Broken World


 

Partagez | 
 

 Memory of the damned |PV - UNKNOWN|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Lun 31 Déc - 23:58

Il faisait assez froid en ce début de matinée. La façade grise du batîment en grande partie délabrée ne dénotait même pas dans ce quartier comme à la croisée des mondes. Une grande avenue était jouxtée non loin à un centre commercial assez populaire, attirant les gueux comme les fortunés, les familles nombreuses comme les couples en train de voyager. Erelyth se tenait là, portant une petite robe dérobée à une jeune femme de sa corpulence dans des tons d'un bleu très foncé. Ses épaules étaient nues, mais en même temps elle n'avait pas froid. Elle tenait dans la main des papiers qui attestaient de sa propriété fraîchement acquise : personne n'avait été tué ! Après, quelques vols, des négociations qui frôlaient parfois les brigands, cela ne lui prit que quelques jours pour débusquer le parfait endroit où tout recommencer. Enfin, "tout", c'était un bien grand mot.

La plupart des vitres étaient cassées, rapidement rafistolées avec du plastique et du bois. Lorsqu'elle poussa la porte du vieux bar peu rénové depuis les années cinquante, et surtout laissé à l'abandon, Erelyth souleva une épaisse couche de poussière. Elle fit attention à ne pas abîmer le sabre qu'elle tenait dans une main, et s'avança dans la bâtisse. Il y avait quelques tabourets, des tables, ainsi qu'un grand bar aux bouteilles vides ou jamais ouvertes. Le tout devait être d'époque, c'était assez fascinant de voir le temps ne pas avoir trop amoché l'endroit. La démone jeta un oeil au plan qu'on lui avait donné : il y avait une cave pleine de meubles et de "bric-broc", et tout l'étage du dessus lui appartenait également. D'anciens lieux de vie, autant de choses mal entretenues qui avaient dû voir les âges défiler.

Ca sera parfait pour abriter les personnes qui en auront besoin.

Mais avant il faudra rénover. Mais en attendant, ça fait un potentiel quartier général assez classique. La démone s'avança et déposa le sabre de Ludwig sur le bar, un sourire léger aux lèvres. Sa main passa sur le bar : c'était fou à quel point il ressemblait à celui de Dwenma et Karl. La blanche pencha la tête de côté, se demandant où les jumeaux et le prince-démon du jugement qui les accompagnait étaient passés. Avaient-ils survécus ? Avaient-ils été tués, des questions qui ne trouveront peut-être jamais de réponses. Alors qu'Erelyth venait à peine de remettre en route l'éclairage, elle fit tomber un petite boîte qui fit un drôle de bruit, entre une suffocation et le tintement d'une clochette. Prudente, elle ramassa un petit objet de forme ovale, sur lequel était écrit "Memory".

— Oh, une boîte à musique.

Erelyth avait toujours été fascinée par les boîtes à musiques. Doucement, elle commença à faire vibrer le petit instrument qui dégagea une paisible mélodie. Erelyth prit place sur un vieux tabouret qui craqua un peu sous son poids, sans céder, simplement pour écouter la musique. Elle avait quelque chose qui poussait à la mélancolie, aux souvenirs. La démone ferma les yeux et s'imagina les disparus d'Eden Lake. Elle n'avait jamais été sentimentale... mais même un démon pouvait changer.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mar 1 Jan - 19:47

Alors que la démone était plongée dans ce moment de contemplation, un petit blond qui devait lui être bien familier poussa la porte des lieux. L'enfant posa son regard hésitant que la démone dont il avait suivie l'aura sans savoir s'il s'agissait réellement d'elle, le supposant juste et parce que c'était ce qu'on lui avait dit.

Le petit venait tout juste d'arriver dans cette immense ville qui lui donnait le vertige rien qu'à l'a regarder alors qu'il n'avait toujours vécu qu'à Eden Lake ou le plus haut bâtiment de devait pas excéder les quatre étages. Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis que le Prince Démon de la discorde et la diplomate démoniaque étaient venus les trouver, Killian et lui dans la maison de Kara. Les retrouvailles avec celle à qui il se permettait à présent de penser comme à un substitut de mère n'avaient été que très brèves puisque le travail passait avant tout et qu'elle était partie en éclaireur en direction de leur future destination. Autant dire que le gamin s'était sentit mourir de peur à l'idée de rester avec le démon millénaire mais si celui-ci n'avait été ni courtois ni très bavard, il ne leur avait fait aucun mal.

Contrairement à ce qu'ils avaient pensés, ils n'avaient pu quitter Eden Lake tout de suite au retour de Killian. Les soldats patrouillaient de manière un peu plus active au sein de la ville. Leur groupe l'ignorait mais l'un d'entre eux avait été tué, attirant l'attention sur le fait qu'il y eut encore des survivants dans la ville et avant qu'ils n'aient pu sortir leurs ennemis s'étaient mit à ratisser les lieux au peigne fin. Si Lukhya n'aurait pas songé à demander à fuir quand même, il avait été soulagé que Malphas leur dise qu'ils allaient attendre que les choses se tassent.

Ces quelques jours avaient été très étranges. Lukhya ne s'était jamais imaginé quelle pouvait être la vie d'un démon, bien sur il avait vécu avec Erelyth mais la démone n'était que peu présente. En tant que demi-démon lui avait un rythme de vie très semblable pour ne pas dire complètement similaire à celui des humains. Il mangeait, il dormait, ce que Malphas ne fit pas du tout pendant les jours qui suivirent, même si Lukhya l'avait surprit à somnoler une ou deux fois. L'horloge biologique des démons ne semblait tout simplement pas être la même.

Malphas n'était que peu sorti de la maison. Chaque fois Lukhya avait sentit l'énergie du brun s'éloigner à la périphérie de la ville, à l'inverse du chemin qu'ils allaient emprunter pour s'enfuir. Le démon semait là bas les cadavres de soldats afin de concentrer la piste des soldats dans la direction opposée qu'ils allaient prendre. La première fois il leur rapporta que le cadavre de celui qu'il avait tué avait explosé et leur fit comprendre de ne pas chercher à tuer leurs ennemis, quand bien même les deux demis-démons n'en furent pas capables. Il cessa rapidement ses petites virées afin de laisser croire que le tueur de soldat était partit puis il emmena les deux blonds en direction de la sortie au bout d'une bonne semaine.

Le trajet hors d'Eden Lake fut long et pénible pour le petit garçon qui ne laissa pas une seule plainte franchir ses lèvres alors que ses pieds lui faisaient souffrir le martyr. Il n'avait pas manqué de s'accrocher au bras de son frère en revanche, même si celui-ci ne sembla guère apprécier ce poids supplémentaire.

Une fois en ville, Malphas avait mit un peu de temps à repérer Erelyth. En fait, il ne l'avait pas trouvée, mais alors qu'il les avaient laissés dans une ruelle cachés afin de sillonner les rues plus efficacement, il avait trouvé l'hôtel où se cachaient les rares membres de la Résistance encore en vie et était tombé sur Jessica qui avait pu lui résumer les événements les plus récents et lui proposer d'accueillir les demis-démons. Lukhya avait craint que son passé de "déserteur" ne vienne lui porter préjudice mais Jessica avait bien d'autre chat à fouetter. Il semblerait que nul ne se soucie encore de ce qu'était devenue Kara même lui... N'oubliait pas mais se sentait moins coupable... Disons que c'était plus facile d'aller de l'avant.

A l'hôtel la brune leur avait trouvé à manger et des vêtements en bon état et qui leur permettrait de se fondre dans la masse. Ils avaient pu se reposer, profiter d'une douche chaude et très vite le petit avait demandé après Erelyth qui n'était pas revenue depuis leur arrivée. Finalement, devant l'impatience du petit, Jess avait demandé à son frère de l'emmener à la démone, lequel avait emmené le petit au travers des rues, lequel s'efforçait de ne pas sur-réagir à chaque nouveauté croisée au coin d'une rue. C'était dur mais il y était à peu prêt parvenu.

-Erelyth ?

Appella l'enfant en s'avançant dans la pièce poussiéreuse. Se dirigeant doucement vers la démone en se demandant si elle serait toujours aussi contente de le voir.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mer 2 Jan - 14:55

Plus absorbée qu'elle ne pensait l'être par la petite boîte à musique, Erelyth releva la tête sans vraiment avoir fait attention à la créature rentrée dans son périmètre proche. Mais dès qu'elle eut entendu son nom, un sourire polit puis beaucoup plus tendre fit place sur son visage.

— Lukhya ! Mais, tu es venu tout seul ?

La blanche se redressa, beaucoup plus humble que lors de leurs précédentes retrouvailles, mais surtout un peu surprise que le demi-démon ait encore une fois choisi de se déplacer tout seul.

— Je comprends que certaines habitudes soient difficiles à perdre mais c'est vraiment pas une bonne idée de sortir pas accompagné...

Mais malgré les mots employés, Erelyth était loin d'utiliser un ton de reproches. Au contraire, le léger rire qu'elle avait dans la voix la trahissait plus que de raison. Ses pas chaloupés la ramenèrent vers le petit qu'elle invita à entrer.

— Tu peux rentrer. Bon, va falloir travailler pour rendre le tout un peu plus sympathique, mais je pense pouvoir m'en sortir... Welcome to Gravity Falls ~

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Ven 4 Jan - 19:44

Le petit se tenait immobile, ayant toujours l'impression de ne pas être légitime à réclamer l'attention de la démone et pourtant ne pouvant pas tout à fait s'en empêcher. Il balaya les lieux du regard sans trop s'y attarder. Ca ne payait pas vraiment de mine mais ça lui allait très bien comme ça. Il se sentait plus à l'aise dans un tel lieu que à l'hôtel où on l'avait emmené qui lui paraissait bien trop neuf par rapport à tout ce qu'il avait connu jusque là. Sans doute se serait-il sentit encore plus mal à l'aise dans un hôtel de luxe mais par chance, Jessica avait été au plus pratique pour loger son petit groupe.

Erelyth semblait plus surprise qu'il soit venu seul que par sa présence. Peut-être n'était-ce qu'une façade, il n'allait pas demander. Il secoua la tête et répondit :

-Non, Jason est venu avec moi, Jessica à dit que c'était pas une bonne idée que je vienne tout seul.


Et à dire vrai il se serait perdu si il avait essayé de se déplacer par ses propres moyens dans la grande cité, sans parler qu'il ne connaissait pas grand chose de ce nouveau monde. A peine arrivé il avait faillit se faire percuter par une voiture. Seul son frère l'avait empêché de finir en bouillie de demi-démon.

Le gamin suivi la démone après qu'elle l'eut invité à rentrer. A chaque pas un nuage de poussière se soulevait. Connaissant la façon dont le dernier étage  du QG de l'Ombre avait été aménagé, il se doutait bien que les lieux ne resteraient pas en l'état très longtemps, enfin pour ce que ça l'intéressait lui...

-Tu va faire quoi ici ? Un autre QG pour l'Ombre ?

Demanda-t-il

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Ven 4 Jan - 20:06

Bien qu'elle tenta de ne pas trop le montrer, un bref soupir de soulagement passa la barrière des lèvres de la démone. Apprendre que son protégé ne se risquait pas à se balader dans cette ville de gentils branques étaient une bonne chose.

— Ah, je vois. Mieux vaut éviter de se trimbaler tout seul tant que tu ne connais pas très bien ce monde.

A mesure que Lukhya approchait, et profitant du fait que strictement personne ne serait là pour les déranger, la démone s'accroupit à hauteur du gamin et lui tendit les bras, un sourire polit mais chaleureux sur le visage. Pour faire semblant de ne pas être attachée à lui, c'était tout aussi cramé que de tenter de dissimuler son amitié pour le chef de la Résistance, dont elle avait même récupérer le sabre. Cela pouvait paraître enfantin, surtout pour une démone réputée sans accroche... mais les temps changeaient, et les démons aussi. Du moins, parfois.

— Oh non, l'Ombre n'existe plus vraiment tu sais. Je vais y monter un bar ! Et à l'étage, on va aménager de petits appartements pour pouvoir accueillir nos camarades dans le besoin. J'ai même une cave, ça peut toujours être utile.

Bien-sûr, pas besoin de détailler ce qu'Erelyth pouvait faire avec une cave. En tout cas, les jeunes oreilles d'un demi-démon n'en n'avait pas besoin !

— Enfin, il faudra tout remettre à neuf avant ! Et d'ailleurs, je ne sais pas si Jessica t'en a parlé, ou vous en a parlé mais...


La démone tendit une main vers la salle poussiéreuse, qui malgré tout dégageait une certaine ambiance peu désagréable.

— On va monter une organisation, oui. Mais ça devra être un secret ! Et d'ailleurs, il faudra lui trouver un nom.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Sam 5 Jan - 12:42

Quelque part la situation ne plaisait guère au gamin. Il ne désobéirait pas à Erelyth pour qui il avait une réelle affection mais l'idée même de dépendre d'autrui pour prendre la simple décision d'aller faire une banale promenade ne lui plaisait pas. Pourtant à choisir il préférait se plier aux choix de ceux qu'il pouvait à présent appeler ses proches plutôt que prendre le risque de leur déplaire. Cette proximité avec autrui était encore trop nouvelle pour qu'il ne soit pas totalement mal à l'aise avec, quand bien même ça le rendit juste heureux.

Le geste de la démone qui d'un mouvement semblait l'inviter à quelque chose qui lui était aussi peu familier qu'une étreinte entre deux proches qui se retrouvent le laissa hésitant une demi seconde. Au final les choses n'avaient pas beaucoup changées depuis cette époque où il était ce petit demi-être tant détesté, il n'avait toujours aucune confiance en lui et préférait chercher d'autres raisons fusent-elles illogiques aux actes de la démone plutôt que croire l'évidence. Le petit fini pourtant par s'avancer et se nicher contre la blanche, encore un peu tendu à l'idée d'avoir comprit quelque chose de travers.

Le gamin lâcha rapidement la démone, laissant toutefois une main glisser vers la sienne pour prolonger ce bref contact. Il écouta avec attention les propos de la blanche sur un groupe de l'Ombre qui n'existait plus, sur ce qu'allait devenir cet endroit et tout un tas de choses qui ne le concernaient pas vraiment. Et lui où vivrait-il à présent ? S'étant toujours considéré comme une épine dans le pied de celle qui avait été la seconde de l'Ombre, il n'osait pas vraiment lui demander où il irait. Peut-être resterait-il avec Killian. C'était plutôt pas mal comme option, même si comme pour tout le reste il avait du mal à croire que son frère puisse être attaché à lui autrement que par le sens du devoir fraternel.

Le gamin écouta avec la même attention les projets nés de la collaboration de Jessica et Erelyth. A dire vrai, il ne ressentait pas le même enthousiasme à cette idée que la majorité. Lui ne gardait que de très mauvais souvenirs de l'Ombre et la Résistance entre lesquels il n'avait été que trop tiraillé mais son avis sur le sujet n'avait que bien peu de poids.

-Et moi je vais aller où maintenant ?


Demanda-t-il, un soupçon d'inquiétude perçant dans sa voix. A dire vrai, il s'imaginait bien laissé de côté dans cette ville immense et forcé de s'y adapter seul. Il avait peine à y croire mais à cet instant présent... Eden Lake lui manquait...

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Sam 5 Jan - 13:12

Erelyth n'en voulut pas au plus jeune de ne pas se montrer très à l'aise. Il accepta pourtant de venir dans ses bras, et la démone lui passa gentiment une main dans le dos avant de le laisser s'écarter, une main toujours liée à sa senestre. Il semblait se passer beaucoup de choses dans la tête de l'enfant, et c'est avec un peu de retard -ainsi qu'avec la question posée- que la démone comprit qu'elle avait parlé vite, et donné beaucoup d'informations pas forcément compréhensibles ou pertinentes pour Lukhya.

La blanche se releva, prenant quelques secondes pour réfléchir. Elle allait spontanément lui proposer de rester avec elle, mais la situation avait été quelque peu modifiée alors peut-être qu'apporter quelques nuances seraient bénéfiques.

— Eh bien... j'ai envie de dire que tu es en droit de décider. Il y a quelques appartements dans l'immeuble, il faudra que je les nettoie et les arrange un peu mais tu pourras en prendre un.

Elle sourit en penchant la tête, ajoutant :

— Et cette proposition s'applique aussi à ton... frère, si j'ai bien compris ?

La démone passa une main sous son menton, réfléchissant à la meilleure approche à faire.

— Ou si Killian a déjà pour idée d'aller ailleurs et que tu souhaites le rejoindre, évidemment, tu peux. Idem pour Jessica, Jason ou les autres. Je veux juste que tu saches une chose.

Erelyth passa une main sur les cheveux blonds du petit, assez tendre.

— Nous ne sommes plus à Eden Lake, ce qui fait que tu n'es plus captif d'aucune manière. Cela dit, ce monde là est tout aussi dangereux, mais beaucoup plus amusant aussi, et il y a plein de choses à découvrir.


Argh, ses phrases étaient trop longues encore, il n'allait rien comprendre le pauvre !

— Pardon, je recommence. Lukhya, il va falloir que tu te fasses un peu plus confiance. Et pour avoir confiance, la clef, c'est la connaissance.


Elle s'accroupit à nouveau, restant assez humble dans sa manière d'être même si ses yeux brillaient d'une excitation qu'elle n'avait plus connue depuis longtemps.

— Nous sommes à Los Angeles, une très, très grande ville. Ca va être un peu pénible au début, mais si tu veux, je peux t'apprendre à connaître cette ville, à lire une carte, et continuer ton apprentissage de la lecture et de l'écriture.

La démone pencha la tête.

— Tu sais ce que tu veux, toi ? Tu n'as pas envie de savoir plus de choses sur le monde auquel tu appartiens ?

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Dim 6 Jan - 20:50

Mais peut-être que décider était une charge trop importante pour l'enfant. Le gamin voulait tout un tas de choses qui n'allaient pas forcément les unes avec les autres. Déjà rester avec son frère mais également avec la démone et le reste... Disons qu'il n'avait pas réfléchit...

Erelyth lui parla tout de suite des appartements qui allaient être emménagés à l'étage du bar, lui permettant d'avoir son endroit à lui s'il le souhaitait, même s'il n'avait pas envie de se retrouver tout seul dans un endroit qu'il connaissait aussi peu. Depuis qu'il était arrivé en ville la présence des autres lui avait permit de se rassurer un peu. Il se sentait beaucoup plus petit et fragile ici qu'il ne l'avait été à Eden Lake, même s'il savait que partager les lieux de vie de quelqu'un d'autre n'était pas la chose la plus prudente à faire. Certes il devenait rare qu'il mette le feu dans son sommeil mais il suffisait d'une seule fois pour qu'il commette l’irréparable. Après tout Kara avait été tuée la toute première fois qu'il avait enflammé quelque chose dans son sommeil ou presque...

Le petit blond haussa les épaules quand Erelyth parla de Killian et du fait qu'il pouvait venir aussi. A dire vrai le gamin n'était pas très sur que son frère eut encore pour projet de s'encombrer d'un gamin alors qu'il semblait avoir trouvé compagnon plus plaisant. Il répondit toutefois à la démone :

-Oui c'est mon grand frère, il dit que ma mère l'a abandonné lui aussi quand il était petit.


A dire vrai le gamin n'avait pas d'autres preuves que ce que Killian avait raconté. Il se rappelait même qu'il l'avait juste prié de le croire sans lui apporter aucun détail pour prouver leur lein de parenté. Enfin ce n'est pas comme s'il y avait une quelconque gloire à avoir un frère tel que lui, il aurait été plus logique qu'il prétende tout le contraire pour s'en débarrasser.

-Je crois qu'il voudra pas trop rester avec moi de toute façon...

Car depuis que Killian était revenu avec cet humain au nom sorti de nulle part, Lukhya était persuadé que ce n'était qu'une question de temps avant que le blond ne décide qu'il était de trop et ne le bazarde auprès du premier venu pour aller vivre sa petit idylle avec son ami. Jaloux ? Bien sur qu'il l'était et trop bourré d'insécurités pour croire que les choses allaient bien se passer pour lui à présent. Il poussa un long soupir et continua de répondre à la démone qui parlait quand même beaucoup, enfin il essayait. La vérité c'est que s'il n'était plus le captif d'aucun des groupes qui avaient dirigé sa vie au cours de ces dernières années, la plus grande des prisons était celle qui se trouvait dans sa tête et plus le temps passait plus il lui était difficile de savoir où il en avait mit la clé.

Los Angeles aurait sans doute dû être la promesse de nouvelles choses pour lui. Peut-être même une chance d'oublier qu'il était un occulte et vivre une vie "normale" mais c'était encore trop dur de se projeter et de ce fait, apprendre pour gagner les clés de son indépendance comme le lui proposait Erelyth n'éveillait aucune étincelle d’enthousiasme en lui. Il baissa juste le regard au sol en s'efforçant de répondre quelque chose de correct :

-Je sais pas trop... J'aurais dû rester à Eden Lake surement...

Il savait bien sur ce qu'impliquait de rester dans la ville maudite. Ca faisait quelques temps qu'il songeait qu'il serait bien mieux mort que vivant, même si le gamin n'était pas suicidaire à proprement parler.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mar 8 Jan - 18:20

Erelyth écouta avec une attention toute particulière le petit demi-démon près d'elle. Mais puisqu'il était aussi très pris dans ses propres réflexions, elle commença à déplacer les tabourets qui régnaient en maîtres sur les tables pour avoir une meilleure idée de l'état du mobilier. Cela déplaçait de la poussière par vague qui s'échappaient dans l'air, provoquant peut-être quelques éternuements chez la démone sans que cela ne paraisse la déranger. Après tout, elle avait vu bien pire ! La blanche prit toutefois un instant pour s'arrêter et réfléchir à la dernière phrase prononcée comme un aveu qu'on préférerait garder pour soi.

Son visage resta assez neutre, même pas surpris : les humains avaient toujours eu cette forte propension à s'imaginer mourir. En fait, ce qui troublait un peu plus Erelyth, c'était pourquoi aucun démon à sa connaissance ne souhaitait la même chose. Les démons étaient nés à l'origine des péchés ou des maladresses des humains... ils devraient être liés par le comportement, non ? En un sens, cela pouvait s'avérer être vrai... le désir de conquête, l'envie de guerre, de luxure, de repos. Mais de mort ? La blanche se détacha de la table qu'elle tentait de dépoussiérer en vain avec ses mains. Elle se s'épousseta les vêtements tout en réfléchissant.

Pourquoi n'avait-elle jamais pensé à mourir ?

— Tu as le droit de mourir aussi si c'est ce que tu préfères, répondit finalement Erelyth avec une étrange douceur et un sourire sincère.

Elle se retourna pour récupérer la petite boîte à musique toujours sur une table dans le fond du bar... ou futur bar en tout cas. Sa dextre vint le lover contre sa paume.

— C'est ta vie Lukhya, elle ne dépend de personne d'autre. Moi, je t'aiderais si tu veux de l'aide, car la solitude n'apporte pas toujours que des choses biens. Mais si tu préfères mourir, c'est aussi une possibilité que je respecterai.


.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mar 8 Jan - 19:14

Si Erelyth en était arrivée à la même conclusion que lui c'était bien que seule la mort l'attendait encore à Eden Lake. Pas qu'il faille être un génie pour relier la ville au dernier grand voyage. C'est plutôt croire l'inverse qui aurait été stupide.

A présent qu'il avait l'aval de la démone pour mettre fin à ses jours l'enfant se sentait-il plus à même de prendre cette grande décision ? Avait-il vraiment envie de mourir ou voulait-il simplement s'assurer qu'il aurait toujours quelqu'un à ses côtés peu importe à quel point il se sentait nul ? De toute évidence ce quelqu'un ne serait pas Erelyth de ce qu'elle en disait. Certes le discours de la démone était plein de nuances mais croire que le gamin serait en mesure de les comprendre tenait encore de l'utopie. Le petit ne demanda pas son aide pour mettre fin à ses jours, prouvant par la même qu'il tenait encore à s'accrocher à sa pathétique existence. Il baissa les yeux et fixa le plancher poussiéreux en essayant de trouver quelque chose à dire mais les mots qu'il aurait bien voulu prononcer ne venaient pas, ils restaient coincés dans sa gorge.

-J'aime pas la solitude

Dit-il enfin, pas que ça ait échappé à quelqu'un et surtout pas à la démone. L'air de rien le petit pouvait se montrer assez collant dans son genre avec ses airs de ne pas y toucher qui ne trompaient personnes.

-Je voudrais rester avec Killian...

Annonça-t-il finalement. Il ne servait à rien de tergiverser pendant 150 ans. Si le blond ne voulait pas de lui il le saurait bien assez rapidement. Il continua ensuite :

-Et je veux rester avec toi aussi...


Bon ça ça serait plus compliqué, enfin pas forcément de rester avec la démone, tout dépendait de ce qu'elle en pensait et d'à quel point son rôle de nouvelle meneuse d'un groupe sans nom lui prendrait comme temps. Mais les deux à la fois... Est-ce que ça ne risquait pas d'être compliqué ?

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mar 8 Jan - 19:43

Quoiqu'elle en dise, Erelyth n'aimait pas spécialement non plus la solitude. Elle était comme une grande porte en bois ornée d'or : très jolie, assez efficace, mais sans murs pour la soutenir elle perdait toute raison d'exister. Bien sûr, ce vide ressenti lors de l'époque de son départ de tout lien avec ses pairs n'avait rien à voir avec ce que pouvait ressentir un humain ou un demi-démon dont la vie était aussi courte. Mais peut-être cela lui apportait cependant des éléments de réponses, quand elle réfléchissait à ce que ressentait le petit blond.

... mais voir le petit fixer le plancher lui fit comprendre qu'elle avait du chemin à faire. Erelyth sentait bien qu'elle n'arrivait pas à faire passer ce qu'elle aurait aimé faire savoir à Lukhya. Mais même s'il avait huit ans, il était fatalement en retard par rapport à un enfant de son âge qui n'avait connu qu'Eden Lake et l'abandon. Il parlait bien mais s'exprimait avec grande difficulté. La démone n'était pas mère, et ne l'avait pas vu grandir. C'était à peine si elle se sentait à même de le gérer. Mais en même temps, on ne lui avait pas vraiment poser la question à Eden Lake : sûrement devrait-elle s'abstenir de se la poser maintenant. Ah ça, pour éviter de se laisser assombrir par des raisonnements théoriques et psychologiques purement humains, la démone était particulièrement douée. Elle s’embarrassait peu de certains détails, ou alors elle faisait en sorte de les laisser dans un coin de sa tête, bien loin de son cœur.

Elle devait faire des phrases courtes. Ca la frustrait, mais Erelyth voyait bien que la communication avec Lukhya... c'était à se demander si ça n'empirait pas, finalement.

— Eh bien reste, se contenta-t-elle de répondre.

Mais Erelyth se détourna. Froissée ? Pas vraiment. Elle rattrapa la petite boîte à musique et la fit tourner entre ses doigts avant de faire résonner la mélodie. Presque une mélodie de damnés. Mélancolique, pensive, mais jolie. Comme un souvenir douloureux qu'on aimerait comme au premier jour.

Erelyth ne pouvait pas faire de trop longues phrases, et ne pouvait pas se faire comprendre d'un petit être auquel elle tenait tout particulièrement.

Ah, elle se sentait faible. Faible et désarmée face à quelque chose qu'elle ne comprenait pas : un enfant. C'était pourtant pas faute d'en avoir récupéré plusieurs pendant dix ans.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mar 8 Jan - 21:10

Lukhya baissa encore plus les yeux -du moins si c'était possible- alors que Erelyth lui confirmait pourtant qu'il pouvait rester. Quelque chose dans l'attitude de la démone, dans ce qui se dégageait d'elle et dans sa façon de se détourner laissait entendre qu'il avait fait ou dit quelque chose de mal. Elle n'était tout de même pas déçue qu'il n'ait finalement pas répondu à son invitation à mourir tout de même ? Si l'enfant n'en était pas fermement convaincu, il subsistait quand même un petit doute, encore que ça ne ressembla pas vraiment à des méthodes de démon, même s'il n'avait pas encore l'imagination assez étendue pour se figurer à quel point ces créatures pouvaient être tordues, il en avait déjà eut un bel aperçut au cours de sa brève existence.

Le gamin se mordit la lèvre, ne sachant pas trop comment il pouvait rattraper le coup. Sans doute qu'à Eden Lake il serait parti pour s'isoler un peu tout en espérant que les choses seraient redevenues normales les fois suivantes mais ici... C'était un peu compromis.

Faute de savoir rentrer seul le gamin pensa donc demander à la démone s'il pouvait aider. Autrefois il n'était pas rare qu'il file des coups de main à Kara pour faire le ménage chez eux. Déjà parce que l'humaine lui demandait et aussi parce que celle-ci n'était pas une fée du logis. Loin de là, s'il voulait manger, enfant ou pas il avait intérêt à savoir faire la vaisselle ou se contenter d'une assiette avec les reliques du repas de la veille. Alors s'il n'aimait pas ça, il n'en était pas moins en mesure de filer un vrai coup de main au besoin.

Erelyth s'était pourtant plongée dans l'écoute de la boite à musique qu'elle tenait en main quand il était arrivé. L'enfant, plutôt timide, n'osa interrompre ce moment et s'il songea se lancer à poser sa question plusieurs fois il ne parvint qu'à rester muet pendant tout ce temps, sentant que le faire après eut paru trop décalé pour qu'il se sente vraiment à l'aise.

La musique était un plaisir rare à Eden Lake. Il y avait peu de personnes possédant encore des instruments en bon état et Lukhya était loin de fréquenter les mêmes endroits qu'eux. En revanche il était habitué à entendre chantonner. Kara, certaines personnes de la résistance et puis... Sa mère, laquelle avait toujours eut ce petit grain qui la poussait parmi d'autres comportements à pousser la chansonnette à toute heure du jour et de la nuit...

Le gamin resta un instant à contempler le sol, laissant la nostalgie s'emparer de lui. Sans trop s'en rendre compte il s'approcha, d'abord un peu, puis il vint finalement se blottir contre la démone et s'accrocher à sa main sans y penser.

-Maman chantait cette chanson...

Carrément pas mais le petit enjolivait les rares souvenirs de sa génitrice qu'il n'avait d'ailleurs jamais appelée maman du temps où il était à ses côtés, sauf quand il s'imaginait une vie idéalisée par rapport à celle qu'il avait vécue.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mar 8 Jan - 22:43

Erelyth pensait avoir bougé. Non, elle s'était imaginée faire le tour de la salle d'un pas dansé, dépoussiérant avec agilité ce qui ressemblait plus à un vieux grenier qu'à un joli bar plein de vie. Mais elle était resté immobile, se laissant surprendre par l'étreinte soudaine du demi-humain. La musique jouait toujours, et si au début la démone suspecta un quelconque maléfice, elle se ravisa et finit par se détendre, resserrant ses doigts contre la main chaude du petit garçon.

Elle ne se doutait pas que Lukhya avait encore des souvenirs de sa mère. Mais l'entendre dire "Maman" la déstabilisa, elle-même n'ayant jamais vraiment appelé sa génitrice de manière si familière. Mais bon, tout était différent chez les démons. Tout ou presque en tout cas.

Cherchant ses mots, l'ancienne diplomate tenta de réduire au maximum ce qu'elle voulait transmettre. Mais les vieilles habitudes avaient la peau dure, et elle préféra au final laisser la boîte à musiquer parler pour elle, ne sachant pas trop comment continuer une conversation qui n'avait peut-être jamais commencé.

— Moi, je ne chante pas très bien, finit-elle par dire.

Pourquoi ? Quel intérêt de lui dire ça ? La démone se fit un facepalm mental tant l'anecdote paraissait futile. Mais en même temps, la futilité n'était-elle pas le signe des moments de tendresse simple ?

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
avatar
Lukhya
Moitié de démon

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mer 9 Jan - 11:40

Le gamin gardait les doigts de la démone serrés entres les siens. C'était bizarre. Ces derniers mois il avait souvent craint le contact physique, de peur de blesser les autres, de leur infliger des brûlures superficielles mais néanmoins douloureuses mais avec Erelyth ce n'était jamais arrivé sans qu'il eut fait particulièrement attention. Se doutant que la démone aurait eut une théorie toute faite mais néanmoins véridique sur le lien entre son corps et son esprit il n'en fit pas la remarque et profita de ce contact qui l'apaisait.

Le gamin se disait parfois qu'il aurait dû dire quelque chose au lieu de laisser le silence parler pour lui mais les mots qu'il avait à l'esprit il avait bien trop peur de les prononcer à voix haute. La vérité c'est que les souvenirs de sa mère se voyaient peu à peu remplacés par des images de la démone aux cheveux blancs. Il savait que c'était une erreur mais ne pouvait s'en empêcher. Tout au long de sa courte existence l'enfant avait plutôt rêvée sa vie qu'il ne l'avait vécue. S'inspirant de ceux qui l'entourait pour se créer de toute pièce une vie imaginaire plus riche que celle de tous les autres qui l'entouraient. A Eden Lake beaucoup de personnes étaient malheureuse, mais il avait toujours eut l'impression d'être celui qui souffrait le plus, n'étant pas conscient qu'en tant que gamin et ce même si on ne le traitait pas toujours avec des pincettes on l'avait protégé des détails les plus horribles qui auraient pu l'affecter.

Le petit eut un sourire à l'aveu de la blanche. Pour être honnête il n'était pas certain que sa mère eut chantée si bien que ça mais il voulait croire qu'elle avait été merveilleuse pour contrebalancer le fait qu'elle l'eut abandonné. Raisonnement stupide ? Il n'avait que huit ans, bien sur qu'il était important que sa génitrice soit quelqu'un de formidable... Cependant pour être tout à fait honnête il y avait longtemps qu'il ne croyait plus à ce mensonge. Il savait que la démone ne reviendrait plus le chercher à présent, quand bien même serait-elle toujours en vie quelque part, Killian ne l'avait jamais revue lui non plus même dix-sept ans après avoir été abandonné mais cette idée ne le rendait plus aussi malheureux qu'auparavant.

-C'est pas grave si tu chante pas bien, j'aurais quand même préféré que ça soit toi ma mère...

Le gamin se figea alors que les mots lui échappaient. S'ils étaient sincères et qu'il y avait bien longtemps qu'il y pensait, il n'avait jamais osé les dire à voix haute ni à qui que ce soit, persuadé qu'on allait se moquer de lui et plus encore que la démone de l'Ombre, intelligente et fière n'allait lui répondre que d'un éclat de rire méprisant. Une situation qui ne pourrait que le briser intérieurement alors qu'il osait déjà si peu s'exprimer. Un instant il pensa s'excuser à défaut de pouvoir ravaler ses propos mais ça n'aurait fait que rendre la situation plus difficile aussi baissa-t-il les yeux, s’apprêtant à recevoir une pique assassine en guise de réponse.

.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t19-lukhya
avatar
Erelyth
Diplomate Démoniaque

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   Mer 9 Jan - 21:14

Erelyth avait vraiment oublié à quel point elle aimait la musique. L'apprentissage des instruments ne l'avait jamais plus intrigué que ça, au cours de longs siècles d'existence. Mais cela l'apaisait, lui faisait ressentir des choses toujours différentes. Elles se souvenaient de nombreuses conversations symphoniques avec des artistes venues de Paris, ou même de Venise. La démone se souvint de Pékin, Strasbourg, la Hongrie. Elle se rappela les nuits étoilées à parler avec Daemon. Enfin, à l'écouter plutôt, et à réagir de temps en temps comme on réalimenterait un feu de cheminée visant à s'éteindre.

Erelyth fronça légèrement les sourcils. Elle n'avait jamais parler de musique, avec Malphas... au final, elle avait beau s'imaginer qu'ils étaient proches, ils ne savaient rien l'un de l'autre.

Peut-être devrais-je lui demander...

D'aller au cinéma ? De sortir boire un verre ? Plus la blanche y pensait, plus cela lui semblait ridicule. Comme si elle n'était redevenue qu'un grain de poussière pour le Prince-Démon, et lui avait reprit la place qu'il chérissait tant jusqu'alors. C'était infondé, peut-être un peu injuste pour lui. Il lui manquait. Un mouvement la fit revenir vers le présent, et cette petite boîte à musique qui tournait toujours. Erelyth resta figée quand son cerveau intercepta l'information que ses oreilles venaient d'entendre. N'avait-elle pas rêvée ?

Elle baissa son regard interloqué vers le petit blond. Non, au vu de sa crispation soudaine, il venait bien de dire ce qu'il avait dit. Plusieurs images vadrouillèrent dans l'esprit de la démone, bien loin des considérations que l'on pourrait imaginer d'elle en cet instant : elle n'était pas en train de se demander POURQUOI Lukhya avait dit ça, la diplomate réalisait plutôt à quel point cela lui paraissait spontanné et naturel, à elle aussi.

Erelyth n'avait jamais eu d'enfants. Elle n'en n'aurait certainement jamais d'ailleurs. Et puis de toute façon, avec qui ? Mais elle comprenait ce lien. Ce lien unique qui l'unissait au demi-démon. Ce lien qui n'avait rien à voir avec le sang et qui semblait tout aussi fort. Alors, elle sourit.

— Je t'abandonnerai pas, Lukhya. Promis.

Sous-entendu qu'elle acceptait, au fond, d'être une mère de substitution. Evidemment, Erelyth n'accepterait probablement pas de le dire de cette manière. Et peut-être que cette promesse allait la mettre dans l'embarras sur bien des plans... mais c'était la meilleure chose à dire. En tout cas de son point de vue.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Memory of the damned |PV - UNKNOWN|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Memory of the damned |PV - UNKNOWN|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Los Angeles :: Chinatown-
Sauter vers: