forcément ce genre de truc ça ne faisait que bouffer et chialer, ç'aurait été trop demander qu'il attende d'être rentré pour faire sa diva. Le brun fit celui qui n'avait rien entendu. Vous croyez quand même pas qu'il allait y toucher, si ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMer 9 Jan - 5:03

Les diverses réactions de Mike ne restèrent pas inaperçues de l'informaticien. Le vampire ne participait pas à la conversation, mais il s'y intéressait assez pour y réagir. Il n'avait pas accroché sur le coup, mais les paroles de Jason lui revinrent assez vite. Ils étaient donc ensemble ? Et ils avaient déjà adopté, vu le petit boute que tenait Mike. À moi qu'ils fassent services de garde ? Cette réflexion le fit marrée intérieurement. En tout cas, le bambin semblait bien tranquille. Et c'était tant mieux. Pas que Sirhan n'aime pas les bébés. Mais disons qu'il ne savait pas y faire. Ce n'était pas comme s'il avait beaucoup été en contact avec ce genre de microbe.

-Ouais les autographes ça sera plus tard par contre. Si tu me disais comment tu as eut cette info ? Un pouvoir peut-être ?

Le hacker esquissa un sourire joueur. Il était un peu du même avis que Jason. Ce serait un peu nul comme pouvoir, bien que lire dans les pensées serait quand même vachement utile. Il vit que le môme s'agitait, comme tout le monde en fait, mais préféra répondre au jeune Kane. Il n’était pas frimeur de nature, mais c’est pas comme si ce qu’il avait fait était un exploit. N’importe qui d’assez observateur aurait aussi remarquer Jason.

— Baf... je pourrais dire que c'est du talent, mais en fait c'était juste un exercice de mémoire. Y'a à quelques mois, un avis de recherche a été lancer te concernant. Depuis ce temps, l'avis tourne sur les RS. Je suis tombé dessus plusieurs fois. Du coup quand je t'ai vu, je t'ai reconnu. Et puis, c'est pas quelques mois qui allait changer ton visage.

Sirhan haussa des épaules, lançant un coup d’œil à Mike, pour voir s'il s'en sortait avec son mini vivant. En tout cas, Jason ne semblait même pas l'avoir remarqué.

— Et c'est tout. Pour le reste des infos, suffisait juste de retrouver l'avis. C'pas sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Mike Demera
Mike Demera
Prince Joker

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMar 15 Jan - 15:33

Et, non, il ne s'en sortait pas du tout avec mini-chose. En réalité, Mike serait prêt à tout pour le faire taire là maintenant tout de suite. Il ne se sentait pas de le porter partout avec lui. Non seulement ce serait chiant, mais ce serait aussi purement ingérable voire dangereux. En plus de ça, il refusait d'avoir à exécuter n'importe quelle tâche visant à s'occuper du gosse maintenant. Pas ici. Surtout pas le nourrir, d'ailleurs.

Dans les pleurs un peu naissants que les deux autres semblaient totalement ignorer de son mini-clone, Mike ne fit plus trop attention à la conversation que tenaient les adolescents à côté de lui. Fallait se rendre à l'évidence, il n'était plus judicieux qu'il reste ici.

Aussi si on lui avait prévenu qu'il allait devoir partir en mission secrète ou qu'importe, Mike aurait prit l'essentiel avec lui, à savoir pas Kace. Mais, qu'aurait-il fait du gamin en question? Il l'aurait laissé sur le lit, il se serait enfui, il l'aurait confié.. Qu'importe, il se serait débrouiller pour ne pas avoir à supporter ça, maintenant.

Mais inutile de parler du passé, ça c'était fait, maintenant, il ne pouvait pas changer tout cela, quand bien même il allait jusqu'à regretter cette nuit. Est-ce que Mike haïssait son gosse? Non, il détestait l'avoir à cet instant. Il était trop jeune bordel, et c'était clairement pas le moment qu'il existe.

Naquit de là une idée sans doute un peu trop prise à la légère de trouver quelqu'un à qui refiler le gosse. Est-ce qu'il garderait cette envie et cette même détermination à s'en débarrasser avec le temps? Qui sait, sur le coup il en avait envie. Comme dit précédemment, il était trop jeune, et loin d'être le plus responsable.

Bon, j'vous laisse, je retourne à l’hôtel avant une cata, tu me raconteras!  

Annonça Mike l'air un peu pressé, toujours souriant. Et il l'était. Il embrassa la joue du brun et salua Sirhan d'un geste de main avant de courir vers l’hôtel en question. Il aurait pu s'amuser là-bas, mais qu'importe...

Foutu gosse

- Mike quitte le RP -

.......................................................................
 Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t239-bad-boy-good-lips-mike-
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMer 16 Jan - 9:58

C'était à prévoir que sa famille se mette à sa recherche. Il n'avait que dix-sept ans quand il avait décidé de quitter chez lui et avoir prit un an de plus au compteur ,ne devait pas changer grand chose à l'inquiétude de ses proches. La vérité c'est que même s'il réalisait seulement maintenant ce qu'il leur avait fait subir il avait bien du mal à éprouver de la culpabilité. Déjà parce que les siens avaient prévus de le faire enfermer, persuadé que sa télékinésie était en réalité l'expression de violences refoulées et ensuite parce qu'il avait eut d'autres choses à gérer depuis.

Le brun se mit à réfléchir. Si il avait très envie de revoir ses proches, Jessica avait jugé que c'était une mauvaise idée pour le moment tant qu'ils ne pouvaient justifier de leur absence et tant qu'ils risquaient de mettre leurs proches en danger. Pour l'instant leurs identités n'étaient pas connues des soldats et donc leurs familles n'étaient pas dans le collimateur des soldats mais si ils cherchaient à les recontacter et qu'ils se faisaient surprendre... A dire vrai l'autre n'avait pas tort, peut-être que changer d'identité n'était pas une mauvaise idée mais pas pour les raisons qu'il avait citée. Le brun se promit d'en parler à Jessica.

Pendant qu'il réfléchissait, le nouveau-né dans les bras de Mike s'était mit à pleurer de plus en plus fort. Si Jason n'avait pas été ultra jouasse quand il avait apprit la grossesse de Mike, ça ne s'était pas franchement arrangé depuis la naissance du têtard. Ceux qui affirmaient qu'un être humain n'était pleinement accompli que le jour ou il voit naître son premier enfant devait être carrément bourré ou sous l'influence d'une drogue quelconque. A moins que le charme ne fonctionne pas sur les deux ados car ils n'étaient pas pleinement humains car concrètement, Jay n'aurait pas juré que s'il avait proposé à cet instant de déposer Kace à l'orphelinat Mike aurait refusé, encore que Jessica leur aurait cassées les dents juste après.

Le vampire décida finalement qu'il était temps qu'il parte, sans doute pour s'occuper du petit à l'abri des regards, Jay ne préférait pas poser la question à dire vrai tant l'image d'un Mike plus mère que... Lui même le dérangeait à dire vrai. Il resta de marbre alors que le blond déposait un baiser sur sa joue, laissant juste ses doigts serrer doucement ceux de l'autre, n'étant pas de ceux qui affichent énormément leurs sentiments, avant de le laisser partir. Il se tourna ensuite vers l'autre.

-Merci de m'avoir prévenu, va falloir que je m'occupe de cet avis de recherche. Mais du coup t'es venu me parler juste pour ça ?

Bon y avait aussi cette histoire d'aura mais autant ne pas brusquer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeMer 16 Jan - 14:32

Le bébé avait vite commencer à s’énerver. Les regards que lui laissaient Jay et Mike voulaient tout dire: tout ça, le bébé et tout ce qui venait avec, c’était pas prévu. Mais bon, Sirhan s’y connaissait autant en bébé qu’en chirurgie, soit presque pas du tout. Avec tout ça, Mike finit par décider de partir, très probablement pour s’occuper du petit monstre, alors que Jay restait avec lui, perdu dans ses pensées. Sirhan lui fit un simple "bye" de la main, avant de refocaliser son regard violet sur l’autre.

Pendant son silence, Sirhan ne brusqua pas le jeune Kane, lui-même réfléchissant à tout ça. Des soldats, un avis de recherche, un groupe d’occultes venant d’une ville en ruine... tout ça commençait à le dépasser un peu. Sans oublier l'existence des vampires maintenant. Tout ça tournait dans sa tête sans réellement qu’il analyse quoi que ce soit. Il jonglait avec les informations sans faire de lien, ne faisait que les passer et les repasser en revue. Finalement, que convenait-il de faire ? Après tout, il ne s’était approchée des deux garçons que parce qu’il avait ressenti qu’ils étaient différents, semblable à lui, du moins pour Jason. Le reste, ça s’était enchaîné tout seul, à commencer par l’avis de recherche.

