Broken World


 

Partagez
 

 Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 0:18

Eden Lake. Eden Lake. Eden Lake. Non, il avait beau chercher dans sa mémoire, Sirhan ne se souvenait de rien ayant trait à cette ville. Mais vraiment rien de rien. Pas la moindre information. En fait, c'était peut-être ça le vrai problème au fond: aucune information. Pas même un petit article de journal. Niet. Nada. Ça aurait dû lui mettre la puce à l'oreille. Aucune ville ne restait silencieuse aussi longtemps.

Enfin, ça, c'est la réflexion qu'il se faisait dans sa tête alors qu'il suivait le duo de garçon avec le bambin à travers les rues et ruelles de la ville. Apparemment, ils l'amenaient voir d'autres gens qui venaient d'Eden Lake. Ça promettait d'être intéressant, surtout s'il lui donnait cette même impression de... différence, par rapport aux gens normaux. Et puis, il fallait dire qu'avec gueule qu'avait la ville maintenant... Durant le trajet, évitant les passants avec habitude, il en avait profité pour voir un peu de quoi avait l'air la ville, sa position géographique, ce genre de bricole. Mais il fut bien étonné de voir l'état de la ville lorsqu'il chercha une image satellite de l'endroit. Elle était complètement détruite ! Des plantes sur les immeubles, des maisons effondrées, des rues désertes... Comment était-ce possible qu'aucune information, pas une seule petite, ne réussisse à filtrer ? C'était impossible ! Il commençait doucement à comprendre qu'il venait de mettre les pieds dans quelque chose qui ne sentait pas très bon... mais comme c'était excitant en même temps ! Enfin, il allait probablement vite déchanter, mais il ne se laissa pas démonter pour autant.

Ainsi donc, Mike et Jason l'amenèrent jusqu'à un hôtel plus ou moins miteux. Drôle de repère concernant Jason, surtout sachant que son visage avait fait le tour du net. Au moins, l'avantage avec ce genre d'endroit, c'est qu'il n'y avait aucune caméra. Le genre d'endroit ou personne irait chercher des fuyards. Du moins, pendant un temps.

Ils montèrent jusqu'à la chambre en silence. Arrivé devant la porte, Jason ouvrit cette dernière puis l'invita à entrer. Puis, il ressortir, prétextant un quelconque truc à faire, laissant le jeune semi-démon seul dans la chambre. Enfin, pas aussi seul qu'il le pensait. Sa main tripotait sa matraque télescopique avec appréhension, cachée dans sa poche. Il commençait à ne plus être sûr de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 0:35

Jessica avait eut l'amabilité de montrer à la démone leur "repère". Un vieil hôtel minable, mais au moins personne ne viendrait les déranger de suite. Erelyth opta pour une ouverture au niveau de son aura de type "humain", se rendant compte que les personnes pouvant capter un "vide" en sa présence réaliseraient très vite de quel genre d'occulte il s'agissait : ou en tout cas, ils pourraient le deviner.

Cela faisait quelques heures maintenant qu'elle était seule, mais en même temps avec tout ce qui s'était passé en si peu de temps, il lui fallait bien ça pour se ressourcer. Décidant de se mettre à l'aise, Erelyth retira sa veste puis sa jupe, ne restant qu'en chemise et en boxer. Après tout, c'est pas comme si on allait venir l'emmerder alors qu'elle s'apprêtait à réfléchir à ses notes ?

Eeeeet bien si. La porte s'ouvrit, puisqu'elle n'avait de toute façon pas voulut faire attention aux arrivées extraordinaires d'auras non-humaines. Mais d'humeur un peu feignasse, Erelyth resta les jambes croisées, assise sur une chaise de bois abîmée, face à un petit miroir qui reflétait sa silhouette élancée.

> Oui ? lança-t-elle sans même se retourner vers le nouveau venu.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 1:17

> Oui ?

Sirhan tourna la tête dans la bonne direction, son regard d'améthyste avisant par le fait même une silhouette à la chevelure de neige, assise sur une chaise qui n'avait pas l'air de première jeunesse. La voix semblait lasse à ses oreilles, mais il n'en prit pas ombrage.

─ Heu... Bonjour ? C'est Jason qui m'amène.

Sans attendre de réponse, il se déplaça de façon à voir le reflet de la blanche. En tout cas, c'était marrant: c'était l'un des seuls objets potables de la pièce, bien que son âge avancé soit visible. Il observa d'abord son visage, la tête un peu penchée, ne pouvant s'empêcher de trouver ses yeux en amande plutôt attirants et doux, du moins jusqu'à ce que son regard ne descende malencontreusement plus bas. Il sursauta lorsqu'il vit le reste de l'image de son interlocutrice... qui était à moitié déshabillée ! Il détourna vivement le regard, gêné. Déjà qu'il n'était pas du genre "à l'aise" avec les gens, si en plus il les rencontrait pour la première fois à moitié nu...

─ Oh ! Dé-désoler. Je... je vais attendre à côté, le temps que vous... vous habillez. Ouais voilà, c'est ça. bégaya-t-il avant d'amorcer un mouvement pour rejoindre la porte, le feu aux joues.

D'un autre côté, c'est pas winner de rentrer dans une chambre d'hôtel sans s'annoncer d'abord, imbécile !
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 10:57

Erelyth continua de doucement feuilleter son petit carnet quand une voix lui répondit. Un mâle, très probablement. Ammené par Jason ? Ah, il s'agissait peut-être là d'une nouvelle recrue, de quelqu'un d'Eden Lake...

Un peu effarouché quand même, au vu de la réaction d'une paire de jambe. Erelyth haussa un sourcil avant se tourner vers l'inconnu, sa tête reposant sur son poing qui lui-même reposait sur la table. Elle commença à sourire, détaillant du regard le pauvre petit demi-occulte qui venait de rentrer dans la pièce.

— M'habiller ? Pourquoi faire ? Non, dis-moi plutôt pourquoi on t'a amené me voir.

La jeune femme déplia ses bras comme une paire d'ailes afin de s'étirer. Jouait-elle du fait qu'elle était à demi-nue simplement pour provoquer le gamin en face d'elle ? Totalement. Son côté pervers ressortait peut-être un peu, mais c'était un doux moyen de relâcher la pression. Car on ne dirait pas comme ça, mais la blanche était quelque peu stressée, elle aussi. Enfin, ce n'était pas un demi-être qui allait la déstabiliser de toute façon.

— Eh bien ? Je t'écoute.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 12:58

Elle se tourna vers lui, ce qui lui donna une vue de profil qui ne cachait presque rien de ses formes. Foutue chemise. Mais le jeune demi-démon releva plutôt le regard vers son visage, qui lui faisait maintenant face. Beaucoup mieux que par l’intermédiaire du miroir. Ça ne l’a rendait que plus avenante, surtout avec son sourire.

— M'habiller ? Pourquoi faire ? Non, dis-moi plutôt pourquoi on t'a amené me voir.

— Vous êtes sûre que vous voulez pas... bon très bien.

Comme s’il avait besoin de respirer un peu, il rabat son capuchon pour laisser à l’air libre ses cheveux mêlés de violet. Il n’avait quitté du regard la jeune blanche qu’une fraction de seconde, mais c’était assez pour que lorsqu’il reporte son attention sur elle, celle-ci soit en train de s’étirer comme un gros chat ce qui, bien entendu, faisait ressortir de façon assez visible ses attributs. Sirhan resta interdit quelques secondes, avant de se mettre une baffe, qui ne laissa pas de trace, vu qu’il avait déjà les joues pas mal rouges.

— Eh bien ? Je t'écoute.

Sirhan secoua la tête, cherchant à se refocaliser sur la situation. Enfin, pas sur la délicieuse femme devant lui, mais plutôt sur ces préoccupations premières. Il se tordit un peu les mains, ne sachant pas trop par où commencer. Jusqu’à ce qu’il se décide et se met à parler tout en fouillant dans sa poche.

— Je ne sais pas pourquoi, excepté ma propre curiosité. Mais si vous venez vraiment d’Eden Lake, vous pourrez probablement m’expliquer ceci.

Sur ces mots, il lui tendit son téléphone. On y voyait une photo satellite d’Eden Lake, complètement détruite. L’expression du jeune Belzile était devenue indéchiffrable, ses yeux d'améthystes fixés sur la blanche. Il avait déjà imaginé mille et un trucs qui auraient pu provoquer ça, mais aucune de ses théories ne semblaient valable. Quelqu’un en aurait parlé quelque part, forcément. Maintenant, il cherchait des réponses et son esprit était entièrement tourné vers ça.

— C’est plutôt à moi de vous écouter sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 16:09

Erelyth resta neutre face au petit numéro que lui jouait le garçon en fasse d'elle. Etait-il un adepte de ce que les humains appelaient "BDSM" ? Vu les couleurs que prenaient ses joues, c'était peut-être une possibilité. La démone le fixa longuement, prenant le temps de le faire patienter : milles réponses étaient possibles. Mais devait-elle s'amuser un peu avec lui ? Après tout, elle ne le connaissait pas, et si Jessica avait décidé de l'ammener ici c'est qu'elle n'était peut-être pas certaine de ce morceau de garçon...

Un demi-démon qui ne savait rien d'Eden Lake ? C'était décevant. Mais il ne semblait pas savoir qu'il avait en face de lui une démone, peut-être Erelyth pourrait-elle en jouer.

— Désolée mon grand, mais il y a erreur sur la personne, je ne viens pas du tout d'Eden Lake, sourit-elle avec amusement.

Après tout, monsieur venait avec ses grands sabots lui parler de la ville sans même se présenter... c'était décidé. Erelyth n'avait pas à faire franc jeu, et elle sentait déjà que cela pourrait devenir intéressant.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 16:50

Ses réactions avaient été ridicules, Sirhan le savait bien. Mais il avait été pris de court. Mais maintenant qu'il embarquait dans le vif du sujet, le corps de son interlocutrice ne lui faisait plus ni chaud ni froid. Enfin, pas trop quoi. Belzile pencha la tête sur la droite, supportant la longue analyse de la femme. Peut-être même un peu trop longue à son goût. De toute façon, ce n'est pas comme s'il pouvait l'obliger à parler. Il supporta donc son regard tout du long: il n'allait pas lâcher le morceau, que ce soit elle ou un autre.

— Désolée mon grand, mais il y a erreur sur la personne, je ne viens pas du tout d'Eden Lake.

Son amusement était visible, autant dans ses paroles que dans son sourire. Restait à savoir comment réagir. Il avait l'impression de démarrer une partie d'échec et qu'il lui manquait des pions. C'était frustrant.

— Allons bon. S'il y a vraiment erreur, puis-je savoir qui vous êtes ?

Son ton montrait clairement qu'il n'y croyait pas. Aussi, Sirhan crut bon d'ajouter, quelques secondes plus tard, des paroles qui pourraient bien intéresser n'importe quel "marchand". Peut-être allait-il jouer avec le feu, mais c'était là tout l'intérêt de la manœuvre.

— Sachez que c'est donnant donnant, bien entendu. Toujours comme ça que les affaires ont fonctionné non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 17:39

La démone haussa un sourcil, surjouant un peu grâce à la méconnaissance du demi-être à où il avait mit les pieds.

— Tu rentres dans la chambre d'une demoiselle à moitié nue et tu lui demandes des comptes ? Excuse-moi mais, si tu veux que je te répondes, il va falloir te montrer convainquant, à défaut d'être polit.

Elle ricana avant de se détourner, trouvant subitement son petit livret plus intéressant que l'inconnu derrière elle. Erelyth passa une main dans sa longue chevelure blanche. Evidemment, il ne s'agissait que d'une façade, mais le pauvre garçon n'avait vraiment pas le sens des affaires ou de la diplomatie... et pas de chance pour lui, la démone était forte de six siècles d'expérience dans ce domaine.

— Si tu parviens à me faire croire que tu as une information en ta possession qui m'intéresse, peut-être concéderai-je à te donner ce que tu veux, sourit la belle aux yeux mauves.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 18:33

Sirhan pencha la tête par en arrière, avant de pousser un petit soupir. Malheureusement, ce n'est pas lui qui menait le bal. D'ordinaire, c'était les gens qui venaient lui demander des informations, pas l'inverse. Il se devait donc de jouer le jeu de son interlocutrice... quel qu'il soit.

— Bon, d'accord, soupira-t-il faiblement, exaspéré. Je suis désolé d'être entré sans frapper...

Même si j'ai pas vraiment l'impression d'avoir heurté sa sensibilité.

Mais suite à cela, elle se détourna pour s'intéresser à son livre, comme s'il n'était plus là, comme s'il n'avait rien dit. Mais quel culot ! Et ça parlait de politesse ? Surtout qu'il détestait être ignoré. Sa voix se fit un peu plus dure, bien qu'il tenta de clarifier un peu la situation, se rappelant qu'il jouait une partie d'échec sans dame.

— Si j'ai une information qui vous intéresse ? Ma foi peut-être. Mais comme je n'ai aucune idée de ce qui pourrait vous intéresser... c'est quoi, vous cherchez quelqu'un ? Les déplacements de certains groupes peut-être ? Ou alors vous cherchez un endroit en particulier ? Vous pourriez être intéressé de savoir que le visage de Jason est placardé partout aussi.

Il dit sa dernière phrase l'air de rien, une information comme une autre au milieu de ses questionnements, le visage neutre. Histoire de jauger ce qu'elle savait sur ce sujet. Après tout, peut-être qu'elle n'en avait cure après tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 19:07

Sentir plus que voir ce pauvre petit occulte se démener dans une situation qu'il ne maîtrisait pas tel un petit poisson hors de son bocal était amusant. Cela faisait bien longtemps qu'Erelyth n'avait pas eu à jouir d'un tel rapport de force, bien que discret. Elle l'agaçait, ça se sentait : il n'y avait rien de plus délectable en cet instant. La démone ne bougea pas d'un pouce sur aucune des interventions du jeune homme dont elle ne connaissait pas le nom ni la fonction : tout ce qu'elle savait, c'est qu'il s'intéressait à Eden Lake. Maintenant, il était question de savoir s'il travaillait en autonomie pour au contraire, pour quelqu'un. Le fait que Jason soit recherché était une information assez banale, mais Erelyth laissa cela dans un coin de sa tête, bien au chaud. L'humain avait probablement de la famille à sa recherche, ce qui expliquait donc la connaissance de son visage. Aussi, l'ancienne diplomate put en déduire que le demi-démon n'était pas là pour dénoncer celui qui l'avait amené ici. Mais quel genre de marché avaient-ils fait ? Etait-ce une manière de le tester lui, ou plutôt la démone ?

Ca serait sacrément tordu de la part de Jessica, mais tout à fait plausible.

Un fin soupir s'échappa de ses lèvres, alors que la tête de la blanche basculait en arrière pour admirer, à l'envers, les traits innocents de son interlocuteur.

— My, my... tu n'as absolument aucun sens du commerce mon pauvre chaton... la moindre des choses serait de faire des suppositions non ? Tu ne te mets même pas en valeur, alors les informations que tu pourrais me donner... pourquoi perdrais-je mon temps avec toi ?
rit-elle, sarcastique.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 29 Déc - 20:08

Aucune. Aucune réaction. Pas même un petit tic. C'en était frustrant. Elle était une statue de sel ou quoi ? Qu'est-ce qui pourrait bien la faire réagir ? Impossible de voir ce à quoi elle pensait. Et puis de toute façon les pensées de Sirhan étaient trop encombrées par les possibilités. Il aimait bien chercher, c'était son boulot après tout, mais là, il commençait à en avoir marre de se faire mener par le bout du nez comme un gamin.

Au moins, elle avait arrêté de l'ignorer, son visage à l'envers donnant une connotation étrange à son expression. Mais peut-être était-il temps de se mettre à table, au final. Ou de partir. Mais cette option était toujours possible, non ?

— Ce n'est pas mon genre de me vanter, mais si c'est ce que vous voulez...

Il lui jeta un coup d’œil. Clairement, la situation l'enchantait plus qu'autre chose. Ses sarcasmes et ses sourires n'étaient là que pour l'énerver. Mais d'un autre côté... ce qu'elle disait était vrai. Elle n'aurait pas été intéressée, elle l'aurait déjà mis dehors. Alors, autant se présenter.

— Je suis un crack de l'informatique. J'ai accès à à peu près toutes les bases de données, ainsi qu'au système de caméra de toute la ville. Et à plus encore.

Il fit une petite pause, ne regardant même plus son interlocutrice. Il fit quelques pas, comme s'il réfléchissait, avant de retourner au front, déballant ses... "suppositions".

— Je crois que vous vous cachez. Personne ne vient dans ce trou à rat, excepter les fuyards. Je pense, que votre situation a tout à voir avec Eden Lake, même si je n'ai aucune preuve de ce que j'avance. Et je crois que vous n'êtes pas près d'y retourner, vu la furtive agitation qu'il y règne encore.

Il arrêta finalement de déambuler sous le regard de la femme aux yeux violets, si elle continuait à l'observer, bien entendu. Il s'attendait à d'autres sarcasmes, mais bon. Autant prendre sur soi et voir par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeDim 30 Déc - 11:47

Hou là, il partait pas très bien. Déjà c'était long, mais en plus de ça Erelyth n'avait toujours pas le nom du garçon ; en général, ce n'était que les démons qui ne divulguaient que rarement leur nom, croyants à une bête légende racontant que certains humains étaient capable de les sceller dans des objets rien qu'avec l'obtention de la dénomination démoniaque d'un occulte. La blanche ne faisait pas parti de ces gens là, mais elle resta curieuse de ce qui poussait le demi-occulte à un tel secret. Peut-être possédait-il quelque chose de honteux comme appellation ?

"Ce n'est pas mon genre", berk. Erelyth commençait à le trouver ennuyeux. Elle se redressa, passant une main dans sa longue chevelure, à l'affût de quelque chose qui lui ferait comprendre ce que diable faisait ce demi-être ici. Ramené par Jason en plus ! Il devait bien y avoir quelque chose !

— Un crack de l'informatique,
répéta la démone un peu perplexe.

Mais elle entrevoyait déjà l'utilité qu'il pourrait avoir. Il ferait alors un bon pisteur ? Un bon informateur ? C'est vrai que les méthodes d'Erelyth étaient encore très archaïques, même si fut un temps où elle s'était intéressée à l'étrange monde de l'éternet humain. Quoiqu'il en soit, même si le demi-humain avait l'air un peu ridicule avec son air rachitique et sa capuche de hipster, force était de constater que ce seul élément était peut-être la cause de sa venue. Ah, ça, et évidemment le fait qu'il s'agissait d'un occulte. Curieux, certes, mais après tout c'était un trait de caractère apprécié par la démone. La suite de la tirade la fit sourire de manière malicieuse. Désormais face au jeune homme après s'être retournée et avoir balancé ses deux jambes dans la bonne direction, Erelyth émit un petit rire avant de poursuivre, les yeux délicieusement plissés vers son interlocuteur.

— Ah bon, une ville de fuyards ? Et toi alors, qu'est-ce que tu fuis dans ce cas ?

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeDim 30 Déc - 14:44

En effet, Sirhan n'avait toujours pas prononcé son nom. Quelle importante, vu qu'il ne dirait très probablement rien à son interlocutrice ? Sirhan n'était pas du genre très très secret, mais il était prudent. Or, il avait donné bien des informations à la jeune femme, mais lui n'avait toujours rien. Même pas un petit nom, qu'elle avait bien refusé de lui donner en tout début de conversation. Mais peut-être que si elle lui demandait clairement son patronyme...

— Un crack de l'informatique.

Était-ce de la perplexité qu'il venait de percevoir dans ses dernières paroles ? C'était assez surprenant, vu le tour qu'avait pris la discussion depuis le début. Jusqu'à maintenant, elle ne lui avait montré qu'un côté sarcastique et rieur couplé à un je-m'en-foutisme assez visible. Alors, d'autres émotions, Sirhan considérait cela comme un avancement.

— Hem, oui. Vous devez bien savoir ce que c'est, prononça-t-il d'un air dubitatif devant la perplexité soudaine de son interlocutrice. À moins que vous ayez vécu dans une grotte ses dix dernières années.

Lorsqu'il se retourna après sa tirade, il se retrouva face à face avec elle. L'air qu'elle affichait lui donnait l'impression qu'elle avait trouvé une faille dans sa tirade et qu'elle allait s'y faufiler tel un serpent dans un terrier de mulot. Mais au moins, pour la première fois depuis son entrée dans la pièce, son regard balaya son interlocutrice dans son ensemble, sans pour autant le faire rougir cette fois. Sa discutions, certainement pas totalement désagréable, l'accaparait totalement et ne laissait pas la place à la gêne. En fait, alors qu'elle poussait un rire qui semblait vrai et sincère, comme si elle s'amusait vraiment, Sirhan se demanda franchement comment il la considérait. L'image qu'elle lui renvoyait en tout cas le laissait perplexe. Il avait l'impression qu'elle pouvait passer de légère et joyeuse à sombre et menaçante en une fraction de seconde, tel un papillon qui se transformerait en araignée. Mais il était trop tôt pour dire s'il avait raison ou non, ou s'il appréciait.

— Ah bon, une ville de fuyards ? Et toi alors, qu'est-ce que tu fuis dans ce cas ?

— Je ne parlais pas de la ville, mais plutôt de cet hôtel miteux, la corrigea-t-il en désignant les murs à l'aspect malade qui les entouraient. Bien que la ville en général, oui ça pourrait marcher aussi.

Il la fixa quelques secondes, puis ajouta finalement quelques mots en plus, ou l'on pouvait bien voir une certaine incertitude.

— Je ne fuyais rien jusqu'à aujourd'hui... mais j'ai comme l'impression que ça vient de changer aujourd'hui.

Oui, car après tout, il venait de découvrir l’existence d'une fille totalement détruite, de l'existence de gens qui venaient de cette même ville et semblaient très prudents, et en plus, ces gens n'étaient pas humain. Enfin, sauf son interlocutrice, qui semblait bien humaine pour le coup. D'ailleurs, c'était bizarre ça, pourquoi n'était-elle pas partie en courant ? Ouais après tout, les semis-démons, ça devait faire peur non pour des humains lambda. Houuuuuuu méchant. Enfin, c'était une piste supplémentaire à creuser.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeLun 31 Déc - 16:33

De moins en moins troublé par l'apparence de la démone, le jeune semi-démon en face d'elle semblait assez intrigué par la conversation pour ne pas trop bégayer. Enfin, ça ne rendait pas ses réponses plus pertinentes pour autant, mais au moins il y avait du progrès. La tentative de sarcasme du jeune garçon n'eut pas grand effet sur Erelyth qui pencha légèrement la tête de côté, l'air neutre, voire un peu affublée par les maigres tentatives de l'homme pour reprendre le dessus.

Enfin, on pourrait presque dire que je sors d'une grotte.

Mais malheureusement pour lui et son cynisme, internet existait déjà bel et bien il y a une dizaine d'années. Même si Erelyth lui concéderait très facilement le fait qu'elle ne soit plus à jour sur les nouvelles technologies. Mais bon, ça comme le reste, ça faisait parti des connaissances faciles à rattraper pour un démon qui en avait vu d'autres, et qui surtout avait beaucoup voyagé dans le monde humain.

La blanche se leva, écoutant d'une oreille ce qui se disait pendant qu'elle se préparer du thé. Heureusement, même dans les hôtels les plus pauvres était toujours installé un petit sachet parfumé et une bouilloire. Ca ne serait peut-être pas très bon mais en même temps, une boisson chaude ne lui ferait pas de mal. Tournant presque le dos à son interlocuteur, les doigts fins de la démone manipulèrent avec précision et maîtrise ses ustensiles.

— Et donc aujourd'hui, que fuis-tu ? répondit Erelyth avec un sourire dans la voix.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeLun 31 Déc - 17:33

Un défi un peu trop grand pour lui, voilà ce qu'elle représentait pour lui. Prendre le dessus sur elle, c'était comme se débattre face à une personne tellement vieille qu'elle avait déjà tout vu, ou presque. Alors un jeune crack surdoué de l'informatique... Sirhan avait beau tenter de tourner les questions pour glaner lui-même des informations, mais elle trouvait toujours le moyen de les lui retourner à la figure.

En tout cas, son caractère restait stable, neutre et amusé parfois. Alors qu'elle se levait pour se préparer son thé, il continua à l'observer, surtout ses mains. Aucun mouvement n'était perdu. C'était calculer et chaque déplacement allait directement au but, de façon précise et sans perte de temps.

— Et donc aujourd'hui, que fuis-tu ?

Sa question, dans laquelle elle semblait mettre un certain entrain, le sortit de son analyse. Il garda le silence quelques instants. Que répondre ? Ce n'était pas comme s'il fuyait vraiment quelque chose. En tout cas, si la jeune femme venait à se retourner, elle le verrait probablement les yeux sur son cellulaire, en train d'agrandir quelque chose qu'elle ne pouvait pas voir. Cela lui prit quelques instants pour finalement trouver ce qu'il cherchait.

— Je ne sais pas, à vous de me le dire. Un groupe armé peut-être, à tout hasard ?

Sur son appareil, il avait une image basse résolution d'une partie d'Eden Lake avec quelques personnes. Mais on pouvait clairement voir qu'ils tenaient des armes et du matériel, et pas le genre que les petits dealers du coin possédaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeMer 2 Jan - 14:43

Amusée, la démone continua de hausser les sourcils exprimant un "oh" sarcastique face à cette nouvelle déclaration. C'était quand même assez de dingue de voir l'inconscience de certaine personne... il devait être persuadé d'avoir affaire à une humaine puisqu'il n'y avait pas d'autre possibilités au vu de l'aura que dégageait Erelyth, il ne connaissait même pas son nom ou sa fonction puisqu'il devait être testé par les soins des frères Kane, et il faisait des sous-entendus qui, si Erelyth avait été autre chose qu'elle-même, donnait beaucoup trop d'informations à retourner contre le pauvre petit occulte qu'il était. Les bras croisés, la blanche croisa les bras sur sa poitrine frêlement cachée devant une chemise en lin.

— Comment ça à moi de te le dire ? Qu'est-ce que tu voudrais que je sache d'un gamin qui n'a même pas daigné me donner son nom ? Et je te devrais être au courant de ce qui te fait peur ? Ah !

La démone éclata de rire, finissant de se remplir une tasse de thé. Evidemment, elle ne se donna pas la peine d'en proposer à son invité, mais elle laissa le contenant de liquide chaud en évidence : s'il en voulait, qu'il se serve.

Erelyth mit en effet en lumière un point : elle n'était pas sensée savoir que le garçon en face d'elle était un demi-démon. Comment le pourrait-elle ? Pour un hacker, le demi-être ne réfléchissait pas beaucoup et était presque irresponsable : à ce stade, elle ferait mieux de le tuer ou de l'enfermer...

— Donc, tu as peur pour ta petite vie parce que quoi, tu as hacké un site du gouvernement et tu te fais pourchasser par les militaires ? Pauvre petite chose. Mais ça ne me dit toujours pas ce que tu viens trouver ici.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeMer 2 Jan - 16:34

Autant au début, il avait apprécié ses diverses mimiques amusées, autant maintenant, Sirhan commençait à trouver cela agaçant. Enfin, il n'y avait pas que ça qui le dérangeait chez son interlocutrice, mais disons que sa s'ajoutait à la liste. Les infos qu'il avait données depuis le début de la conversation n'étaient pas si importantes: n'importe qui de normal finirait juste par penser qu'il était un maniaque qui croyait aux diverses théories du complot. Ce genre de personne n'était pas rare de nos jours. Mais ça n'empêchait pas l'autre de jouer aux cruches... à moins qu'elle n'en sache réellement rien, mais au vu de sa réponse, il était certain qu'elle détournait ses questions.

— Un gamin, vraiment ? On doit avoir à peu près le même âge... soupira Sirhan, qui se passa une main dans les cheveux. Vous voulez un nom ? Sirhan. Voilà, contente ?

Au moins, ça, c'était plus prudent que de donner son pseudonyme. Sirhan n'était lié à aucune affaire douteuse, mais Bel-Œil lui, oui. Pas question que l'autre connaisse son deuxième nom tout en ayant vu son visage. Avec son nom réel, il ne risquait rien, a priori.

Mais son ton condescendant et ses insultes voilés le firent voir rouge. Après tout, c'était lui qui était venu chercher quelques choses, pas l'inverse. Alors pourquoi il s'évertuait à répondre à ces questions ? Il se savait curieux, mais pas au point de donner des coups dans une impasse. Or, c'est exactement ce qu'il faisait ici.

— Parce que vous me croyez assez débile pour laisser le gouvernement remonté jusqu'à moi ? Encore faut-il que je les aie attaqués, ce qui reste à prouver. Et pour finir, non, ce n'est pas pour ma "petite vie" que j'ai peur.

Il désigna la porte, bien que l'autre ne le regardait peut-être pas. Mais il s'en foutait pour le coup.

— J'ai peur pour celle des trois qui m'ont amené ici. Peur pour ceux qui on fuit Eden Lake, surtout vu la gueule que tire la ville maintenant.

Il avait envie de jeter son téléphone par la fenêtre. Il commençait à croire que c'était n'importe quoi. Il s'énervait pour rien, lui qui d'ordinaire ne surréagissait pas. Mais curieusement, le sort de la ville et de ses habitants l'affectait réellement, et encore, il ne savait même pas pourquoi.

Aussi, il laissa retomber ses bras le long de son corps, comme fatigué. Au final, qu'était-il venu chercher ici ? C'est à peine s'il le savait lui-même.

— Je ne sais même pas ce que je cherche ici, au final.

La porte n'était qu'à quelques mètres. Peut-être que retourner chez lui et oublier tout ça serait le mieux à faire au final ?
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeVen 4 Jan - 16:45

Affichant un air presque lassé, la démone s'assit sur le lit, une jambe sur l'autre. Elle fit un geste de la main quand il lui donna son nom.

— Les présentations ça se fait avant de poser des questions. Et puis pourquoi m'embêterai-je à le retenir ? Pour l'heure, tu ne m'es pas utile.


La démone se montrait peut-être un peu plus odieuse que d'habitude. Mais en attendant, elle récupérait quand même les informations qu'elle voulait, et la plus essentielle faisait alors son apparition : le demi-occulte n'avait aucune idée d'à qui il avait affaire, et il ne savait que vaguement ce qu'il faisait ici. Loin d'être vraiment problématique, c'était amusant ! Elle haussa les épaules en bougeant la tête d'un côté puis de l'autre quand le dénommé Sirhan parla d'âge. Si Erelyth faisait à peu près la vingtaine, elle en conclut que le jeune homme était dans cette tranche d'âge également.

Il est plus vieux que je l'imaginais. Quel genre de pouvoir a-t-il pu développer, tout seul sans autre contact démoniaque ?

Car le demi-humain puait la naïveté et le manque d'entraînement à plein nez. Il était à peine méfiant ! Avec une aura aussi faible, pourtant, il serait plutôt astucieux de ne pas se montrer agressif ou désagréable quand on était pas sûr de qui était la personne en face de soi...

Enfin. Ce n'est pas moi qui vais lui sauter à la gorge. Quoique...

Erelyth porta le thé à ses lèvres : elle grimaça légèrement, il n'avait pas bon goût.

— Assez débile pour laisser le gouvernement je ne sais pas, mais assez bête pour dire à une inconnue peut-être plus dangereuse que tu ne le pense que tu as en effet des raisons de craindre le gouvernement, clairement ! s'amusa la blanche.

Et c'est quelque chose qu'elle nota soigneusement dans un coin de sa tête. Un hacker, peut-être réputé ? Il faudrait peut-être que la démone se fasse aider par quelques amis pour mettre la main sur le demi-occulte et sa véritable personnalité, mais ça ne serait pas dur. Surtout si elle devait le faire chanter.

Et à ce jeu là, personne ne peut me battre.

— Allons bon, Marie-Thérèse serait parmi eux ? Tu ne sais rien de l'endroit, tu ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais tu crains pour la vie des gens ? C'est très mignon ce que tu me racontes.

Elle avait gagné. Le petit bougre montra de jolis signes de fatigue et de lassitude, vaincu qu'il était. En même temps, ce n'était pas un plan aussi imprécis et une aussi mauvaise capacité de communication qu'on obtenait ce qu'on voulait, c'était joué d'avance. Et puis, puisque Jessica avait décidé de ne pas lui confier qui était Erelyth, elle n'avait pas à s'occuper d'un jeu qui n'était pas le sien. Libre comme l'air, volatile comme un oiseau ~ bon, pas éternellement cela-dit. Mais au moins le temps de boire un très mauvais thé.

— Eh bien si tu ne sais pas ce que tu cherches, retournes donc chez ta maman et trouve un sens à ta vie. Regarde, la porte n'est pas très loin, je suis sûre que tu pourras la retrouver tout seul, sourit Erelyth.

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 5 Jan - 6:41

— Assez débile pour laisser le gouvernement je ne sais pas, mais assez bête pour dire à une inconnue peut-être plus dangereuse que tu ne le pense que tu as en effet des raisons de craindre le gouvernement, clairement !

Le semi-démon haussa des épaules face à cet état de fait. Quoi ? Aurait-il laissé entendre qu'il avait fait quelques actions contre le gouvernement ? Hmm, peut-être. Enfin, comme il rendait aussi service, parfois, au gouvernement et certaines grandes pompes, disons que sa position par rapport à ça était assez floue. Mais clairement, la menace à peine voilée de l'autre ne lui fit pas grand effet. Inconscience ? Plutôt de l'ignorance face à son interlocutrice.

En tout cas, son amusement me tape sur le système... je ne vois pas ce qu'il y a de drôle dans tout ça.

— Allons bon, Marie-Thérèse serait parmi eux ? Tu ne sais rien de l'endroit, tu ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais tu crains pour la vie des gens ? C'est très mignon ce que tu me racontes.

Il lui lança un regard noir, malgré son faible taux de dangerosité. C'était à croire que ce qui s'était passé n'était qu'un jeu. Oui, il ne savait rien de l'endroit, oui, il ne savait pas ce qui s'était passé. D'ailleurs, c'était l'une des réponses qu'il avait cherchées à obtenir, sans succès. Eh oui, il craignait pour la vie des autres. Surtout parce que ceux-ci semblaient être comme lui ! Enfin, sauf elle. Et pourtant, elle réussit à rendre le tout dérisoire, comme s'ils parlaient de la pluie et du bon temps.

Son sang bouillait face à l'amusement passif de son interlocutrice. Ça le mettait en rogne. Comment pouvait-on rester aussi stoïque devant un tel événement, qui était totalement illogique en plus ? Ses repères s'effondraient et c'était peut-être ce qui le poussa à essayer de dire le fond de sa pensée.

— Mignon ? Vous trouvez ça mignon ? Une ville entière saccagée, du jour au lendemain. Comme si c'était un putain de mirage ! Si ça se trouve, Los Angeles est la prochaine ! Quel genre de tar...

Mais à cet instant, son œil droit se figea et le coupa dans son élan. Sirhan perdit l'équilibre, comme l'aurait fait quelqu'un qui vient de se prendre un coup de masse sur la tête. Ses deux yeux voyaient deux choses différentes et ça mettait en PLS totale son oreille interne. Heureusement, ses mains rencontrèrent le mur derrière lui et, quelques secondes plus tard à peine, calmé, le jeune homme releva le visage, sa dextre sur son œil douloureux. Cela faisait un moment qu'il ne s'était pas emporté de la sorte. Le déclenchement imprévu de sa vision l'avait pris par surprise. Il n'avait plus qu'une envie après ça, partir. Surtout que son œil semblait saigner un peu, d'après les marques rouges sur sa main. Presque rien, seulement quelques goûtes. Mais visible tout de même.

Pour le coup, il n'entendit que la fin de la tirade de sa charmante interlocutrice. Il fit un vague geste de la main, fatigué, tout en posant la main sur la poignée. Foutue journée.

— Ouais c'est ça, ce fut un "plaisir", conclut Sirhan en poussant le battant. À moins que la jeune femme ne l'arrête d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Erelyth
Erelyth
Diplomate Démoniaque

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 5 Jan - 12:37

La démone se remit à sourire quand il haussa les épaules, encore un peu plus et de manière plus diabolique lorsqu'il lui jeta un regard noir. Mais quand il ouvrit la bouche...

Elle eut pitié.

Naïf petite chose...

— Et qui te dit que la ville a été saccagée du jour au lendemain ?

Et elle éclata de rire. Déjà parce qu'il parla de Los Angeles comme la prochaine "purge", ce qui ne risquait pas d'arriver de suite et ce pour plusieurs raisons : s'il devait y avoir une attaque, la ville ne vivait pas en autarcie et il serait beaucoup plus difficile pour de pauvres petits soldats de cacher des corps, de dissimuler des traces. Bien sûr, certains allaient y rester. Mais des Prince Démons ? Des démons ? Des vampires pluri-centenaires ? A partir du moment où l'un d'eux se ferait tuer, avec l'expérience d'Eden Lake, les autres ne se ligueraient que plus vite. Et si les soldats voulaient éradiquer les occultes, ils souhaitaient préserver la population et taire ce genre de choses. Malheureusement, les occultes étaient nombreux, certes coincés sur ce plan, mais puissants et malins. Alors avoir ce genre de considérations...

Mais quand le pauvre gamin sembla souffrir... c'était ravissant. Il avait un pouvoir qu'il ne maîtrisait pas ! Et en plus, cela lui faisait du mal ? Quel joli spectacle. Mais vite lassée, la démone finit par se retourner vers la salle de bain pour aller se doucher. Après tout, "Sirhan" n'avait rien de neuf à lui apporter, il n'était d'aucune aide, alors elle ne lui proposerait rien. Elle voulait bien être gentille, mais fallait peut-être pas abuser non plus. Lorsqu'il partit, elle était déjà sous l'eau chaude, ne répondant pas en conséquence de ce fait.

— Au moins aura-t-il pu me distraire...

.......................................................................
En un mot comme en sang,
Qui ne dit mot, consent,
A mots ouverts,
Je passe ~
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t20-erelyth-en-clair-obscur
Sirhan Belzile
Sirhan Belzile
Bel-Œil

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitimeSam 5 Jan - 20:43

— Et qui te dit que la ville a été saccagée du jour au lendemain ?

Cette dernière phrase, qu'il pu entendre avant de sortir, ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. Sitôt sortit, il s'adossa au mur, sa dextre encore sur son œil. Il avait encore une petite sensation de pincement, mais rien douloureux. Juste désagréable. Foutu sentiment. S'il avait pu remplacer son cerveau par un processeur, il l'aurait fait.

Il en profita pour réfléchir aux dernières paroles de la femme. C'était improbable, mais finalement, sa théorie du "mirage" n'était peut-être pas aussi folle que ça au final. Car il avait bien vu, sur ses écrans, que la ville était bel et bien debout, il y avait de ça quelques semaines seulement. Alors, il n'y avait que deux solutions: soit quelqu'un avait modifié les images durant un grand laps de temps, ce qui expliquerait sa méprise, soit c'était un "mirage". Lui pouvait voir à travers les caméras, alors, pourquoi pas quelqu'un capable de créer une sorte d'illusion autour de la ville ?

Il finit par soupirer avant de se décoller du mur. Quelle journée de chien. Peut-être que s'il retournait voir Jason et son acolyte, ils seraient plus en mesure de le renseigner ? Après tout, ils avaient l'air d'être au courant de bien des choses.

Celle-dont-il-ne-connaissait-pas-le-nom lui avait dit de se trouver un but dans la vie ? Et bien il venait de s'en trouver un: trouver ce qu'il clochait dans cette histoire. Surtout qu'apparemment, il était autant en danger que l'étaient Jason et Mike.

Résolu, il descendit les escaliers en essuyant le peu de sang sur sa main, passant au côté d'un enfant dans le couloir. Restait à retrouver les deux adolescents maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://broken-world.forumgratuit.fr/t310-sirhan-belzine-loeil-de
Contenu sponsorisé

Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Empty
MessageSujet: Re: Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]   Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken World :: Partie RP :: Los Angeles-
Sauter vers:  
Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Wolf
Une chambre d'hôtel comme repère [Erelyth] [TERMINÉ] Demon