Broken World


 

Partagez
 

 Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 3 Fév - 14:27

Killian se tenait là, devant l'établissement dont il ne connaissait rien d'autre que les rumeurs qu'il avait pu entendre à son sujet. Une école. Un établissement scolaire. Il ne connaissait pas grand chose au fonctionnement de la primaire, du collège, du lycée et tout le reste... Il n'avait entendu que des détails de son grand-père qu'il avait à peine retenu, de toute manière. Ca ne le dérangeait pas, il n'avait aucune envie d'y aller pour l'instant.

Mais, du coup, comment s'était-il retrouvé ici? Il ne cherchait pas d'école, à la base. Non, non, il avait juste été faire un petit tour afin de se vider l'esprit, et il s'était retrouvé ici. Le bâtiment avait attiré son attention.

Penser à autre chose... Se vider l'esprit, oui, c'est ça qu'il lui fallait. Parce qu'il aimait bien faire ça, traîner avec Beka ou Lukhya... Ou peut-être Malphas... Bon, beaucoup moins Malphas. Mais, voilà, c'était bien d'être seul des fois. Surtout qu'il en avait plus l'habitude que de se balader constamment en groupe.

Et puis, en plus d'avoir envie d'un peu de solitude, là, il avait besoin de réfléchir. Enfin, plutôt de s'énerver tout seul. Mais pourquoi s'énerver en une si belle journée? Déjà, belle journée c'est subjectif... Ensuite, il avait de raison pour cette fois. Qui sait si elle était bonne ou mauvaise, par contre. Pour un ado qui se plaint constamment sans réel but, la raison était suffisante.

La guerre? Le fait qu'on lui ai caché l'existence de son petit frère -encore qu'il n'avait pas tout vu-? Le fait qu'il se sente paumé dans cet univers qu'il ne connaissait pas? Non, rien de tout ça. Ce qui l'énervait... C'était Beka. J'ai bien dit "ce", et non "celui"... Parce que ça n'était pas la personne d'Otabek qui lui cassait les bonbons... C'était quelque chose de différent.

La façon dont Killian parvenait à cracher une connerie toutes les deux phrases quand il s'adressait au grand brun, par exemple. Mais pas que. Le fait qu'il soit trop facilement embarrassé d'ailleurs. En sortant ces conneries parfois, mais même dans d'autres situations où il était parfaitement conscient qu'il n'aurait pas montré le moindre signe de gêne face à n'importe qui n'était pas Beka. Mais voilà, c'était comme ça.

Et par-dessus tout... Il y avait la grosse boulette. La toute première. Pas celle de rencontrer Otabek, après ça. Oh oui, vous la voyez la boulette? Des larmes... Du sang... De l'alcool. Oui, voilà, vous y êtes. Eh bien, Killian pensait qu'il valait mieux ne plus jamais en parler... Mais la vérité était que c'était arrivé et garder tout ça dans son cœur sans jamais n'avoir de réelle conversation sur les évènements avec le second concerné était lourd... Comme il ne savait pas comment en parler et quoi en dire, parce qu'encore une fois il était trop gêné pour le faire, il espérait que Beka finisse par en parler... Mais il n'en parlait pas. Il ne parlait pas tout court, d'ailleurs! Merde alors!

Là, rien que d'y repenser, Killian s'échauffait tout seul. Et puis quel con il avait été d'insister autant pour faire ce genre de truc! Trop con mais il était trop con! Il reprit son chemin, rabattant sa capuche sur ses cheveux en grommelant des insultes en russe. Comme il avait envie de tout casser là maintenant tout de suite.

Il fût malheureux qu'il passe à côté d'une demoiselle qu'il ne connaissait pas du tout... Mais son aura attira l'attention du jeune russe qui s'arrêta. Il était assez remonté pour réellement accorder de l'importance à la signature énergétique de la femme en question... Mais quittes à s'être arrêté.

EH, TOI! OUI, TOI LA SALOPE LA-BAS!

Peut-être que si Killian avait observé un minimum la demoiselle il aurait pigé qu'il faisait mieux de ne pas s'y frotter... Mais bon, le mal était fait, n'est-ce pas? Enfin, pas encore totalement, à vrai dire...

Le attendit que la femme en question lui accorde son attention pour marcher d'un pas rapide vers elle et la gratifier d'un coup de pied non mérité au tibia. Assez violet le coup, et pourtant ça ne suffisait pas au blond qui décida de réellement s'acharner sur celle qui n'avait qu'eût le malheur d'exister au mauvais moment.

Va crever en enfer сука!

Ce dernier mot servant simplement à la traiter de sale chienne, ou pétasse. Il se retourna pour partir. Comme il n'était pas calme, il s'attaquerait sans doute à quelqu'un d'autre... A moins que quelqu'un décide de faire quelque chose concernant la situation injuste.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 3 Fév - 16:40

C'était une belle journée. Un soleil haut, un smog non existant cette journée-là, brefs, tout ce qui est bien pour avoir un beau gros ciel bleu et un astre lumineux ! Et c'était parfait pour aller prendre ça pause dîner au calme. Enfin, au calme, façon de parler. Mais elle avait envie un peu de temps pour elle, sans ses collègues et coéquipiers. Pas qu'elle ne les aimait pas, bien au contraire, mais elle avait bien besoin d'être seule parfois. Bon, son côté lupin la ramenait très rapidement auprès des siens, mais les quelques instants qu'elle s'accordait ainsi étaient toujours bénéfiques.

Habillée de sa veste en cuire qui moulait assez bien ses formes, elle marchait tout en regardant autour d'elle cet environnement qu'elle connaissait que trop bien. En tout cas, c'était bien calme. Il n'y avait pas grand monde dans son environnement immédiat. Techniquement, elle était encore en service, bien qu'elle soit en pause miam. Ainsi, son arme de service faisait une petite bosse sur son côté droit, sous sa veste.

Des cris colériques la firent se stopper. À ça, ça ressemblait beaucoup à un début de dispute. Aussi, se retourna-t-elle pour voir ce qui troublait ainsi sa pause, s'attendant à voir d'une personne ce hurler dessus l'un l'autre, mais en faites non. Il n'y avait qu'un jeune adolescent au look tigré, qui la regardait. Bon, il n'y avait personne derrière elle alors il lui parlait très probablement. Salope ? Elle s'avait qu'elle avait des formes, mais à ce point ?

D'ailleurs, le jeune homme bien remonté s'approcha rapidement d'elle. Quoi, il voulait la racketter peut-être ? Il ne savait pas à qui il avait affaire. Ni à quoi surtout. Enfin, si, mais ça, Aloysia ne le savait pas. Du coup, de façon imperceptible et instinctive, sa position se fit un peu plus grande, plus ferme. Lorsque le coup de au tibia arriva, coup auquel elle ne s'attendait pas, elle grimaça en glapissant de douleur.

─ Non, mais ça va pas, le jeune !

Celui-ci l'insulta avant de lui tourner le dos. Non, mais c'était quoi cette énergumène ? Et puis, vu son expression, il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin.

Ainsi donc, comme le lui permettait son boulot suite à une agression physique sur policier en service, Aloysia n'eut aucun remords à donner un bon coup de talon derrière le genou du jeune garçon pour le faire ployer. La seconde d'après, il se retrouvait au sol, les mains dans le dos, un genou entre les omoplates.

─ Alors ma jolie, on s'amuse à taper les flics en service en les insultant en allemand ? Comme c'est dommage pour toi. Et puis, salope, je sais que je suis bien foutu, mais faut pas exagérer quand même. Tu es mieux de me fournir une bonne excuse avant je t’amène au poste. Les collègues n'aiment pas que l'on touche à leur petite Lou.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 3 Fév - 17:26

Et donc... Et donc Killian venait d'agresser physiquement un membre de la police. Parfait, du bon boulot. Sûr que de l'apprendre était une surprise mais surtout ... Étrangement ça calma un peu le russe. Non pas que ce dernier fusse assez intimidé pour redescendre, mais puisqu'il apprenait que cette femme était d'un rang tout de même élevé et qu'il venait de lui flanquer un coup... Ça l'amusait et lui plaisait assez pour qu'il oublié légèrement ses tensions.

─ Non, mais ça va pas, le jeune !

À ce moment-là, Killian ne savait pas encore qui il avait derrière le dos. Mais déjà il esquissant un sourire en coin. Perspicace, la meuf. Il n'allait pas bien, en effet. Et, en plus de ça, il était jeune. Félicitations, Sherlock.

Killian ne perdit son sourire que lorsqu'il se prit un coup au talon. La vengeance pouvait parfois être un repas chaud, apparemment. Bien que ça ne fit pas bien mal, du moins pas autant qu'un coup au tibia, le blond trébucha sans pouvoir s'accrocher pour éviter la chute.

Quand bien même il en aurait été capable, il finit tout de même au sol dans une position trop peu confortable. Non, il n'avait pas vu de films policiers mais la situation ne lui disait pas grand chose de joli...

─ Alors ma jolie, on s'amuse à taper les flics en service en les insultant en allemand ? Comme c'est dommage pour toi. Et puis, salope, je sais que je suis bien foutu, mais faut pas exagérer quand même. Tu es mieux de me fournir une bonne excuse avant je t’amène au poste. Les collègues n'aiment pas que l'on touche à leur petite Lou.

Une policière. Ça existait ces machins? OK, non, Killian n'était pas paumé au point de ne pas connaître la police. Au moins il en avait entendu parlé. Il n'avait jamais été arrêté lui-même... Mais voilà, fallait bien que ça arrive un jour. Et puis l'idée ne le dégoûtait pas entièrement. L'extérieur ne lui manquerait pas trop... Beka, oui. Lukhya, certes. Malphas, qu'il aille se faire mettre.

Le bon sens aurait voulu que Killian ferme sa grosse gueule là tout de suite... Cependant le speech de la demoiselle avait tellement d'ouvertures qu'on ne pouvait pas blâmer Killian de s'y introduire pour ajouter ses propres remarques, aussi dispensables et insolentes fussent-elles.

TSK! C'est pas parce que je roule une pelle au sol que je vais avoir peur! Jsuis pas une putain de meuf sale conne! C'est pas de l'allemand sale inculte de merde mais du russe! Et puis bien foutu... Jpréfererais sodomiser mon chat plutôt que de passer une nuit avec ce... corps à côté de moi! Et tes collèges jles niques princesse Lou!

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 3 Fév - 18:18

Aloysia éclata de rire. Nan, mais c'est qu'il avait de la réparti le jeunot. En tout cas, il avait un langage assez coloré malgré le fait qui soit alle... non, russe apparemment. Bah, russe, allemand, quelle différence quand l'on est aux US ? Ça restait un petit con qui semblait juste chercher les problèmes.

─ Pauvre chaton,
le nargua-t-elle alors qu'elle lui passait les menottes, sans préciser si elle parlait du chat sodomisé ou du mec qu'elle maintenait au sol. Tu vas faire quoi maintenant ? M'abreuver d'insulte et de menaces jusqu'à ce qu'on te mette en cellule ?

Elle le releva sans ménagement et le retourna vers elle. Ses yeux verts d'eau étaient surprenants, très clairs pour des yeux. Mais elle ne s'arrêta pas à ça. Le gamin avait une belle gueule, il ne fallait pas en douter, malgré la trace d’asphalte encore présente sur sa joue.

─ Écoutes, t'as deux choix mon p'tit chat. Soit tu me dis ce qui ne va pas, et j'avise, voir j'oublie. Sois-tu continu dans cette voie et je te lis tes droits, mais après ça, il n'y aura pas de retour en arrière.

Sa voix n'était pas menaçante, mais pas douce pour autant. Son but dans la police, ça restait d'aider les gens, mais elle ne pouvait pas faire contre la volonté de ceux-ci. C'était à l'autre de faire son choix. Calme et posé, ou forcé et désagréable. Après tout, s'il voulait payer une caution de 2000 $ plus une peine de six mois avec sursis pour voie de fait sur policier, c'était son problème, pas le sien.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 3 Fév - 19:34

... En résulta uniquement un éclat de rire. En réalité, Killian avait déjà trouvé le ton trop moqueur de la demoiselle pour qu'il pense que celle-ci l'avait réellement confondu avec une femelle. Si ça avait été le cas, elle devait être sourde en plus de mal-voyante et/ou extrêmement conne puisque sa voix n'était en rien féminine et qu'il n'avait pas l'apparence d'une demoiselle en l'occurrence.  Malgré ce qu'il disait, Killian la pensait assez intelligente d'après ce qu'il avait vu jusque là,  il ne pensa donc pas cinq secondes que ses paroles étaient honnêtes.

Pour ce qui était des ennuis, il était trop évident que Killian en cherchait en effet. Le moins évident était de piger pourquoi il faisait ça... Si il avait réellement une quelconque raison de le faire, après... Il était possible qu'il soit simplement un royal chieur.

─ Pauvre chaton, tu vas faire quoi maintenant ? M'abreuver d'insulte et de menaces jusqu'à ce qu'on te mette en cellule ?

Killian grogna doucement. Se faire appeler chaton était le truc le plus... Chiant. Bon, remarque il pouvait dire ça pour une centaine d'autre choses. Mais se faire appeler chaton, particulièrement. Bien qu'il affectionnait particulièrement les chats, il n'en était pas un et il n'aimait pas se faire appeler chaton. Antithétique? Non, pas complément à y réfléchir. Il me serait surprenant d'entendre  que les filles fans d'équitation aimeraient entendre qu'elles ont une gueule de cheval. Au même prix, non, Killian n'avait pas une gueule de chaton. Il ne pensa pas à ce que la demoiselle puisse parler de Potya puisqu'il l'avait mentionné,  par contre.

Du coup, qu'est ce que Killian avait prévu de faire? Sans doute n'avait-elle pas tort par ce qu'elle avançait... C'était son genre d'insulter, et ça lui plaisait pas mal alors... Mais Killian ne répondit pas, se contentant de grommela une injure alors que la demoiselle le relever, le tournant pour qu'il lui fasse face.

─ Écoutes, t'as deux choix mon p'tit chat. Soit tu me dis ce qui ne va pas, et j'avise, voir j'oublie. Sois-tu continu dans cette voie et je te lis tes droits, mais après ça, il n'y aura pas de retour en arrière.

... Bon. Pour le "p'tit chat", relire les précédentes plaintes et explications. Après, elle avait ajouté un "mon". Killian était convaincu qu'il n'avait jamais appartenu à personne, sûrement pas à une conne comme elle.

Le blond aurait bien lancé de nouvelles insultes... Mais ce serait lui le con,  si jamais il s'obstinait alors qu'on lui donnait encore une chance. Finir en prison... Il ne le craignait pas. À choisir... Merde, il avait encore un flim à regarder avec Beka!

Le visage du blond ne s'adoucit pas, mais son tempérament légèrement. Et puis, comme dit plus tôt,  il y avait plusieurs choses propices à son apaisement. Alors il se mordilla les lèvres comme s'il devait agir ainsi pour empêcher les insultes de sortir seules. Ce qui était sans doute le cas, remarque, tant il degainait rapidement

Ça va, je pourrais texpliquer pourquoi jsuis en colère.  Mais pas sûr que ça suffise à me faire pardonner.

Grommela-t-il sans vraiment montrer de réelle envie de se faire pardonner, ou le contraire d'ailleurs.  Il haussa un sourcil en regardant la femme en question comme pour questionner si ça valait quand même le coup. Ça se voyait qu'elle ne le connaissait pas, sinon elle ne se serait même pas fatiguée à lui laisser une chance.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 3 Fév - 21:09

Il avait gardé un silence brisé que par un grognement mécontent à sa première intervention. Bien, il semblait se calmer un peu. Ça ne pouvait qu'aider pour la suite. Et puis, lorsqu'elle observait un peu mieux le jeune homme, elle se rendait compte qu'il semblait plus jeune que ce à quoi elle s'attendait à la base. Peut-être pas de prison finalement... mais la maison de correction n'était pas forcément une destination des plus enviable non plus.

Elle pencha un peu la tête de côté en attendant sa réponse. Le jeune homme semblait incertain à se ronger ainsi les lèvres. Mais Aloysia ne fit rien pour entraver ses pensées. Elle n'appréciait pas les gens qui tapaient sur les autres sans raison. Mais d'un autre côté, il ne s'était rien passé de super intéressant dans sa journée jusqu'ici. Enfin... il ne s'était rien passé d'intéressant depuis cet accident sur l'un des ponts de la ville. Oh ! Et un suicide. Mais sinon, rien de vraiment extraordinaire depuis ces événements.

Aussi, finit-elle par hausser un sourcil lorsqu'il finit par lui répondre. Et son regard en disait long en plus. Elle souffla du nez avant de le diriger vers un banc, pas trop loin.

─ Ça, c'est à moi d'en juger, répliqua-t-elle du même coup, d'une voix qui ne souffrait aucune contradiction.

Lorsqu'ils atteignirent le banc, elle força le jeune à s'asseoir avant de prendre elle-même place à ses côtés, ses yeux bleus tournés vers l'école qui leur faisait face. Une façon de dire qu'elle ne lui accordait pas d'importance ou juste un réflexe de policier, qui lui dicte de rester toujours en alerte ? Ça, c'était à son jeune ami d'en décider.

─ Commence par me dire ton nom et le pourquoi du comment. On verra ensuite si je peux te retirer ses menottes ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMar 5 Fév - 16:28

Après est-ce que Killian avait réellement envie de se confier à une policière qu'il venait de rencontrer? Et dans de telles circonstances en plus? Il y avait clairement mieux pour faire office de journal intime que la demoiselle... Mais étant donné les choix qui lui avaient été présentés, le russe ne pensait pas trop avoir le choix si il tenait à sa liberté. Et puis on irait pas lui dire qu'il se la jouait drama queen et qu'il pleurnichait qu'il avait le droit de faire ce qu'il souhaitait sous prétexte que bobo au cœur. On lui avait un peu forcé la main, lorsqu'il s'agissait d'avouer ses secrets.

La demoiselle haussa un sourcil à ses paroles. D'une certaine façon, ça captait son attention. Remarque, logique, c'était elle qui avait posé une question! Si elle faisait genre de s'en foutre, en plus de foutage de gueule, ç'aurait été son problème.

─ Ça, c'est à moi d'en juger

Affirma la demoiselle en emmenant Killian s’asseoir non loin. Histoire qu'il ai encore plus l'impression d'être chez la psy quoi... Non, mais, parfait. On ne va rien dire. De toute façon, que pouvait-on dire là. Un membre de la police qui se la jouait pédopsychiatre, pourquoi pas! Tant que Killian passait outre la case taule. Remarque, ça n'était pas joué.

─ Commence par me dire ton nom et le pourquoi du comment. On verra ensuite si je peux te retirer ses menottes ou pas.

Oui, bah merci parce que le coup des menottes... Sans vouloir critiquer l'art d'être policier... C'était chaud. Qu'importe, Killian haussa les épaules. Il n'allait pas jouer les chatons battus, il s'agissait de dire la vérité,que ça aide ou pas. Foutu pour foutu...

Killian Plisetsky. Non, c'est toujours pas de l'allemand.

Killian se présenta brièvement, en appréhension aux pensées de la flic qui pourrait sans doute dévier vers le mauvais pays, encore une fois. Mais, ça, sans le savoir... Il préférait prévenir que guérir.

Ensuite, j'ai fait ça parce que je suis un petit chieur qui aime voir souffrir les autres sans aucune raison valable lorsque lui souffre intérieurement sans raison valable.

Et pourtant, à part la colère, son visage ne montrait rien qui pouvait trahir une certaine tristesse. Parce qu'il n'était plus triste. Il avait déjà trop évacué avec Beka pour chialer comme une madeleine tous les jours.

Enfin, des raisons valable d'avoir mal, j'en ai. C'est juste que ces évènements sont injustes, à mes yeux. C'est rien de bien grave, juste des petites bricoles...

Killian regarda ses doigts, semblant compter dessus un moment avant de reprendre.

Ma seule famille est morte, assassinée de la manière la plus gore qu'il soit. Je l'ai vu, et sentit, c'était pas joli. Oh non, au faite, un beau frère m'est apparu de nulle part et il faut que je le protège alors que je me protège à peine moi-même. Et je me suis fait un ami, je crois. Un seul. Mais j'ai fait de la merde, et c'est chelou parce qu'on n'en parle pas. Oh, et ma ville natale est en ruine et du coup j'ai dû bouger mais je comprend rien au système d'ici.

Clair. Précis. Il avait tout dit dans les grandes lignes. Il haussa un sourcil en regardant la policière, l'air un peu blasé. Comme s'il voulait demander si ces excuses étaient valables pour l'excuser, et qu'il n'avait pas que ça à faire.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMar 5 Fév - 18:22

Aloysia esquissa un sourire rieur lorsqu'il se présenta, en mettant bien l'accent sur le fait que ce n'était pas de l'allemand. Elle savait bien que le jeune était encore en colère, mais le fait qu'il se met à table sans plus rechigner, et sans lui mettre un coup de boule, c'était déjà un bon début.

Elle fronça les sourcils aux furent et à mesure que l'adolescent énumérait des faits. De simples bricoles ? Eh ben... elle trouvait qu'il avait plutôt des nerfs d'acier pour ne pas avoir tout simplement buté quelqu'un. Si elle avait du voir sa famille mourir... à oui non, c'est vrai, elle avait tuer quelqu'un elle à cause de ça justement. Rien de comparable à la simple petite douleur qui pulsait encore dans son tibia.

Et puis, sans vraiment le savoir, les mots qu'employait le jeune Killian lui parlait beaucoup. Famille, assassinée, ruine... ça venait titiller sa fibre policière. Mais c'était tout de même énorme tout ça. Et puis, ce n’est pas comme si elle était au courant d'une ville détruite récemment.

─ Et du coup... il y a eu une enquête pour ta famille ? Et quelle ville ?

Ça, c'était les deux questions les plus intelligentes à poser sur le moment. Le jeune ne semblait pas capable de gérer sa colère et normalement, l'était ne l'aurait pas laissé seul comme ça, sans suivit. Quelque chose clochait, non pas qu'elle mette en doute ses paroles, son ton de voix était trop naturel pour être faux, mais c'était quand même gros quoi. Et elle ne se souvenait pas d'un carnage concernant une famille portant le nom de Plisetsky. Mais il avait dit qu'il ne venait pas de Los Angeles.

Pour elle, le gamin n'y était pour rien en quelque sorte pour le coup donné. Il ne savait juste pas gérer ses émotions. C'était un truc qui se travaillait, comme pour tout le monde. Mais apparemment, la discussion semblait l'avoir calmé, vu son air blasé actuel. Et puis ce n’est pas comme si elle pouvait le blâmer: elle avait elle-même cédé à ses propres émotions, il fut un temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMar 5 Fév - 19:53

La dure vérité sur Killian était qu'il exerçait une pression sur sa propre personne qui voulait qu'il n'ai absolument pas le droit d'avoir mal. Du moins, il ne se donnait pas le droit de le montrer. La raison pour laquelle il s'en voulait tant pour cette rencontre ratée avec Otabek. En plus d'avoir agit comme une parfaite salope, il avait pleuré. Il s'était montré faible. Et ça... Il ne le supportait pas.

Si Killian pouvait matérialiser le peu de faiblesse qu'il avait il en ferait un clone qu'il frapperait à mort. C'est dire à quel point il haïssait cette part de sa personne. Sans doute était-ce la raison pour laquelle il était tout bonnement convaincu qu'il abusait.

Si la policère fronça les sourcils, Killian n'y prêta pas grande attention.  Avant ça il n'avait pas forcément fait gaffe à la façon dont elle regardait le bâtiment devant eux. Pour lui, le regard n'avait pas toujours réellement de signification.

─ Et du coup... il y a eu une enquête pour ta famille ? Et quelle ville ?

Demanda la policière à la fin de la petite tirade du jeune russe. Si elle en demandait, elle aurait plus de détails, c'était certain. Mais ça ne serait sans doute pasdes détails plaisants à entendre.

Déjà,  Killian ne comprit pas vraiment pourquoi une enquête sur sa famille. Tout le monde savait ce qu'il se passait là - bas et il ne connaissait pas assez le système ici pour comprendre qu'une enquête était le banal à faire dans ce genre de situation...

Ah ça! S'ils faisaient une enquête ils trouveraient des perles!

Killian éclata de rire comme s'il s'agissait d'une bonne blague. Puisque ça ne pouvait pas être sérieux à ses yeux... Une enquête?

Quand je disais que ma seule famille était morte,  je ne parlais que d'un membre; mon grand-père. Les autres...

Le sourire qui était né sur le visage du blond lorsqu'il avait rit plus tôt disparu doucement. Il se mordit même les lèvres.  Douloureux... C'était douloureux... Mais il ne devait pas pleurer... Il n'en avait pas le droit...

Mon grand-père... Était le seul à être là pour moi. Les cons qui me servent de parents m'ont fait et abandonné. Ils ne s'aimaient même pas. Et puis ils ont promis de me tuer s'ils recroisaient ma route. Parce que ma mère hait la part de mon père en moi, et mon père la part de ma mère en moi. Et puis j'ai tué mon frère jumeau quand j'étais enfant. C'était un accident, du coup j'ai décidé qu'il n'avait jamais existé.

Sa voix craquela un peu sous la menace des sanglots. Il s'arrêta donc pour prendre une grande inspiration,  l'air encore plus remonté qu'avant.  Parce que transformer les larmes en colère semblait être le mieux à faire.

Enquêter... Pourquoi? C'est con! Des soldats sont venus, ils ont tout ravagé,  y a rien d'autre à piger. Ils avaient besoin d'un tibia à percuter, eux aussi.  

Une pointe d'humour,  si on pouvait appeler ça comme ça, puisque Killian avait besoin de respirer et de se vider l'esprit avant de craquer à nouveau devant quelqu'un qui ne méritait pas de voir ça.  

Eden Lake. C'est le nom de la... ruine. Eden Lake.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMar 5 Fév - 21:31

Un éclair d'incompréhension passa sur le visage de la louve lorsque Killian se mit à rire face à ses paroles. Il sous-entendait qu'il n'y avait pas eu d'enquête ? Elle renifla, l'air outré. Mais dans quel trou perdu il avait vécu ce gosse ?

Quand je disais que ma seule famille était morte,  je ne parlais que d'un membre; mon grand-père. Les autres...

La pause du jeune homme fut suffisante pour effacer son sourire. Ses réactions étaient difficiles à prévoir. Tantôt rieur, tantôt colérique, maintenant de la douleur plein les yeux. Pourtant, Aloysia restait comme suspendu à ses lèvres. Elle avait trouvé dérangeant le début de l'histoire, et le reste n'allait forcément pas lui plaire.

Mon grand-père... Était le seul à être là pour moi. Les cons qui me servent de parents m'ont fait et abandonné. Ils ne s'aimaient même pas. Et puis ils ont promis de me tuer s'ils recroisaient ma route. Parce que ma mère hait la part de mon père en moi, et mon père la part de ma mère en moi. Et puis j'ai tué mon frère jumeau quand j'étais enfant. C'était un accident, du coup j'ai décidé qu'il n'avait jamais existé.

C'était horrible. Surtout que Aloysia ne pouvait pas vraiment comprendre ce que lui disait Killian. N'importe quel policier aurait probablement remis en doute sa parole, surtout au vu de la situation, en se disant probablement que ce n'était qu'un fouille-merde doublé d'une drama queen mytho. Mais Aloysia, elle, n'avait pas vraiment cette approche des choses. Le jeune ne fakait pas sa colère, sa voix tordue sur la fin. Et là où ses collègues n'auraient rien vu, elle, en tant qu'occulte qui en savait au moins un minimum sur les autres races, venait de capter une information qui rendait le tout plus crédible. Et sa colère était palpable.

Enquêter... Pourquoi? C'est con! Des soldats sont venus, ils ont tout ravagé, y a rien d'autre à piger. Ils avaient besoin d'un tibia à percuter, eux aussi. Eden Lake. C'est le nom de la... ruine. Eden Lake.

Elle afficha un demi-sourire face à la tentative d'humour du jeune, qui semblait en avoir bien besoin.

─ Des soldats ? En opération sur le sol américain ! Et Eden Lake détruite ?

Elle ne savait qu'en pensée. Eden Lake n'était pas si éloigné. Elle aurait été au courant, comme toute la ville, si la ruine avait été... et bah une ruine. Elle serait même tentée de se voiler la face et dire qu'il mentait. Mais ce n'était pas dans son caractère. Et d'un autre côté, vu la situation du jeune et sa possible condition... elle tendit une main, faisant signe au garçon de lui tendre ses poignets entravés.

─ Tu sais ce que je suis non ?

Dépendamment de la réponse, elle allait réagir. Pour l'instant, elle ne connaissait pas les problèmes plus en profondeur de Killian, mais si ce qu'il disait était vrai... elle allait devoir parler de quelques affaires avec ses supérieurs concernant la ville détruite. Elle avait pour objectif de protéger les habitants de L.A. comme le lui dictaient sa plaque et son statut. Et Killian en faisait partie maintenant en quelque sorte. Donc elle voulait l'aider et comprendre avant d'entamer quelque mouvement que ce soit avec ses collègues.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeJeu 7 Fév - 19:38

Killian ne doutait pas l'autre puisse comprendre ce qu'il voulait dire par "ruines". Elle n'était pas assez conne pour s'y méprendre.  Killian n'était pas du genre à surestimer les autres. C'était en réalité à peine s'il les estimait réellement.  

A ce niveau, on était tenté de se demander ce que le blond pensait de la femme assise à ses côtés? Bien qu'il s'était calmé, il ne la voyait pas comme une héroïne ou une surhumaine qui méritait qu'il l'élève sur un trône. Cependant, il ne la détestait pas. Remarque, il ne l'avait jamais clairement détestée. Les propos fâcheux qu'elle avait pu tenir n'avaient qu'été le fruit de sa propre connerie. Il en était conscient, quand bien même il se refuserait de l'avouer.  

En tout cas le peu d'humour dont le blond fit semblant de faire preuve fit légèrement sourire l'autre demoiselle. Ce qui, en soi, n'était pas mal comme réaction.  Surtout que même Killian n'avait pas bien envie de rire à sa propre blague. Le coup qu'avaient foutu les soldats au tibia d'Eden Lake était beaucoup trop violent pour que Killian puisse s'en amuser.

─ Des soldats ? En opération sur le sol américain ! Et Eden Lake détruite ?

La jeune femme avait l'air bien paumée quant à cette histoire, visiblement. Qu'importe,  si elle vivait dans un autre monde ça n'était pas à Killian de lui faire un debriefing. Du moins, pas maintenant. Il hocha simplement la tête pour confirmer ce qui était dit. Si jamais la demoiselle voulait en apprendre plus, son status de policière et son intelligence le lui permettrait sans doute sans problème.  

─ Tu sais ce que je suis non ?

Au commencement, Killian commença à cogiter. Parce qu'il pensait qu'elle parlait de son statut... Ou encore d'elle en temps que personne.  Une femme policière?  Mais il se dit qu'elle n'allait sans doute pas poser de questions si connes. Il finit alors par comprendre et hocha la tête doucement.

Ouais. C'est ce que "сука" veut dire. T'es une chienne.

Certes, ce mot avait une connotation péjorative. Mais c'était comme ça que Killian l'avait dit, et certes il avait pour but de se foutre d'elle... Mais il n'inventait pas  le sens de ce mot. Et hop, une petite couche d'humour ajoutée à la conversation! Ça puait la dépression là...

Le russe gardait les yeux rivés vers ses baskets alors qu'il parlait. A bien regarder, il restait des tâches de sang dessus. Au moins il n'avait pas gerbét dessus... D'ailleurs ça lui faisait repenser à ce qui l'avait tant énervé.  Merde, au moins tout ça lui avait fait pensé un peu à autre chose. Peut-être que de parler aidait réellement à comprendre les sentiments... Et si c'était le cas...

Le pire c'est que cet "ami" dont je causait tout à l'heure,  celui avec qui j'ai fait une connerie et qui n'en parle pas... Bah c'était un des soldats qui a détruit ma ville et accessoirement tués mon grand-père.  Mais lui, il m'a sauvé.  Et il a tout lâcher pour moi. Et il m'attend,  quelque part. Lui aussi, il me fait chier! J'ai l'impression de ne faire que des gaffes à côté de lui... Lui il est... normal. Et moi j'ai envie de gerber à chaque fois qu'il me regarde dans les yeux! Ce con!

Killian s'énervait à nouveau tout seul, tapant des pieds en grognant. Mais c'est vrai que ça faisait du bien de parler. Oh, et à propos de l'envie de gerber.... C'était bien ça qu'il ressentait non? Des hauts le coeur?

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeVen 8 Fév - 16:35

Et il confirmait en plus pour les soldats. Ça, ce n'était pas normal du tout... mais comment le croire sur parole ? Bon après, son langage corporel n'était pas celui d'un menteur, mais quand même. Apparemment, il était hors de question de se rendre physiquement sur place sans en savoir plus. Eden Lake devait être considéré comme une zone de guerre et, ce faisant, les soldats n'hésiteraient probablement pas à tirer sur tout ce qui bouge. Et ça, c'était inquiétant.

Par contre, Aloysia fronça les sourcils et montra un peu les crocs lorsque Killian reprit la parole. Ouais, une chienne, c'était presque ça, mais une louve ne se comparait pas à une chienne. Seulement, la louve avant bien compris que l'adolescent fonctionnait beaucoup sur la provocation, du coup, elle ravala ses crocs, agacée.

─ Fais attention à ce que tu dis, le jeune, répliqua-t-elle tout de même sur un ton froid. Elle n'aimait pas que l'on se moque de ce qu'elle était. Du moins pas de cette façon.

Ainsi donc il savait. Et comme elle ne laissait jamais aucun attribut lupin visible lorsqu'elle était en compagnie d'autres personnes, il n'y avait que deux options possibles. Démon ou semi-démon. Avant sa mort, son père lui avait enseigné tout ce qu'il savait sur les autres races. Ce n'était pas grand-chose, mais assez pour reconnaître l'un d'eux avec suffisamment d'indices. Et comme le jeune ado semblait parfaitement savoir ce qu'elle était sans aucun indice, cela impliquait qu'il devait forcément être capable de lire les auras. De plus, son physique n'avait rien de... bizarre. Donc forcément, il devait être un demi-démon.

Est-ce que ça changeait quelques choses à la situation actuelle ? Absolument pas, mais c'était toujours bien à savoir.

Mais pour le coup, elle n'eut pas le temps de cogiter un peu plus sur le sujet que le jeune hybride recommençait à parler dans un grand monologue. C'était très bien tout ça, mais Aloysia tiqua sur un seul détail qui la fit se figer. Le jeune recommençait à s'énerver en tapant du pied et ramena sur lui son attention.

La policière commençait à comprendre un peu la colère de l'adolescent, tourné non par vers les autres, mais vers lui-même. Aussi elle se tourna vers lui et posa la main sur ses poignets pour enlever ses entraves, tout en parlant.

─ S'il t'a sauvé, c'est qu'il doit voir un truc chez toi que les autres ne voient pas. Assez pour le faire douter sur son travail.

Les paroles semblaient bien naïves, mais pour qu'elle autre raison un soldat aurait-il déserté son poste pour l'habitant d'une ville paumé dont lui et ses camarades ce devaient de détruire ? Pour l'instant, elle ne voyait que ça.

─ Et maintenant, où est-il ? Si c'est vraiment un ancien soldat... ses yeux bleus se firent plus chauds alors qu'elle songeait à tout ça. Alors, je dois lui parler et savoir. Savoir si L.A. est en danger ou pas concernant ces troupes.

Car après tout, son devoir premier restait de protéger la ville avec ses collègues, d'arrêter les criminels et de faire régner l'ordre. Et l'ordre n'allait pas rester longtemps sur son trône doré si une troupe de soldats tueurs venait à débarquer en pleine ville.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeVen 8 Fév - 19:48

La demoiselle semblait s'être un peu vexée lorsqu'il l'avait appelée "chienne". En réalité,  c'était compréhensible.  Mais ça ne faisait rien. Après tout, comme ce fut déjà expliqué, ça n'était pas parce que Killian était d'humeur à  se confier à quelqu'un et que la louve l'avait vu se calmer qu'ils étaient devenus les meilleurs amis du monde. Quand bien même c'eusse été le cas, rien ne garantissait que Killian aurait été plus doux. Après tout c'était toujours une sacré diva voire peste en compagnie d'Otabek. Et puis avec mina c'était différent,  il la voyait comme une sœur. D'ailleurs il ne l'oubliait pas, elle. Mais au même titre que son frère de sang, son absence étai trop douloureuse pour qu'il accepte d'en parler.  Il avait déjà réussit à mentionner son grand père,  il ne pouvait pas tout réussir d'une traite.

Killian ignorait si la demoiselle savait ce que lui était.  Sur le coup, il n'avait aucun préavis. Elle était assez intelligente pour l'avoir deviné, et d'un autre côté elle ne serait pas conne pour autant si ça n'avait pas été le cas. Mais cela ne lui était pas primordial, alors il ne posa pas la question. De toute façon,  le voilà bien occupé à s'emmêler les pensées et à se faire violence à lui-même. Qui sait même si par "ce con" il visait réellement Otabek ou lui-même. Inutile de demander, ni lui ni personne n'avait la réponse exacte.  

─ S'il t'a sauvé, c'est qu'il doit voir un truc chez toi que les autres ne voient pas. Assez pour le faire douter sur son travail.

Voilà ce qu'en pensait donc la louve. Killian ne lui demandait pas son avis, et pourtant il se rendit compte qu'il en avait besoin que lorsqu'elle se donna le droit de le donner tout de même.  C'est vrai, quoi... Qu'est-ce qu'Otabek avait bien pu voir en lui pour le sauver? Killian était certain d'avoir posé la question. Il ferma la yeux pour essayer de retrouver une quelconque réponse dans ses souvenirs

Et puis il la trouva. La réponse.  Beka l'avait clairement dit. C'était l'une des premières paroles qu'ils s'étaient vus échanger.  Après avoir dit qu'il ne voyait rien d'intéressant en Killian, Otabek avait répondu à cette question. Le blond ne le prenait pas mal... Après tout, remis dans un contexte bien trop complexe pour que Killian le conte à nouveau, cette remarque n'avait rien de méchant.  Cependant... La réponse n'était pas forcément agréable à entendre.  

"Et puis, si je t'aide,  c'est parce que tu n'es qu'un enfant..."
Certes, encore une fois, il n'y avait aucune connotationpéjorative dans ces mots... Et pourtant le cœur du blond se serra alors qu'il se souvenait de ces paroles et qu'il réalisait.  Il réalisait que la première impression que lui avait eu d'Otabek avait été assez frappante pour qu'il puisse en disserter. Et que la première impression que le brun avait eut de lui... N'était rien d'autre que celle d'un "enfant". D'un simple enfant fragile. Voilà ce qu'Otabek avait vu de lui. Un gamin. Un mioche. Un morveux. Et Aloysia avait permit à Killian de comprendre que sa peine était bien plus profonde qu'il ne le pensait. Sans, encore, qu'il ne puisse comprendre pourquoi il avait mal.

─ Et maintenant, où est-il ? Si c'est vraiment un ancien soldat... Alors, je dois lui parler et savoir. Savoir si L.A. est en danger ou pas concernant ces troupes.

Killian décida,  sur ce, de garder les nouvelles pensées hantant son esprit tourmenté pour lui-même.  Ou au moins pour plus tard. Ça lui avait fait du bien de parler. D'évacuer un peu. De nouveaux problèmes se posaient mais Killian voyait doucement le bout du tunnel. Chacune de ses peines se complétait doucement... Et il espérait qu'un jour elle ne fasse qu'une seule. Qu'une grosse douleur. Qu'une grosse épine qui lui suffirait de retirer pour ne plus rien sentir, plutôt que des millions de petites échardes sur tout son corps. S'il devait parler davantage, cependant, ça n'était pas à elle. Pas que à elle. Surtout à lui. A Otabek.

D'ailleurs puisqu'il était question de lui, Killian haussa les épaules lorsque la demoiselle lui demanda où il traînait.  Elle aussi avait besoin de lui poser des questions, apparemment.  Être Otabek ne devait pas non plus être de tour repos.

Le blond réfléchit et fouilla dans sa poche pour en ressortir un téléphone portable. Otabek le lui avait offert lorsqu'ils étaient sortis d'Eden Lake.  Il lui avait rapidement expliqué comment ça marchait et lui avait affirmé qu'ils pourraient se parler, comme ça, si un jour c'était nécessaire.  Killian étant encore paumé avec la technologie, il dû demander à la policière de l'aider à trouver comment on appelait quelqu'un. Et finalement,  il y parvint.

Après une rapide conversation avec l'ancien soldat, Killian rangea le téléphone qu'il affectionnait peu, pour l'instant, puisqu'il ne le comprenait pas. Il continua un peu à échanger avec la louve, puisque Otabek avait affirmé qu'il arrivait.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Otabek Radionova
Otabek Radionova
HeartStone

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMar 12 Fév - 16:04


Otabek marchait de son côté, comme tout le monde s'était dispersé le brun avait finit par suivre le rythme. Il ne savait pas trop où aller, il n'était jamais venu à Los Angeles. Bien qu'il avait eu à voyager par moment. En tout cas il se laisser aller au sons de la musique qu'il avait télécharger, vive la 4G! Il avait pu en télécharger quelques unes et acheter des écouteurs afin de passer le temps dans ce genre de moment, il aimait bien la musique après tout. C'était l'une des rares choses qu'il avait reçu de sa mère, son amour pour la musique, ce n'était pas qu'un simple passe-temps, c'était important pour lui. C'est tout ce qui le reliait à sa mère. Et quelques rares souvenirs pouvaient lui revenir grâce à la musique. Il écoutait de tout, en passant par de la pop, du rock, du rap et ceux dans toutes les langues, le français, l'anglais, l'américain, l'espagnol et même parfois en japonais. Cela ne signifiait pas qu'il aimait complètement toutes ses chansons, tout ce qu'il écoutait dans les chansons c'était la mélodie. Il s'amusait à les reproduire et à les imaginer sans paroles. Il avait donc très peu de chanson comme il prenait toujours les instrumentales. Il continua à marcher sans faire attention à là ou il allait, les mains dans les poches, le regard droit devant lui, le visage fermé avec ses écouteurs dans les oreilles.

Cependant, son instants de repos musical venait de prendre fin en entendant sa sonnerie de téléphone. Il sortit son téléphone de sa poche et regarda qui pouvait l'appeler bien qu'il s'en doutait un peu. Killian Le blond avait donc réussit à l'appeler, c'était une première. Il décrocha et enleva ses écouteurs pour coller le téléphone à son oreille. La conversation avec le blond fut brève et explicite. Le blond avait rencontrer une policière qui était en fait une louve et lui avait parler de lui et des soldats d'Eden Lake, apparemment la louve voulait en parler avec l'ex soldat, ce qui était bien compréhensif. Le brun affirma donc qu'il allait venir, le blond lui parla d'une école, ou plutôt une université. Une fois la conversation terminé il raccrocha et remit ses écouteurs pour le reste du chemin,  il rechercha sur son téléphone le nom de l'université où se trouvait l’adolescent et la louve. Une fois le chemin trouvait il remit son téléphone dans poche et se dirigea vers l'établissement, étant bien conscient que la policière allait certainement lui posait des questions sur les soldats, leurs futurs missions et si il n'est pas en repérage pour une future attaque. Ce genre d'information était sans doute importante pour eux donc évidemment que le brun allait coopérer. De toute manière il n'avait plus grand chose à voir avec l'armée, ces derniers devait surement le considérer comme étant disparus ou mort. Il avait disparu sans prévenir et le seul moment où ses camarades avait pu encore le voir c'était lorsque que Killian l'avait sauvé en gelant son adversaire. La plupart aurait pu croire qu'Otabek avait subi le même sort un peu plus loin.

Il arriva rapidement devant l'université en question et aperçut la jeune policière avec Killian, il s'approcha et retira ses écouteurs qu'il rangea dans sa poche. Il se rapprocha légèrement du blond en faisant face à la louve. Le brun garda son expression neutre, et tendit une main vers la policière.

Bonjour, Otabek Altin.

Présentation d'usage forcément. Il ne fallait pas perdre les bonnes habitudes, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eu une rencontre dans des conditions normales.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oo75xo4kvQ1qzuog0o1_r3_500
Ton regard est celui d'un soldat !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t301-otabek-radionova#2531
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMer 13 Fév - 4:47

Une certaine gamme d'émotions passa dans les yeux du jeune Killian, mais celui-ci ne pipa mot. Les mots de la louve semblaient l'avoir touché, bien qu'il ne partagea pas ses pensées.

Finalement, il finit par se tourner vers elle, un téléphone entre les mains. Maintenant, c'était à Aloysia d'être surprise: un jeune qui ne savait pas utiliser un téléphone ? Mais elle était tombée sur une perle rare ! Ça voulait dire que ce gamin ne passait pas cinquante pour cent de son temps sur son appareil ? La surprise du siècle !

C'est donc avec un demi-sourire qu'elle lui montra le fonctionnement du téléphone, toujours ravie de pouvoir donner un coup de patte, même si cela n'avait pas trait à son travail.

Elle profita de son appel pour faire de même avec Jeff, pour lui prévenir qu'elle allait le retrouver un peu plus tard. Il protesta, car, après tout, le boulot c'est le boulot, mais Aloysia lui expliqua évasivement qu'elle était sur quelque chose d'important et raccrocha aussitôt. Et puis, ce n’est pas comme si elle lui mentait, puisque c'était exactement ce qu'elle faisait.

Après un peu d'attente dans un silence gênant, Otabek finit par arriver vers eux, la main tendue.

─ Aloysia Dawn, Sergent de police, répondit la louve qui serra la pince du militaire.

Une poigne ferme, mais elle restait tout de même surprise. Il semblait plutôt jeune pour un soldat. Tout début de la vingtaine à peu près. Elle s'était attendue à quelqu'un d'un peu plus âgé avec un peu plus d'expérience. Mais bon, expérience ou pas, ça importait peu. Il devrait bien pouvoir la renseigner sur le sujet de son inquiétude.

Sans perdre de temps, elle lui lança une question à la voler, comme si c'était une question totalement normale, une main sur une hanche.

─ C'est quoi cette opération ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeDim 17 Fév - 14:26

Et puis ce fût le silence. Un silence s'éternisant parce que Killian aurait très bien pu continuer à parler de choses totalement futiles ou de la stupide roue de malchance qui constituait son existence... Mais il ne voulait plus. Il n'avait plus envie de parler. Pas à elle. Même pas à lui. Pas tout de suite.

La louve avait dû appeler quelqu'un de son côté, aussi. Lui avait rapidement raccroché. Puis il n'avait presque plus rien dit. Gênant? Peut-être. Mais relaxant d'une certaine façon.  Killian garda les yeux rivés vers le bâtiment qu'il ne pénètrerait sans doute jamais. Qu'importe,  il n'en avait pas envie.  Eden Lake... Son grand-père... Ils avaient fait son éducation. Qui avait besoin d'une école, après tout.

Le silence pesait légèrement,  mine de rien. Mais comment le briser si Killian n'avait aucune envie de causer pour l'instant? Dilemme. Bien, le russe pouvait très bien porter le poids du silence un petit instant encore. Après tout, Otabek arrivait, n'est-ce pas?

Oui. Il devait se balader avant ça,  Killian l'avait déjà comprit en l'appelant.  Mais lorsqu'il le vit arriver si rapidement, du moins plus rapidement qu'il ne l'avait espéré, le russe en eut la confirmation. Après... Peut être bien que Killian avait juste espéré inconsciemment que le brun prenne un peu plus de temps.

Bonjour, Otabek Altin.

─ Aloysia Dawn, Sergent de police,

Et les deux se serraient la main. Mine de rien, Killian réalisa alors qu'il n'avait pas entendu une fois le nom de la louve jusqu'alors, et que ça ne l'avait en rien dérangé. Il observa les formalités des deux autres silencieusement, un peu en retrait sans pour autant être totalement exclu. Après tout il se trouvait juste à côté des deux autres.

Killian se pinça les lèvres. La dernière fois qu'il avait retrouvé Otabek, ç'avait été trop embarrassant pour qu'il écoute son envie de lui sauter dans les bras. Il avait été trop heureux et en même temps trop effrayé pour oser bouger. Et cette fois? Il se battait contre ses propres souvenirs. Chaque fois que ses yeux se posaient sur l'ancien soldat, cette rengaine se relançait. "Parce que tu n'es qu'un enfant". Qu'un putain de gosse.

Finalement,  alors qu'Aloysia posait la question qui lui brûlait les lèvres au brun, le jeune russe resta parfaitement silencieux. Il n'essaya même pas de le saluer. Pas un signe. Un son. Rien. Il se retourna même légèrement, croisant les bras sur sa poitrine, pestant contre une douleur intérieure inexplicable. A moins qu'Otabek ne lui cause, ou même Aloysia... Tant pis, il ne parlerait pas.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Otabek Radionova
Otabek Radionova
HeartStone

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMer 20 Fév - 15:41



─ Aloysia Dawn, Sergent de police,

La policière lui serra la main en retour. Elle n'attendit pas plus pour poser ses questions. Le brun s'était bien douter qu'il aurait droit à une sorte d'interrogatoire, vu ce que Killian lui avait dit. Cependant il ne savait pas trop comment aborder la chose, il n'avait jamais vraiment eu à expliquer en quoi consistait ses missions militaire, à vrai dire il n'aimait pas en parler. Mais cette fois-ci il allait bien falloir.

─ C'est quoi cette opération ?

La main sur les hanches elle lui balança cette question comme si c'était tout à fait naturel. Killian lui ne dit rien, il s'était même légèrement retourné en gardant ses bras croisés. Il ne lui avait même pas fait un simple signe. Le brun resta à proximité de lui sans pour autant le coller, de toute manière il devait rester concentré sur la louve.

L'opération mené par les troupes militaires à Eden Lake je suppose. Cette opération était destinée a venir à bout des créatures occultes qui habitait la ville.

Le brun redonna les mots exacts que ses supérieurs lui avait donné, son affectation à cette mission se rejouait inconsciemment dans son esprit. Il se rappelait du commandant et des  sergents qui avait choisit parmi les soldats et les recrues les plus aptes à participer à cette mission. En sachant qu'Otabek avait vécu à Eden Lake durant son enfance, on lui avait dit que ses connaissances sur le terrain serait un réel avantage. Il leur avait également fournit des informations sur les différents lieux dont il avait de vagues souvenirs. Il n'aurait jamais crû que cette mission allait changer radicalement de sa vie.

Il attendit que la policière lui pose d'autres questions, il ne savait pas exactement ce qu'elle voulait savoir, et vu comme c'était partit ça allait finir en question/réponse.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oo75xo4kvQ1qzuog0o1_r3_500
Ton regard est celui d'un soldat !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t301-otabek-radionova#2531
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMer 20 Fév - 19:59

L'absence de réaction du plus jeune donna un indice supplémentaire à la louve concernant sa relation avec le dénommé Otabek. Mais elle n'arrivait tout de même pas à se figurer cette relation. L'un avait sauvé la vie de l'autre en abandonnant tout, et ce dernier semblait se sentir bien inférieur à lui, d'après ses dires.

Mais ce n'était pas de ses affaires, enfin, pas pour le moment. Elle avait plus important à gérer que les sentiments d'un jeune hybride. Ça n'avait pas été le cas plus tôt, mais maintenant, avec cette potentielle menace pour Los Angeles...

Elle écouta attentivement le soldat, qui semblait bien neutre par rapport à tout ça, malgré son jeune âge apparent. Donc, l'objectif se confirmait bel et bien: traquer et éliminer les non-humains. Et si c'était vraiment le cas, Eden Lake ne serait peut-être pas la dernière ville dans ce cas... ni même la première, peut-être.

─ Mais encore ? Seulement les occultes ont été visés ? Combien d'effectifs ont été déployés ? D'où vient l'ordre ? Comment ils ont été au courant pour les occultes ? Et pourquoi Eden Lake plutôt que n'importe quelle autre ville ?

Chaque question était posée sur un ton calme et pausé, ou chaque mot était bien séparé des autres. Plus elle aurait d'information, plus elle aura une grande marge de manœuvre... tout en camouflant l’existence des occultes, bien entendu. Sinon elle serait bonne pour l'asile directement. Et si elle voulait vraiment aller là-bas pour étayer ses théories, elle avait besoin de savoir si les soldats tiraient sur les civiles ou pas, ainsi que leur nombre. D'où l'inondation de questions dans lesquelles elle noyait Otabek. Mais... une dernière question s'imposait aussi.

─ Et surtout, pourquoi avoir retourner t'as veste ?

Car après tout, s'il l'avait fait une fois, il pouvait très bien recommencer, ce qui ne mettait absolument pas Aloysia en confiance, dont une lueur sauvage passa dans le regard. Après tout, il pouvait très bien avoir "sauvé" le gamin pour le suivre dans le simple but de débusquer les autres occultes ainsi que les fuyards.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMer 20 Fév - 21:17

C'était bien décidé. Les deux avaient décidés de papoter entre eux. Et bien tant pis, Killian garderait le silence. Voir combien de temps il fallait aux adultes avec leurs conversations de la plus haute importance pour accorder de l'importance au petit bébé blond à côté d'eux.

Il était définitivement de mauvaise humeur. Ça allait mieux, avant. Mais rien que de voir la face d'Otabek avait fait bouillir son corps. Et non pas parce que Beka était sacrément sexy, cette fois. C'était de la colère pure.

Killian en avait marre d'Otabek, d'Aloysia qui pourtant n'avait rien fait simplement parce qu'elle posait des questions au brun qui n'étaient pas les questions que Killian voulait poser. Certes c'était injuste. Mais si raisonner Killian était une cause perdue... Raisonner une Killian en colère relevait de l'impossible.

Par-dessus il se détestait lui-même. Bien sûr, si Otabek était tombé sur n'importe qui d'autre il aurait dit quelque chose du style. "Je t'aide parce que tu es un homme me semblant fort. Je vais t'entraîner et ensemble on va se battre pour libérer le monde de l'oppression de la guerre. En plus tu es incroyablement beau, et si on se mariait?" Oh attendez, la dernière phrase n'était pas vraiment prévue. Non mais depuis quand ce genre de choses traversaient l'esprit de...- Qu'importe.  Oubliez la dernière phrase.

Tout ça pour dire que c'était bien lui le problème. Putain, maintenant c'était cette phrase et cette histoire de "si il t'as sauvé c'est qu'il y a une raison" qui hantait l'esprit du blond qui, pourtant, aurait dû se dire qu'Otabek n'aurait pas tout lâché pour un simple môme. Mais non, dans sa prise de tête, Killian ne pensait plus trop à grand chose...

─ Et surtout, pourquoi avoir retourner ta veste ?

Puisque cette question lui torturait tant l'esprit,  Killian ne put s'empêcher de remarquer cette question parmi le millier d'autres questionnements ennuyants. Il avait juré de ronger ses nerfs en silence? Certes... Il l'avait assez fait non?

De toute façon,  le blond n'était pas du genre à garder la bouche fermées, c'était rien de le dire. Son sang ne fit qu'un tour en entendant ça... Et avant qu'Otabek ne puisse l'ouvrir. Il se leva brusquement, tapant du pied assez fort avant de donner un coup au banc sur lequel il était assis précédemment. Il pointa Otabek, yeux froncés, visage rougit par la colère.

Il a changé de camp parce qu'il voulait sauver les pauvres petits n'enfants dans la rue, voilà pourquoi!

Killian se retourna vers Otabek et avança vers lui.

N'est-ce pas?! Après tout tu m'as bien aidé parce que je n'était qu' "un enfant"?! Un pauvre petit gamin ramassé sur le chemin!

Il se mit à donner des coups sur le buste du brun. Il était bien conscient que ça ne ferait sans doute rien à Otabek... Mais qu'importe,  le geste lui plaisait.

Et ben tu veux que je te dises?! JSUIS PAS QU'UN PUTAIN DE GAMIN  FRAGILE! C'EST AVEC MOI QUE TU VAS LIBÉRER LA TERRE DE L'OPPRESSION DE LA GUERRE PARCE QUE JE SUIS FORT ET MÊME QUE JE SUIS INCROYABLEMENT SEXY AUSSI!

Bon, je vous l'accorderais. Là fallait suivre. Et y aurait fallu être dans l'esprit du blond pour comprendre.  Mais qu'importe.  D'un air fier, Killian se retourna juste pour tourner dos à Beka, clairement en colère. Il rabattit sa capuche sur ses cheveux d'or et glissa un regard à Aloysia pour lui ajouter, juste au cas où c'était pas clair qu'il n'était pas ravi de revoir Otabek là maintenant tout de suite.

C'est un con.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Otabek Radionova
Otabek Radionova
HeartStone

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeMar 2 Avr - 15:47



L'interrogatoire qui se préparait arriva plus rapidement qu'il ne l'aurait cru. Otabek s'était bien douté qu'il allait y avoir beaucoup de questions, et il avait bien raison. Voilà maintenant une déferlante de question sortait de la bouche de la policière. Il connaissait d'avance les réponses qu'il allait donner à la louve, mais l'une d'entre elle resta en suspens dans son esprit. Une seule question ne trouvait pas de réponse approprié selon lui.

─ Mais encore ? Seulement les occultes ont été visés ? Combien d'effectifs ont été déployés ? D'où vient l'ordre ? Comment ils ont été au courant pour les occultes ? Et pourquoi Eden Lake plutôt que n'importe quelle autre ville ?─ Et surtout, pourquoi avoir retourner ta veste ?

Pourquoi avait-il retourné sa veste. Lui même ne le savait pas vraiment. Lorsqu'il avait vu Killian pour la première fois, il avait vu un simple enfant bien trop jeune pour voir de tel massacre. Il n'avait pas eu le coeur à le tuer ou même à l'ignorer. Mais au fur et à mesure qu'il l'avait sauvé, qu'il était rester à ses côtés, et surtout que le blond lui même lui avait sauver la vie... Otabek ne voyait plus en lui un enfant, non bien sûr que non. Killian n'était pas qu'un enfant, il n'était pas encore adulte c'est vrai, mais ce n'était pas un enfant. C'était un adolescent en qui il avait su déceler un immense courage. Mais pour quel raison avait-il tout laisser tomber, tout ce qu'il avait entreprit, jusqu'a son travail, sa famille, ou tout du moins son père, pour rester auprès de Killian? Il était quelque chose pour le brun, indéniablement, mais quoi?

Toujours en pleine réflexion, l'ex soldat n'eut pas le temps de sortir un mot que celui dont il avait presque oublié la présence venait se mêler à la conversation, lui qui pensait pourtant qu'il n'y prendrait part. Il ne s'attendait pas non plus à une réaction pareille. Le blond venait de taper dans le banc sur lequel il était assis auparavant son visage rouge de colère se tourna vers Otabek comme pour le désigner.

Il a changé de camp parce qu'il voulait sauver les pauvres petits n'enfants dans la rue, voilà pourquoi! Il se rapprocha du brun tout en parlant. N'est-ce pas?! Après tout tu m'as bien aidé parce que je n'était qu' "un enfant"?! Un pauvre petit gamin ramassé sur le chemin!

Le voici maintenant entrai de taper sur le buste du brun, bien qu'il ne sentait rien physiquement, mentalement voir Killian dans cet état le déchirait. Peut être le blond n'avait-il pas remarqué l'incompréhension et l'inquiétude dans l'expression du soldat, d'un autre côté il ne l'avait laissé il réfléchit malgré tout aux autres questions de la louve afin de lui répondre également.apparaître que quelque secondes avant de reprendre un air se voulant impassible. Mais ses yeux conservaient ses sentiments qu'il avait laissés échapper.

Et ben tu veux que je te dises?! JSUIS PAS QU'UN PUTAIN DE GAMIN  FRAGILE! C'EST AVEC MOI QUE TU VAS LIBÉRER LA TERRE DE L'OPPRESSION DE LA GUERRE PARCE QUE JE SUIS FORT ET MÊME QUE JE SUIS INCROYABLEMENT SEXY AUSSI!


Voilà à nouveau l'incompréhension se glisser entre les émotions du brun pour transparaître sur son visage. Il ne comprenait pas. Killian voyait en lui un libérateur de l'oppression de la guerre? Et puis sexy aussi, il trouvait le brun sexy. Ce n'était pas la première fois qu'Otabek entendait Killian utilisait ce qualificatif pour le désigner, mais là il se voulait être tout aussi sexy qu'Otabek pouvait l'être pour lui. C'est la qu'il se rendit compte qu'il voulait lui dire, qu'à ses yeux oui, Killian était sexy. Il l'était, y a pas à dire, pas uniquement au sens charnel du terme, le tempérament de ce dernier était comparable à un feu ardent, opposer au caractère froid et geler du brun. C'est peut être pour ça que même en cette situation, le plus âgé trouvait Killian à la fois adorable et sexy. Oh non Killian, on sait pertinemment que tu n'es pas un gamin.

Tout en mettant sa capuche, ayant apparemment terminer son discours, il lança une dernière fois la louve.

C'est un con.

Le brun se surpris lui même a vouloir laisser s'échapper un petit sourire. Mais les vieilles habitudes ont la vie dure, ils n'en feraient rien. Il se contenta de répondre à Aloysia, même si ces paroles étaient plus pour le demi-démon.

Parce que j'ai sentit quelque chose chez Killian, c'est vrai au début je ne voyais en lui qu'un enfant, mais ce qu'on faisait subir à des gens comme Killian et toi ne correspondait pas à l'idée que je me faisais du métier de militaire. Il me l'a fait réaliser. Et si j'ai tout de même tout laisser derrière moi pour rester à ses côtés...il tourna la tête vers le blond c'est qu'il en vaut largement la peine.

Il se tourna à nouveau vers la louve avec une expression légèrement plus douce et amusé, il avait bien envie de détendre un peu cette atmosphère tendu qui venait de s'installer. Même pour lui ça commençait à faire trop.

Et puis c'est avec lui que je vais sauvé la terre de l'oppression de la guerre puisqu'il est incroyablement sexy, comme il le dit si bien.

Oui oui, vous n'avez pas rêver, Otabek Radionova à fait une plaisanterie... oh GOD SURLIGNEZ LE DANS L'AGENDA!!!! AUJOURD'HUI EST UN JOUR FÉRIÉE POUR TOUS!!!!*touss touss* Enfin bref, il espérait ainsi calmé l'atmosphère et avoir une réaction quelconque venant du blond. Le guettant d'un œil, n

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oo75xo4kvQ1qzuog0o1_r3_500
Ton regard est celui d'un soldat !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t301-otabek-radionova#2531
Aloysia Dawn
Aloysia Dawn
Louve d'automne

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeSam 6 Avr - 6:51

L'explosion de colère de Killian, pas du tout prévue, prit par surprise la louve qui se recula d'un pas, sa main rejoignant la crosse de son arme dans un mouvement purement instinctif. Aloysia ne comprit pas tout ce qu'il raconta, il lui manquait clairement des éléments dans cette histoire. Mais elle réussit à en tirer que Killian était en colère, probablement jalouse et peut-être aussi très liée à ce Otabek.

Aloysia se relaxa bien vite malgré la reprise des cris du gamin. Ça ressemblait beaucoup à un caprice, mais d'un autre côté, peut-être était-ce normal, avec tout ce qui c'était passé. En tout cas, ça lui donnait l'impression de se retrouver entre deux forces vives qui se servaient maintenant d'elle comme média de communication. D'ailleurs, les dires d'Otabek confirmèrent cette impression. Oui, il lui répondait, mais ses paroles étaient tournées pour impact le plus jeune.

Lou acquiesça un sourire discret. Si Killian restait sourd à tout cela, c'était lui le con, pas l'inverse. Dans tous les cas, la louve hocha la tête en signe de compréhension.

— Dommage que la majorité des humaines ne soit pas capable de ce remettre en question comme vous, Otabek. Bienvenue chez les montres, comme certains diraient. Par contre, j'attends encore les réponses de mes autres questions.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t372-aloysia-dawn-louve-d-au
Killian Plisetsky
Killian Plisetsky
Bad Tiger

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitimeSam 6 Avr - 16:38

Une crise d'enfant? Un caprice de gamin? Peut être, sans doute. Au final, c'était plus un coup de tête. Plus la goutte qui avait fait déborder le vase. Plus un besoin d'exploser là, tout de suite, plutôt que de pleurer dans un coin plus tard.

En réalité voulait-il qu'Otabek réponde? Certainement. Il avait bien besoin qu'on lui fasse comprendre qu'il n'était pas qu'un gosse sans aucune importance. Surtout aux yeux de celui qu'il considérait enfin comme un ami.

Durant le monologue du blond, il avait semblé que Otabek se soit perdu. Et ne parlons même pas d'Aloysia qui ne devait pas avoir vu le coup venir. Mais Killian n'avait pas lâché. Coup de gueule, que voulez vous.

Et à la fin? Tout le monde avait l'air toujours aussi largué. Même Killian, à y penser, ne pouvait pas expliquer d'où venait une telle colère si soudainement  et pourquoi il choisissait les termes qu'il employaient et pas d'autres. Et pourtant il n'était toujours pas capable de lire dans les pensées, et s'énervait d'autant plus à se demander qu'est-ce qu'ils pouvaient bien en penser. Parce que oui, là même l'avis d'Aloysia le titillait..

Parce que j'ai sentit quelque chose chez Killian, c'est vrai au début je ne voyais en lui qu'un enfant, mais ce qu'on faisait subir à des gens comme Killian et toi ne correspondait pas à l'idée que je me faisais du métier de militaire. Il me l'a fait réaliser. Et si j'ai tout de même tout laisser derrière moi pour rester à ses côtés... C'est qu'il en vaut largement la peine.

Au commencement, Killian avait bien grogné sur le brun, convaincu que celui-ci allait répondre à Aloysia sans tenir compte des propos du gamin qu'étaIt sa personne... Mais Otabek s'était bien rattrapé, c'est le moins que l'on puisse dire.

Et puis c'est avec lui que je vais sauvé la terre de l'oppression de la guerre puisqu'il est incroyablement sexy, comme il le dit si bien.

Les joues du blond prirent une couleur rosée, après ça.  Pas de rouge pivoine, mais c'était tout aussi représentatif de la gêne de Killian. Celui-ci ne releva pas sa capuche, claquant la langue en regardant ailleurs histoire de ne pas être trop vu, sans rien répondre, ce qui était une bonne preuve de la façon dont les mots l'avaient touché

Après ça, Aloysia complimenta Otabek sur sa capacité à réfléchir comme la plupart ne le faisait pas avant de ramener le brun à ses autres questions. Chose que Killian comprenait puisqu'il avait déjà vécu la situation où on est là sans que rien ne nous concerne. Et d'ailleurs, voilà qu'il y replongeait, silencieux.

.......................................................................
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Tumblr_oenbnifrmK1v6bs4yo1_400Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Captur10Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] 6vf6jc10
ебать  тебя   бака
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t170-killian-plisetsky
Contenu sponsorisé

Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Empty
MessageSujet: Re: Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]   Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Los Angeles :: University of California LA-
Sauter vers:  
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Wolf
Fuck you for fucking me![P.V. Aloysia Dawn] Demon