Il en était là dans ses pensées lorsque l’occulte qui lui faisait face reprit la parole, le tirant de ses réflection. Il prit quelques secondes pour séparer ses pensées, puis il lui répondit.

— À la base, pas du tout. Pour être honnête, je me demandais simplement ce qu’il y avait de particulier avec vous deux. Votre... aura ? Je sais pas trop comment dire ça en fait. Mais vous dégagez un truc pas humain. Et c’est la première fois que je le vois en fait. L’avis n'était au final qu’une excuse pour taper la discut.

Après, il fallait dire que son pouvoir de détection d’aura n’avait jamais été très demander. C’était un pure hasard que celui-ci l’ai avertit de la présence des deux autres. Après tout, Sirhan avait probablement déjà croisé nombre d’autres occultes, mais sans jamais se douter de quoi que ce soit. Sauf peut-être éprouvait-il parfois léger malaise, comme une intuition, mais jamais il n’en avait prit compte. Jusqu’à aujourd’hui.

— Mais tous ça me dépasse un peu. Et toi aussi, peut-être. Si tu es en danger parce que tu es un occulte, je le suis tout autant que toi maintenant. Alors si jamais ton groupe à besoin de bras supplémentaires...

Sous entendu: on est maintenant dans la même galère.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Jason Kane
Jason Kane
Ado rebelle

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeSam 19 Jan - 15:46

Jason soupira. S'il comprenait que l'autre soit venu lui parler simplement parce qu'il remarquait des similitudes d'aura entre lui et de parfaits étrangers, peut-être pour la première fois de sa vie, ça ne les avançait pas à grand chose. Bien sur ce n'était pas de sa faute si Jason avait d'abord pensé qu'il puisse venir d'Eden Lake et que par conséquent ils avaient un ennemi commun mais les faits étaient là. Ils ne vivaient pas dans le même monde. Il y avait les traqués et ceux qui n'avaient jamais été inquiétés, du moins jusqu'à ce que les soldats décident de se charger d'eux.

L'autre avait-il lu cette dernière pensée, Jason ignorant encore de quel pouvoir il avait été affublé, dans tous les cas il en vint à la même conclusion, les soldats ne feraient aucune différence entre les habitants d'Eden Lake et les autres et il y avait peu de chance qu'on leur offre un procès équitable. Ils étaient coupables et leur sang en était l'ultime preuve. Ca lui rappelait bien quelques événements du passé tien...

Jason réfléchit quelques secondes aux dernières paroles de l'autre. Il ne savait pas très bien ce qu'il pouvait lui proposer. Il savait que Jessica et Erelyth avait des projets concernant le fait de rendre la monnaie de leur pièce aux soldats mais il ne savait pas quel genre de personnes elles souhaitaient recruter, lui n'étant qu'un simple maillon en formation, tout comme il l'avait été à l'époque de la Résistance. Le meilleur moyen restait toutefois de l'emmener auprès de l'une des deux femmes, il lui semblait que Jess était sortie mais Erelyth devait être à l'hôtel et puis même si l'autre ne semblait pas nourrir de mauvaises intentions, il aimait autant le mener à la démone qu'à sa soeur, quand bien même il imagina Jess au moins aussi increvable qu'un démon en pleine possession de ses moyens.

-Ouais je pense qu'on va en avoir besoin, suis moi je t'emmène voir quelqu'un.

Et le brun prit la direction de l'hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t234-jason-kale-en-cours#145
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitimeSam 19 Jan - 17:42

L'autre ne s’embarrassa pas de grandes phrases et l'invita plutôt à le suivre. Allez voir quelqu'un ? Probablement une personne faisant office de chef, ou d'organisateur. Peut-être aurait-il un peu plus d'explications. Enfin, ça restait à voir.

Sur ce, Sirhan hocha de la tête avant de rabattre son capuchon sur sa tête pour suivre Jason. Prochain arrêt, l'endroit où ils se planquaient !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Contenu sponsorisé

Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Empty
MessageSujet: Re: Comme un air de famille [Mike; Sirhan]   Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un air de famille [Mike; Sirhan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Los Angeles :: Zone commerciale-
Sauter vers:  
Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Wolf
Comme un air de famille [Mike; Sirhan] Demon