Broken World


 

Partagez | 
 

 Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Liam Auswell
Loup solitaire

MessageSujet: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Sam 5 Jan - 0:30

On pouvait maintenant dire que Liam souffrait le martyr. Grâce, ou à cause plutôt, de cette femme qu’il avait rencontré il n’y a pas très longtemps, il avait récolté, en faisant malencontreusement un faux pas, sûrement quelques belles côtes fêlées voir même cassées. C’était alors très compliqué pour lui de marcher, la douleur étant insupportable et l’empêchant en même de respirer profondément, lui qui aimait sentir ses poumons se remplirent d’air, c’est raté pour cette fois.

Le brun faisait tout de même attention à ce qu’il lui entourait, guettant n’importe quel bruit ou n’importe quel mouvement. Ne sentant rien aux alentours, il se permit de se reposer quelques secondes en s’asseyant sur un muret.

Il aurait dû depuis le début répondre aux questions de cette femme. Liam soupira et essaya de respirer correctement. Personne ne pouvait l’aider pour ses côtes. et encore moins pour la douleur que cela lui procurait. Tout ce qu’il espérait maintenant c’est que personne ne vienne ne lui fasse encore plus mal. Il avait eu sa dose pour au moins un an. Bon peut-être qu’il exagérait, mais cela faisait tout de même longtemps qu’il avait plus aussi mal.

En penchant sa tête vers la gauche, il remarqua que la lisière entre les ruines de la ville et la forêt n’était pas très loin. Des gouttes de sueur commençaient à parler sur son front, alors que sa respiration devenait sifflante.

Sera-t-il encore en vie lorsqu’il pourra de nouveau aller dans la forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t313-liam-auswell-lycan-vali
avatar
Zéphyr
Purple Incubus

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Sam 5 Jan - 17:01

Le silence... Le silence assourdit celui qui le craint.
Ces derniers temps on n'entendait plus que ça, du bruit. Des cris, des explosions... Une jolie symphonie qui ne semblait pas prête à laisser place au silence si pesant qui régnait, pourtant, sur la ville d'Eden Lake. La ville si on pouvait toujours la qualifier ainsi, elle était devenu ruine, à présent. Détruite comme les plus beaux monuments s'y dressants. Le marché noir, en premier. La belle, tendre, douce possession de la moitié d'incube qui ne pouvait, à présent, plus que l'observer et entendre son douloureux chant d'agonie. Le marché brûlait. Il souffrait. Il ne mourrait cependant jamais entièrement. L'immolation n'avait pas suffit à l'achever. Il était donc condamné à souffrir éternellement ici.

Dans le cœur de Zéphyr, cependant, il était encore vivant. Il pouvait revoir sa vivacité. Le sourire avec lequel il accueillait tous ceux qui voulaient y échanger en son sein sans pourtant demander de prix. Certes, il s'y passait des choses parfois négatives, et certes le Maître de ces lieux n'était autre que l'incarnation des plus gros défauts d'un homme sous forme démoniaque, mais la majorité de ceux qui y pénétraient en ressortaient heureux. Il y avait une once d'espoir dans le vide d'Eden Lake, fût un temps. Cette once d'espoir était le marché noir.

Une once d'espoir... A présent détruite. Une chance que Zéphyr avait pu garder sa cachette loin des attaques des soldats. Sans doute une grotte n'avait aucune valeur à leur yeux. C'était une partie du décor, qu'importe. Heureusement que le violet avait favorisé cet endroit à une plus jolie demeure. Après tout, il y avait grandit, il n'allait pas le quitter si facilement. Et tout son joli trésors s'y trouvait encore...

Malgré ses richesses gardées, Zéphyr était... Morose. Pas vraiment triste, pas heureux. Il avait l'air indifférent, en réalité, mais il était loin de se moquer des évènements. Il avait perdu sa possession, celle qu'il avait eut tant de mal à obtenir, et Sin, aussi. Certes, il n'irait pas pleurer son animal de compagnie, en réalité, mais ils étaient marrants, ils l'occupaient et faisaient peur aux passants. En plus le violet avait dû se sacrifier et faire de la couture pour s'inventer cet ami... C'était pas rien.

Après ça, du coup, Zéphyr s'était mis en quête d'idées pour se changer les idées. Depuis que la ville s'était calmée on ne pouvait même plus dire que les soldats transpirants lui servant de nourriture pour les yeux lui permettait de s'offrir un spectacle aussi low-cost fusse-t-il. Il avait trouvé un blondinet, déjà. L'air d'une fille mais le violet avait vite été témoin d'une virilité refoulée chez l'adolescent. Pas que ça le gêne, les deux lui allaient. Mais, là? Le jeune homme avait décidé de partir en virée avec un ami avec, s'ils n'étaient pas plus, et Zéphyr avait bien finit par céder. Il devait trouver quelqu'un d'autre.

Bingo.

Un petit brun, contemplant la forêt l'air rêveur. Eden Lake était dangereuse pour les inconscients comme ce gamin. Qu'importe l'âge, il ne risquait pas de dépasser Zéphyr, alors oui, gamin. Le violet s'était trouvé un nouveau compagnon de jeu et il ne comptait pas vraiment le laisser partir de si tôt. Il s'éloigna alors légèrement histoire de ne pas immédiatement se faire repérer, se concentrant bien pour revêtir sa forme reptilienne. Ce fût après une dizaine d'essais non concluants que le démon parvint à trouver la forme parfaite.

Sous cette forme, il lui fût facile de se glisser derrière l'autre sans qu'il puisse avoir le temps de réagir. La queue du démon serra autour du torse de l'inconnu qu'il avait désigné comme victime, montant s'enrouler autour de son cou assez fort pour le maintenir immobile sans l'étouffer puis s'appuyant sur les lèvres du brun pour l'empêcher de crier pour l'instant. Sans que le jeune homme ne puisse voir Zéphyr, celui-ci se glissa derrière lui et chuchota à oreille d'une voix grave légèrement chantante

Salut toi~ Mon nom est Zéphyr, mais à partir d'aujourd'hui, tu peux m'appeler "Maître"~ ♡

En effet, le surnom que lui avait donné le blond plus tôt lui avait beaucoup plu. Le violet dévoila la bouche de sa victime pour que celui-ci puisse s'exprimer. Il ne lui tardait de constater de sa répartie ou qu'importe ce qui sortirait d'entre ses lèvres.

.......................................................................
God damn right,
you should be scared of me~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t269-every-single-heart-shou
avatar
Liam Auswell
Loup solitaire

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Sam 5 Jan - 23:24

Le silence qui régnait dans le lieu était assourdissant. Même étant assez proche de la forêt, on ne pouvait entendre aucun gazouillement d’oiseaux. Liam se sentait alors encore plus seul qu’il ne l’était déjà. Ses animaux lui manquaient… Ceux du parc animalier où il travaillait comme soigneur. Il aimait être avec eux, ils lui procuraient du bien-être. Il souffla doucement. Des côtes cassées se réparaient en combien de temps généralement ? Deux à trois mois non ?

Cependant le brun fut extirpé de ses pensées lorsqu’il sentit quelque chose se mouvoir sur son torse. La chose s’enroula ensuite au niveau de son cou, mais pas assez pour qu’il ne respire plus., puis arriva enfin à ses lèvres, qu’elle recouvrait. Liam se servit de son flair pour bien savoir ce que cela pouvait être, mais aucune odeur particulière, à moins que son nez est bouché, ne lui sauta aux narines.

Il sentit une présence derrière lui, mais ne put effectuer aucun geste, entravé par une sorte de… de queue ? Car en effet, en baissant son regard il découvrit une sorte de queue. Un frisson lui parcourut dans tout le dos quand enfin une voix se fit entendre à côté de son oreille.

Quand le bout de la… queue le laissa de nouveau parler, le premier son qui sortit de sa bouche fut une plainte aiguë. Liam avait pu comprendre rien qu’au ton de la voix qu’il s’agissait d’un homme. Bien que les femmes peuvent également en avoir, il était presque sur et certain que s’en était un. Malencontreusement pour lui, l’homme venait d’appuyer sur les côtes déjà cassées du brun. Des larmes de douleur viennent même perler sur le coin de ses yeux. Après plusieurs tentatives, il finit par dire en saccadant.

- Q-Que… voulez… vous ?

Liam n’était pas sûr de pouvoir lui donner quoi que ce soit, l’homme avait bien dû le remarquer non ? Sa vision devint flou et sa respiration fit de nouveau sifflante alors qu’il luttait contre l’envie de dormir. Ce n’était ni le lieu ni le moment.

Pourquoi tombait-il tout le temps sur des personnes étranges en ce moment ?

Bon à part Seth. C’était encore le seul qui l’avait fait se sentir bien. Les deux dernières sont plus en train de le torturer qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t313-liam-auswell-lycan-vali
avatar
Zéphyr
Purple Incubus

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Dim 6 Jan - 9:01

Il fallait avouer que Zéphyr avait serré assez fort, particulièrement pour quelqu'un qui pourrait être blessé ça ne devait pas être vraiment confortable. Le violet n'avait, effectivement, pas pensé une seconde que l'autre puisse présenter la moindre blessure, bien que ce critère s'applique à de nombreux habitants d'Eden Lake. Non, il avait les idées ailleurs, il ne pouvait pas tout prévoir non plus. Et puis, ça n'était qu'un détail, tant pis si l'autre était blessé ça n'était pas comme si il s'en inquiétait.

Lorsque le brun gémit légèrement, ç'aurait dû lui mettre la puce à l'oreille. M'enfin, après, il n'était pas rare qu'on se plaigne des étreintes surprises de Zéphyr. Souvent cette plainte s'exprimer sous forme de sons, de grognements, de pleurs des fois. Alors il n'aurait pu réellement affirmer qu'était la cause des bruits que poussaient le jeune homme.

- Q-Que… voulez… vous ?

Finalement, après un moment à tenter de se calmer, le brun parvint à demander. Ca, c'était peu intelligent. De toutes les questions que pouvaient poser les victimes du violet, il ressortait trop souvent ce genre de choses. Il y avait des questions bien plus élaborée dans le monde... Et pourtant. "Que me voulez-vous?!" , "Qu'allez-vous me faire?!" , parfois "Qui êtes-vous?". Prévisible. Trop prévisible.

Mais qu'importe, Zéphyr n'avait pas un choix infini, finalement, alors il se contenterait de l'esprit qu'il qualifierait de peu brillant qu'il avait entre les pattes là maintenant. Le blond qu'il avait trouvé avant lui avait été plus intéressant, c'était certain. Mais bon, le brun aurait l'occasion de se rattraper. Et puis il était mignon, ça le pardonnait pour l'instant.

Ce que je veux? Mais rien d'autre que toi~ toi tout entier mon chou~ ♡

Zéphyr répondit simplement, avec la même voix ronronnant d'excitation de s'être trouvé un nouveau compagnon de jeu. Si tout cela sonnait comme une invitation à finir dans le lit du violet -pour peu qu'il en possède-, ça n'était pas encore totalement le cas. Pas encore, car quiconque connaîtrait un minimum le démon comprendrait que la possibilité que ça se termine de cette manière était belle et bien à prendre en considération. pas totalement le cas, parce qu'au final, si Zéphyr parlait de jouer avec l'autre, il n'avait pas ça spécifiquement en tête, mais rien n'épargnait, encore une fois, la possibilité que cela arrive plus tard.

Le violet n'avait pas l'intention de rester éternellement ici, ça sonnait que trop peu amusant. Il pouvait rentrer et emporter sa nouvelle victime avec lui... Oui, ça ça sonnait déjà un peu mieux. Le violet n'attendit donc pas de réponse du brun à sa précédente affirmation pour balancer celui-ci par-dessus son épaule, s'aidant de sa queue pour le tenir en place toujours. Quand le jeune homme fût correctement installé à son goût, la moitié d'incube lâcha l'emprise qu'il avait sur lui pour le tenir uniquement avec un bras, l'empêchant ainsi de tomber. Encore une fois, pas qu'il craigne que le petit se blesse, mais il serait détestable qu'il lui échappe.

Combien de temps... Une trentaine de minutes plus tard? Non, moins que ça, la grotte était étonnement assez proche. Un quart d'heure. Oh, encore là, c'était beaucoup. Bon, mettons, une dizaine de minutes plus tard, les deux se retrouvèrent dans l'antre du démon. Zéphyr ne lâchait pas l'autre, qu'il se débatte ou non, il se débrouillait. Il était très rapide, aussi, grâce aux particularités que présentaient son apparence naga, alors l'autre ne devait même pas réellement être capable de suivre assez pour se concentrer et fuir. Une fois dans la grotte, Zéphyr installa son invité sur une chaise. Sans doute l'un des rares objets qui ne scintillait pas qu'il gardait. Après tout, c'était pratique, comme là. Encore une fois, sa queue fût ce qui servit de liens pour empêcher le brun de fuir.

Zéphyr posa ses bras sur les genoux de sa nouvelle prise, leva la tête pour le regarder, un sourire presque trop innocent aux lèvres. Il posa bientôt sa tête dans le creux que formaient ses bras croisés sur les genoux du brun et demanda, d'une voix un peu mielleuse

Quel est ton nom mignonne petite chose~?

Pour le surnom, on repassera sans doute. Mais que voulez-vous.

.......................................................................
God damn right,
you should be scared of me~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t269-every-single-heart-shou
avatar
Liam Auswell
Loup solitaire

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Dim 6 Jan - 20:39

En attendant que l’homme lui réponde, Liam essaya du mieux qu’il put à respirer correctement. Vraisemblablement, le serpent, qu’il qualifierait ainsi par rapport à cette queue étrange, n’avait pas remarqué que sa proie était blessée et s’était bien dommage pour lui d’ailleurs. Enfin, c’était surtout dommage pour le jeune loup de s’être retrouvé ici à ce moment-là. Car sa créatrice connaît dorénavant assez bien la créature qui venait de le “ligoter”.

Le silence qui régna après sa question était un supplice pour le brun. Qu’allait-il vouloir ? Comme dit, il n’avait rien sur lui qu’il pouvait donner. Il n’arrivait pas à réfléchir convenablement, une sorte de brume dans ses pensées l’en empêchant. Pourtant il put très bien entendre les paroles de l’homme avant que ce dernier ne le balance sur son épaule. Un gémissement plaintif sortit des lèvres de Liam, alors que ses côtes le firent souffrir. Il sentit la queue se dérober mais tout de suite remplacer par un bras. Il ne comprenait plus rien. Il tenta de voir la personne qui commençait à le, on pouvait le dire, kidnapper, mais il n’arrivait pas à voir son visage.

Se sentant épuisé, le jeune loup s'octroya quelques minutes pour fermer les yeux et se calmer. Il faillit même s’endormir si l’inconnu ne l’avait pas assi sur une chaise. Et puis, la queue qui s’enroula de nouveau à son torse le fit faire une nouvelle grimace. Décidément… Lorsqu’il sentit quelque chose se posait sur ses genoux, Liam ouvrit les yeux pour découvrir un homme à l’apparence peu commune. De longs et lisses cheveux blancs encadraient un visage qui laissait envisager que la personne avait dans les vingt ou trente ans. Mais ce qui était sûr, c’est qu’il était plus âgé que lui. Des yeux oranges, presque doré, mais le blanc étant remplacer par du noir. Mais ce qui le troubla le plus fut l’absence de jambes. A la place se trouvait une queue de serpent. Étonnement, il se dit qu’il avait eu un bonne intuition sur ce coup-là.  

Liam soupira difficilement avant de regarder où est-ce qu'il l'avait emmené. Il semblerait qu'ils soient dans une sorte de grotte. Mais partout où il regardait, pleins d'objets brillants et scintillants lui brûlèrent les yeux. Cette homme agissait comme un pie... Il tourna ensuite son regard vers ce dernier.

- Tout d’abord, pourriez-vous desserrer un peu ? Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, j’ai des côtes cassées, donc je ne risque pas de m’enfuir… Je ne pourrais pas aller bien loin de toute façon.

Sauf si en étant un lycan j’arriverais à supporter la douleur dans quelques heures ? Peut-être est-ce juste le temps de guérison qui prend plus de temps…

Mais cela, il le garda bien pour lui, même si l’idée de se transformer en loup, immédiatement, le démangeait. Il prévoyait cela au cas où l’homme venait à l’attaquer. Même si la transformation risquait d’être douloureuse…

- Sinon je m’appelle Liam.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t313-liam-auswell-lycan-vali
avatar
Zéphyr
Purple Incubus

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Mar 8 Jan - 16:08

La suite des évènements était, pour l'instant, une découverte du personnage qu'incarnait le brun. Qui était-il, en commençant par son nom. Etait-il plus agressif? Plus passif? Réagirait-il comme une victime ou un battant? Avait-il peur? Serait-il curieux? Amusé, dans le cas plus rare? Qu'importe la réaction ou les paroles de l'autre, Zéphyr sentait que ce serait amusé. Un jeune lycan, c'était tout ce que pouvait affirmer la moitié d'incube jusque là. Sans doute aucun pouvoir en bagage, donc.

- Tout d’abord, pourriez-vous desserrer un peu ? Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, j’ai des côtes cassées, donc je ne risque pas de m’enfuir… Je ne pourrais pas aller bien loin de toute façon.

Premièrement, le brun n'avait fait aucune remarque sur le fait que Zéphyr était passé de prédateur à chaton affectueux en un clin d’œil. Il ne s’embarrassait pas de ce genre de remarques... Discret? Il se pouvait bien. Ca n'était que supposition, le violet n'était personne pour affirmer tout connaître en bloc.

Sans doute inconscient, avec ça. Le brun avait demandé au violet de desserrer son emprise... Alors soit il n'était pas capable de prendre conscience de l'évident danger, soit il était simplement et magnifiquement con. La suite de ces paroles ne firent qu'accentuer sa connerie. Mettons qu'il était bien réel que ce jeune homme fusse assez blessé pour ne pas être dans la capacité de fuir... Demandait-on à son geôlier d'ouvrir sa cage? En plus de ça, Zéphyr n'était jamais certain de la véracité de ses paroles... Ou non, plutôt, il s'en moquait.

- Sinon je m’appelle Liam.

Il finit donc par répondre. Zéphyr gloussa doucement en gardant la même position. Il ronronnait presque d'amusement, il semblait qu'il s'était trouvé une âme assez candide pour lui servir de jouet un petit moment. Le violet serra encore plus son emprise sur l'autre, comme pour rendre clair le fait qu'il se foutait bien du fait qu'il eût mal, ou non.

Eh bien, Liam... Oui, je pourrais desserrer un peu, mais je n'en ai aucune envie~ Tu te souviens, tu m'appartiens maintenant, je fais ce que je veux~ On ne t'as jamais appris à ne pas te balader seul~?

Le démon vint grattouiller le menton du brun du long ongle de son index, arborant un sourire joyeux, puisqu'il l'était, d'une façon peut-être trop affective par rapport à la situation.

Si tu veux que je te laisses respirer un peu, je veux t'entendre me le supplier~ ♡

Et c'est là que le jeu commençait...

.......................................................................
God damn right,
you should be scared of me~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t269-every-single-heart-shou
avatar
Liam Auswell
Loup solitaire

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   Mer 16 Jan - 21:17

Pour connaître Liam, rien de plus facile : lui poser des questions. Mais attention, y répondra-t-il ? Vous seul le découvrirez, mais c’est un homme qui ne se dévoile que très peu, voir jamais, surtout si la personne en face de lui semble être très bizarre. Néanmoins, sa créatrice peut répondre au question que se posait Zephyr.

Le brun était agressif que quand il se sent en danger, alors soit heureux qu’il ne montre pas encore les crocs. Mais fait tout de même attention à ce que tu comptes lui faire ~
Liam n’est pas du genre à se laisser faire, même si dans cette situation, cela risque d’être compliqué pour lui. Déjà qu’il a déjà plusieurs côtes cassées, il est maintenant aussi emprisonné par une queue de serpent.
Il n’était pas du tout amusé pour le coup, peur non plus d’ailleurs, mais effectivement, il était bien curieux de connaître cet homme à la peau violette. C’était peu naturel, même si déjà rien qu’avoir une queue de serpent était anormal en soit.

Bien, passons maintenant à l’instant présent je vous prie et donc à Liam.

Premièrement, bien qu’il n’ait fait aucune remarque par rapport à cet inconnu qui avait littéralement changé de comportement, il avait tout de même haussé un sourcil. Peut-être n’était-ce rien ? Ou pas assez ?

Liam avait déjà compris rien qu’au gloussement de l’homme qu’il n’obtiendrait pas la simple demande qu’il avait faite. Il s’y attendait en réalité. Son geôlier, pour reprendre les mots du créateur de Zephyr, eut même l'audace de serrer encore plus. Cette fois-ci cependant, le brun serra les dents, pouvait laisser voir sa mâchoire se contracter et en inspirant profondément par le nez.

Seulement, son souffle se coupa quand il entendit les paroles du violet. Il descendit un regard noir vers les yeux jaunes de ce dernier. Il dit cependant rien, la colère commençant déjà à monter.

Quand il gratta le menton de Liam, se fut à peine si tout le corps de dernier tremblait face au grognement sourd qu’il sortit.

Le jeu commençait, mais qui gagnera ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t313-liam-auswell-lycan-vali
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un lycan ne comprend pas le véritable danger d'Eden Lake (Zephyr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Eden Lake :: Ruines-
Sauter vers: